note sérieux, travail, ...

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par lefandemf le Lun 30 Aoû - 10:43

Sachant que je vais me faire inspecter cette année. Il me semble me souvenir lors de mon année de stage que l'on a pas le droit de noter le comportement des élèves.

La méthode me semble intéressante mais c'est donner le baton pour se faire battre non ?

Qu'en pensez vous ?

lefandemf
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par zabriskie le Lun 30 Aoû - 10:46

@Bérilune a écrit:Personnellement, j'attribue de 0 à 1 point à chaque fin de cours: 0.5 point pour le travail et le sérieux, 0.5 pour la participation. Au bout de 20 séances, j'ai une note sur 20, que je consigne avant de recommencer à 0. A la fin du trimestre, j'additionne ces différentes notes et j'ajoute la moyenne comme une note normale. La plupart des élèves y accordent beaucoup d'importance.
Comment fais-tu pour les élèves "inexistants" pendant l'heure ? Tu leur donnes 0.5 ? J'avoue qu'avec mes classes de 30 ou +, j'aurais peur de me faire dépasser par le système...

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Celeborn le Lun 30 Aoû - 13:15

@lefandemf a écrit:Sachant que je vais me faire inspecter cette année. Il me semble me souvenir lors de mon année de stage que l'on a pas le droit de noter le comportement des élèves.

La méthode me semble intéressante mais c'est donner le baton pour se faire battre non ?

Qu'en pensez vous ?

C'est vrai. Mais la méthode est conseillée dans le DVD fourni aux stagiaires de l'Académie de Créteil (avec l'inénarrable Sébastien Clerc), et on a bien inventé la note de vie scolaire, n'est-ce pas ? Cela peut apporter quelques billes pour défendre cette "note de sérieux", comme l'appelle notre ami Seb'.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par henriette le Lun 30 Aoû - 13:31

Il faut la présenter comme une note de travail, non de comportement : attitude propre au travail, participation active, matériel pour faire correctement son travail, oublis de travail, etc.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par kimy le Lun 30 Aoû - 14:12

TB Henriette ! Merci !
Est-ce qu'on en parle aussi aux parents ou non ?

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Celeborn le Lun 30 Aoû - 14:27

@kimy a écrit:TB Henriette ! Merci !
Est-ce qu'on en parle aussi aux parents ou non ?

Je le fais.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par kimy le Lun 30 Aoû - 14:34

Ok, je le ferai alors lors de la réunion de rentrée.

kimy
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par linedeloc le Lun 30 Aoû - 14:41

Moi je partais de 10/20 pour tous, et plus ou moins en fonction des interventions pertinentes/bavardages, travaux soignés/ non faits... mais je me demande si je vais pas adopter la méthode 20 et on diminue aussi. J'hésite j'hésite.

linedeloc
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par lefandemf le Lun 30 Aoû - 16:51

@Celeborn a écrit:
@lefandemf a écrit:Sachant que je vais me faire inspecter cette année. Il me semble me souvenir lors de mon année de stage que l'on a pas le droit de noter le comportement des élèves.

La méthode me semble intéressante mais c'est donner le baton pour se faire battre non ?

Qu'en pensez vous ?

C'est vrai. Mais la méthode est conseillée dans le DVD fourni aux stagiaires de l'Académie de Créteil (avec l'inénarrable Sébastien Clerc), et on a bien inventé la note de vie scolaire, n'est-ce pas ? Cela peut apporter quelques billes pour défendre cette "note de sérieux", comme l'appelle notre ami Seb'.

Je pense que c'est une bonne réponse. Tu m'as convaincu à l'appliquer

lefandemf
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par arabeskankylose le Lun 30 Aoû - 18:19

Après ma lecture de ce post sur la notation de l'assiduité et des efforts de travail et d'organisation, je viens de réfléchir à un éventuel système qui permettrait de cumuler plusieurs petites notes : les notes d'interrogation orale en début de cours (juste pour vérifier que l'élève était non seulement physiquement, mais aussi mentalement présent à la séance précédente), les notes de classeur, les vérifications que les devoirs à la maison sont fait, une note de lecture à voix haute (je fais lire les extraits des textes étudiés par les élèves pour leur apprendre à mettre le ton et à travailler la fluidité).
Voici le descriptif que je pensais leur soumettre en début d'année :


"Toutes ces interventions à l’oral ou à l’écrit constitueront d’une note d’organisation du travail, consignée par mes soins dans un tableau. À chaque trimestre, chaque élève aura une note sur 20 résultant de :
 note de lecture (une ou plusieurs lectures ; la note tient compte des efforts et des progrès : une première lecture un peu maladroite peut être rattrapée par un entraînement à la lecture pratiqué régulièrement à la maison) => sur 5
 note des exercices de grammaire à faire à la maison (écrit que je ramasse aléatoirement ou oral en début de séance) => sur 5
 note d’apprentissage de la leçon de grammaire et des petits exercices d’application sur lesquels j'interroge en début de cours de grammaire (écrit rapide en début de cours ou oral) => sur 5
 note de classeur => sur 5
Pour éviter que les premiers interrogés / notés du trimestre ne se déprennent d’un effort de travail et d’attitude régulier, un même élève peut se faire interroger ou se faire réclamer ses devoirs à la maison un nombre de fois indéterminé au cours du trimestre (une seule fois... ou cinq, au hasard). La note définitive sera la moyenne des notes intermédiaires.

Cette note sur 20 sera modifiée par
 note de réponse aux questions de compréhension ou d’interprétation des textes (pas de réponse ou défilement : - 1 ; respect des règles de l’oral : + 1) ;
 note de correction de dictée (pas fait : note négative ; fait, mais sans entrain : la note ne bouge pas ; fait avec zèle et efficacité : note positive).
 oubli de faire son travail oubli de matériel : système de croix avec abaissement de la note générale si trop d’oublis (avec pondération selon la taille et l’importance des devoirs à préparer).

Il n’y a pas de « réserve » de points si on « dépasse » le 20/20 ou si on atteint le 0/20 :
 Si on atteint le 20 avant la fin du trimestre, on le conserve et tous les points supplémentaires ne seront pas comptabilisés. Ainsi, au moindre oubli, la note redescend même si on accumule les bons points depuis plusieurs séances.
=> ne pas relâcher son attention !

 Si on atteint le 0, on le garde et tous les points négatifs supplémentaires ne seront pas comptabilisés. Ainsi, la note remonte à chaque bonne disposition,les points sous le zéro n'étant pas retenus.
=> rien n’est perdu : il est toujours temps de reconquérir des points !"

Je ne sais pas si c'est une bonne idée de "mettre tout dans le même sac", des devoirs à la maison à l'apprentissage de la leçon, en passant par la note de classeur et des reprises que je leur demanderai de faire pour corriger leurs dictées et retrouver la règle qui leur permet d'écrire correctement.
Une telle solution m'attire parce que je n'ai qu'une note à la fin, note qui reflète en gros l'assiduité et les efforts produits (indépendamment du niveau objectif : cette note peut être basse chez un bon élève en français qui ne ferait jamais ses devoirs et n'apprendrait pas ses leçons au jour le jour, mais seulement pour les gros contrôles). La mise en oeuvre me paraît assez simple : avec un tableau à double entrée qui contiendrait en colonne les différentes rubriques évaluées et en ligne les noms des élèves, il suffirait que chaque case soit pleine à la fin du trimestre pour obtenir la note finale. Et le dernier point positif est que la note globale serait constituée de plusieurs bouts de note que j'attribuerais au cours du trimestre en interrogeant ou examinant "au hasard" (pour générer un travail régulier malgré un contrôle non quotidien), et pas d'une note attribuée à chaque cours (ce qui est très très chronophage, non ? Est-ce que ceux qui notent tous les élèves à tous les cours s'en sortent sans trop de difficulté ? Est-ce que l'on peut se rappeler ce qu'ont fait tous les élèves et leur attitude au cours de chaque heure ?)
Mais je redoute par exemple qu'un élève qui a 20 au début de l'année se permette de relâcher un peu et d'osciller entre le 19 et le 20 en faisant ses devoirs une fois sur deux (il peut se permettre de perdre un point assez régulièrement en ne faisant pas ses devoirs car il sait qu'il le rattrapera en faisant un petit effort ailleurs) ; ou encore je ne suis pas sûre que certains élèves ne vont pas "compenser" leur correction de dictée par un truc où ils seraient forts et qui leur permettrait de regagner des points. Ca, c'est l'inconvénient de ne pas calibrer l'attribution des points sur le nombre exact de séances.
Par ailleurs, je n'ai aucune idée du résultat d'un tel dispositif :
- est-ce que ce n'est pas trop compliqué pour motiver les élèves, qui risquent de ne pas comprendre l'unité de tous ces paramètres (= se tenir à carreau et travailler régulièrement ?) Est-ce mieux de séparer note de classeur, note de correction de dictée, note d'oral aléatoire, note de devoirs à la maison, &c ? (mais la séparation est fastidieuse).
- est-ce que je ne risque pas de me faire reprocher de noter à la tête du client (parce que la note comporte trop de paramètres qui sont superposés dans la note finale, alors qu'il serait mieux d'attribuer une note à une tâche) ? Evidemment, il suffit que je montre le tableau pour montrer ma bonne foi, mais tout ce qui tourne autour du comportement et de la notion "d'effort" est bien difficile à mesurer.

Merci pour vos remarques (n'hésitez pas à me dire que cela est ridiculement complexe et ne sert à rien du tout si vous le pensez !) et autres conseils. Pour compenser le manque d'expérience, je multiplie les spéculations sur les moyens de tenir une classe...

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Serge le Lun 30 Aoû - 18:27

Tu vas juste te tuer avec ces calculs d'apothicaire....surtout les +1/-1 à chaque intervention orale ... en plus le tout pour une seule note et sans coefficient ...

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par arabeskankylose le Lun 30 Aoû - 18:55

Merci Serge, le descriptif même de mon dispositif a de quoi effrayer.
Je chercher juste des trucs pour les inciter un peu à bosser en essayer de voir ce qu'on peut valoriser par une note pour les motiver un peu...

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Serge le Lun 30 Aoû - 18:57

Dans ce cas, fais simplement de tes notes sur 5 des notes sur 20, ce sera diablement plus simple ... et plus incitatif Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par roxanne le Lun 30 Aoû - 18:57

Il faut pour eux et pour toi aller à l'essentiel..je ne me lance pas là-dedans car je sais que je ne tiendrais pas.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par arabeskankylose le Lun 30 Aoû - 19:06

Oui, effectivement, c'est beaucoup plus simple de faire comme vous le dites : une note par chose évaluée, et ajout d'une note d'assiduité ... dont le principe serait tout simplement ce qui est proposé au début du post (20 au début du mois, puis on descend).
Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Serge le Lun 30 Aoû - 19:09

Tu débutes sans doute ? C'est normal au début de tâtonner ainsi -preuve de de ton désir de bien faire - et de se poser des questions ( et on s'en pose parfois longtemps après aussi, heureusement, sinon c'est la mort de l'enseignant, mais on trouve ses méthodes personnelles avec le temps) Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Melle Shrek le Lun 30 Aoû - 19:12

A mon avis, c'est ingérable... enfin, de mon point de vue, mais je ne suis pas une référence hein: je n'arrive même pas à me tenir aux 3 croix par trimestre pour travail non fait Laughing

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par arabeskankylose le Lun 30 Aoû - 19:12

Oui, je commence au collège.
Avant, j'étais monitrice à la fac. Un autre monde, je ne le sais que trop... et c'est pour cela que je suis très (trop) inventive : je redoute tant les débordements et les problèmes de discipline que mon cerveau en fume à deux jours de la rentrée !

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Serge le Lun 30 Aoû - 19:23

Tout se passera bien en tu te faisant confiance. Ne pars pas dans l'idée que tu vas être débordée. Tu auras des cancres, des caïds perturbateurs et des choupinous intimidés ou qui voudront te faire plaisir. Sois toi-même, détendue et naturelle - ferme uniquement quand c'est nécessaire et pas par "anticipation" - et ils t'adopteront bien plus facilement que si tu arrives stressée ( bon, ce ne sera pas facile tous les jours hein, mais dis-toi que tu vas passer une bonne année avec eux et bien les faire progresser, même malgré eux au besoin. Le premier contact est important, et ton état d'esprit donne le la ) Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par arabeskankylose le Lun 30 Aoû - 19:43

Merci. J'essaierai d'être naturelle, mais vu mon naturel, il va falloir le contraindre un peu !

arabeskankylose
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Frisouille le Lun 28 Nov - 16:18

J'exhume ce vieux sujet car j'ai appliqué cette note depuis le début de l'année, cela a considérablement amélioré ma gestion de classe. Cependant, je ne suis pas tout à fait satisfaite du résultat, surtout parce que je suis faible Embarassed : je n'ai pas pu me résoudre à retirer quatre points pour travail non fait. Embarassed Evil or Very Mad

Je me demandais si je n'allais pas proposer un rappel du barème (puisque j'ai expliqué celui-ci mais pas fait écrire)... mais là, au début du 2è trimestre, ça fait quiche non ? Embarassed

Mon coeur, glace-toi, et sois impitoyable ! chevalier

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par MelanieSLB le Lun 28 Nov - 17:00

Mais non, Frisouille, les changements de trimestre peuvent permettre des changements/rappels de règles. Vas-y, fais.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par pitchounette le Lun 28 Nov - 18:46

@Frisouille a écrit:
Je me demandais si je n'allais pas proposer un rappel du barème (puisque j'ai expliqué celui-ci mais pas fait écrire)... mais là, au début du 2è trimestre, ça fait quiche non ? Embarassed
Moi j'annonce juste qu'on efface les compteurs pour le second trimestre et on repart sur de bonnes bases (tout le monde récupère le 20).
Avec certaines classes, j'ai réécris les règles car certains avaient tendance à les oublier...UNe piqure de rappel n'a jamais fais de mal à personne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Frisouille le Lun 28 Nov - 20:58

Bon, ça y est, mon petit topo "piqure de rappel" est prêt... Twisted Evil

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Marie56 le Dim 8 Avr - 13:18

Bonjour,
Je fais remonter ce post, car je réfléchis à mettre en place une note de sérieux l'année prochaine (pour cette année, c'est trop tard). Tout ce que vous dites est très intéressant. Mais je me pose quand même une question : à chaque manquement (bavardage, oubli de matériel, etc.), écrivez-vous quelque chose dans le carnet, en plus d'enlever des points ? Punissez-vous également ? Ou la sanction est-elle uniquement dans la perte de points ?

Marie56
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Gryphe le Dim 8 Avr - 13:25

@Marie56 a écrit:à chaque manquement (bavardage, oubli de matériel, etc.), écrivez-vous quelque chose dans le carnet, en plus d'enlever des points ? Punissez-vous également ? Ou la sanction est-elle uniquement dans la perte de points ?
J'avais une note d'investissement personnel qui marchait bien (en tout cas qui me donnait satisfaction).

En cas de gros manquement, bien sûr que je punissais quand même, on ne va pas attendre la fin du trimestre en cas de gros souci.
Il faut juste faire attention à la double peine et ne pas sanctionner deux fois pour le même fait.

Petit bavardage sans trop de gravité : un petit "B" sur ma fiche "plan de classe".
Persistance du problème -> carnet sur le bureau, 1 fois, 2 fois, hop !, punition.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum