note sérieux, travail, ...

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par User5899 le Dim 8 Avr 2012 - 23:45

@Loubdalou a écrit:Cripure le sait, mais il aime nous taquiner Laughing
Tu me donnes des idées Celeborn, le coup des oublis d'affaires qui enlève des points, je vais y penser...
Il ne s'agit pas d'une taquinerie, voyez-vous. Je ne vois pas pourquoi quelqu'un qui apporte ses affaires (ce qui est normal) doit avoir une bonne note. C'est comme ceux qui ajoutent des points quand il n'y a pas de faute.
Mais bon, ça a l'air de vous arranger, alors on fera avec, comme d'hab.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Loubdalou le Lun 9 Avr 2012 - 0:09

Avez-vous la moindre idée des types d'élèves que l'on trouve dans le collège unique ?

Face à une classe dans laquelle les 3/4 des élèves n'iront pas en 2nde GT, il faut bien les motiver d'une manière ou d'une autre, et leur apprendre (encore) les règles du comportement à adopter en classe. Alors certes cela paraît démago, et moi aussi je réagissais comme vous en début de stage, mais ensuite j'ai bien vu qu'il fallait les accrocher d'une manière ou d'une autre pour arriver à quelque chose avec eux. J'ai bien essayé la méthode sévère que j'avais subie, avec punition pour tout ce qui n'allait pas, mais ça ne marchait pas, parce qu'ils sont trop nombreux à s'en moquer, et trop de sanctions tue la sanction.

Les enfants, c'est comme les animaux (que nous sommes), il faut les dresser, les chiens c'est avec un sucre quand ils font quelque chose de bien, les élèves c'est avec une note, ou un encouragement. Et oui, l'affect joue énormément.


Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Marie56 le Lun 9 Avr 2012 - 6:51

@Loubdalou a écrit:Ca dépend, la première fois tu enlèves un point, la fois d'après tu prends le carnet, ensuite tu l'ouvres, et enfin c'est le mot, puis le mot et la punition, puis le mot la punition et l'appel aux parents etc...

Merci.... En fait, ce que j'ai du mal à organiser, c'est la progressivité des sanctions.
Voici un classement en ordre croissant des sanctions pour bavardage. Qu'en pensez-vous ?

- Rappel à l'ordre 1 fois
- 1 ou 2 point en moins dans la note de sérieux.
- Prise du carnet
- Ouverture du carnet
- Mot + punition


Autre question : avec certains élèves, il est très difficile d'obtenir le carnet. Ils contestent, etc.
Est-ce que ça marche dans la durée de faire sortir aux élève leur carnet en début de cours ? Je n'arrive pas à m'y tenir, certains râlent (mais il est vrai que je n'ai pas commencé en début d'année).
Que prévoir si l'élève refuse de donner son carnet ? Exclusion ? Rapport ?

Marie56
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par sorceress le Lun 9 Avr 2012 - 7:58

Un petit mot pour Cripure au sujet de la note de vie scolaire. Tous les collèges ne la pratiquent pas pour toutes les classes, ici elle est réservée aux troisièmes.
Quant au système de notation du comportement, j'y songe mais je manque de rigueur. Comme j'ai de gros soucis avec une seule classe, je compte l'appliquer parce-que là je suis vraiment au bord de la crise de nerfs avec eux.
Par contre, la question qui a déjà été posée mais qui me chagrine, car je n'ai pas vraiment trouvé de réponses concluantes , c'est que faire en cas de zéro ?
On ajoute une autre note ? et on repart ? Parce-que si l'on reste au zéro, l'élève n'aura plus aucune motivation et continuera ses perturbations si plus rien ne les sanctionne (si toutefois la note les touche).
J'ai , de fait, en cinquième zoo , quelques élèves qui collectionnent dans la plus parfaite indifférence des notes catastrophiques. Un dont les parents ont dit que de toute façon, il allait redoubler. Un autre qui a trois en français mais dix-sept en math (cherchez l'erreur). Si quelqu'un pouvait m'expliquer doucement et longuement (je suis longue à la comprenette) quelque-chose qui serait efficace, je suis preneuse.
Cela dit, je comprends ton raisonnement Cripure, mais je veux trouver une solution efficace pour pouvoir finir l'année sans avoir un noeud au ventre à chaque fois que j'ai cette classe.

sorceress
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Celeborn le Lun 9 Avr 2012 - 8:49

Cripure a écrit:Mouais. Si vous le dites. Et donc, il est normal d'avoir, sur le LPC, des items comportementalistes ?
Non, vous confondez tout. Il s'agit simplement de trouver un moyen, une technique pour transmettre les savoirs dans de bonnes conditions. Ni plus ni moins.

Sorceress, en cas de zéro, moi, je mets une heure de colle par nouveau manquement. Recommencer une deuxième note serait une aberration mathématique.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Gryphe le Lun 9 Avr 2012 - 11:04

@Marie56 a écrit:Est-ce que ça marche dans la durée de faire sortir aux élève leur carnet en début de cours ?
Ça marche très bien. L'effet groupe marche toujours. Et les élèves qui n'ont pas le carnet sont signalés sur le billet d'appel.
Le carnet doit rester à l'angle de la table toute l'heure. (Oui, en collège zepzep, il faut même dire aux élèves où poser les affaires sur une table, sinon elles finissent par terre.)
"C'est bien Brandon, tu es le premier à avoir sorti ton carnet", je sais, c'est pathétique, mais voilà de quoi accrocher Brandon au cours pour toute une heure, sans avoir besoin de se servir dudit carnet.
En revanche pour Brenda juste à côté... le carnet passera vite de la table au bureau, voire sur le bord du tableau, et là, c'est super efficace. Twisted Evil

Là où je rejoins Cripure, c'est que ça n'aurait aucun sens en lycée général.

Mais en collège, ça permet d'avoir des élèves plus sages, plus attentifs, plus sérieux et qui, au final, réussissent mieux. Pourquoi s'en priver ?

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par marjolie.june le Lun 9 Avr 2012 - 11:13

Le carnet sur le bord de la table, il faut le demander à chaque début d'heure : ça passe mieux si on fait comme ça que si on le demande individuellement lorsqu'il y a un souci ("ben quoi ? j'ai rien fait ! y'a pas que moi qui parlais !" "et ma main dans la tronche, tu la veux ?"). Par contre, je pensais qu'après l'avoir répété pendant deux trimestres, sachant que tous les profs le font depuis la 6e, ce serait acquis, eh bien non : le jour où tu ne le demandes pas, ils ne le sortent pas !
Ca ne m'est jamais arrivé que la note tombe à zéro. Si c'était le cas, soit je ne dirais rien en faisant croire à l'élève qu'il continue de perdre des points, soit je collerais, en effet.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par lapetitemu le Lun 9 Avr 2012 - 11:31

Pour les élèves qui ne veulent pas sortir le carnet, il faut voir si l'administration est de ton côté, mais l'an dernier (et pourtant, Dieu sait que les rapports étaient compliqués entre la cde et nous... mais on s'était battus), refus de donner son carnet = exclusion de cours avec rapport. Et à force d'avoir des élèves qui arrivaient sans carnet (prétendument oublié, perdu...), pas de carnet = refus de l'élève en classe. Ca évitait bien des problèmes.

Sinon, pour rentrer dans la question de la note de sérieux/travail, c'est une idée à laquelle je tiens aussi, mais je n'arrive pas à la mettre en place. Mes obstacles : je ne suis pas assez organisée (je sais, il faudrait que je me soigne), et ça ne marche qu'avec des classes dans lesquelles il n'y a pas de "gros durs". En 4e, par exemple, avec des élèves qui n'en ont rien à cirer des notes, je doute de l'efficacité. Quoique. Je me demande si, finalement, je ne vais pas l'essayer. Je vais y songer pendant les vacances. Le 3e trimestre a déjà commencé, mais vu qu'on a onze semaines à tenir jusqu'à la fin de l'année (et au moins huit, je pense, jusqu'aux conseils... cafe ).

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Loubdalou le Lun 9 Avr 2012 - 11:40

Tient,ici aussi on le marque sur le billet d'appel en cas d'oubli, car c'est la première excuse bidon qu'ils trouvent pour éviter de donner le carnet.
J'ai complètement zappé de leur demander de mettre le carnet sur la table ( il faut aussi vérifier qu'ils n'ont plus leur veste, sorti le cahier, silencieux...) du coup s'ils me disent qu'ils ne l'ont pas je prends leur agenda, je l'ouvre par étapes, et à la 3ème, j'appelle les parents. Pour ceux qui refusent de le donner, rapport.
Je lis que la note de sérieux ne motive pas les élèves qui se fichent des notes, mon système de 20/20 motive même les pires qui veulent leur 20! Du coup ils se battent pr dire la date et l'heure :0)


Dernière édition par Loubdalou le Lun 9 Avr 2012 - 11:47, édité 1 fois

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par marjolie.june le Lun 9 Avr 2012 - 11:41

Personnellement, je vois bien la différence entre mes deux premières années où je fonctionnais sans note de sérieux et cette année où j'ai instauré ce système pour la première fois. Y'a pas photo et ça ne coûte vraiment pas cher. Les élèves viennent voir mon carnet à la fin de l'heure et sont tout contents d'avoir un + !

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par marjolie.june le Lun 9 Avr 2012 - 11:42

Prendre l'agenda à la place du carnet quand les élèves ne l'ont pas, c'est un truc qui m'a été donné par la CPE et ça marche bien.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par MarieL le Lun 9 Avr 2012 - 12:00

Cripure a écrit:Rhôôô la la... Les usines à gaz ! Quand je pense que le livret de compétences a d'abord été attaqué au motif (légitime à mes yeux) qu'il notait un comportement... Là, je ne vous suis plus. Dans un an ou deux, vous allez nous inventer la "note de gueule", comme à l'armée... Je commence à comprendre pourquoi j'ai en seconde de gentilles petites filles qui perdent 10 points de moeynne en un an : plus de note de classeur, de couettes bien nouées, de silence dans les rangs, de tables propres à la sortie... Bizarre, bizarre.

Sans polémique, c'est un vrai problème, comment concilier la préparation au lycée et un minimum d'aptitudes scolaires dans une classe de collège ? Les gentils élèves pas doués pour les études mais polis, attentifs et sérieux obtiennent la moyenne (au moins) dans une classe où la plupart de leurs camarades sont insolents, revendiquent leur absence de travail et perturbent volontairement la classe.
Certains parents se contentent de la moyenne pour exiger un passage en général, et l'élève se retrouve totalement dépassé.
C'est vrai, mais comment faire ?
Certains PP arrivent très bien à leur faire comprendre qu'ils ne seront pas à leur place au lycée, mais pas tous loin de là, et quand bien même, ensuite il faut convaincre les parents.
Ne noter que le niveau réel ? Cela veut dire aussi des élèves complètement découragés, d'autres révoltés - et qui le font savoir -, des parents furieux, une administration qui fait des remarques désobligeantes sur nos exigences déraisonnables, une réputation de sévérité dans tout l'établissement qui fait que même les bons élèves ne se formalisent plus d'avoir une mauvaise note, une invitation pressante aux stages "comment remotiver les élèves", etc.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par lapetitemu le Lun 9 Avr 2012 - 12:13

@Loubdalou a écrit:Je lis que la note de sérieux ne motive pas les élèves qui se fichent des notes, mon système de 20/20 motive même les pires qui veulent leur 20! Du coup ils se battent pr dire la date et l'heure :0)

Après, en français (4e), c'est un peu plus compliqué. En grammaire, par exemple, les élèves à qui je pense sont tellement largués qu'ils seraient incapables de répondre à l'une de mes questions. En lecture, théoriquement, ils sont capables de me dire quelque chose sur le texte. Mais certains, même pour une note, ne feraient aucun effort (attendez, oh, on va quand même pas devenir des bons élèves, là !), et chez les deux ou trois pour qui ça pourrait marcher, ils ne comprendraient pas mes attentes et prendraient la parole à tort et à travers pensant que ça leur rapporterait des points.

Mais je peux essayer, notamment pour les élèves plutôt sérieux qui sont en train de décrocher à cause de la mauvaise ambiance de la classe...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Loubdalou le Lun 9 Avr 2012 - 12:34

Avec des points faciles comme la date en espagnol, ça marche. Je donne aussi des points pour des trucs très faciles comme la lecture (plus ou moins de points selon le nombre d'erreurs) ou la traduction d'un mot vu 1000 fois...
Cela dépend aussi de tes questions, commences-tu par des questions ultra-méga faciles comme "De quoi pare le texte ?" "Qui est l'auteur ?" pour laisser des possibilités aux décrocheurs de gagner des points ? Quitte à aller les chercher et à les encourager pour leur montrer que tu t'occupes d'eux et que tu as à cœur qu'ils réussissent au moins un peu ?
Je t'assure qu'avec mon système, mes sourires d'encouragement et mes "¡Muy bien!" ils essayent tous au moins un peu, pire ils sont jaloux quand je complimente leur camarade et pas eux ... Et je te parle surtout des 3° et des 4° hispanistes d'un collège ZEP APV du 93 !

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par lapetitemu le Lun 9 Avr 2012 - 12:37

Je viens d'essayer de mettre en place un barême.
En fait, je veux essayer de résoudre deux problèmes : d'abord, les oublis de matériel (notamment l'absence de feuilles dans le classeur et le non-recopiage au bon endroit du cours, ce qui transforme le classeur en un truc innommable), ensuite, les bons élèves qui bavardent de plus en plus et se démobilisent du cours.
Mais une question me vient pour le 2e problème : comment faire (= quel système de points utiliser) pour que ces élèves, qui aiment bien participer quand même (il y a eu un petit relâchement ces derniers temps, mais je pense que ça reviendrait facilement), ne s'autorisent pas à bavarder en pensant que leurs nombreuses participations rattraperont ces bavardages ?

Dois-je adopter un système de points entièrement négatifs, cad que les participations ne sont pas valorisées, mais qu'en revanche une absence de participation sur toute la séance est pénalisée ?
Là, les points vont partir très vite, surtout au début, le temps qu'ils comprennent le système. Mais s'ils se réveillent après, et qu'ils veulent remonter leur note, comment je fais ? Je garde leur note basse en leur disant "c'est bien fait pour vous, vous n'aviez qu'à comprendre dès le début" ? Ou bien je leur donne une chance de se rattraper (mais comment ?) ?

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par lapetitemu le Lun 9 Avr 2012 - 12:40

@Loubdalou a écrit:Avec des points faciles comme la date en espagnol, ça marche. Je donne aussi des points pour des trucs très faciles comme la lecture (plus ou moins de points selon le nombre d'erreurs) ou la traduction d'un mot vu 1000 fois...

Dans la mesure où les élèves auxquels je pense sont arrivés en France il y a 3 ou 4 ans et n'ont jamais appris le français correctement, ce n'est pas la lecture qui va les rattraper, au contraire... Et, sur des questions simples, parfois ils me répondent des choses que je ne comprends même pas heu


Et dire qu'à côté de ça, j'ai des élèves (une douzaine) qui ont au-delà de 15 de moyenne en français... Ô bien-aimée hétérogénéité des classes ! Evil or Very Mad

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Loubdalou le Lun 9 Avr 2012 - 12:44

je pense qu'il faut aller au plus simple. certes les bons élèves vont bavarder et leur participation rattrapera leurs points négatifs, mais leurs parents, ils en pensent quoi ?

Pour le classeur, ça va être hyper compliqué de tout gérer dans la même note je pense...
Personnellement quand je note le cahier, c'est -2 par feuille non collée, -2 par feuille qui n'est pas de l'espagnol, -1 à -5 pas cours incomplet et tout cela à chaque manquement. Résultat j'arrive vite à 0. Mais ils savent que c'est facile d'avoir une bonne note, du coup ils l'acceptent et font un effort, le remettent au propre et me le soumettent de nouveau.

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Loubdalou le Lun 9 Avr 2012 - 12:45

@lapetitemu a écrit:
@Loubdalou a écrit:Avec des points faciles comme la date en espagnol, ça marche. Je donne aussi des points pour des trucs très faciles comme la lecture (plus ou moins de points selon le nombre d'erreurs) ou la traduction d'un mot vu 1000 fois...

Dans la mesure où les élèves auxquels je pense sont arrivés en France il y a 3 ou 4 ans et n'ont jamais appris le français correctement, ce n'est pas la lecture qui va les rattraper, au contraire... Et, sur des questions simples, parfois ils me répondent des choses que je ne comprends même pas heu


Et dire qu'à côté de ça, j'ai des élèves (une douzaine) qui ont au-delà de 15 de moyenne en français... Ô bien-aimée hétérogénéité des classes ! Evil or Very Mad

Au contraire, les forcer et les inciter à lire, ça les aiderait. Ils gagnent chez moi de 1 à 3 points.

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Lefteris le Lun 9 Avr 2012 - 13:06

@Marie56 a écrit:D'accord, merci. Donc si je comprends bien, vous enlevez des points pour bavardage, mais si l'élève ne se calme pas pendant la même heure ou recommence trop souvent, vous mettez un mot dans le carnet, c'est ça ?

AUtre chose : comment trouvez-vous le temps pendant ou après le cours de remplir ces cases (qui a participé, qui a bavardé). J'ai peu r de perdre un temps fou à remplir tout ça, et du coup d'être moins attentive à ce qui se passe
Oui, évidemment : quand c'est infernal, c'est le carnet ou le rapport.
Pour le temps, c'est rapide : une petite croix dans une case, au fur et à mesure que l'on appelle les numéros tirés au sort pour leur questionnaire de lecture par exemple. Pour les bavardages parfois au bout de deux ou trois fois , pur ne pas se couper en permanence. Ce qui veut dire qu'ils sont quand même gagnants,si l'on est inscrit une fois, c'est qu'on a mérité plusieurs fois Suspect ou juste après le cours. Je mets des petites abréviations aussi (Mat = matériel, TNF : travail non fait ...)
Au début , le premier mois, je suis assez précis, c'est pesant. Les mois suivants, on les connaît mieux, et on peut les noter par rapport à eux-mêmes.
Cette année, j'ai une classe très faible, infernale, qui s'est mis tout le monde à dos , la plupart sont passés en commission éducative. On ne peut dire trois mots sans avoir la parole coupée, donc ils bloquent le cours, et la note prend tout son sens. Deux ou trois, aussi faibles que les autres, essayent de bosser, font les exercices, la note de travail leur remonte un peu la moyenne, et permet des encouragements le jour du conseil.
Comme le disent plusieurs intervenants, quelle que soit la manière de procéder il faut que cette note montre vraiment l'incidence sur le travail. Dans la situation que je cite c'est absolument le cas.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par lapetitemu le Lun 9 Avr 2012 - 13:36

Pour répondre à Loubdalou : en fait, je ne vais pas vraiment noter le classeur, je vais juste sanctionner quand ils n'auront pas de feuilles, et vérifier de temps en temps s'ils respectent le minimum de présentation (les cours de littérature sont partie littérature, les cours de langue partie langue, les exercices partie exercices). Je ne vais pas aller voir plus loin. Mais rien que ce minimum sera utile à certains.
Pour mon problème de participation/bavardages : je pense que je vais être plus sévère sur les bavardages mais mettre quand même des points positifs de participation. Et faire un "test" le lundi de la rentrée : je leur donnerai la note qu'ils ont acquise à la fin de l'heure, en espérant que ça leur fera prendre conscience de certaines choses.
Et enfin, pour la lecture : je vais essayer, c'est sûr. Mais tu vois, l'un des élèves auxquels je pense vient en aide aux devoirs, il fait souvent ses devoirs d'espagnol, je l'entends donc parler, et il parle mieux l'espagnol que le français...

La seule chose dont j'ai peur, c'est qu'ils me demandent tous leur note à la fin de chaque cours. Chose qui va m'horripiler Evil or Very Mad

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Loubdalou le Lun 9 Avr 2012 - 13:45

Tu peux même être certaine qu'ils te demanderont tous leur note ! Une note par cours x18 ça va être ingérable ...

Loubdalou
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par User5899 le Lun 9 Avr 2012 - 14:00

@Loubdalou a écrit:La première fois tu enlèves un point, la fois d'après tu prends le carnet, ensuite tu l'ouvres, et enfin c'est le mot, puis le mot et la punition, puis le mot la punition et l'appel aux parents etc...
Multiplié par ? 24 ? 28 ? Et vous arrivez à faire cours ?


Dernière édition par Cripure le Lun 9 Avr 2012 - 21:28, édité 1 fois

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par pop-corn le Lun 9 Avr 2012 - 14:43

Cripure a écrit:
@Loubdalou a écrit:La première fois tu enlèves un point, la fois d'après tu prends le carnet, ensuite tu l'ouvres, et enfin c'est le mot, puis le mot et la punition, puis le mot la punition et l'appel aux parents etc...
Multiplié par ? 24 ? 28 ? Et vous arrivez à faire cours ?[/quote]

Et multiplier par 11 classes? heu

pop-corn
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par lapetitemu le Lun 9 Avr 2012 - 14:54

Je ne vais le faire qu'avec une seule classe, pour ma part. Mes 6e, pas besoin de note, ils sont capables de réagir à autre chose.

Mais Loubdalou je ne comprends pas pourquoi tu me dis que c'est ingérable ? Ce n'est pas comme ça que tu procèdes ? J'ai dû mal lire le fil... scratch Je me replonge dans la lecture !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Gryphe le Lun 9 Avr 2012 - 16:02

@lapetitemu a écrit:Je viens d'essayer de mettre en place un barême.
Pour le barème, au début, j'avais un truc hyper compliqué qui me prenait la moitié de la nuit la veille du jour où il fallait rendre les disquettes des notes (oui, c'était il y a longtemps... Laughing ).
Je suis rapidement passée à la note globale (qui est très loin d'être pifométrique, car on connait quand même nos élèves et on sait s'ils se sont investis ou pas dans le trimestre).
Les élèves veulent effectivement toujours savoir où ils en sont (comme quoi, ça les motive), ils viennent voir la fiche avec les petits sigles, tous les petits "o" pour "oral"... Il suffit de leur dire "tu montes" ou "attention tu descends (tu vas tomber)", et hop ! ça les motive pour continuer à monter ou ne pas baisser plus bas.
Il y a 2-3 personnes par classe insensibles à ce système (toujours en collège zepzep, donc), mais vu que cela fonctionne avec 26 personnes par classe, c'est toujours ça de gagné.
Et une fois que la classe est calme et attentive, c'est quand même beaucoup plus simple de faire cours. Ça m'a changé la vie ! Very Happy

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: note sérieux, travail, ...

Message par Marie56 le Lun 9 Avr 2012 - 16:10

Loubadalou, comment fais-tu pour comptabiliser les + ? Tu le fais en temps réel ? Comment fais-tu pour ne pas être scotchée à ton carnet et être disponible pour les élèves ? Et si tu le fais à la fin du cours, et que ce n'est pas la récré, comment fais-tu pour avoir le temps (par rapport à la classe suivante qui arrive / les mots à marquer dans le carnet / les demandes intempestives des élèves, etc.) ?
Mon problème, c'est de gérer le trop-plein de choses à faire, pendant et juste à la fin du cours....

Marie56
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum