La vraie vie des profs...

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par JPhMM le Ven 3 Sep - 12:10

@Emeraldia a écrit:Justement, les profs sont quasiment toujours réduits à des stéréotypes et sont jugés par le métier qu'ils font... Je me suis déjà fait insultée sur d'autres forums parce que je suis prof et que je voulais répondre aux clichés...
Précisément.

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par mjliste le Ven 3 Sep - 12:24

Bonjour à tous et merci pour vos nombreuses réactions.

Je comprends fort bien que Titeprof et d’autres d’entre vous en profitent pour « ouvrir les vannes » ! C’était le but de mon post et loin de me faire fuir, je reviens…
Je sais aussi, comme le souligne TPhMN, que malgré les difficultés, la très grande majorité d’entre vous aiment leur métier et que vous y mettez toutes vos trippes !

L’immersion dans un collège, c’est l’idée de ce documentaire, mais je ne deviendrais pas un TZR infiltré en caméra cachée dans un collège bien que l’idée soit tentante… Non ce projet consiste à suivre plusieurs d’entre vous, des profs « pour de vrai » :
- dans leur quotidien au collège ( en classe, en salle des prof…)
- Pour montrer ce qui ne va pas, mais aussi ce qui va, et les petites victoires de la journée.
- Aussi bien nouveau dans le métier qu’enseignant chevronné. En poste très loin de sa région ou non…
Tous les cas nous intéressent pourvu qu’il y ait l’envie d’en parler et de le montrer !

Pour ce qui est de la diffusion, ce n’est pas pour tout de suite puisque comme vous l’avez compris, nous allons d’abord filmer régulièrement tout au long de cette année scolaire.

Certains d’entre vous ont mentionné le reportage avec « la fameuse Martine » vue précédemment sur M6. D’autres ont peut être vu aussi un doc qui date d’une quinzaine d’année et s’appelait justement « Vie de prof ». Il racontait le quotidien de plusieurs profs d’un collège de Saint Denis. C’est dans cet esprit là que nous travaillons aujourd’hui.

Voilà la discussion est lancée ! N’hésitez pas à nous contacter par tel ( Marion au O6.98.34.88.98 ou Sigrid 06.86.43.40.30 ) pour nous expliquez ce que vous vivez et attendez d’un tel documentaire.
Si vous préférez vous pouvez aussi nous laisser un mail avec vos coordonnées à l’adresse suivante Sigrid.clement@orange.fr pour qu’on puisse vous recontacter à nos frais.
Je vous reprécise que ce contact n’engage à rien ☺
Belle journée, et bon courage en cette rentrée…
A très bientôt

Marion Prosperi et Sigrid Clément

mjliste
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par MHG le Ven 3 Sep - 12:37

Encore faut-il l'aval du chef d'ets pour qu'une caméra entre dans son ets. Pas gagné pour certains !

MHG
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Emeraldia le Ven 3 Sep - 13:34

@MHG a écrit:Encore faut-il l'aval du chef d'ets pour qu'une caméra entre dans son ets. Pas gagné pour certains !
Voilà...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par val09 le Ven 3 Sep - 14:19

@Choupsy a écrit:Autre chose effarante: mon congé maternité commence normalement au 20 sept (le rectorat est prévenu depuis le mois d'avril) mais malheureusement, je suis en arrêt et ne participe pas à la rentrée.
Aucun remplaçant dixit le rectorat jusqu'au 29 septembre! Les élèves n'auront donc ni cours de français ni cours de latin pendant au moins un mois! Alors depuis mon lit j'envoie des cours à mon établissement pour un éventuel remplaçant qui arriverait comme un cheveu sur la soupe!

Cela s'est passé de la même façon pour moi ... alors que 140 TZR étaient dispo sur mon académie !!!! affraid

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par chtiboulie le Ven 3 Sep - 14:47

@Emeraldia a écrit:
@JPhMM a écrit:Je suis fort mal à l'aise de lire certaines choses.

Je n'aime guère, en tant qu'individu, être réduit à un stéréotype
. Je n'apprécie que moyennement d'être jugé du fait du métier que j'ai choisi, quels que soient les préjugés qui peuvent courir sur lui, un métier que j'aime, qui n'est sans nul doute pas dénué de représentations discutables, parfois de contradictions douloureuses.

Parce que nul corps professionnel n'est parfait dans les représentations qu'il subit et les réalités qui le traversent, j'ai à cœur de faire toujours mieux mon métier.
Parce que je l'aime, j'ai à cœur d'essayer de lui apporter la petite pierre qu'il m'est possible de lui offrir et de contribuer, dans les limites humaines de mes modestes moyens, à le rendre toujours plus beau.

Je suis enseignant et certains propos lus me font de la peine.
Journaliste, j'aurais eu plus de peine encore en les lisant et en me souvenant de ceux, parmi les enseignants que j'ai eus au cours de ma scolarité, qui furent pour moi des modèles.
Justement, les profs sont quasiment toujours réduits à des stéréotypes et sont jugés par le métier qu'ils font... Je me suis déjà fait insultée sur d'autres forums parce que je suis prof et que je voulais répondre aux clichés...



Idem
affraid Parce que et SURTOUT parce qu'on est profs, et si tu dis "prof de musique" alors là c'est fini... woohoo

chtiboulie
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Mr le Ven 3 Sep - 17:23

@titeprof a écrit:cela me semble plein de bonnes intentions, mais qu'en sera-t-il une fois le "produit fini"?
Allez vous parler des stagiaires balancés sans formation, sans tuteur, parfois dans plusieurs établissements?
Allez vous parler des TZR corvéables à merci, envoyés sur 3 voire 4 établissements en même temps du jour au lendemain? de ceux qui n'ont même plus l'espoir d'avoir un poste fixe tant le nombre de postes supprimés est grand? de ceux qu'on envoie enseigner une matière différente de la leur? de tous qui doivent se battre pour tout simplement faire respecter la loi? De ceux qui se ruinent sur leur fond propre parce que l'EN met des mois à payer ce qu'elle doit en frais de déplacement?
Allez vous parler de ces profs démotivés parce que simplement ils ne rentrent pas chez eux le week end, parce qu'ils ont du laisser leur famille à 400km de là?
Et de tout ceux qui affrontent tous les jours les incivilités les violences de ces gamins à qui on laisse tout passer parce que c'est "jamais de leur faute"?

...

désolé de paraitre cynique mais je n'ai jamais vu un seul reportage sur notre métier qui colle à notre réalité et pas celle gentiment contée par notre ministre qui visiblement n'a pas foutu un orteil dans une classe depuis sa propre scolarité...

Allons, allons, ne soit pas si cynique... Les médias retranscrivent très bien la réalité du terrain. La preuve :

http://www.youtube.com/watch?v=w1RwibJHe-c

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Wlad le Ven 3 Sep - 17:24

@mjliste a écrit:

L’immersion dans un collège, c’est l’idée de ce documentaire, mais je ne deviendrais pas un TZR infiltré en caméra cachée dans un collège bien que l’idée soit tentante… Non ce projet consiste à suivre plusieurs d’entre vous, des profs « pour de vrai » :
-

On pourrait suivre des professeurs "pour de faux" ? Avec une fausse caméra embarquée ? J'aimerais bien voir ça. Le problème, c'est qu'une caméra dans une salle de cours va perturber le biotope. Aucune objectivité possible. Il faut cacher la caméra.

Wlad
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par titeprof le Ven 3 Sep - 17:54

c'est certain, une caméra visible et l'ambiance est changée... (un truc à tenter avec les classes difficiles?amener une caméra et faire croire au tournage d'un documentaire, on gagnerait peut être une séance de calme ressourçant?)
il faudrait non seulement cacher la caméra, mais du point de vus légal, vis à vis de l'image des élèves, cela posera problème non?

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par JPhMM le Ven 3 Sep - 18:17

@chtiboulie a écrit:
@Emeraldia a écrit:
@JPhMM a écrit:Je suis fort mal à l'aise de lire certaines choses.

Je n'aime guère, en tant qu'individu, être réduit à un stéréotype
. Je n'apprécie que moyennement d'être jugé du fait du métier que j'ai choisi, quels que soient les préjugés qui peuvent courir sur lui, un métier que j'aime, qui n'est sans nul doute pas dénué de représentations discutables, parfois de contradictions douloureuses.

Parce que nul corps professionnel n'est parfait dans les représentations qu'il subit et les réalités qui le traversent, j'ai à cœur de faire toujours mieux mon métier.
Parce que je l'aime, j'ai à cœur d'essayer de lui apporter la petite pierre qu'il m'est possible de lui offrir et de contribuer, dans les limites humaines de mes modestes moyens, à le rendre toujours plus beau.

Je suis enseignant et certains propos lus me font de la peine.
Journaliste, j'aurais eu plus de peine encore en les lisant et en me souvenant de ceux, parmi les enseignants que j'ai eus au cours de ma scolarité, qui furent pour moi des modèles.
Justement, les profs sont quasiment toujours réduits à des stéréotypes et sont jugés par le métier qu'ils font... Je me suis déjà fait insultée sur d'autres forums parce que je suis prof et que je voulais répondre aux clichés...



Idem
affraid Parce que et SURTOUT parce qu'on est profs, et si tu dis "prof de musique" alors là c'est fini... woohoo

Précisément parce que nous sommes professeurs, nous savons ce que c'est de subir cela, alors nous devrions être les premiers à nous prémunir de tout préjugé et de tout jugement stéréotypé. D'ailleurs, cela ne fait-il pas partie des devoirs de notre fonction, de combattre les préjugés ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par doctor who le Ven 3 Sep - 18:26

Il faut vraiment s'n etenir au fait. Attention aux visites guidées, qu'elles soient le fait de la direction, du rectorat, d'un syndicat, d'une association de parents d'élèves.
Relevez simplement le bordel dans les couloirs, les études non surveillées, les cours immenses avec un surveillant dedans, les réponses dédaigneuses voire méprisantes au professeurs, le niveau de culture et d'expression des copies et des réflexions en classe.
Et suivez des "affaires", du début à la fin, sur une année : les élèves qui ne sont pas sanctionnés, qui recommencent encore et encore, les exclus-inclus morts de rires, les élèves exclus de cours qu'on renvoie en classe.

Décidément, il faudrait des méthodes d'investigation très discrètes.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par olivier-np30 le Ven 3 Sep - 20:17

Rebonsoir Marion (mjliste),

Tout cela m'amène à penser à la chose suivante : il est important de ne pas tomber dans les clichés. Je développe.

Dans un reportage nous voyons un prof issu du monde industriel qui avait enseigné pas mal d'années en lycée pro. Ce prof était en difficulté et "démonté" par l'institution, notamment les inspecteurs.

Sachez, Marion, que cette affaire m'a beaucoup touché : en effet on décrivait ce professeur comme un mauvais enseignant qui de surcroit faisait des fautes de Français ! Quel drame !

A partir du moment où un enseignant en difficulté fait preuve d'honnêteté intellectuelle (le prof en question le reconnaissait lui-même=ne pas être une flèche en orthographe) on se doit de l'aider. Il est très aisé de "lyncher" qqn.

De plus ne soyons pas hypocrite, tout le monde sait que bon nombre d'enseignants du technique (ce n'est pas du mépris) issu de l'industrie ne sont pas agrégés de grammaire. Quand bien même le seraient-ils, seraient-ils plus efficaces pour autant ?

En résumé, l'institution ne sait pas aider ses personnels, elle les enfonce dès qu'elle en l'occasion afin qu'ils sortent de par eux-mêmes du système. Ce point est très important : c'est la face cachée du système.

Enfin je vous rassure, il y a certainement beaucoup de positif, mais malheureusement dès que ça va mal, l'institution se transforme en vraie machine à broyer.

Ce qui m'a gêné dans ledit reportage c'est de présenter ce prof comme "le mauvais prof", la brebis galeuse sans voir quelles mesures réelles l'institution a apporté à cet enseignant qui est un être humain !

J'ai beaucoup de respect pour un prof qui passe devant la télé, et reconnait avoir des points à améliorer au lieu de cela on est tombé dans la facilité...

Cdlt,

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Jane le Ven 3 Sep - 20:30

@val09 a écrit:
@Choupsy a écrit:Autre chose effarante: mon congé maternité commence normalement au 20 sept (le rectorat est prévenu depuis le mois d'avril) mais malheureusement, je suis en arrêt et ne participe pas à la rentrée.
Aucun remplaçant dixit le rectorat jusqu'au 29 septembre! Les élèves n'auront donc ni cours de français ni cours de latin pendant au moins un mois! Alors depuis mon lit j'envoie des cours à mon établissement pour un éventuel remplaçant qui arriverait comme un cheveu sur la soupe!

Cela s'est passé de la même façon pour moi ... alors que 140 TZR étaient dispo sur mon académie !!!! affraid

c'est pas nouveau ça ! en 2000, ils n'ont trouvé qu'une vacataire 2 semaines après le début de mon congé mat'. La pauvre a tenu... 2h. pale

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Audrey le Sam 4 Sep - 3:57

@JPhMM a écrit:
@Emeraldia a écrit:Justement, les profs sont quasiment toujours réduits à des stéréotypes et sont jugés par le métier qu'ils font... Je me suis déjà fait insultée sur d'autres forums parce que je suis prof et que je voulais répondre aux clichés...
Précisément.

Moi, ça m'arrive souvent sur Meetic....LOL

J'en ris, mais ça montre à quel point le lavage de cerveau sur le sujet des "profs, ces fainéants payés à rien foutre qui se croient plus intelligents que tout le monde" est efficace...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Emeraldia le Sam 4 Sep - 11:59

@JPhMM a écrit:
@chtiboulie a écrit:
@Emeraldia a écrit:
@JPhMM a écrit:Je suis fort mal à l'aise de lire certaines choses.

Je n'aime guère, en tant qu'individu, être réduit à un stéréotype
. Je n'apprécie que moyennement d'être jugé du fait du métier que j'ai choisi, quels que soient les préjugés qui peuvent courir sur lui, un métier que j'aime, qui n'est sans nul doute pas dénué de représentations discutables, parfois de contradictions douloureuses.

Parce que nul corps professionnel n'est parfait dans les représentations qu'il subit et les réalités qui le traversent, j'ai à cœur de faire toujours mieux mon métier.
Parce que je l'aime, j'ai à cœur d'essayer de lui apporter la petite pierre qu'il m'est possible de lui offrir et de contribuer, dans les limites humaines de mes modestes moyens, à le rendre toujours plus beau.

Je suis enseignant et certains propos lus me font de la peine.
Journaliste, j'aurais eu plus de peine encore en les lisant et en me souvenant de ceux, parmi les enseignants que j'ai eus au cours de ma scolarité, qui furent pour moi des modèles.
Justement, les profs sont quasiment toujours réduits à des stéréotypes et sont jugés par le métier qu'ils font... Je me suis déjà fait insultée sur d'autres forums parce que je suis prof et que je voulais répondre aux clichés...



Idem
affraid Parce que et SURTOUT parce qu'on est profs, et si tu dis "prof de musique" alors là c'est fini... woohoo

Précisément parce que nous sommes professeurs, nous savons ce que c'est de subir cela, alors nous devrions être les premiers à nous prémunir de tout préjugé et de tout jugement stéréotypé. D'ailleurs, cela ne fait-il pas partie des devoirs de notre fonction, de combattre les préjugés ?
Sauf qu'ici, aucune injure n'a été proférée... Je n'oserais même pas répéter ce qu'on m'a déjà écrit ailleurs, enfin, imaginez tous les noms d'oiseaux vulgaires possibles, plus le fait qu'on soit des fainéants, des incapables, des pleureuses etc. Je ne pense pas qu'on ait parlé ainsi à cette journaliste qui a d'ailleurs bien saisi notre ras-le-bol dont elle n'est pas responsable.
Je pense même que ça lui donne des pistes ou de premières infos... Comment saurait-elle tout ce qui se passe si on ne dit rien ?

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Emeraldia le Sam 4 Sep - 12:00

@Audrey a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Emeraldia a écrit:Justement, les profs sont quasiment toujours réduits à des stéréotypes et sont jugés par le métier qu'ils font... Je me suis déjà fait insultée sur d'autres forums parce que je suis prof et que je voulais répondre aux clichés...
Précisément.

Moi, ça m'arrive souvent sur Meetic....LOL

J'en ris, mais ça montre à quel point le lavage de cerveau sur le sujet des "profs, ces fainéants payés à rien foutre qui se croient plus intelligents que tout le monde" est efficace...
Et sur Facebook qui n'est pas modéré ?? Il y a plein de pages horribles contre les profs avec parfois 150 000 fans...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par mjliste le Lun 6 Sep - 18:45

Re bonjour à tous,

merci pour vos multiples interventions, riches en informations !

Evidemment qu'une caméra peut influer sur le "biotope" comme le disaient certains d'entre vous. Mais l'idée est bien d'installer un climat de confiance avec l'ensemble des intervenants de ce tournage et de s'immerger, sur plusieurs jours, plusieurs mois, pour se faire presque oublier. Le temps est un outil précieux dans ce genre de projet, un gage de qualité.
L'idée n'est pas de piéger profs ou élèves en venant en caméra cachée, ce n'est pas l'objet de ce documentaire ci !

Nous sommes bien d'accord que le film ne pourra refléter le quotidien que de quelques profs, ceux qui accepteront de participer à ce projet. Mais nous espérons qu'ils seront représentatifs de ce que vivent, ou ont vécu beaucoup d'entre vous. La balle est en quelque sorte dans votre camp ! Répondez-nous, parlez-en à vos collègues, indiquez- nous des établissements qu'il pourrait être intéressant de contacter. C'est comme ça que ce documentaire pourra le mieux parler de vous.



mjliste
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par JLaurent le Lun 6 Sep - 18:55

@Emeraldia a écrit: q le Ministère le laisse prendre la place d'un collègue

oui, ensuite on pourra attaquer le ministère pour mise en danger de la vie d'un journaliste

- Parlez donc du véritable état mental des profs (je ne parle pas des stats de notre "médecine du travail" : en 7 ans je ne l'ai jamais vu dans mes établissements !
- Réalisez des questionnaires là-dessus (je vous laisse chercher ce qu'est le "syndrome d'épuisement professionnel", des tests complets existent)

JLaurent
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par Héliandre le Lun 6 Sep - 19:08

@JLaurent a écrit:
- Parlez donc du véritable état mental des profs (je ne parle pas des stats de notre "médecine du travail" : en 7 ans je ne l'ai jamais vu dans mes établissements !
Il n'y a pas de médecine du travail pour les profs, une visite au moment d'être engagé, et c'est parti... Il me semble que c'est assez exceptionnel, non ? Ce serait une info à donner, déjà, pour parler de "la vraie vie des profs".

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La vraie vie des profs...

Message par lene75 le Lun 6 Sep - 19:51

L'idée est bonne mais il va falloir trouver des héros pour que ça reflète vraiment la réalité ! Je vous le dis carrément, je suis peut-être lâche mais je ne voudrais pas être filmée en train de me faire bordéliser comme ça m'est déjà arrivé. À la limite je pourrais accepter d'être filmée avec des classes avec lesquelles ça se passe bien et ça n'aurait aucun intérêt, c'est peut-être aussi ce qui explique que les reportages donnent souvent une image déformée du métier.

Au passage, moi aussi j'ai rédigé des cours pour les élèves pendant mon congé mat' : c'était deux semaines avant la fin des cours et il fallait bien préparer les élèves au bac et bien sûr personne (à part ceux d'entre eux quiveulent bien me répondre) n'est en mesure de me communiquer leurs notes.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum