Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Nestya le Mer 1 Sep 2010 - 18:33

C'est toujours sur la base du volontariat? Notre CDE nous a dit qu'il avait dû rendre des heures car nous n'avions pas fait assez de remplacements à l'interne. Donc, pour cette année, il compte sur nous pour remplacer les collègues absents, partis en stage... Suspect

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Provence le Mer 1 Sep 2010 - 18:57

Votre chef cherche simplement à vous culpabiliser, bande de mauvais profs! Si l'Education Nationale s'écroule, c'est de votre faute: vous avez refusé de devenir corvéables à merci.

Rolling Eyes

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par John le Mer 1 Sep 2010 - 19:04

C'est toujours sur la base du volontariat, et effectivement il y a un volant d'heures ad hoc.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Nestya le Mer 1 Sep 2010 - 19:29

Bon alors, je pourrai refuser. Ouf!

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Lornet le Mer 15 Déc 2010 - 14:41

Justement : il y a deux classes de 3e terribles dans mon bahut.
Je ne pense pas que les volontaires se bousculent au portillon pour y remplacer les profs absents.
Or le CDE m'a dit que je n'aurais de 3e l'année prochaine (je n'ai pas ce niveau cette année) que si je faisais un remplacement de Robien dans une de ces deux classes. Une sorte de mise au défi (étant donné ma nullité face à la classe dont je suis PP, mea culpa, fateor...), et j'ai péché par orgueil en pensant plus, sur le coup, à relever le défi qu'à l'envoyer paître.
Mais à la réflexion, je me fiche d'avoir une 3e dans son établissement l'année prochaine, mon ambition n'étant pas d'avoir une 3e, ou tout autre classe, dans son établissement, mais de me tirer de là dare-dare.
Du coup, je me demande pourquoi je m'embêterais à aller faire une heure de garderie dans une 3e poubelle. Peut-il me l'imposer ou puis-je lui expliquer mon point de vue ?


Dernière édition par Lornet le Mer 15 Déc 2010 - 14:44, édité 1 fois

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Derborence le Mer 15 Déc 2010 - 14:44

Il ne peut pas te l'imposer. Les remplacements à l'interne se font sur la base du volontariat. C'est à toi de décider.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Ruthven le Mer 15 Déc 2010 - 14:44

@Lornet a écrit:Justement : il y a deux classes de 3e terribles dans mon bahut.
Je ne pense pas que les volontaires se bousculent au portillon pour y remplacer les profs absents.
Or le CDE m'a dit que je n'aurais de 3e l'année prochaine que si je faisais un remplacement de Robien dans une de ces deux classes. Une sorte de mise au défi, et j'ai péché par orgueil en pensant plus, sur le coup, à relever le défi qu'à l'envoyer paître.
Mais à la réflexion, je me fiche d'avoir une 3e dans son établissement l'année prochaine, mon ambition n'étant pas d'avoir une 3e, ou tout autre classe, dans son établissement, mais de me tirer de là dare-dare.
Du coup, je me demande pourquoi je m'emmerderais à aller faire une heure de garderie dans une 3e poubelle. Peut-il me l'imposer ou puis-je lui expliquer mon point de vue ?

Il a choisi l'option crétin lors du concours de CdE ? Il est le géniteur caché d'un de tes sixièmes atomiques ? On croirait voir du management à trois francs...

Pour les De Robien, il y a un protocole qui a été voté dans chaque établissement ; dans la plupart des protocoles, il est question du volontariat, reste à voir le cas dans ton établissement.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Lornet le Mer 15 Déc 2010 - 14:44

Alors je vais lui dire que je ne suis plus volontaire. Le hic, c'est que je ne l'ai pas envoyé paître sur le coup, et vu la force d'opposition syndicale quasiment inexistante dans ce bahut...

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par ysabel le Mer 15 Déc 2010 - 14:45

C'est toujours sur la base du volontariat. Il ne peut rien t'imposer du tout !
Quel c*** ! (je sors souvent cette exclamation en ce moment, je trouve...)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par ysabel le Mer 15 Déc 2010 - 14:48

@Lornet a écrit:Alors je vais lui dire que je ne suis plus volontaire. Le hic, c'est que je ne l'ai pas envoyé paître sur le coup, et vu la force d'opposition syndicale quasiment inexistante dans ce bahut...

C'est payé en HSE donc ce n'est pas dans ton service... si tu n'es pas là à l'heure dite, la seule chose qui arrivera c'est que l'heure ne sera pas payée, c'est tout...
Et si tu veux t'en aller du collège, ce que pourra penser ton CdE, tu t'en souviens comme de ta première culotte. Wink

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par phenicia le Mer 15 Déc 2010 - 14:48

Lornet:
Or le CDE m'a dit que je n'aurais de 3e l'année prochaine (je n'ai pas ce niveau cette année) que si je faisais un remplacement de Robien dans une de ces deux classes
C'est stupéfiant de lire des trucs pareils affraid , c'est incroyable ce chantage de bas étage !!!!

phenicia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Ruthven le Mer 15 Déc 2010 - 14:56

Le texte est le suivant ; il faut voir le protocole ; le CdE doit rechercher en priorité l'accord des enseignants, mais ce n'est apparemment pas une obligation (dans tous les établissements où je suis passé, le volontariat figurait explicitement dans le protocole).

DECRET
Décret n°2005-1035 du 26 août 2005 relatif au remplacement de courte durée des personnels enseignants dans les établissements d'enseignement du second degré.

NOR: MENF0501854D
Version consolidée au 27 août 2005

Le Premier ministre,


Sur le rapport du ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et du ministre de la fonction publique,

Vu le code de l'éducation, notamment son article L. 912-1 ;

Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat ;

Vu le décret n° 50-581 du 25 mai 1950 modifié relatif aux maxima de service hebdomadaire du personnel enseignant des établissements d'enseignement du second degré ;

Vu le décret n° 50-582 du 25 mai 1950 modifié relatif aux maxima de service hebdomadaire du personnel des établissements publics d'enseignement technique ;

Vu le décret n° 50-583 du 25 mai 1950 modifié relatif aux maxima de service de certains personnels enseignant l'éducation physique et sportive ;

Vu le décret n° 92-1189 du 6 novembre 1992 modifié relatif au statut particulier des professeurs de lycée professionnel ;

Vu le décret n° 99-823 du 17 septembre 1999 relatif à l'exercice des fonctions de remplacement dans les établissements d'enseignement du second degré ;

Vu l'avis du comité technique paritaire ministériel en date du 13 juillet 2005 ;


Le Conseil d'Etat (section des finances) entendu,


Article 1 En savoir plus sur cet article...
Sans préjudice des dispositions du décret du 17 septembre 1999 susvisé, dans les établissements d'enseignement du second degré, le remplacement des personnels enseignants absents pour une durée inférieure ou égale à deux semaines est organisé dans les conditions prévues par le présent décret.

Article 2 En savoir plus sur cet article...
Le chef d'établissement élabore, en concertation avec les équipes pédagogiques, un protocole pour les remplacements de courte durée qui en fixe les objectifs et les priorités ainsi que les principes et les modalités pratiques d'organisation propres à l'établissement. Il concerne en priorité le remplacement des absences qui sont prévisibles tout au long de l'année scolaire.
Le protocole est présenté par le chef d'établissement au conseil d'administration qui est régulièrement tenu informé des conditions de sa mise en oeuvre.

Article 3 En savoir plus sur cet article...
Pour la mise en oeuvre de ce protocole, le chef d'établissement recherche en priorité l'accord des enseignants qualifiés à même d'effectuer un remplacement de courte durée.

Lorsque cela est nécessaire pour assurer la continuité de l'enseignement mentionnée à l'article L. 912-1 du code de l'éducation susvisé, le chef d'établissement désigne les personnels chargés d'assurer des enseignements complémentaires pour pallier une absence de courte durée.

NOTA: Décret 2005-1035 2005-08-26 art. 6 : Les dispositions du second alinéa de l'article 3 s'appliquent à compter du 1er janvier 2006.

Article 4 En savoir plus sur cet article...
Pour la mise en oeuvre dudit protocole, les personnels enseignants des établissements d'enseignement du second degré ne peuvent être tenus, conformément à leurs qualifications, d'assurer, en sus de leurs obligations de service telles que définies par les décrets du 25 mai 1950 et du 6 novembre 1992 susvisés, plus de soixante heures supplémentaires par année scolaire.

Ces heures supplémentaires donnent droit à rétribution spéciale dans des conditions déterminées par décret.

Un enseignant ne peut être tenu d'effectuer plus de cinq heures supplémentaires par semaine.

Article 5 En savoir plus sur cet article...
Les dispositions du présent décret ne s'appliquent pas aux personnels enseignants du second degré stagiaires.

Article 6 En savoir plus sur cet article...
Les dispositions du second alinéa de l'article 3 du présent décret s'appliquent à compter du 1er janvier 2006.

Article 7 En savoir plus sur cet article...
Le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et le ministre de la fonction publique sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Par le Premier ministre : Dominique de Villepin

Le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche,
Gilles de Robien

Le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie,
Thierry Breton

Le ministre de la fonction publique,
Christian Jacob

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Daphné le Mer 15 Déc 2010 - 17:40

@ysabel a écrit:
@Lornet a écrit:Alors je vais lui dire que je ne suis plus volontaire. Le hic, c'est que je ne l'ai pas envoyé paître sur le coup, et vu la force d'opposition syndicale quasiment inexistante dans ce bahut...

C'est payé en HSE donc ce n'est pas dans ton service... si tu n'es pas là à l'heure dite, la seule chose qui arrivera c'est que l'heure ne sera pas payée, c'est tout...
Et si tu veux t'en aller du collège, ce que pourra penser ton CdE, tu t'en souviens comme de ta première culotte. Wink
C'est payé à un tarif spécifique légèrement supérieur au tarif HSE.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par Lornet le Mer 15 Déc 2010 - 18:09

Je je dois prouver ma valeur en faisant des remplacements de Robien, ah là là ! En attendant, mes 6e atomiques courent toujours mais c'est normal qu'ils ne soient pas sages, vu qu'ils ne m'aiment pas, car le fils du CDE aussi n'était pas sage en français, vu qu'il n'aimait pas son prof, qui a eu l'intelligence de lui répondre...(j'ai oublié la réponse du prof...).

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les remplacements de Robien: qu'en est-il?

Message par menerve le Mer 15 Déc 2010 - 21:36

Purée ben dans mon ancien collège, personne ne voulait des 3e...alors ces 3e il se les garde! Parce qu'il considère que c'est une promotion d'avoir des 3e??? Je ne vois pas en quoi...ils sont aussi ch...que les autres et en plus si le taux de réussite au brevet est faible on va te coller ça sur le dos!!!

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum