Programmes d'Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Programmes d'Histoire

Message par LNSAG le 25/8/2010, 12:10

En ce moment sur France Inter dans l'émission "Ça vous dérange" avec des profs et notamment le doyen du groupe Histoire de l'I.G.

A ce propos, celle de vendredi ou samedi était consacrée au rire (pour ceux et celles qui auront des BTS...)

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par Aurore le 25/8/2010, 19:19

@LNSAG a écrit:En ce moment sur France Inter dans l'émission "Ça vous dérange" avec des profs et notamment le doyen du groupe Histoire de l'I.G.

A ce propos, celle de vendredi ou samedi était consacrée au rire (pour ceux et celles qui auront des BTS...)

Pas pu suivre.
Qu'est-ce que ça a donné ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par LNSAG le 26/8/2010, 11:38

Et bien l'I.G. a défendu la réforme du programme d'H.G. (il n'a d'ailleurs pas dit que des conneries), face à deux profs et un ancien d'Algérie qui va témoigner dans des lycées. Les trois ont dit qu'il n'était pas normal de réformer l'enseignement d'H.G., eux non plus n'ont pas dit que des conneries. Et qu'il n'était pas normal de SUPPRIMER l'H.G. en TS, ce qui est totalement faux, je persiste, mais comme l'I.G. était au téléphone, on ne l'a pas beaucoup entendu.
Je n'ai pas tout écouté non plus, mais je pense qu'il est possible de la podcaster sur le site.

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par Docteur OX le 26/8/2010, 12:37

Autre polémique en HG, les programmes de 5ème...

Exit l'histoire chronologique de la France médiévale et des temps modernes et portion congrue pour le Roi Soleil. Par contre, étude de l'Afrique médiévale avec au menu : les empires du Mali, du Ghana, du Songhaï et du Monomotapa...Bon, c'est très intéressant mais pour des élèves de 5ème, il y a peut être d'autres priorités. L'étude exigeante de la France, de son histoire, de ses racines, des ses personnages, de son héritage (bon ou mauvais) a encore subi une cure d'amaigrissement dans les programmes. Moi, ça me désole.

Quant à la géographie, on nous demande de nous transformer en Nicolas Hulot ! Tout est centré autour du développement durable avec des études de cas bien compliqués qui font intervenir de nombreux paramètres et nécessitent de bien connaître le contexte, la situation économique et l'histoire des zones géographiques concernées. Outre le côté idéologique (écolo et un peu anti-occidental) bien marqué qui m'énerve, c'est le niveau élevé de réflexion qui est demandé aux élèves pour comprendre les problématiques qui m'inquiète. (alors que beaucoup en 5ème n'arrivent toujours pas à se repérer sur un planisphère ou ignorent tout de la géographie basique des pays concernés)

Quant à l'Education civique, la 1ère partie s'intitule "des êtres humains, une seule humanité"...grrr. Donc, ici, on me demande de me transformer en curé-united colors of Benetton. Toutes les cultures se valent et toutes doivent être acceptées, n'utilisez pas votre esprit critique et faites vous des calins....voilà le message à assener.(qui ne marche pas d'ailleurs, les discriminations et autres conflits n'ont jamais été aussi nombreux à l'école) Grrrr.


Dernière édition par Docteur OX le 26/8/2010, 15:36, édité 1 fois

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par Aurore le 26/8/2010, 13:06

Merci à tous pour toutes ces précisions.
En gros, c'est plus de thématique, de "transversalité" et de "citoyenneté" à la c** et moins de connaissances structurées, notamment sur la France.
Comme d'hab', quoi... :boucherie:

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par Aurore le 26/8/2010, 14:03

@Docteur OX a écrit:Autre polémique en HG, les programmes de 5ème...

Exit l'histoire chronologique de la France médiévale et des temps modernes et portion congrue pour le Roi Soleil. Par contre, étude de l'Afrique médiévale avec au menu : les empires du Mali, du Ghana, du Songhaï et du Monomotapa...Bon, c'est très intéressant mais pour des élèves de 5ème, il y a peut être d'autres priorités. L'étude exigeante de la France, de son histoire, de ses racines, des ses personnages, de son héritage (bon ou mauvais) a encore subi une cure d'amaigrissement dans les programmes. Moi, ça me désole.

Quant à la géographie, on nous demande de nous transformer en Nicolas Hulot ! Tout est centré autour du développement durable avec des études de cas bien compliqués qui font intervenir de nombreux paramètres et nécessitent de bien connaître le contexte, la situation et l'histoire des zones géographiques concernées. Outre le côté idéologique (écolo et un peu anti-occidental) bien marqué qui m'énerve, c'est le niveau élevé de réflexion qui est demandé aux élèves pour comprendre les problématiques qui m'inquiète. (alors que beaucoup en 5ème n'arrivent toujours pas à se repérer sur un planisphère ou ignorent tout de la géographie basique des pays concernés)

Quant à l'Education civique, la 1ère partie s'intitule "des êtres humains, une seule humanité"...grrr. Donc, ici, on me demande de me transformer en curé-united colors of Benetton. Toutes les cultures se valent et toutes doivent être acceptées, n'utilisez pas votre esprit critique et faites vous des calins....voilà le message à assener.(qui ne marche pas d'ailleurs, les discriminations et autres conflits n'ont jamais été aussi nombreux à l'école) Grrrr.

Tout est dit...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par doctor who le 26/8/2010, 14:20


_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par Abraxas le 26/8/2010, 14:41

Tant qu'à faire, voici l'article :

Napoléon viré des manuels scolaires (par l’historien Dimitri Casali)

La lecture des 116 pages des nouvelles instructions officielles pour les programmes scolaires est surréaliste pour ne pas dire affligeante !

François Ier, Henri IV, Louis XIV et Napoléon vont être réduits à leur plus simple expression dans les programmes de l’année prochaine au profit des empires africains Songhaï et du Monomotapa ! Cette décision officielle a été prise cette année au nom de « l’ouverture aux autres civilisations de notre monde » et n’a pour l’instant était que très peu ébruitée. Cette nouvelle ahurissante bouleverse les grands repères et les bases de l’enseignement des jeunes Français et laisse les historiens sans voix…

Napoléon et Louis XIV évincés des programmes scolairesL’étude de la Révolution et l’Empire sont sacrifiés pour mieux pouvoir étudier les grands courants d’échanges commerciaux au XVIIIe et XIXe comprenant les traites négrières et l’esclavage.

Le nouveau programme de 4e revient donc une nouvelle fois sur les traites négrières auxquelles il propose de consacrer 3 heures alors que toute l’histoire de la Révolution et l’Empire est expédiée en moins de 8 heures… contre 12 heures auparavant.

Pire encore, le programme donne la possibilité de traiter la période de la Révolution uniquement jusqu’en 1799. Libre alors au professeur de s’abstenir totalement d’évoquer le Consulat et l’Empire de 1799 à 1815, éludant ainsi de nombreux évènements fondamentaux de notre histoire !

Enfin, le summum d’absurdité ; dans le seul chapitre consacré à la Révolution et l’Empire : « La fondation d’une France moderne », l’étude doit être menée à travers un sujet donné. Il y a 5 propositions dont 3 exclues totalement la période impériale :

* Invention de la vie politique
* Le peuple dans la Révolution
* La Révolution et les femmes
* La Révolution, l’Empire et les religions
* Les grandes figures de la Révolution et de l’Empire.



Ainsi, le grand fil de notre mémoire nationale, de Valmy à Waterloo en passant par Austerlitz, est totalement passé sous silence et ne sera jamais porté à la connaissances des élèves !!!

Autre exemple édifiant, Louis XIV qui constituait un temps fort du 1er trimestre de 4e est remplacée par un thème appelé l’ « Emergence du roi absolu ». Le Roi Soleil est désormais renvoyé en 5e à la fin du mois de juin, au terme d’un énorme programme sur lequel on se sera longuement attardé sur les civilisations africaines du Monomotapa et Songhaï et sur la traite orientale. Le risque pour Louis XIV d’être totalement passé sous silence est donc évident !

On voudrait faire disparaître Louis XIV et Napoléon dans les oubliettes de l’Histoire que l’on ne s’y prendrait pas autrement.



Petit immigré corse

Et pourtant Napoléon est et a longtemps été à travers le monde l’expression même du goût de l’effort, de l’énergie, de la volonté, de la créativité et du sens de l’organisation. Qu’un petit immigré qui ne parle pas un seul mot de français jusqu’ à l’âge de 10 ans, puisse arriver aussi jeune et aussi rapidement au sommet, par la seule force de son caractère, de sa volonté et de son talent, est un formidable exemple d’intégration. Assurément il y a chez lui du « petit immigré déraciné et intégré » qui épouse totalement le sentiment national.



Une véritable déconstruction nationale

La déconstruction de notre histoire est rampante et les tenants de ces théories révisionnistes creusent lentement leurs sillons. Sans que personne réagisse. De plus en plus tournée vers la seule lecture culpabilisante du passé et cet éternel esprit de repentance, la France multiplie les lois mémorielles (loi Taubira 2001). Nos hommes politiques sont-ils à ce point désemparés devant les enjeux du présent et les perspectives d’avenir pour se déchirer ainsi sur le passé ? Ont-ils une si noire vision de la France, de son héritage et de ses valeurs qu’ils s’acharnent à salir le pays pour plaire à leurs clientèles communautaires ?

Un peuple que oublie son Histoire est un peuple perdu. « Ceux qui ne frissonnent pas à l’évocation du baptême de Clovis et de la fête de la fédération de 1790 ne comprendront jamais l’histoire de la France » a dit Marc Bloch. Il faut donc tout faire pour redynamiser l’apprentissage d’une Histoire avant tout faite par les hommes eux même. Il faut aussi savoir utiliser les immenses possibilités que nous offre le multimédia et les nouvelles technologies et cessé d’avoir une lecture culpabilisante du passé. Enfin il faut cesser ce que j’appelle la culture du dénigrement, spécialité des médias français, et bien comprendre que l’Histoire de notre pays est une des plus grandes histoires du monde et que tous les pays nous l’envient.

« Si tu veux marcher vers le futur retourne toujours à tes racines»

Machiavel


Dimitri Casali est Historien, spécialiste du Ier Empire, auteur d’une trentaine d’ouvrages.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par Aurore le 26/8/2010, 14:46

Ce qui est dangereux et inquiétant , c'est que la destruction actuelle des programmes d'histoire n'est pas un phénomène isolé et fait partie d'un processus bien plus vaste.
Ainsi, les programmes de musique, collège et lycée confondus, mentionnent explicitement l'interdiction de tout apprentissage dans un cadre chronologique (il ne faut surtout pas que ça ressemble à un cours d'histoire de la musique...). Tout y est thématique et "transversal", et le relativisme culturel que les historiens dénoncent en ce moment y règne en maître.
Et ça ne date pas d'hier.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par doctor who le 26/8/2010, 14:48

Bon, en même temps, c'est un peu barrèsien, tout ça (les racines, la pamoison mérovingienne...)

Suis pas sûr que ce soit avec ce genre d'argument qu'on va aider les partisans de programmes d'histoire vraiment cohérents.

Et le coup du multimédia, ça tombe un peu comme un cheveu dans la soupe. En même temps, ça ne mange pas de pain, et ça fait caution de modernité.

Le vrai truc, c'est de dire que pour que les gamins s'y connaissent en histoire, il ne sert à rien de s'éparpiller. Commencer par la France n'est pas une obligation patrimoniale, mais un gage de bonne méthode pédagogique.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par Aurore le 26/8/2010, 15:08

@doctor who a écrit:Bon, en même temps, c'est un peu barrèsien, tout ça (les racines, la pamoison mérovingienne...)

Suis pas sûr que ce soit avec ce genre d'argument qu'on va aider les partisans de programmes d'histoire vraiment cohérents.

Et le coup du multimédia, ça tombe un peu comme un cheveu dans la soupe. En même temps, ça ne mange pas de pain, et ça fait caution de modernité.

Le vrai truc, c'est de dire que pour que les gamins s'y connaissent en histoire, il ne sert à rien de s'éparpiller. Commencer par la France n'est pas une obligation patrimoniale, mais un gage de bonne méthode pédagogique.

Le problème, c'est que par flemme intellectuelle et ignorance, les médias ont tendance à caricaturer notre discours et à l'assimiler à des poncifs, connotés "réac", issus d'une vision qui plus est romancée de l'Histoire de France.
La question n'est pas tant idéologique que pédagogique. Que doit-on enseigner et à quel moment pour que les élèves puissent acquérir une culture historique et géographique solide et structurée ?
Qu'on le veuille ou non, l'approche chronologique (qui n'a rien à voir avec Barrès et la "France éternelle") est mieux adaptée que les "thématiques" à la mode pour l'enseignement primaire et secondaire, sauf pour des élèves vraiment cultivés qui maîtrisent les repères fondamentaux. Et ce n'est pas faire injure aux Noirs ni faire preuve d'un nationalisme outrancier que de considérer que l'étude de l'Histoire de France doit être prioritaire (mais non exclusive !) pour des petits Français, d'autant plus qu'une bonne connaissance de l'histoire nationale ne peut que favoriser une compréhension fine et pertinente de ce qui s'est passé - et de ce qui se passe - en dehors de nos frontières.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par frankenstein le 26/8/2010, 15:20

A la limite, on aurait pu comprendre cette démarche à l'époque des colonies françaises africaines...Là, on fait l'inverse justement. Je soupçonne le MEN de vouloir rendre les profs schizophrènes et pas seulement en HG. :colere:

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Programmes d'Histoire

Message par doctor who le 26/8/2010, 15:22

Entièrement d'accord.

Tout pareil en géo : de bons petits cours sur le relief du Bassin-Parisien, les affluents de la Seine... Pour que l'espace où ils vivent ne soient pas qu'une abstraction (accentuée par les autoroutes, réels ou virtuels).

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum