Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Tests diagnostiques initiaux ?

par JPhMM le Dim 29 Aoû - 14:24
Bonjour.

Hésitant à le faire, je me permets de vous demander votre avis.
Faites-vous des tests diagnostiques initiaux pour dresser un bilan des acquis de vos nouveaux élèves en tout début d'année scolaire ? Si oui, quels types d'évaluations proposez-vous ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
littlemary
Vénérable

Re: Tests diagnostiques initiaux ?

par littlemary le Dim 29 Aoû - 14:34
Non je n'en fais pas...Je trouve qu'après quelques petites évaluations (dictées, langue...), on arrive à faire rapidement un bilan et à repérer les élèves en difficulté.

Je viens de voir que tu étais prof de maths : les dictées ne t'aideront donc pas !
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Tests diagnostiques initiaux ?

par JPhMM le Dim 29 Aoû - 15:57
@littlemary a écrit:Je viens de voir que tu étais prof de maths : les dictées ne t'aideront donc pas !

Pas grave, tout avis recèle une part de vérité professeur .

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Tests diagnostiques initiaux ?

par Kilmeny le Dim 29 Aoû - 15:59
Oui, c'est essentiel pour moi.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
Evariste
Niveau 7

Re: Tests diagnostiques initiaux ?

par Evariste le Lun 30 Aoû - 15:09
Non, je n'en fais pas.
Les élèves ont toujours "tout oublié" et "Ah non! Ca, on l'a pas fait l'année dernière!!". Je trouve que cela génère du bruit, de l'agitation et un sentiment d'échec.

_________________
Quand on ne sait pas où on va il faut y aller.... et le plus vite possible
Contenu sponsorisé

Re: Tests diagnostiques initiaux ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum