Cherche dictée impft / p. s. 6e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cherche dictée impft / p. s. 6e

Message par cathemis le Dim 5 Oct 2008 - 19:18

Je recherche une dictée avec imp. et passé simple pour des 6e, séquence sur les contes. Merci.

cathemis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche dictée impft / p. s. 6e

Message par Aïnara le Dim 5 Oct 2008 - 20:00

Pourquoi ne pas leur dicter n'importe quel début de conte, quitte à simplifier le vocabulaire ?
Je n'ai pas cela en stock, mes élèves n'ayant jamais été capables d'ingurgiter la conjugaison de deux temps à la fois.... (mais bon, vu qu'après l'étude du présent, le verbe "appeler" au présent fait toujours "je m'apel" .... pale )

_________________
Ces gens-là ne sont pas nos amis.

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche dictée impft / p. s. 6e

Message par Hervé le Dim 5 Oct 2008 - 20:07

Quelques exercices et une dictée que j'avais - en souvenir, mais je crois bien qu'avec les classes de seconde ... - au fond de cet ordinateur :

1. Pour rétablir le texte original, mettez au passé simple ou à l'imparfait, en fonction du sens, les verbes donnés.

D'un clocher, dix coups (tomber), puis d'un autre, plus éloigné, et d'un troisième enfin. Un chien (aboyer) et (réveiller) tous les chiens du voisinage. Tout (dormir). Quelques toits (luire) doucement. D'impalpables cendres bleues (glisser) toujours de la coupe de la lune. On (voir) de grandes ombres mystérieuses accroupies entre les murs blancs, si vivantes que leur immobilité (étonner) l'imagination. Cette nuit (avoir) une transparence de cristal. Une senteur d'acacias en fleurs (monter) des jardins et l'on ne (savoir) si c'(être) un parfum végétal ou l'odeur même des rayons.

D'après E. Jaloux, Fumées dans la campagne, Editions Plon

2. Pour rétablir le texte original, réécrivez-le au passé, en faisant attention à la répartition des temps entre passé simple et imparfait.

Par un bel après-midi de fin d'automne, Theophil Eschley met la dernière main à une étude de pré quand sa voisine, Adela Pingsford, vient frapper à coups redoublés à la porte de son atelier.
« Il y a un bœuf dans mon jardin », annonce-t-elle, pour expliquer son intrusion intempestive. ( ... )
L'artiste s'empare d'une perche à petits pois et se met à frapper résolument les flancs de l'animal. Celui-ci interrompt un long moment le travail de mastication auquel il se livre sur Mademoiselle Louise Bichot (une fleur), puis considère d'un œil interrogateur son tortionnaire. Adela en fait autant, avec une hostilité plus marquée.

D'après Saki, Nouvelles, trad. J. Rosenthal. R. Lattont éd.

3. Même exercice avec la suite du texte :

Comme la bête ne baisse pas la tête et ne frappe pas non plus du pied, Eschley se risque à un autre exercice avec une seconde perche. Le bœuf paraît comprendre aussitôt qu'il est indésirable ; il donne un dernier coup de dent sur le massif de chrysanthèmes et remonte rapidement le jardin, Eschley se précipite pour le diriger vers la grille, mais ne réussit qu'à faire passer la bête du pas au petit trot. D'un air interrogateur, mais sans marquer de véritable hésitation, le bœuf traverse la minuscule bande de pelouse que les esprits bien intentionnés appellent terrain de croquet, franchit la porte-fenêtre qui donne dans le petit salon. Des chrysanthèmes et autres plantes automnales sont disposées dans des vases, et l'animal reprend ses occupations interrompues ; Eschley croit cependant remarquer qu'une lueur un peu nerveuse brille dans ses yeux, une lueur qui engage au respect. Il renonce donc à guider le bœuf dans le choix de son lieu de villégiature.

Dictée (facile)

La fuite du lièvre

Parmi le thym et la rosée, le lièvre écouta la chasse et grimpa au sentier de molle argile. Il avait peur de son ombre, les bruyères fuyaient derrière sa course, il redescendait, il remontait, et ses sauts courbaient les herbes où s'alignaient des gouttes. Il devenait le frère des alouettes dans ce vol rapide. Net, il s'arrêta ; sa gencive eut un imperceptible tremblement qui découvrit ses incisives. Puis il bondit par la haie, les oreilles à son derrière.

Francis Jammes, Roman du Lièvre, Mercure de France.

Hervé
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche dictée impft / p. s. 6e

Message par Hervé le Dim 5 Oct 2008 - 20:14

Une autre, moins évidente en 6ème (à préparer ?) :

Le loup et la bergère.

Au milieu du troupeau je vis un chien jaune qui emportait un mouton dans sa gueule. Je pensai tout d'abord que Castille était devenue enragée ; mais dans le même instant Castille se jeta dans mes jupes en poussant des hurlements plaintifs. Aussitôt, je devinai que c'était un loup. Il emportait le mouton à pleine gueule par le milieu du corps. Il grimpa sans effort sur le talus et quand il sauta le large fossé qui le séparait du bois, ses pattes de derrière me firent penser à des ailes.

Marguerite Audoux, Maire-Claire, Fasquelle.

Hervé
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche dictée impft / p. s. 6e

Message par Léda le Lun 6 Oct 2008 - 17:35

Bonsoir tout le monde!
Je pense au début d'un texte de Bernard Friot "Les histoires ne sont plus ce qu'elles étaient", un texte assez drôle mais le passage en question comporte essentiellement des imparfaits, dans Histoires pressées

Léda
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum