La vraie vie des profs...

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Ruthven le Jeu 2 Sep 2010 - 19:29

@Provence a écrit:
@Daphné a écrit:
@Provence a écrit:Peut-être suis-je un peu fatiguée, ce qui me ferait mal interpréter vos messages, mais je vous trouve un peu agressifs envers cette pauvre journaliste qui n'est pas responsable de nos conditions de travail.
Non mais si elle pouvait en prendre un peu conscience et faire passer le message ça nous changerait !!

C'est pour cela qu'il me paraissait utile de clarifier les choses. Very Happy

Surtout que tu as raison, le reportage sur les remplacements - celui avec la désormais mythique Martine - était relativement bien informé malgré quelques approximations et honnête.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Angua le Jeu 2 Sep 2010 - 19:53

Je rejoins Provence, je vous trouve un raides avec cette journaliste... M6 a prouvé (grâce à la mémorable Martine, entre autre!) que la chaîne est capable de faire autre chose que du racoleur au sujet des profs...
Certes, l'immersion totale peut être intéressante, mais ne restera qu'UN exemple, UNE expérience, et il arrive que certaines vacations se passent bien (si, si, je vous assure). Le boulot de journaliste est justement de dresser un tableau global: certes, il y a du bon, mais tellement de choses à revoir à côté...

pale

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Emeraldia le Jeu 2 Sep 2010 - 19:58

@Angua a écrit:Je rejoins Provence, je vous trouve un raides avec cette journaliste... M6 a prouvé (grâce à la mémorable Martine, entre autre!) que la chaîne est capable de faire autre chose que du racoleur au sujet des profs...
Certes, l'immersion totale peut être intéressante, mais ne restera qu'UN exemple, UNE expérience, et il arrive que certaines vacations se passent bien (si, si, je vous assure). Le boulot de journaliste est justement de dresser un tableau global: certes, il y a du bon, mais tellement de choses à revoir à côté...

pale
Oui mais vu ce qui se passe, est-ce qu'une vacation géniale serait représentative de la réalité ?? Il ft q les journalistes aillent ds les ZEP, avec certaines classes... C'est qd même ce q la majorité des profs vit...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Provence le Jeu 2 Sep 2010 - 20:15

@Emeraldia a écrit:
@Angua a écrit:Je rejoins Provence, je vous trouve un raides avec cette journaliste... M6 a prouvé (grâce à la mémorable Martine, entre autre!) que la chaîne est capable de faire autre chose que du racoleur au sujet des profs...
Certes, l'immersion totale peut être intéressante, mais ne restera qu'UN exemple, UNE expérience, et il arrive que certaines vacations se passent bien (si, si, je vous assure). Le boulot de journaliste est justement de dresser un tableau global: certes, il y a du bon, mais tellement de choses à revoir à côté...

pale
Oui mais vu ce qui se passe, est-ce qu'une vacation géniale serait représentative de la réalité ?? Il ft q les journalistes aillent ds les ZEP, avec certaines classes... C'est qd même ce q la majorité des profs vit...

La majorité des professeurs, sauf erreur de ma part, ne travaille pas en ZEP. Je me garderai bien d'apprendre son métier à cette journaliste qui a la gentillesse de venir à notre rencontre.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Reine Margot le Jeu 2 Sep 2010 - 20:22

Il ne s'agit pas de lui apprendre son métier, c'est juste que depuis des années quantité de profs ont témoigné et se sont sentis lésés par la façon dont leurs propos ont été retranscrits, d'où la méfiance maintenant. la pauvre en effet, qui est de bonne volonté, prend cela d'un coup...
Sinon, ce n'est pas forcément apprendre son métier que de dire ce que nous souhaiterions voir plus souvent dans les médias sur nous.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Libé-Ration le Jeu 2 Sep 2010 - 20:25

@titeprof a écrit:si vous vous lancer vraiment honnêtement dans l'entreprise de postuler en tant que vacataire, j'espère que vous paumez pas votre paye de journaliste à coté parce que...enfin vous verrez, surprise! diable

Gardons-nous des clichés ! Je suis mariée à un journaliste en RP (donc mieux payé qu'en province), devinez qui gagne plus... ben, non, perdu, c'est bibi, avec mon échelon 5 et ma prime ZEP. Ah, zut, cette année, mon lycée est déclassé ZEP, plus de prime, donc on va gagner pareil !

Au lieu de vous lâcher contre cette journaliste "qui ne fait que son travail", essayez une minute de réfléchir à ce à quoi sont obligés les journalistes. Hé oui, eux aussi ont une hiérarchie, et ont la menace couperet de l'audience, et en plus la pression des collègues. Que veut le public ? S'attendrir sur les profs ? Non, se défouler. Alors on leur permet de se défouler sur les stars qui gagnent plus en un mois qu'eux en toute une vie sur les scandales, sur les faits-divers et sur les marronniers, dont les profs et la rentrée des classes font partie. On nous propose ici un reportage "réalité", comment vivent les profs. Bon, l'angle, ce n'est pas pour faire pleurer sur nos conditions de vie, non, il s'agit de secouer les parents sur ce qui se passe pour leurs chérubins. Ce qui n'est déjà pas si mal.

Alors, qui témoigne ?

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Daphné le Jeu 2 Sep 2010 - 20:29

Alors pas la peine de faire un reportage in situ, il n'y a qu'à donner aux lecteurs / auditeurs ce qu'ils veulent Twisted Evil

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Reine Margot le Jeu 2 Sep 2010 - 20:34

@Libellune a écrit:
@titeprof a écrit:si vous vous lancer vraiment honnêtement dans l'entreprise de postuler en tant que vacataire, j'espère que vous paumez pas votre paye de journaliste à coté parce que...enfin vous verrez, surprise! diable

Gardons-nous des clichés ! Je suis mariée à un journaliste en RP (donc mieux payé qu'en province), devinez qui gagne plus... ben, non, perdu, c'est bibi, avec mon échelon 5 et ma prime ZEP. Ah, zut, cette année, mon lycée est déclassé ZEP, plus de prime, donc on va gagner pareil !

Au lieu de vous lâcher contre cette journaliste "qui ne fait que son travail", essayez une minute de réfléchir à ce à quoi sont obligés les journalistes. Hé oui, eux aussi ont une hiérarchie, et ont la menace couperet de l'audience, et en plus la pression des collègues. Que veut le public ? S'attendrir sur les profs ? Non, se défouler. Alors on leur permet de se défouler sur les stars qui gagnent plus en un mois qu'eux en toute une vie sur les scandales, sur les faits-divers et sur les marronniers, dont les profs et la rentrée des classes font partie. On nous propose ici un reportage "réalité", comment vivent les profs. Bon, l'angle, ce n'est pas pour faire pleurer sur nos conditions de vie, non, il s'agit de secouer les parents sur ce qui se passe pour leurs chérubins. Ce qui n'est déjà pas si mal.

Alors, qui témoigne ?

Pour les conditions de vie des journalistes, je connais très bien pour être fille de journaliste, payé 1900 euros après 40 ans de carrière, et encore, rédacteur en chef adjoint. mais ce n'est pas ce qui est en cause, nous voulions juste dire ce que nous avions envie de voir à la télé sur notre métier.
Sinon il ne s'agit pas de lui apprendre son métier, bien sûr.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par John le Jeu 2 Sep 2010 - 20:44

@titeprof a écrit:et si on parlait aussi des commissions d'harmonisation des notes, vous savez ces réunions où un gamin passe miraculeusement de 8 à 10 et pouf! a son brevet?
et si au lieu de faire un merveilleux montage montrant des profs épanouis en lycée huppé de centre ville, vous montriez un peu la rentrée des néotit en ZEP violence?
et si au lieu de vous lamenter sur le retard des manuels de seconde en lycée (grave certes mais il y a pire), vous expliquiez clairement la réforme aux parents?
et si vous arrêtiez de présenter les grèves comme un appel à une hausse de salaire, alors qu'on en est plus là depuis longtemps?
et si vous alliez faire un petit tour vers les médecins du rectorat? et d'expliquer pourquoi il y a tellement de dépression chez les profs... pourquoi le psychiatre que j'ai consulté l'année dernière connaissait le sigle TZR alors que j'ai du mal à l'expliquer à certains collègues?
Vous savez je doute que vous trouviez des profs à filmer dans ce système qui fuit de toute part... les profs en ont assez, on leur a assez casser du sucre sur le dos, M6 comme les autres vous ne trouvez pas?
Au fait vous avez des enfants? ça vous plait qu'ils soient à la charge d'un stagiaire qui n'a jamais vu d'élève auparavant? ou d'un TZR qui a préparer ses cours la veille vers 22h parce que c'est à ce moment là qu'on l'a prévenu?

bah un peu comme nous non?
allez Journaliste, si tu veux vraiment faire un bon reportage, appelle le rectorat, dégaine ta licence et négocie un bon 6mois de tézédariat, on te laisse le choix de l'académie...

Titeprof, sans remettre en cause le contenu de tes messages, j'aimerais que tu adoucisses un peu le ton, parce que je m'imagine débarquer sur un forum et me prendre autant de messages de ce genre dans la figure : je repartirais illico presto et je ne répondrais jamais à l'auteur de ces messages ni aux autres. Ce n'est pas ce que tu dis qui me gêne, mais l'emportement qui y est lié.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par JPhMM le Jeu 2 Sep 2010 - 20:55

Je suis fort mal à l'aise de lire certaines choses.

Je n'aime guère, en tant qu'individu, être réduit à un stéréotype. Je n'apprécie que moyennement d'être jugé du fait du métier que j'ai choisi, quels que soient les préjugés qui peuvent courir sur lui, un métier que j'aime, qui n'est sans nul doute pas dénué de représentations discutables, parfois de contradictions douloureuses.

Parce que nul corps professionnel n'est parfait dans les représentations qu'il subit et les réalités qui le traversent, j'ai à cœur de faire toujours mieux mon métier.
Parce que je l'aime, j'ai à cœur d'essayer de lui apporter la petite pierre qu'il m'est possible de lui offrir et de contribuer, dans les limites humaines de mes modestes moyens, à le rendre toujours plus beau.

Je suis enseignant et certains propos lus me font de la peine.
Journaliste, j'aurais eu plus de peine encore en les lisant et en me souvenant de ceux, parmi les enseignants que j'ai eus au cours de ma scolarité, qui furent pour moi des modèles.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par titeprof le Jeu 2 Sep 2010 - 22:07

je m'excuse si mes propos ont parus déplacés ou emportés, ce n'était pas le but du tout... c'est une accumulation, disons qu'aujourd'hui n'a pas été une excellente journée, loin de là... ce n'est pas une excuse, j'en suis consciente, alors si cette journaliste repasse par là, je suis désolée, mon emportement n'était pas contre vous, mais contre une institution. j'en parlerai sur un autre post pour ne pas polluer ici.

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par val09 le Jeu 2 Sep 2010 - 22:07

@Provence a écrit:Peut-être suis-je un peu fatiguée, ce qui me ferait mal interpréter vos messages, mais je vous trouve un peu agressifs envers cette pauvre journaliste qui n'est pas responsable de nos conditions de travail.

Je trouve aussi !

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par olivier-np30 le Jeu 2 Sep 2010 - 22:21

Bonsoir mjliste,

Je n'ai enseigné que 2 ans mais cela étant essayez d'être le plus factuel possible :

je précise:

point n°1 : les clichés:
reportage M6 : "nous avons suivi ce pauvre agrégé stagiaire rémunéré 1400nets /mois"

oui sur M6 on aime faire dans le choc : il faut intéresser le public.

Quelques chiffres et mots clés:
agrégé 2 ans de carrière = 1940 nets
agrégé 20ans de carrière = 2900 nets

mots clés : certifié, certifié bi-admissible, agrégé

sites:
Professeur agrégé

Professeur certifié

Point n°2 : la 2ième année d'IUFM
Pourquoi les stagiaires vont enseigner à plein temps cette année alors qu'avant ils démarraient avec une seule classe ?
L'Etat veut-il de la rentabilité ? La 2ième année d'IUFM coûtait-elle trop chère à l'Etat ? Est-on entré dans une logique de retour sur investissement ? Est-ce un aveu d'impuissance ?

Point n°3: le métier a changé
La vie d'un TZR.

Point n°4: la marge de manoeuvre de l'enseignant
Les programmes sont-ils rigides ? Les sanctions de l'Education Nationale.

A+

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par henriette le Jeu 2 Sep 2010 - 22:43

Si enfin un reportage pouvait rendre compte de la réalité du métier de prof, ce serait vraiment une bonne chose : donc j'espère de tout cœur que votre projet aboutira.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par minnie le Ven 3 Sep 2010 - 8:02

Ah au fait, aux dernières nouvelles, le papa-chercheur-au-CNRS qui avait joué les remplaçants de la prof de techno l'année dernière et qui avait hyper médiatisé sa "mésaventure" devait s'atteler à en faire un bouquin.

Sinon, il peut toujours revenir, la nouvelle prof de techno vient d'accoucher et donc, ne reviendra pas avant un moment.....

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Mélisande le Ven 3 Sep 2010 - 9:48

Un tel documentaire, s'il arrive à bien montrer la vie et surtout le travail des profs, nous ferait un bien fou. Smile

Un nouveau truc aberrant. cette année, nous avons dans notre collège des classes avoisinant les 30 élèves (entre 26 et 30, dirons-nous). Notre directeur nous a annoncé qu'il fallait qu'on s'habitue car notre académie a reçu l'ordre de fermer 108 postes l'an prochain, pour raison économique. Tous les établissements doivent envoyer les prévisions d'effectifs de la rentrée 2011 pour le 5 septembre 2010 afin qu'ils statuent sur les classes à fermer (comme si les CDE pouvaient savoir en septembre 2010 combien ils auront d'élèves à la rentrée 2011)... Suspect


Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par venus13 le Ven 3 Sep 2010 - 10:53

votre film ne concernera pas que les profs titulaires, j'espère car combien sont dans une situation précaire, n'ont pas le statut de prof et même l'enseignement ce n'est pas que dans un collège public Very Happy

comme dit dans vos messages, j'espère que ce film retracera bien et objectivement le travail, le quotidien des profs car déjà vu des appels à témoin et au moment de la diffusion, c'est toujours le même topo : les profs c'est le mal et ils sont bourrés de vacances Evil or Very Mad Rolling Eyes Laughing puis, effectivement, il serait bien de parler d'autres établissements que Paris ou ses banlieues Smile peut être une comparaison ou un parallèle entre des établissement en ville et d'autres en campagne Smile

bref, tenez-nous au courant de la date de diffusion svp Smile

venus13
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Choupsy le Ven 3 Sep 2010 - 10:58

Autre chose effarante: mon congé maternité commence normalement au 20 sept (le rectorat est prévenu depuis le mois d'avril) mais malheureusement, je suis en arrêt et ne participe pas à la rentrée.
Aucun remplaçant dixit le rectorat jusqu'au 29 septembre! Les élèves n'auront donc ni cours de français ni cours de latin pendant au moins un mois! Alors depuis mon lit j'envoie des cours à mon établissement pour un éventuel remplaçant qui arriverait comme un cheveu sur la soupe!
Le rectorat a même précisé à mon chef d'établissement qu'il fallait qu'il se constitue un vivier de remplaçants parmi les étudiants ou les retraités. Conséquence: c'est peut être une étudiante en droit qui assurera les cours pendant le mois de septembre... Que dire?

Choupsy
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par chtiboulie le Ven 3 Sep 2010 - 11:05

Amen?

chtiboulie
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par venus13 le Ven 3 Sep 2010 - 11:08

Choupsy, j'hallucine , avec le nombre de vacataires/contractuels qui attendent tssss ça me reste toujours en travers quand je lis "Le rectorat a même précisé à mon chef d'établissement qu'il fallait qu'il se constitue un vivier de remplaçants parmi les étudiants ou les retraités. Conséquence: c'est peut être une étudiante en droit qui assurera les cours pendant le mois de septembre... Que dire?" Rolling Eyes affraid

venus13
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Choupsy le Ven 3 Sep 2010 - 11:17

C'est exactement ce que j'ai précisé à mon principal...
Si je ne devais pas rester alitée, je retournerais au collège tellement je suis révoltée!

Choupsy
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par henriette le Ven 3 Sep 2010 - 11:32

Je suis dans la même situation que toi, sauf que d'une certaine façon c'est encore plus simple : dans mon académie, il n'y a plus de titulaires remplaçants dans notre discipline depuis 2 ans - tous les postes ont été supprimés. Donc tout prof de LC absent est forcément remplacé soit par un TZR LM à qui on force la main pour qu'il enseigne une matière pour laquelle il n'est pas formé (voire pas compétent), ou sinon par un vacataire...

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Emeraldia le Ven 3 Sep 2010 - 12:03

@Provence a écrit:
@Emeraldia a écrit:
@Angua a écrit:Je rejoins Provence, je vous trouve un raides avec cette journaliste... M6 a prouvé (grâce à la mémorable Martine, entre autre!) que la chaîne est capable de faire autre chose que du racoleur au sujet des profs...
Certes, l'immersion totale peut être intéressante, mais ne restera qu'UN exemple, UNE expérience, et il arrive que certaines vacations se passent bien (si, si, je vous assure). Le boulot de journaliste est justement de dresser un tableau global: certes, il y a du bon, mais tellement de choses à revoir à côté...

pale
Oui mais vu ce qui se passe, est-ce qu'une vacation géniale serait représentative de la réalité ?? Il ft q les journalistes aillent ds les ZEP, avec certaines classes... C'est qd même ce q la majorité des profs vit...

La majorité des professeurs, sauf erreur de ma part, ne travaille pas en ZEP. Je me garderai bien d'apprendre son métier à cette journaliste qui a la gentillesse de venir à notre rencontre.
Je pense que la majorité des profs, même ss travailler en ZEP, rencontre régulièrement des problèmes d'incivilité...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Emeraldia le Ven 3 Sep 2010 - 12:06

@JPhMM a écrit:Je suis fort mal à l'aise de lire certaines choses.

Je n'aime guère, en tant qu'individu, être réduit à un stéréotype
. Je n'apprécie que moyennement d'être jugé du fait du métier que j'ai choisi, quels que soient les préjugés qui peuvent courir sur lui, un métier que j'aime, qui n'est sans nul doute pas dénué de représentations discutables, parfois de contradictions douloureuses.

Parce que nul corps professionnel n'est parfait dans les représentations qu'il subit et les réalités qui le traversent, j'ai à cœur de faire toujours mieux mon métier.
Parce que je l'aime, j'ai à cœur d'essayer de lui apporter la petite pierre qu'il m'est possible de lui offrir et de contribuer, dans les limites humaines de mes modestes moyens, à le rendre toujours plus beau.

Je suis enseignant et certains propos lus me font de la peine.
Journaliste, j'aurais eu plus de peine encore en les lisant et en me souvenant de ceux, parmi les enseignants que j'ai eus au cours de ma scolarité, qui furent pour moi des modèles.
Justement, les profs sont quasiment toujours réduits à des stéréotypes et sont jugés par le métier qu'ils font... Je me suis déjà fait insultée sur d'autres forums parce que je suis prof et que je voulais répondre aux clichés...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Emeraldia le Ven 3 Sep 2010 - 12:09

@venus13 a écrit:Choupsy, j'hallucine , avec le nombre de vacataires/contractuels qui attendent tssss ça me reste toujours en travers quand je lis "Le rectorat a même précisé à mon chef d'établissement qu'il fallait qu'il se constitue un vivier de remplaçants parmi les étudiants ou les retraités. Conséquence: c'est peut être une étudiante en droit qui assurera les cours pendant le mois de septembre... Que dire?" Rolling Eyes affraid
Surtout qu'il y a nombre de TZR (dont je fais partie) qui n'ont toujours pas d'affectation...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par JPhMM le Ven 3 Sep 2010 - 12:10

@Emeraldia a écrit:Justement, les profs sont quasiment toujours réduits à des stéréotypes et sont jugés par le métier qu'ils font... Je me suis déjà fait insultée sur d'autres forums parce que je suis prof et que je voulais répondre aux clichés...
Précisément.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum