Alors, cette rentrée?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Fourseasons le Jeu 2 Sep 2010 - 20:35

Tu fais comme tu veux Anthinéa ! Ils n'ont pas te dire ce que tu dois faire...

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Nasopi le Jeu 2 Sep 2010 - 20:36

Aujourd'hui dure journée dans un des collèges: le fonds du CDI date de ....1898....j'ai fouillé les armoires, jeté deux bennes de trucs et retrouvé des merveilles
- un cahier rédigé à la plume de compte rendu de réunions pédagogiques datant de 1901
- un cahier de registre d'élèves dont la première cohorte est datée de 1898

Shocked Shocked Shocked
lol! lol! lol!

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Reine Margot le Jeu 2 Sep 2010 - 20:38

@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
Il faut dire aussi que notre métier est très individualiste, le prof ne travaille pas en équipe (et ça ça me plaît, j'aime mon indépendance Twisted Evil )


Cette indépendance ne te suffit pourtant pas puisque tu as envie de faire autre chose.

Je crois profondément que ce qui rend le métier si difficile est justement cette fameuse indépendance, pas toujours bien comprise d'ailleurs. La solitude et l'immobilisme sont le prix de cette vision extensive de l'indépendance. Si c'est l'indépendance qui est notre valeur principale, alors montons une boite, ayons un travail vraiment d'indépendant, acceptons les risques de l'indépendance. Se dire indépendant à la barbe de tous, et tenir à son salaire, à ses vacances , à sa sécurité (motivations fort honorable au demeurant) tout à la fois, c'est un comportement peu mature non ?

Non, je veux faire autre chose pour d'autres raisons. je veux partir car il n'y a pas de volonté POLITIQUE de la part de l'administration de soutenir les profs et de sanctionner les élèves qui le méritent. je veux partir car ce métier qui est de transmettre des connaissances s'est transformé en "contention" de quelques élèves pour pouvoir faire cours.je veux partir car j'en ai assez que lorsqu'un élève est perturbateur on renvoie la responsabilité au prof en lui faisant comprendre que son boulot maintenant c'est de maintenir cet élève en classe, quitte à ce qu'il n'apprenne rien et empêche les autres de travailler. je veux partir car j'aime préparer mes cours seule et sans qu'on y interfère, mais je voudrais pouvoir compter sur une unité des adultes face aux gamins. ce qui est pure utopie.

Justement. Si on réclame l'indépendance complète, la liberté complète, cela implique une responsabilité totale. On est seul, individualiste, on se démerde seul, car on est responsable totalement. C'est d'une logique imparable.
Comment vouloir l'indépendance, décider de ce qu'on doit faire et comment, et demander que les autres (tout aussi individualistes, pourquoi le leur reprocher ?) assument les emmerdements, les élèves qui t'empêchent de faire les choses comme tu entends ? Tu es seule maître à bord, jusqu'au bout. Normal.

Non, nous avons une profession intellectuelle (enfin on essaie Rolling Eyes ), et si on postule qu'enseigner c'est D'ABORD transmettre des savoirs et non faire de l'éducatif, alors notre liberté pédagogique (et donc l'indépendance dans la construction de nos cours) est nécessaire. Mais ça veut dire qu'on prend la décision collective, politique, de défendre le prof et non l'élève, afin que le prof puisse justement passer l'heure de cours à transmettre des savoirs et non "contenir" des élèves pénibles.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par lolote le Jeu 2 Sep 2010 - 20:41

aujourd'hui, c'était ma 1ère journée de travail en tant que stagiaire en documentation: quelle différence de rythme avec celui des cours (je suis en évolution de carrière)! mille petites tâches à faire, pas de possibilité de faire un travail en continu...mais ça me paraît très stimulant (à la fin de la journée, j'étais fatiguée mais c'était une bonne fatigue, et non pas une fatigue nerveuse comme celle qu'on a après des heures de cours face à des classes plus ou moins "kévinesques").
très bonne rentrée, donc!

lolote
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Libé-Ration le Jeu 2 Sep 2010 - 20:44

Ah, Anthi, les prout prout, moi je n'ai pas survécu... je suis toujours titualirelà-bas, mais ça fait trois ans que je n'y ai pas misles pieds ! Qu'est-ce que je suis bien dans ma ZEP-même-plus-classé-ZEP !

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Jeu 2 Sep 2010 - 20:50

marquisedemerteuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
@Pseudo a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
Il faut dire aussi que notre métier est très individualiste, le prof ne travaille pas en équipe (et ça ça me plaît, j'aime mon indépendance Twisted Evil )


Cette indépendance ne te suffit pourtant pas puisque tu as envie de faire autre chose.

Je crois profondément que ce qui rend le métier si difficile est justement cette fameuse indépendance, pas toujours bien comprise d'ailleurs. La solitude et l'immobilisme sont le prix de cette vision extensive de l'indépendance. Si c'est l'indépendance qui est notre valeur principale, alors montons une boite, ayons un travail vraiment d'indépendant, acceptons les risques de l'indépendance. Se dire indépendant à la barbe de tous, et tenir à son salaire, à ses vacances , à sa sécurité (motivations fort honorable au demeurant) tout à la fois, c'est un comportement peu mature non ?

Non, je veux faire autre chose pour d'autres raisons. je veux partir car il n'y a pas de volonté POLITIQUE de la part de l'administration de soutenir les profs et de sanctionner les élèves qui le méritent. je veux partir car ce métier qui est de transmettre des connaissances s'est transformé en "contention" de quelques élèves pour pouvoir faire cours.je veux partir car j'en ai assez que lorsqu'un élève est perturbateur on renvoie la responsabilité au prof en lui faisant comprendre que son boulot maintenant c'est de maintenir cet élève en classe, quitte à ce qu'il n'apprenne rien et empêche les autres de travailler. je veux partir car j'aime préparer mes cours seule et sans qu'on y interfère, mais je voudrais pouvoir compter sur une unité des adultes face aux gamins. ce qui est pure utopie.

Justement. Si on réclame l'indépendance complète, la liberté complète, cela implique une responsabilité totale. On est seul, individualiste, on se démerde seul, car on est responsable totalement. C'est d'une logique imparable.
Comment vouloir l'indépendance, décider de ce qu'on doit faire et comment, et demander que les autres (tout aussi individualistes, pourquoi le leur reprocher ?) assument les emmerdements, les élèves qui t'empêchent de faire les choses comme tu entends ? Tu es seule maître à bord, jusqu'au bout. Normal.

Non, nous avons une profession intellectuelle (enfin on essaie Rolling Eyes ), et si on postule qu'enseigner c'est D'ABORD transmettre des savoirs et non faire de l'éducatif, alors notre liberté pédagogique (et donc l'indépendance dans la construction de nos cours) est nécessaire. Mais ça veut dire qu'on prend la décision collective, politique, de défendre le prof et non l'élève, afin que le prof puisse justement passer l'heure de cours à transmettre des savoirs et non "contenir" des élèves pénibles.
*

Tu sais, le coté, "moi je suis un intello, je ne mets pas les mains dans le cambouis"...

Je crois d'ailleurs que c'est un faux débat. Je pense que la position du prof, contemplant le monde du haut de son savoir, ça ne peut que heurter et pousser les autres personnels à le laisser se démerder.

Le prof pourrait être libre, indépendant et égoïste et trouver inacceptable que les autres le soient (et donc décider de privilégier leur carrière, ou leur tranquillité, ou leur sadisme plutôt que de venir en aide à un prof) ? C'est pas une question de savoir, c'est une question de positionnement.

Et la liberté pédagogique, c'est une chose (absolument indispensable. Mais encore faut-il s'entendre sur ce qu'elle recouvre. On m'oppose souvent cette fameuse liberté pédagogique pour me dire que je n'ai pas à savoir ce qui se passe en cours. Sauf que pour travailler efficacement avec les élèves au CDI, je dois quand même en avoir un petite idée. En échange, les collègues ont parfois du mal à admettre que moi aussi je puisse avoir cette putain de liberté pédagogique, que je ne suis pas seulement un prestataire de service à leurs ordres). L'individualisme en est une autre.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par JPhMM le Jeu 2 Sep 2010 - 21:02

Cette rentrée ? malgré les difficultés, les contrariétés, les déceptions, les colères... ce n'était que du bonheur dès qu'ils sont arrivés. Zeus, que l'établissement était triste sans ses élèves...

Ils étaient mignons tout plein.

flower

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Plume le Jeu 2 Sep 2010 - 21:24

Le côté individualiste des profs est quelque chose qui me pèse... et que j'ai découvert dans mon nouveau collège prout prout justement !

Travailler ensemble, ça apporte de la cohérence, le sentiment pour les élèves d'avoir affaire à une équipe... et puis quand malgré tout ça ne fonctionne pas, ça fait du bien de ne pas être seul.

Or je trouve que dans notre métier, on est bien souvent seul, pour le meilleur comme pour le pire.

Sinon, après beaucoup de stress à l'idée de rentrer (c'est dur après les vacances !), moi aussi je suis très heureuse d'avoir rencontré mes 5e, qui m'ont fait bonne impression ; bon, il faut voir par la suite...

Plume
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Provence le Jeu 2 Sep 2010 - 21:26

@anthinéa a écrit:

Et j'ai eu l'atroce impression de ne pas avoir de liberté pédagogique ... Concertation avec mise en commun des séquences . Mini concertations tous les trimestres pour voir ce que l'on a traite en grammaire ...
Organisation du classeur commune : décloisonnée ... Arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

je me sens piégée en fait . Ma collègue pegc a même insister sur la tenue du stylo en classe ... Moi qui suis plutôt Prof tarée / roots .....
Arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


Tes collègues en sont pas des inspectrices: tu n'as aucun compte à leur rendre. Organise ton classeur comme tu le veux, fais tenir ton stylo comme tu le veux et, surtout, évite ces stupides concertations dans la mesure où cela ne te convient pas. N'aie aucun scupule! Courage!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Kamol le Ven 3 Sep 2010 - 12:34

@MHG a écrit:PAas de rentrée pour moi car en congé mater jusqu'au 10 (que je compte bien prolonger un peu, d'ailleurs). 9h ce matin coup de fil de mon principal :
Pr - Ben alors, vous étiez où, on vous attendait !
Moi - euh, pardon ?
Pr - Vous ne vous êtes pas présentée hier !
Moi - Ben mon congé se termine le 10...
Pr - Ah, nous on a le 31/08 !
Moi - J'ai l'arrêté si vous voulez.
Pr - Ah ! Ça m'embête parce que vous êtes PP et qu'on n'a personne pour cet après-midi.
Moi (qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse, je vais pas vous faire de cadeaux vu que je n'en ai pas !) - Parce que je n'ai pas de remplaçant ?
...
Bref, j'ai bien fait de ne pas venir hier, le malentendu du à l'incompétence du rectorat, même pas fichu de prévenir correctement ses principaux, aurait perduré. Je me marre.

Dans le même genre, j'ai un copain TZR qui n'avait aucun de nouvelle de personne et qui reçoit mercredi un coup de fil d'un lycée lui disant: " Bah qu'est-ce que vous faites, on vous attend?!" et lui de répondre la vérité : "Et bah, j'attendais que le rectorat m'appelle...". Ah, l'incompétence du rectorat... Shocked

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Reine Margot le Ven 3 Sep 2010 - 12:40

@Pseudo a écrit:
Tu sais, le coté, "moi je suis un intello, je ne mets pas les mains dans le cambouis"...

Je crois d'ailleurs que c'est un faux débat. Je pense que la position du prof, contemplant le monde du haut de son savoir, ça ne peut que heurter et pousser les autres personnels à le laisser se démerder.

Le prof pourrait être libre, indépendant et égoïste et trouver inacceptable que les autres le soient (et donc décider de privilégier leur carrière, ou leur tranquillité, ou leur sadisme plutôt que de venir en aide à un prof) ? C'est pas une question de savoir, c'est une question de positionnement.

Et la liberté pédagogique, c'est une chose (absolument indispensable. Mais encore faut-il s'entendre sur ce qu'elle recouvre. On m'oppose souvent cette fameuse liberté pédagogique pour me dire que je n'ai pas à savoir ce qui se passe en cours. Sauf que pour travailler efficacement avec les élèves au CDI, je dois quand même en avoir un petite idée. En échange, les collègues ont parfois du mal à admettre que moi aussi je puisse avoir cette putain de liberté pédagogique, que je ne suis pas seulement un prestataire de service à leurs ordres). L'individualisme en est une autre.

Bien. Alors dans ce cas nous "mettons les mains dans le cambouis" et nous passons les heures de cours à contenir les élèves perturbateurs et non à transmettre des savoirs. Continuons ainsi et les problèmes de l'EN ne feront que s'aggraver... c'est bien de cela dont il s'agit et non d'individualisme...sinon je ne considère absolument pas le/la doc comme un prestataire à mes ordres, ni les autres personnels d'ailleurs...tu transformes mon propos en une question de prétention et d'orgueil, alors que ce 'nest pas le problème. Il n'y a pas de personnels à mépriser du haut de notre profession intellectuelle (j'assume le terme), mais à savoir ce qu'on a à transmettre aux élèves: va-t-on leur donner des connaissances, ou sortiront-ils en ayant seulement appris à se taire, dire bonjour, etc?


Dernière édition par marquisedemerteuil le Ven 3 Sep 2010 - 13:00, édité 2 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par MHG le Ven 3 Sep 2010 - 12:40

Le TZR en question n'a pas à se déplacer tant qu'il n'a pas d'rrêté en bonne et due forme, de toute manière !

MHG
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par anthinéa le Ven 3 Sep 2010 - 13:23

Arghhhhhhh à table j'ai eu le malheur de dire le bureau de la CPE la collègue pegc m'en a fait le reproche !
C'est très desinvolte ! Dis plutôt Mme machin ....


La je fume ma clope dans la bagnole ... Besoin d'air ...


Allez résistance résistance !!!!

Par contre les gosses sont pour le moins policés ... Voire même trop .... Mdrrrr


_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Provence le Ven 3 Sep 2010 - 18:47

@anthinéa a écrit:Arghhhhhhh à table j'ai eu le malheur de dire le bureau de la CPE la collègue pegc m'en a fait le reproche !
C'est très desinvolte ! Dis plutôt Mme machin ....


La je fume ma clope dans la bagnole ... Besoin d'air ...


Allez résistance résistance !!!!

Par contre les gosses sont pour le moins policés ... Voire même trop .... Mdrrrr



Rappelle-lui, d'un ton ferme, que tu n'es pas son élève et que tu apprécierais qu'elle change de ton.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par ysabel le Ven 3 Sep 2010 - 18:50

@anthinéa a écrit:Arghhhhhhh à table j'ai eu le malheur de dire le bureau de la CPE la collègue pegc m'en a fait le reproche !
C'est très desinvolte ! Dis plutôt Mme machin ....

La je fume ma clope dans la bagnole ... Besoin d'air ...


Allez résistance résistance !!!!

Par contre les gosses sont pour le moins policés ... Voire même trop .... Mdrrrr

Suspect et t'as rien dit ?? furieux
je pense que j'aurais été très vulgaire...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Ven 3 Sep 2010 - 19:06

@anthinéa a écrit:Arghhhhhhh à table j'ai eu le malheur de dire le bureau de la CPE la collègue pegc m'en a fait le reproche !
C'est très desinvolte ! Dis plutôt Mme machin ....


La je fume ma clope dans la bagnole ... Besoin d'air ...


Allez résistance résistance !!!!

Par contre les gosses sont pour le moins policés ... Voire même trop .... Mdrrrr


L'humour, je préconise l'humour...

"hi, hi, hi.... Je te remercie de parfaire mon éducation. Tu veux le téléphone de ma mère pour que vous en discutiez ?"

"Oh, oh, oh ! Je tacherai de m'en souvenir madame la pegc de français"

"Ha, ha, ha ! Tu sais, j'ai une très mauvaise mémoire des prénoms ! Lucienne, heu... Martine.... Heu... Tu me rappelle ton prénom ?"


Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Celeborn le Ven 3 Sep 2010 - 20:35

Je tenais à remercier Ava de m'avoir autorisé à publier son texte de prérentrée musclée sur mon blog. Il est disponible ici.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Libé-Ration le Ven 3 Sep 2010 - 23:10

Aujourd'hui, j'avais rendez-vous avec ma responsable CASNAV à 13h30 avec la CDE. Il "fallait qu'on parle" de l'organisation de la CLA... je rappelle ce matin pour avoir confirmation, ma responsable rappelle avant de quitter l'IA pour avoir confirmation.

13h30, nous sommes devant le bureau.

Nous poireautons.

L'adjointe vient à passer... et nous informe qu'à 13h30 mme le Proviseur fait la rentrée des Terminales ! Y'aurait-y pas du foutage de gu... ????

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Ava le Ven 3 Sep 2010 - 23:12

@Celeborn a écrit:Je tenais à remercier Ava de m'avoir autorisé à publier son texte de prérentrée musclée sur mon blog. Il est disponible ici.

Roh! Mais de rien! Very Happy

Ava
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Celeborn le Ven 3 Sep 2010 - 23:13

@Libellune a écrit:
L'adjointe vient à passer... et nous informe qu'à 13h30 mme le Proviseur fait la rentrée des Terminales ! Y'aurait-y pas du foutage de gu... ????

Laisse-moi réfléchir…

Si !

t'as besoin d'un bon resto japonais pour t'en remettre, à mon avis ^^

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Libé-Ration le Ven 3 Sep 2010 - 23:17

@Celeborn a écrit:
@Libellune a écrit:
L'adjointe vient à passer... et nous informe qu'à 13h30 mme le Proviseur fait la rentrée des Terminales ! Y'aurait-y pas du foutage de gu... ????

Laisse-moi réfléchir…

Si !

t'as besoin d'un bon resto japonais pour t'en remettre, à mon avis ^^

Mouais... pour ça, 'faudrait qu'un gentil garçon
Spoiler:
(même qui n'aime pas les filles)
m'invite !

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par invitéW le Ven 3 Sep 2010 - 23:20

@Libellune a écrit:

Mouais... pour ça, 'faudrait qu'un gentil garçon
Spoiler:
(même qui n'aime pas les filles)
m'invite !

je crois qu'il y a comme un message subliminal, mais lequel ??? Wink

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Libé-Ration le Ven 3 Sep 2010 - 23:23

Philip : poisson cru, sushi, resto japonais...
Promis, on fera autre chose la prochaine fois que tu viens !

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par Pseudo le Sam 4 Sep 2010 - 1:07

@Libellune a écrit:Aujourd'hui, j'avais rendez-vous avec ma responsable CASNAV à 13h30 avec la CDE. Il "fallait qu'on parle" de l'organisation de la CLA... je rappelle ce matin pour avoir confirmation, ma responsable rappelle avant de quitter l'IA pour avoir confirmation.

13h30, nous sommes devant le bureau.

Nous poireautons.

L'adjointe vient à passer... et nous informe qu'à 13h30 mme le Proviseur fait la rentrée des Terminales ! Y'aurait-y pas du foutage de gu... ????

Heu.... Laisse moi réfléchir...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par borderline88 le Sam 4 Sep 2010 - 16:17

je suis dsl et je vais vous paraitre très très égoiste mais je suis ravie de ne pas subir tous les mauvais cotés de cette rentrée, je n'ai pas eu trop de mal pour ma part on me prend juste le chou avec des programmations et autre progression en tout genre ou je dois savoir ce que je fais la semaine 10 mais voilà c pas pire comme dirait une amie québécoise.

alors plein plein plein plein de courage a ceux pour qui ça ne va pas etre facile tous les jours meme moi je m'en souhaite mais moins qu'à ceux qui on découvert ce foutir total qu'est la rentrée...

borderline88
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alors, cette rentrée?

Message par roxanne le Sam 4 Sep 2010 - 19:07

Moi , tout n'irait pas trop mal (enfin faut voir les classes à 'usage) si il n'y avait pas en embuscade le socle , histoire de l'art , l'ent....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum