Alors, cette rentrée?

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Lo le Jeu 2 Sep 2010 - 10:26

@Celeborn a écrit:Et voilà le compte-rendu : cliquez ici !

Décidément ce CPE a bien du succès... Smile

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par tabou le Jeu 2 Sep 2010 - 10:48

emploi du temps pour un mi-temps correct, 3 matinées par semaine, juste que je ne pourrai quasi jamais emmener mes enfants à l'école le matin, sur le pont à 8 h ces jours là ...
Sinon je retrouve les frères et soeurs d'élèves à problèmes (au moins avec moi) en sixième, et mes troisièmes me connaissent largement et je n'ai pas la réputation que j'aimerai avoir : du style, elle on ne la craint pas trop, on peut un peu se laisser aller, j'ai intérêt à être ferme, des conseils ?

tabou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Daphné le Jeu 2 Sep 2010 - 10:55

@Celeborn a écrit:Et voilà le compte-rendu : cliquez ici !

Celeborn fleurs2 fleurs2

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Mélu le Jeu 2 Sep 2010 - 11:09

Celeborn tu me le vends combien ton CPE veneration ? La nôtre est adorable, mais question autorité, c'est proche du bulot...


Dernière édition par Mélu le Jeu 2 Sep 2010 - 11:14, édité 1 fois

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Angua le Jeu 2 Sep 2010 - 11:13

@moon a écrit:
@Angua a écrit:
Voilà. 16h, je n'ai pas de clefs, je ne peux pas faire l'appel, j'ignore où sont mes salles (que je devrais trouver, je ne m'en fais pas), je devrais commencer mardi par un truc auquel je n'ai rien compris, j'ignore sur quel manuel m'appuyer, je n'ai pas de casier et j'ai perdu un après-midi pour une pochette de papiers à remplir.On se fout de moi, ou bien?
Et j'y retourne demain pour la réunion de l'équipe de mes 1ères... avec une longue liste de trucs à régler.


Angua, c'est hallucinant...! J'admire ton sang-froid face à la situation....moi je crois que j'aurais déjà craqué.

Craquer, je l'ai fait ce matin au réveil. Maintenant que j'ai méthodiquement pleuré toutes les larmes de mon corps, j'attaque le dossier d'inepties à remplir, histoire de bien insister cet après-midi sur mon grand sérieux auprès de l'administration... mais l'envie de hurler sur quelqu'un se fait tenace! :colere:

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Angua le Jeu 2 Sep 2010 - 11:18

Papiers remplis... beaucoup plus rapidement que je le croyais, une partie de la pochette contient un tas de doc pour présenter la journée d'accueil aux nouveaux arrivants dans l'académie, le 29 septembre! Académie dans laquelle je suis depuis 7 ans! furieux Non mais les cons!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Ergo le Jeu 2 Sep 2010 - 11:22

Emploi du temps qui aurait pu être bien pire (compte tenu du fait qu'on a demandé de libérer le jeudi aux stagiaires), je suis amoureuse de mon collège et de mes collègues qui ont vraiment tout fait pour me simplifier la vie: fleurs

- je n'ai que des 6ème et des 5ème;
- je n'aurai les 5ème qu'après les vacances de la Toussaint (on est à 9h jusque là, pour des raisons obscures puisqu'on n'a pas de formation mais je crois que la raison officielle est nous permette de nous concerter...)
- pas de tuteur officiel parce qu'elles ont signé la pétition and co (et comme je les comprends!) mais mes deux collègues d'anglais m'ont prise en charge on ne peut mieux: visite des locaux, présentation des manuels, de l'établissement etc.; elles ont recoupé nos edt pour que je puisse venir les voir dans leurs classes et qu'elles puissent venir me voir, bref un travail de tuteur sans qu'elles l'aient accepté officiellement!

- petite structure, pas mal d'activités dans l'établissement, en réunion plénière on nous a donné la liste de tous les élèves à problèmes divers (vue, audition, autisme etc.).

Je suis toujours paniquée pour des raisons évidentes de "aaaaah comment je fais face à des élèves?!" mais au moins, j'ai l'impression d'être tombée dans un petit coin de paradis. Very Happy

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Jeu 2 Sep 2010 - 12:41

@Angua a écrit:Papiers remplis... beaucoup plus rapidement que je le croyais, une partie de la pochette contient un tas de doc pour présenter la journée d'accueil aux nouveaux arrivants dans l'académie, le 29 septembre! Académie dans laquelle je suis depuis 7 ans! furieux Non mais les cons!

Hi, hi... Dis-moi, ils te font la totale là !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Reine Margot le Jeu 2 Sep 2010 - 12:49

@Ergo a écrit:
- pas de tuteur officiel parce qu'elles ont signé la pétition and co (et comme je les comprends!) mais mes deux collègues d'anglais m'ont prise en charge on ne peut mieux: visite des locaux, présentation des manuels, de l'établissement etc.; elles ont recoupé nos edt pour que je puisse venir les voir dans leurs classes et qu'elles puissent venir me voir, bref un travail de tuteur sans qu'elles l'aient accepté officiellement!


je comprends le raisonnement mais finalement ça revient à ce que le boulot soit fait quand même, et elles ne sont même pas payées...le rectorat compte justement sur cette solidarité.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Ergo le Jeu 2 Sep 2010 - 13:00

marquisedemerteuil a écrit:

je comprends le raisonnement mais finalement ça revient à ce que le boulot soit fait quand même, et elles ne sont même pas payées...le rectorat compte justement sur cette solidarité.
Je sais, on en a discuté...pour eux, c'est tout bénéf...mais ici, le rectorat a demandé avec ce souci de ses personnels qui le caractérise que les stagiaires envoient un mail avant dimanche pour signaler s'ils avaient un tuteur ou pas...je n'ai pas l'intention d'envoyer ce mail mais paraît-il, ils vont nous appeler si on ne se manifeste pas. J'en ai donc parlé avec mes tutrices non officielles qui m'ont dit que 1. c'était pas à moi de donner cette info au rectorat; 2. s'ils m'appelaient quand même, de dire que non, je n'en avais pas.

Si tous les stagiaires faisaient savoir qu'ils n'ont pas de tuteur, je suppose que ça pourrait être une bonne opération mais ils savent bien que les collègues en place ne nous laisseront pas tomber, ne serait-ce que vis-à-vis des élèves...quelque part, c'est assez bien ficelé leur truc. Suspect


_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Jeu 2 Sep 2010 - 13:03

marquisedemerteuil a écrit:
@Ergo a écrit:
- pas de tuteur officiel parce qu'elles ont signé la pétition and co (et comme je les comprends!) mais mes deux collègues d'anglais m'ont prise en charge on ne peut mieux: visite des locaux, présentation des manuels, de l'établissement etc.; elles ont recoupé nos edt pour que je puisse venir les voir dans leurs classes et qu'elles puissent venir me voir, bref un travail de tuteur sans qu'elles l'aient accepté officiellement!


je comprends le raisonnement mais finalement ça revient à ce que le boulot soit fait quand même, et elles ne sont même pas payées...le rectorat compte justement sur cette solidarité.

Ca n'est pas faux. Mais j'ai une vision un peu différente des choses. J'explique.

Dans de nombreuses professions la formation sur le tas des jeunes est une chose naturelle, qui se fait sans que cela ne pose de problème du type "je suis pas payé pour". Ma mère était infirmière et la prise en charge des élèves infirmières lui semblait relever entièrement de ses fonctions. Et au niveau d'une profession, cela ne me semble pas idiot de considérer que la formation des jeunes est l'affaire de tous.

D'un point de vue plus général, cette manière de rémunérer (souvent à la limite de l'aumône d'ailleurs) toutes tâches, laissant penser que cela s'ajoute à la fonction et n'en fait pas parti, est perverse.

D'abord, comme je l'ai dit, cela se rapproche bien souvent de l'aumône. Ensuite, cela vient s'ajouter au temps de travail de base, au lieu d'y être intégré, faisant exploser la charge de travail de certains, et de ceux qui s'investissent le plus (aboutissant à décourager les bonnes volontés). Cela favorise aussi les petits malins qui savent décrocher des rémunérations supplémentaires puis négligent leur tâche.

Ensuite, c'est injuste : tout le monde n'y a pas droit. Quand je travaille sur des projets avec des enseignants, ils sont rémunérés en heure sup, moi, je me gratte.

Je préconise plutôt que les missions des profs soient redéfinies (on sait tous qu'elles ont changées) et que la rémunération de tous soit augmentée.




Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Reine Margot le Jeu 2 Sep 2010 - 13:13

Oui mais tu compares avec des métiers différents. L'infirmière en école d'infirmière fait des stages, elle a une formation pratique avant d'être balancée en hôpital. Nous, on sort de la fac. A part le concours, on ne sait rien des élèves à moins d'avoir été vacataire ou contractuel.

sinon, pour la rémunération, on est bien d'accord (et plus que les 30€ généreusement offerts par Châtel)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Jeu 2 Sep 2010 - 14:31

marquisedemerteuil a écrit:Oui mais tu compares avec des métiers différents. L'infirmière en école d'infirmière fait des stages, elle a une formation pratique avant d'être balancée en hôpital. Nous, on sort de la fac. A part le concours, on ne sait rien des élèves à moins d'avoir été vacataire ou contractuel.

sinon, pour la rémunération, on est bien d'accord (et plus que les 30€ généreusement offerts par Châtel)

Quelque soit la formation théorique de l'impétrant, la démarche de concidérer l'accompagnement des nouveaux comme faisant parti du job ou pas est une philosophie. Peu importe les connaissances du petit nouveau. Quand un néotit (ou vacataire) déboule au CDI pour me demander des conseils, ou simplement me dire qu'il n'en peut plus, je ne lui réponds pas que je ne suis pas payée pour. En même temps, la doc, elle est payée pourquoi ? On se le demande bien ! Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Reine Margot le Jeu 2 Sep 2010 - 14:35

Oui, on peut soutenir et conseiller, bien sûr, on ne claque pas la porte non plus, ce n'est pas ce que j'ai dit. je fais juste la différence entre tutorer qqn et l'accueillir comme tout nouveau collègue.
Il faut dire aussi que notre métier est très individualiste, le prof ne travaille pas en équipe (et ça ça me plaît, j'aime mon indépendance Twisted Evil )

et malgré tout, je pense qu'il est très différent de se trouver face à un nouveau prof, contractuel chevronné mais qui a besoin d'être intégré à l'équipe, et un jeune étudiant qui débarque de la fac.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Jeu 2 Sep 2010 - 16:13

marquisedemerteuil a écrit:
Il faut dire aussi que notre métier est très individualiste, le prof ne travaille pas en équipe (et ça ça me plaît, j'aime mon indépendance Twisted Evil )


Cette indépendance ne te suffit pourtant pas puisque tu as envie de faire autre chose.

Je crois profondément que ce qui rend le métier si difficile est justement cette fameuse indépendance, pas toujours bien comprise d'ailleurs. La solitude et l'immobilisme sont le prix de cette vision extensive de l'indépendance. Si c'est l'indépendance qui est notre valeur principale, alors montons une boite, ayons un travail vraiment d'indépendant, acceptons les risques de l'indépendance. Se dire indépendant à la barbe de tous, et tenir à son salaire, à ses vacances , à sa sécurité (motivations fort honorable au demeurant) tout à la fois, c'est un comportement peu mature non ?

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Celeborn le Jeu 2 Sep 2010 - 16:23

@Pseudo a écrit: Se dire indépendant à la barbe de tous, et tenir à son salaire, à ses vacances , à sa sécurité (motivations fort honorable au demeurant) tout à la fois, c'est un comportement peu mature non ?

Je ne vois pas le lien entre les deux choses, pour le coup. J'aime être indépendant moi aussi dans mon travail, en ce sens que, de toute manière, je me retrouve seul face aux élèves, et que c'est bien à moi de juger de quelle façon il convient de leur enseigner les choses. On enseigne toujours avec ce qu'on est et avec ses valeurs : l'indépendance, c'est pouvoir CHOISIR de travailler en équipe si on le souhaite, ou dans son coin si on le souhaite également, à partir du moment où ça fonctionne. Et si ça fonctionne, je ne vois pas ce qu'il y a à redire à cela.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Jeu 2 Sep 2010 - 16:35

@Celeborn a écrit:
@Pseudo a écrit: Se dire indépendant à la barbe de tous, et tenir à son salaire, à ses vacances , à sa sécurité (motivations fort honorable au demeurant) tout à la fois, c'est un comportement peu mature non ?

Je ne vois pas le lien entre les deux choses, pour le coup. J'aime être indépendant moi aussi dans mon travail, en ce sens que, de toute manière, je me retrouve seul face aux élèves, et que c'est bien à moi de juger de quelle façon il convient de leur enseigner les choses. On enseigne toujours avec ce qu'on est et avec ses valeurs : l'indépendance, c'est pouvoir CHOISIR de travailler en équipe si on le souhaite, ou dans son coin si on le souhaite également, à partir du moment où ça fonctionne. Et si ça fonctionne, je ne vois pas ce qu'il y a à redire à cela.

Et bien, d'expérience, les endroits où cela se passe le mieux, c'est lorsqu'il y a un travail d'équipe. Opposer travail d'équipe et "indépendance", choix de son enseignement, me semble une erreur. Croire que travailler en équipe va nous mettre des battons dans les roues est une erreur. Mais c'est un avis personnel, cependant nourri par l'expérience.

Edit : d'autant que le métier de prof n'est pas fait pour le prof. Qui peut affirmer que tout "fonctionne" bien dans l'enseignement aujourd'hui ?

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Celeborn le Jeu 2 Sep 2010 - 16:44

@Pseudo a écrit:
Et bien, d'expérience, les endroits où cela se passe le mieux, c'est lorsqu'il y a un travail d'équipe.

Le travail d'équipe est une bonne chose quand les gens sont motivés pour l'entreprendre, et encore faut-il voir "jusqu'où" on le mène. Il n'est de toute manière pas souvent possible d'opposer de façon manichéenne le travail d'équipe au travail individuel. Mais certaines personnes, dont je fais partie, sont faites pour ne travailler en équipe qu'à la marge (ce qui ne veut pas dire "rien" non plus). Je connais d'excellents professeurs qui travaillent en équipe, et d'excellents professeurs qui fuient le travail en équipe comme la peste. Là où je peux te rejoindre, c'est que lorsque ça se passe mal, il vaut mieux avoir du soutien autour de soi que d'être seul. Mais le métier de professeur est un métier d'intellectuel, auquel il faut nécessairement laisser une (assez grande) marge de liberté pour organiser son enseignement autour des contraintes formelles (programmes, par exemple). Et si travail en équipe il y a, il faut qu'il soit librement consenti ; autrement, c'est la catastrophe.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Jeu 2 Sep 2010 - 17:19

L'éducation nationale est un des rares endroits (peut-être le seul) où on laisse le travail d'équipe au bon vouloir des participants (ou des non-participants, de fait lol).

Quand on voit ce qu'est le travail d'équipe dans les bahuts (ou ce qui en porte le nom), on peut tout à fait comprendre ton point de vue, Celeborn. La notion de travail d'équipe est tellement détournée vers la satisfaction de la plus grande gueule, ou de celui ou celle qui a le plus d'entregent, que c'est à vous en dégoûter. Mais travailler en équipe, cela s'apprend. Ne prétendons nous d'ailleurs pas l'inculquer aux élèves ?

Mes plus beaux souvenirs dans mon métier, les moments où j'ai eu le plus de créativité, et où je me suis sentie le plus libre dans mon travail (parce que pas seule face à tout et tous, avec la possibilité d'évoluer dans un cadre un peu sécurisant), c'était par le travail d'équipe.

Les choses avancent bien plus, bien mieux, en échangeant, en partageant, que seul dans son coin. Le forum n'en est-il pas l'illustration la plus évidente ?

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Reine Margot le Jeu 2 Sep 2010 - 17:55

@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
Il faut dire aussi que notre métier est très individualiste, le prof ne travaille pas en équipe (et ça ça me plaît, j'aime mon indépendance Twisted Evil )


Cette indépendance ne te suffit pourtant pas puisque tu as envie de faire autre chose.

Je crois profondément que ce qui rend le métier si difficile est justement cette fameuse indépendance, pas toujours bien comprise d'ailleurs. La solitude et l'immobilisme sont le prix de cette vision extensive de l'indépendance. Si c'est l'indépendance qui est notre valeur principale, alors montons une boite, ayons un travail vraiment d'indépendant, acceptons les risques de l'indépendance. Se dire indépendant à la barbe de tous, et tenir à son salaire, à ses vacances , à sa sécurité (motivations fort honorable au demeurant) tout à la fois, c'est un comportement peu mature non ?

Non, je veux faire autre chose pour d'autres raisons. je veux partir car il n'y a pas de volonté POLITIQUE de la part de l'administration de soutenir les profs et de sanctionner les élèves qui le méritent. je veux partir car ce métier qui est de transmettre des connaissances s'est transformé en "contention" de quelques élèves pour pouvoir faire cours.je veux partir car j'en ai assez que lorsqu'un élève est perturbateur on renvoie la responsabilité au prof en lui faisant comprendre que son boulot maintenant c'est de maintenir cet élève en classe, quitte à ce qu'il n'apprenne rien et empêche les autres de travailler. je veux partir car j'aime préparer mes cours seule et sans qu'on y interfère, mais je voudrais pouvoir compter sur une unité des adultes face aux gamins. ce qui est pure utopie.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Reine Margot le Jeu 2 Sep 2010 - 17:57

@Celeborn a écrit:
@Pseudo a écrit:
Et bien, d'expérience, les endroits où cela se passe le mieux, c'est lorsqu'il y a un travail d'équipe.

Le travail d'équipe est une bonne chose quand les gens sont motivés pour l'entreprendre, et encore faut-il voir "jusqu'où" on le mène. Il n'est de toute manière pas souvent possible d'opposer de façon manichéenne le travail d'équipe au travail individuel. Mais certaines personnes, dont je fais partie, sont faites pour ne travailler en équipe qu'à la marge (ce qui ne veut pas dire "rien" non plus). Je connais d'excellents professeurs qui travaillent en équipe, et d'excellents professeurs qui fuient le travail en équipe comme la peste. Là où je peux te rejoindre, c'est que lorsque ça se passe mal, il vaut mieux avoir du soutien autour de soi que d'être seul. Mais le métier de professeur est un métier d'intellectuel, auquel il faut nécessairement laisser une (assez grande) marge de liberté pour organiser son enseignement autour des contraintes formelles (programmes, par exemple). Et si travail en équipe il y a, il faut qu'il soit librement consenti ; autrement, c'est la catastrophe.

voila, c'est ce que je voulais dire.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Jeu 2 Sep 2010 - 19:57

marquisedemerteuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
Il faut dire aussi que notre métier est très individualiste, le prof ne travaille pas en équipe (et ça ça me plaît, j'aime mon indépendance Twisted Evil )


Cette indépendance ne te suffit pourtant pas puisque tu as envie de faire autre chose.

Je crois profondément que ce qui rend le métier si difficile est justement cette fameuse indépendance, pas toujours bien comprise d'ailleurs. La solitude et l'immobilisme sont le prix de cette vision extensive de l'indépendance. Si c'est l'indépendance qui est notre valeur principale, alors montons une boite, ayons un travail vraiment d'indépendant, acceptons les risques de l'indépendance. Se dire indépendant à la barbe de tous, et tenir à son salaire, à ses vacances , à sa sécurité (motivations fort honorable au demeurant) tout à la fois, c'est un comportement peu mature non ?

Non, je veux faire autre chose pour d'autres raisons. je veux partir car il n'y a pas de volonté POLITIQUE de la part de l'administration de soutenir les profs et de sanctionner les élèves qui le méritent. je veux partir car ce métier qui est de transmettre des connaissances s'est transformé en "contention" de quelques élèves pour pouvoir faire cours.je veux partir car j'en ai assez que lorsqu'un élève est perturbateur on renvoie la responsabilité au prof en lui faisant comprendre que son boulot maintenant c'est de maintenir cet élève en classe, quitte à ce qu'il n'apprenne rien et empêche les autres de travailler. je veux partir car j'aime préparer mes cours seule et sans qu'on y interfère, mais je voudrais pouvoir compter sur une unité des adultes face aux gamins. ce qui est pure utopie.

Justement. Si on réclame l'indépendance complète, la liberté complète, cela implique une responsabilité totale. On est seul, individualiste, on se démerde seul, car on est responsable totalement. C'est d'une logique imparable.
Comment vouloir l'indépendance, décider de ce qu'on doit faire et comment, et demander que les autres (tout aussi individualistes, pourquoi le leur reprocher ?) assument les emmerdements, les élèves qui t'empêchent de faire les choses comme tu entends ? Tu es seule maître à bord, jusqu'au bout. Normal.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par menerve le Jeu 2 Sep 2010 - 20:13




Aujourd'hui dure journée dans un des collèges: le fonds du CDI date de ....1898....j'ai fouillé les armoires, jeté deux bennes de trucs et retrouvé des merveilles
- un cahier rédigé à la plume de compte rendu de réunions pédagogiques datant de 1901
- un cahier de registre d'élèves dont la première cohorte est datée de 1898
- deux films super 8 dont l'un dans une boite en fer toute rouillée (peut-être qu'il contient un chef d'oeuvre inconnu du cinéma)

Et je suis loin d'avoir fini le tri...ne parlons pas du rangement: y'a des manuels un peu partout, idem pour les périodiques, le rangement des documentaires commence à la classe 800 pour ensuite faire les autres dans le désordre, une partie des fictions est rangée juste à côté des documentaires alors que l'autre est à l'autre bout du CDI!!!!

Je me suis lavée les mains je ne sais combien de fois (elles étaient bien "Noirtes" comme on dit dans le patois local) et j'ai trouvé deux beaux spécimen d'araignées fossilisées!

Rentrée bien passée pour la miss...qui retrouve sa grande copine! Son maître n'arrête pas de les "faire rigoler"....bref tout baigne!

Mais moi j'ai des cernes jusqu'au milieu des joues: je ne me suis pas endormie avant 1h hier et réveil à 5h30 + la route et la manutention toute la journée! [:~aziliz~:16] [:romaxisa:1] [:liz77:3]

Sinon l'équipe est hyper sympa (déjà un beau prof de maths qui veut faire une projet avec moi!) et on y mange très bien!!!


menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par anthinéa le Jeu 2 Sep 2010 - 20:28

Bon bin gros coup de bambou cette rentrée ... Moi qui étais surexitee ... Je me retrouve avec une lettre classique commandante en chef et une pegc comment dire un peu balai dans le ....
Je comprend pourquoi mes collègues me disaient que j'allais depoter ...

En salle des profs c'est prout prout partie pas un mot au dessus de l'autre tout est carre .... Pffffff

J'ai appris en regardant mon edt que j'heritais d'une 4 eme ... Surprise !!!! Du coup Depuis hier je cours partout pour rattraper mon retard et construire ma premiere séquence ( c'est chose faite)

Durant la réunion la principale a abordé la dhg qui pue du Q et les risques à encore perdre une division .... La dernière fois que j'ai entendu ça deux collègues de français et maths partaient en MCS
donc mon siège est éjectable ....

Et j'ai eu l'atroce impression de ne pas avoir de liberté pédagogique ... Concertation avec mise en commun des séquences . Mini concertations tous les trimestres pour voir ce que l'on a traite en grammaire ...
Organisation du classeur commune : décloisonnée ... Arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

je me sens piégée en fait . Ma collègue pegc a même insister sur la tenue du stylo en classe ... Moi qui suis plutôt Prof tarée / roots .....
Arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

bien sur il y a que le tzr physique/chimie qui faisait crève l'année dernière qui rempile cette année ... Moi je l'ai dit direct ...et c bizarre ca faisait mine d'hesiter ....

Va vraiment falloir qu'ils pètent un coup sinon je crois que je vais moi Peter une durite ...

Le vacataire de musique a l'air très rock and roll ..

J'attends .... Et j'espère qu'on va un peu s'apercevoir que je suis la aussi ....

Bon sinon pas de bel homme à l'horizon ....

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par ysabel le Jeu 2 Sep 2010 - 20:34

euh... ne te laisse surtout pas faire !! tu peux refuser la mise en commun des sq, ces concertations stupides etc.
Tu fais ton classeur comme ça te change !

Fais ta place ! fais exploser ce petit monde prout-prout !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Fourseasons le Jeu 2 Sep 2010 - 20:35

Tu fais comme tu veux Anthinéa ! Ils n'ont pas te dire ce que tu dois faire...

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum