Grève

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grève

Message par lulubellule le Dim 5 Sep 2010 - 12:02

Je vais certainement paraître bleuette mais pour la première fois, je voudrais me déclarer gréviste pour mardi, or... je ne sais pas comment ça se passe...
Dois-je prévenir mes classes? mes établissements?
Juste pour me rassurer, certains d'entre vous ont-ils décidé de ne pas faire cours mardi?


Dernière édition par lulubellule le Dim 5 Sep 2010 - 12:06, édité 1 fois

lulubellule
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par LNSAG le Dim 5 Sep 2010 - 12:06

Tu n'es pas obligé de prévenir tes classes en tout cas.

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par ysabel le Dim 5 Sep 2010 - 12:06

tu n'as rien à faire, rien à dire. C'est à l'établissement de s'apercevoir que tu n'es pas là.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par alinette le Dim 5 Sep 2010 - 12:09


alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Gryphe le Dim 5 Sep 2010 - 13:35

@ysabel a écrit:tu n'as rien à faire, rien à dire. C'est à l'établissement de s'apercevoir que tu n'es pas là.
Si je peux me permettre, lorsque l'établissement est prévenu, ça permet de s'organiser pour garder ou libérer les élèves.

L'année dernière, j'ai perdu grosso modo 5 journées entières de travail (7h45-18h), les jours de grève. Cinq journées où je n'ai rien pu faire d'autre que gérer l'urgence. Si j'avais été prévenue, j'aurais pu faire des choses plus utiles pour l'établissement et pour les collègues.

Prévenir n'est pas obligatoire, mais ne pas prévenir pénalise en tout premier lieu l'établissement.

C'est en tout cas mon expérience de l'année dernière.


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Isia le Dim 5 Sep 2010 - 13:41

J'ai averti la vie scolaire... et les classes que j'ai vues !


Dernière édition par Isia le Dim 5 Sep 2010 - 13:48, édité 1 fois

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par percehaie le Dim 5 Sep 2010 - 13:42

Y'a-t-il beaucoup de professeurs qui ont prévu de ne pas faire grève?

percehaie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par hophophop le Dim 5 Sep 2010 - 13:44

J'avertis oralement la vie sco et mes élèves (c'est un choix mais j'imagine très bien que la vie sco est débordée les jours de grève avec tous ces mômes qui veulent contacter leurs parents).
Ca va bien se passer...

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Gryphe le Dim 5 Sep 2010 - 13:48

@hophophop a écrit:j'imagine très bien que la vie sco est débordée
Et imaginez un peu lorsqu'il y a zéro personne à la vie sco... C'est là où un peu d'anticipation permet de gérer au mieux.

Merci hophophop.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Daphné le Dim 5 Sep 2010 - 13:54

@Gryphe a écrit:
@hophophop a écrit:j'imagine très bien que la vie sco est débordée
Et imaginez un peu lorsqu'il y a zéro personne à la vie sco... C'est là où un peu d'anticipation permet de gérer au mieux.

Merci hophophop.

Oui en même temps on ne fait pas grève pour notre plaisir ou pour arrager l'administration ! Sorry Gryphe Smile

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par ysabel le Dim 5 Sep 2010 - 13:56

@Gryphe a écrit:
@ysabel a écrit:tu n'as rien à faire, rien à dire. C'est à l'établissement de s'apercevoir que tu n'es pas là.
Si je peux me permettre, lorsque l'établissement est prévenu, ça permet de s'organiser pour garder ou libérer les élèves.

L'année dernière, j'ai perdu grosso modo 5 journées entières de travail (7h45-18h), les jours de grève. Cinq journées où je n'ai rien pu faire d'autre que gérer l'urgence. Si j'avais été prévenue, j'aurais pu faire des choses plus utiles pour l'établissement et pour les collègues.

Prévenir n'est pas obligatoire, mais ne pas prévenir pénalise en tout premier lieu l'établissement.

C'est en tout cas mon expérience de l'année dernière.


je préviens toujours mes élèves quand je fais grève, pour éviter de les faire venir en vain.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Aurore le Dim 5 Sep 2010 - 14:04

@Gryphe a écrit: Si je peux me permettre, lorsque l'établissement est prévenu, ça permet de s'organiser pour garder ou libérer les élèves.

Le principe d'une grève est justement de désorganiser le fonctionnement de l'établissement, ce qui est un moyen de pression supplémentaire. Si tu préviens les élèves et la vie sco, je pense que ton action de gréviste sera moins efficace. En cas de grève très suivie et de manque de personnel d'accueil, le chef d'établissement peut toujours fermer son établissement.
J'ai connu des grèves où la vie sco demandait au préalable qui faisait grève afin de réorganiser les emplois du temps des élèves. Pourquoi alors faire grève si ce n'est pour augmenter les statistiques ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Celeborn le Dim 5 Sep 2010 - 14:06

@ysabel a écrit:
@Gryphe a écrit:
@ysabel a écrit:tu n'as rien à faire, rien à dire. C'est à l'établissement de s'apercevoir que tu n'es pas là.
Si je peux me permettre, lorsque l'établissement est prévenu, ça permet de s'organiser pour garder ou libérer les élèves.

L'année dernière, j'ai perdu grosso modo 5 journées entières de travail (7h45-18h), les jours de grève. Cinq journées où je n'ai rien pu faire d'autre que gérer l'urgence. Si j'avais été prévenue, j'aurais pu faire des choses plus utiles pour l'établissement et pour les collègues.

Prévenir n'est pas obligatoire, mais ne pas prévenir pénalise en tout premier lieu l'établissement.

C'est en tout cas mon expérience de l'année dernière.


je préviens toujours mes élèves quand je fais grève, pour éviter de les faire venir en vain.

+1. Et, sauf en cas de rapports compliqués, je préviens également la vie sco et la direction. Mais je soutiens toujours mes collègues qui ne le font pas : ce n'est nullement une obligation.

PS : pour ceux qui ne commencent pas en 1h heure de la matinée, il est conseillé de téléphoner afin que vous soyez comptabilisés dans les chiffres des grévistes que font remonter les CDE.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par hophophop le Dim 5 Sep 2010 - 14:28

Je n'arrive pas à citer la bonne réponse - c'est glauque, désolée _


Là par contre ça m'agacerait... Faire en sorte qu'ils ne viennent pas rien soit, mais carrément réorganiser les EDT... faut pas pousser, effectivement si ça ne gêne plus personne...



Dernière édition par hophophop le Dim 5 Sep 2010 - 14:29, édité 1 fois (Raison : Mauvaise citation)

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Daphné le Dim 5 Sep 2010 - 14:30

@Aurore a écrit:
@Gryphe a écrit: Si je peux me permettre, lorsque l'établissement est prévenu, ça permet de s'organiser pour garder ou libérer les élèves.

Le principe d'une grève est justement de désorganiser le fonctionnement de l'établissement, ce qui est un moyen de pression supplémentaire. Si tu préviens les élèves et la vie sco, je pense que ton action de gréviste sera moins efficace. En cas de grève très suivie et de manque de personnel d'accueil, le chef d'établissement peut toujours fermer son établissement.
J'ai connu des grèves où la vie sco demandait au préalable qui faisait grève afin de réorganiser les emplois du temps des élèves. Pourquoi alors faire grève si ce n'est pour augmenter les statistiques ?

topela topela topela topela topela topela

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par LNSAG le Dim 5 Sep 2010 - 14:43

Prévenir parce que l'adjoint sera débordé et pour "ne pas faire venir les élèves" Suspect Autant ne pas faire grève si on ne veut pas déranger hein !

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Ergo le Dim 5 Sep 2010 - 15:00

@LNSAG a écrit:Prévenir parce que l'adjoint sera débordé et pour "ne pas faire venir les élèves" Suspect Autant ne pas faire grève si on ne veut pas déranger hein !
Je ne sais pas ce qu'il en est réellement mais en ce qui me concerne j'ai prévenu la CPE et mes 6ème qui commencent à 8h avec moi...
Mon raisonnement n'est pas que ma position de gréviste doive perturber le fonctionnement de l'établissement ou embêter les parents. Je n'ai jamais cru à la réussite d'une grève qui se fasse par corporation (aujourd'hui grève de l'EN, demain grève de la poste, après-demain...): si ce rapport de force fonctionnait vraiment, on aurait moins d'ennuis aujourd'hui (deux ans qu'on manifeste contre les dernières attaques à l'éducation et plus encore pour les attaques précédentes...le résultat?).

Alors si prévenir les parents peut me permettre d'avoir de meilleures relations avec eux, des discussions qui vont au-delà de "mais lundi dernier vous n'aviez pas prévenu et mon enfant s'est levé à 7h pour rien et...", je me dis qu'il sera plus facile que le mardi nous manifestions ensemble dans la rue...
Ce qu'ils font à l'éducation, ils le font aussi aux hôpitaux, dans tous les services publics: ce sont des manifs contre la politique globale, pas contre du particulier, un établissement ou des parents.

Mais bon, ça, c'est un point de vue personnel. ^^

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par frankenstein le Dim 5 Sep 2010 - 15:04

Dans le premier degré, non seulement tous les élèves sont prévenus (ça s'est tjs fait), mais depuis deux ans, il faut en plus envoyer un préavis individuel à l'inspection qui communiquera les prévisions aux municipalités. Celles-ci organiseront un service minimum d'accueil (du moins les mairies UMP !)
Rageant... furieux


Dernière édition par frankenstein le Dim 5 Sep 2010 - 15:06, édité 1 fois

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Choupsy le Dim 5 Sep 2010 - 15:05

Suis d'accord avec Daphné et Aurore: une grève est aussi faite pour bousculer l'organisation de l'établissement y compris lorsqu'on a de bonnes relations avec l'administration. Notre chef d'établissement nous soutient d'ailleurs en ce sens même si, bien sûr, ce jour là peut souvent se montrer très chaotique!

Choupsy
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Karine B. le Dim 5 Sep 2010 - 15:05

@Daphné a écrit:
@Gryphe a écrit:
@hophophop a écrit:j'imagine très bien que la vie sco est débordée
Et imaginez un peu lorsqu'il y a zéro personne à la vie sco... C'est là où un peu d'anticipation permet de gérer au mieux.

Merci hophophop.

Oui en même temps on ne fait pas grève pour notre plaisir ou pour arrager l'administration ! Sorry Gryphe Smile

ni pour arranger les emplois du temps des collègues qui ne font pas grève

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par LNSAG le Dim 5 Sep 2010 - 15:06

@Ergo a écrit:
@LNSAG a écrit:Prévenir parce que l'adjoint sera débordé et pour "ne pas faire venir les élèves" Suspect Autant ne pas faire grève si on ne veut pas déranger hein !
Je ne sais pas ce qu'il en est réellement mais en ce qui me concerne j'ai prévenu la CPE et mes 6ème qui commencent à 8h avec moi...
Mon raisonnement n'est pas que ma position de gréviste doive perturber le fonctionnement de l'établissement ou embêter les parents. Je n'ai jamais cru à la réussite d'une grève qui se fasse par corporation (aujourd'hui grève de l'EN, demain grève de la poste, après-demain...): si ce rapport de force fonctionnait vraiment, on aurait moins d'ennuis aujourd'hui (deux ans qu'on manifeste contre les dernières attaques à l'éducation et plus encore pour les attaques précédentes...le résultat?).

Alors si prévenir les parents peut me permettre d'avoir de meilleures relations avec eux, des discussions qui vont au-delà de "mais lundi dernier vous n'aviez pas prévenu et mon enfant s'est levé à 7h pour rien et...", je me dis qu'il sera plus facile que le mardi nous manifestions ensemble dans la rue...
Ce qu'ils font à l'éducation, ils le font aussi aux hôpitaux, dans tous les services publics: ce sont des manifs contre la politique globale, pas contre du particulier, un établissement ou des parents.

Mais bon, ça, c'est un point de vue personnel. ^^
Le but d'une grève est quand même de montrer ses revendications, en cessant son activité, donc en perturbant le fonctionnement normal. Sinon il faut manifester un dimanche...
Et très franchement, les parents ont, trop souvent une seule vision : les profs sont incompétents et font toujours grève, alors discuter de l'avenir de l'éducation avec ce genre de parent... (Attention, je ne dis pas qu'ils sont tous comme cela ! Heureusement que non !!)

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Ergo le Dim 5 Sep 2010 - 15:11

@LNSAG a écrit:
Le but d'une grève est quand même de montrer ses revendications, en cessant son activité, donc en perturbant le fonctionnement normal. Sinon il faut manifester un dimanche...
Ce n'est pas parce que les parents sont prévenus que ça ne les perturbe pas: s'organiser de façon à faire garder leur enfant soit en payant quelqu'un = ça perturbe leur organisation quotidienne, soit en envoyant quand même l'enfant à l'école = ça perturbe le fonctionnement de l'établissement puisqu'il y a deux fois plus d'élèves en perme et quand je vois la taille de la salle de perme de mon établissement, plus de deux profs absents à la même heure et c'est fini hein. Laughing
Mais bon, je considère aussi qu'une cessation d'activité d'un jour ne sert à rien et qu'il faut constituer au fil du temps un "pot de grève" pour permettre une vraie grève de plus d'une semaine, de plusieurs semaines etc. (une grève générale quoi) sans que quiconque ne se retire du mouvement pour des raisons financières.

C'est pour ça que je précisais que c'était une conception personnelle, parce que de toute façon, sur le principe, les grèves d'un jour ne changent absolument rien pour moi, perturbations ou pas. Smile

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par LNSAG le Dim 5 Sep 2010 - 15:16

@Ergo a écrit:Mais bon, je considère aussi qu'une cessation d'activité d'un jour ne sert à rien et qu'il faut constituer au fil du temps un "pot de grève" pour permettre une vraie grève de plus d'une semaine, de plusieurs semaines etc. (une grève générale quoi) sans que quiconque ne se retire du mouvement pour des raisons financières.
C'est pour ça que je précisais que c'était une conception personnelle, parce que de toute façon, sur le principe, les grèves d'un jour ne changent absolument rien pour moi, perturbations ou pas. Smile
Et je te rejoins tout à fait. Peut-être que quand les syndicats décideront d'un minimum d'une semaine pour faire entendre les revendications des enseignants, je me joindrait au mouvement. En attendant, en aucun cas je ne stigmatise les collègues qui font grève demain et mardi. Wink

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Karine B. le Dim 5 Sep 2010 - 15:46

@LNSAG a écrit:
@Ergo a écrit:Mais bon, je considère aussi qu'une cessation d'activité d'un jour ne sert à rien et qu'il faut constituer au fil du temps un "pot de grève" pour permettre une vraie grève de plus d'une semaine, de plusieurs semaines etc. (une grève générale quoi) sans que quiconque ne se retire du mouvement pour des raisons financières.
C'est pour ça que je précisais que c'était une conception personnelle, parce que de toute façon, sur le principe, les grèves d'un jour ne changent absolument rien pour moi, perturbations ou pas. Smile
Et je te rejoins tout à fait. Peut-être que quand les syndicats décideront d'un minimum d'une semaine pour faire entendre les revendications des enseignants, je me joindrait au mouvement. En attendant, en aucun cas je ne stigmatise les collègues qui font grève demain et mardi. Wink

quand on voit les réactions à l'annonce de 2 jours de grève consécutifs, une semaine décrétée a priori paraît du domaine de l'impossible. Par contre, si les AG le décident, un mouvement qui démarre fort peut se poursuivre (les suites sont en discussion dans des AG les 7 et 8), mais ça ne peut pas se décider avant, on y perdrait toute crédibilité

personnellement, ça m'énerve ce genre de raisonnement, je préfère qu'on me dise "je ne veux pas faire grève" plutôt que ça

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève

Message par Mamino le Dim 5 Sep 2010 - 16:23

@Karine B. a écrit:
@LNSAG a écrit:
@Ergo a écrit:Mais bon, je considère aussi qu'une cessation d'activité d'un jour ne sert à rien et qu'il faut constituer au fil du temps un "pot de grève" pour permettre une vraie grève de plus d'une semaine, de plusieurs semaines etc. (une grève générale quoi) sans que quiconque ne se retire du mouvement pour des raisons financières.
C'est pour ça que je précisais que c'était une conception personnelle, parce que de toute façon, sur le principe, les grèves d'un jour ne changent absolument rien pour moi, perturbations ou pas. Smile
Et je te rejoins tout à fait. Peut-être que quand les syndicats décideront d'un minimum d'une semaine pour faire entendre les revendications des enseignants, je me joindrait au mouvement. En attendant, en aucun cas je ne stigmatise les collègues qui font grève demain et mardi. Wink

quand on voit les réactions à l'annonce de 2 jours de grève consécutifs, une semaine décrétée a priori paraît du domaine de l'impossible. Par contre, si les AG le décident, un mouvement qui démarre fort peut se poursuivre (les suites sont en discussion dans des AG les 7 et 8), mais ça ne peut pas se décider avant, on y perdrait toute crédibilité

personnellement, ça m'énerve ce genre de raisonnement, je préfère qu'on me dise "je ne veux pas faire grève" plutôt que ça

C'est récurrent, ces réactions ...
Elles existaient déjà en 2002.
Lorsque, en 2003, la grève illimitée a été décidée, j'ai pensé qu'enfin les gens se mobiliseraient.
Tu parles !
J'ai été gréviste durant 42 jours, ai pris mon bâton de pèlerin pour aller expliquer dans les écoles aux non-grévistes ce qui allait se passer. Peu se sont mobilisés.
Je n'étais pas concernée par cette réforme.
Mes 42 jours de grève ont bel et bien été retirés (mais ça, je le savais) et ça m'a fait mal aux fesses de travailler d'octobre 2003 à novembre 2004 en étant payée à 90%; le recteur, dans sa grande mansuétude, avait décidé de m'étaler les 42 jours de retrait sur 14 mois, à raison de 3 jours/mois.
Aujourd'hui, je ne me gêne pas quand je rencontre ces collègues non-grévistes, partis à la retraite après moi, et qui se plaignent du montant de leur pension ...

Mamino
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum