classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par sand le Mar 7 Sep - 12:43

@Emeraldia a écrit:
@sand a écrit:Hier mes trente 3èmes sont entrés en classe comme dans un centre aéré. Je les ai laissés s'asseoir et puis je les ai flanqués à la porte. La deuxième entrée a été nettement plus acceptable. J'ai proposé le placement par ordre alphabétique en cas de récidive et comme j'ai découvert que leur seule heure libérée est la dernière du vendredi, ils viendront la passer en compagnie de M. Bled et moi-même.
Ton administration suit ? En plus, on nous dit q c'est interdit les punitions collectives...
L'an dernier ma 3ème était chiante mais comme je travaillais ds deux établissements, je n'étais jamais dispo qd ils avaient un moment libre, mes fins de journée, je les passais ailleurs...
Je n'ai jamais eu de problème avec l'administration pour avoir fait une heure sup gratos et je convoque rarement l'ensemble de la classe. Des parents ont dû râler, mais on ne me l'a pas dit. Ah si, une fois, une mère est venue m'expliquer à quel point c'était injuste. Sa fille était justement la plus bavarde de la classe ! Laughing

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Reine Margot le Mar 7 Sep - 13:33

Loise a écrit:et surtout celui qui a la bonne idée de bavarder est constamment interrogé durant l'heure.


Je fais pareil, je "saute" sur les bavards et les ramène au cours. Mais souvent ils répondent "mais je faisais rien" (moi "ben oui, c'est justement pour ça") et le conflit s'engage.
Je réponds "oui, et tu n'as pas à répondre "
"n'importe quoi j'ai rien fait"
" je ne veux pas t'entendre je fais cours et tu bavardes, c'est tout"
" mais je demandais juste un blanco"
" ça ne t'autorise pas à bavarder depuis 5 mn"
"nan, c'est pas vrai"
"bon, donne-moi ton carnet"
"quoi? pour ça seulement? ça va pas?" etc...
Je punis, et le gamin m'en veut à mort.

En fin d'heure, j'essaie de parler avec lui, je lui dis de rester, il s'enfuit pour éviter la discussion avec le "dragon".
Je cite cette scène car ça m'arrive de temps en temps et je ne sais pas ce que je fais de travers pour que ça se passe comme ça. Je réponds toujours de manière à casser la conversation, je punis, j'essaie de dialoguer en fin d'heure...heu

Pour interroger toute l'heure, que fais tu s'il te demande "mais pourquoi toujours moi? c'est pas juste, etc"

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par titeprof le Mar 7 Sep - 13:48

quand un gamin me demande pourquoi toujours lui, j'essaie de dénouer le noeud avec l'humour, du moins ne faisant rire les autres :
" ce n'est pas de l'acharnement, juste de la conscience professionnelle..."
" en fait tous les ans je me choisis un bouc émissaire dans chaque classe et je l'enquiquine jusqu'à la fin de l'année et cette année c'est toi!"
je donne aussi, parfois, des surnoms aux gamins très pénibles et mine de rien, ce simple trait d'humour, ou d'ironie, les fait obéir un peu plus vite (mais ça marche pas avec les très méchants...) ; par exemple, j'avais surnommer un gamin qui n'arrêtait pas de parler à haute voix pour qu'on le remarque "centre du monde", et un mini couple de 4eme qui discutait sans cesse : Roméo et Juliette (euh d'ailleurs je me souviens même plus de leur vrai prénoms!!!). J'utilise ces surnoms tout le temps, à chaque heure, d'un ton parfaitement naturel, et j'ai remarqué que ça les calme, parce que mine de rien ils n'aiment pas trop se faire remarquer tout le temps...

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Nasopi le Mar 7 Sep - 14:17

Quand il y en a un qui parle je lui fais mettre le carnet de correspondance sur le bureau : il n'a pas encore d'observation, mais il sait que s'il continue à bavarder il en a une. C'est hyper efficace. Et en plus, je ne me fais pas détester des gamins, parce qu'avec ce système, je mets finalement assez peu d'observations.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Emeraldia le Mar 7 Sep - 14:20

Ca dépend des élèves. Certains se fichent q le carnet soit sur le bureau et même qd on en vient à l'observ'...ça recommence la fois d'après... Avec certains, j'ai rencontré les parents, je leur ai téléphonés ensuite à leur demande... Ca a recommencé...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Nasopi le Mar 7 Sep - 14:22

Oui, c'est sûr... En tout cas, avec les petites classes (6e, 5e), ça marche quand même bien.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Mamz'elle le Mar 7 Sep - 14:26

@titeprof a écrit:je vais changer les places c'est sûr, mais les 3 affreux sont dans l'ordre alphabétique (pas de bol) alors je vais opter pour fille / garçon je pense...

Mot dans le carnet : OK

comme punition, je suis en SVT, donc je peux leur donner quoi qui ne soit pas chiant pour moi (hors de question de me punir aussi à corriger quoi que ce soit!) : un bilan du livre? le règlement intérieur? (non, là je blague, le notre fait un truc comme 40 pages... Shocked )

Une collègue leur fait recopier plusieurs fois le règlement ! (juste la partie concernant sa matière! )

_________________
"Le sommet de la courbe du raté" ; "Comment faire un bout de chemin en société ? En baisant la gueule des débiles..."

Mamz'elle
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Celeborn le Mar 7 Sep - 16:47

@Emeraldia a écrit:
Ton administration suit ? En plus, on nous dit q c'est interdit les punitions collectives...

Légende urbaine. Elles ont été restaurées.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par ysabel le Mar 7 Sep - 16:51

oui, par Fillon himself !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par albertmemmi le Mar 7 Sep - 16:58

marquisedemerteuil a écrit:
Loise a écrit:et surtout celui qui a la bonne idée de bavarder est constamment interrogé durant l'heure.


Je fais pareil, je "saute" sur les bavards et les ramène au cours. Mais souvent ils répondent "mais je faisais rien" (moi "ben oui, c'est justement pour ça") et le conflit s'engage.
Je réponds "oui, et tu n'as pas à répondre "
"n'importe quoi j'ai rien fait"
" je ne veux pas t'entendre je fais cours et tu bavardes, c'est tout"
" mais je demandais juste un blanco"
" ça ne t'autorise pas à bavarder depuis 5 mn"
"nan, c'est pas vrai"
"bon, donne-moi ton carnet"
"quoi? pour ça seulement? ça va pas?" etc...
Je punis, et le gamin m'en veut à mort.

En fin d'heure, j'essaie de parler avec lui, je lui dis de rester, il s'enfuit pour éviter la discussion avec le "dragon".
Je cite cette scène car ça m'arrive de temps en temps et je ne sais pas ce que je fais de travers pour que ça se passe comme ça. Je réponds toujours de manière à casser la conversation, je punis, j'essaie de dialoguer en fin d'heure...heu

Pour interroger toute l'heure, que fais tu s'il te demande "mais pourquoi toujours moi? c'est pas juste, etc"

Peut-être parce que ça se passe à haute voix et devant tout le monde ? Je déteste les scènes de tribunal.

albertmemmi
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Reine Margot le Mar 7 Sep - 17:02

moi aussi je déteste les scènes de tribunal, justement je fais en sorte de couper court (et avoir le dernier mot, ou au moins ne pas perdre la face), mais souvent l'élève continue...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par roxanne le Mar 7 Sep - 17:07

c'est vrai que la grande difficulté , c'est d'arriver à éviter d'entrer dans un dialogue stérile et face à des gamins qui ont l'habitude de discuter d'égal à égal avec l'adulte , ça peut vite devenir pénible , sans compter celui qui le fait exprès pour ralentir le cours..Cette année , j'ai expliqué qu'on pouvait faire des erreurs mais que je serais de toute façon plus indulgente avec celui qui saurait le reconnaître , s'excuser et assumer qu'avec celui qui voudrait absolument avoir l dernier mot et qui ferait perdre du temps inutilement à la classe.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par albertmemmi le Mar 7 Sep - 17:11

Mais justement, dans l'idéal moi je ne commence même pas, et dès que j'ai 10 s de pause, de travail écrit, ou d'interruption quelconque, je vais voir l'élève et je lui parle à voix basse de choses qu'il n'aime pas trop... En général ça refroidit, parce que tout le monde entend et comprend, mais personne n'est pris à témoin de facto (ce qu'ils adorent...).

albertmemmi
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Reine Margot le Mar 7 Sep - 17:13

mais quand tu vas parler à l'élève seul à seul à voix basse, le cours s'arrête et tout le monde écoute ce que tu lui dis, donc c'est pareil que devant tout le monde non?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par albertmemmi le Mar 7 Sep - 17:23

Ben quand les autres ont un truc à faire ils jettent un œil à l'exercice (au mieux ils travaillent...) en écoutant ce qui se passe. Le fait que ce soit un dialogue personnel limite beaucoup les interventions extérieures.

Mais plus ils sont affreux, moins ça marche. Au pire, cela revient au même. En fait l'idée c'est que pour les élèves le professeur ne réagit pas à chaud et peut même paraître flippant (il vient parler à voix basse... brrr... ça marche bien avec les 6e), donc le petit jeu du dialogue marche moins pour eux.

albertmemmi
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par roxanne le Mar 7 Sep - 17:39

Un truc qui peut marcher aussi (mais bon c'est pareil à faire avec certaines classes , certains élèves , certains moments ) :mettre la classe au boulot et demander à l'élève de sortir avec toi , en laissant la porte entre-ouverte mais de façon à ce que les autres ne voient que vous (et pas l'élève) , faire une petite morale au gamin tout en flattant un peu son ego ( c'est dommage toi qui es si intelligent, je suis déçue..)et puis lui dire que vous lui laissez 5 minutes pour y réfléchir et que quand il sera calmé et qu'il aura réfléchi , il pourra retourner en classe.Vous entrez sans lui , moment de flottement dans la classe (il est où ? )..Vous reprenez le cours , le gamin rentre , va s'assoir ..du coup, il n'a pas vraiment perdu la face devant les autres , vous non plus et le calme est revenu sans cris..quand il m'est arrivé de le faire , ça a toujours marché.ça peut permettre de débloquer une situation..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par lapetitemu le Mar 7 Sep - 17:59

"Dès le début, frapper fort". Après deux jours de cours, vous pensez que c'est irrattrapable ?...
J'ai trois classes cette année, et même constat dans les trois : du bavardage, tout le temps. Pas méchant, là non plus, mais j'ai l'impression qu'ils ne savent faire que ça. Ils parlent avec leur voisin, ou bien ils font des commentaires (parfois sur le cours) sans lever la main... Avec quelques techniques, comme par exemple monter sur l'estrade et me taire pendant quelques secondes, j'arrive à ramener le silence... pendant deux ou trois minutes maximum.
Pour l'instant, je n'ai jamais vraiment sévi. J'ai dit au premier cours que je mettais une note de comportement. J'ai ramassé trois carnets en 4e pour des attitudes perturbantes, sans mettre de mot.
Mes problèmes sont : est-ce trop tard ? Si par exemple, demain, à leur 3e cours, je décide de mettre un mot, ou de faire baisser la note de comportement, est-ce que je ne vais pas avoir un soulèvement général, parce que j'ai un peu changé d'attitude par rapport aux premiers cours où je ne faisais que rappeler à l'ordre oralement ?
Et : comment faire quand, vraiment, on a l'impression qu'ils ne peuvent pas faire autrement que parler tout le temps ? Ca ne concerne pas toujours quelques élèves précis, dans ma classe de 6e, ils sont peut-être trois à être sages et silencieux, et tout le reste qui parle sans cesse. Comment on punit dans ces cas-là ?
De la vie d'une stagiaire qui découvre le collège...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Artémis le Mar 7 Sep - 18:05

@lapetitemu a écrit:"Dès le début, frapper fort". Après deux jours de cours, vous pensez que c'est irrattrapable ?...
J'ai trois classes cette année, et même constat dans les trois : du bavardage, tout le temps. Pas méchant, là non plus, mais j'ai l'impression qu'ils ne savent faire que ça. Ils parlent avec leur voisin, ou bien ils font des commentaires (parfois sur le cours) sans lever la main... Avec quelques techniques, comme par exemple monter sur l'estrade et me taire pendant quelques secondes, j'arrive à ramener le silence... pendant deux ou trois minutes maximum.
Pour l'instant, je n'ai jamais vraiment sévi. J'ai dit au premier cours que je mettais une note de comportement. J'ai ramassé trois carnets en 4e pour des attitudes perturbantes, sans mettre de mot.
Mes problèmes sont : est-ce trop tard ? Si par exemple, demain, à leur 3e cours, je décide de mettre un mot, ou de faire baisser la note de comportement, est-ce que je ne vais pas avoir un soulèvement général, parce que j'ai un peu changé d'attitude par rapport aux premiers cours où je ne faisais que rappeler à l'ordre oralement ?
Et : comment faire quand, vraiment, on a l'impression qu'ils ne peuvent pas faire autrement que parler tout le temps ? Ca ne concerne pas toujours quelques élèves précis, dans ma classe de 6e, ils sont peut-être trois à être sages et silencieux, et tout le reste qui parle sans cesse. Comment on punit dans ces cas-là ?
De la vie d'une stagiaire qui découvre le collège...
Ce n'est pas trop tard ! Par contre, il faut agir maintenant ! Tu les as assez observés ! Plan de classe si ce n'est pas fait, punitions...

Artémis
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Reine Margot le Mar 7 Sep - 18:07

Tu peux encore largement agir.

Tu peux faire un plan de classe, donner des verbes à conjuguer aux plus pénibles et ceux qui râlent aux remarques, et mettre des mots aux carnets si ça ne suffit pas. mais sévis vraiment maintenant.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par roxanne le Mar 7 Sep - 18:09

parce que petits bavardages deviendra gros bordel sinon.... Very Happy
Spoiler:
proverbe 3° zoo

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Provence le Mar 7 Sep - 18:11

C'est rattrapable mais sors les crocs. N'aie pas peur des réactions des élèves: le chef, c'est toi! Bon courage!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par lene75 le Mer 8 Sep - 12:23

J'ai tendance à faire comme toi, marquisedemerteuil et ça ne fait qu'empirer la situation parce qu'en réalité le prof n'a pas à se justifier sinon on se met en position de faiblesse. Du coup, je crois qu'il faut couper court et répéter en boucle la même phrase d'un air méchant, du style :
"Machin taisez-vous"
"Mais je faisais rien"
"Je vous ai dit de vous taire"
"Pourquoi vous vous en prenez toujours à moi ?"
"Taisez-vous"
Ou même ne rien répondre et juste regarder d'un air méchant signifiant qu'on n'a pas l'intention de discuter.
Bon, je dis ça mais je me fais avoir la plupart du temps parce que je veux toujours qu'ils comprennent...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par lagoulue le Mer 8 Sep - 12:54

L'année passée, je suis revenue enseigner à mi-temps après un an durant lequel j'avais cocooné mon dernier bébé ... Résultat : j'avais perdu tout mes repères, j'ai été trop cool, gentille ! Je me suis beaucoup moins épanouie que les années d'avant, où j'étais plus ferme.
Cette année, donc, pour le bien de tous (les élèves et moi), j'ai repris du poil de la bête : d'ailleurs, hier, cours trop bruyant et un ou deux dérapages d'élèves : mots dans le carnet immédiats et je reviens vendredi avec un nouveau plan de classe, sans dialogue interminable pour me justifier.

lagoulue
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par lefandemf le Mer 8 Sep - 14:56

J'ai deux classes difficiles .

Avec celle que j'ai eu aujourd'hui, ils sont restés 30 minutes debouts sans que le silence ne soit la . Je reste muet tout en vérifiant qu'ils ne s'assoient pas etc .
J'ai en fait dans cette classe, 5 petites gamines qui se croient tout permis et qui parlent sans arret .
J'ai fait aujourd'hui 5 minutes de cours.

j'ai donné une punition générale à la classe à faire pour demain


Auriez vous des conseils sur comment réagir demain si la punition n'est pas faite ?
Que faire avec ces 5 élèves qui meme si elles se retrouvent aux 4 coins de la salle continueront à parler comme si je n'etais pas la .

HELP

lefandemf
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par MamzelleBoop le Mer 8 Sep - 15:18

5 élèves ? 4 coins ds la salle...
en mettre une/ un au coin, comme les petits, histoire de calmer les autres? ... ça peut refroidir leurs ardeurs!

c'est sadique,Twisted Evil ms je l'ai parfois fait.... par contre, c'est peut être interdit ... Embarassed

MamzelleBoop
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: classe bavarde, dès le début, frapper fort...

Message par Boudoir le Mer 8 Sep - 15:25

salut,
il me semble que je prendrais les 5 gamines à la fin du cours en l'annonçant dès le début: "vous viendrez me voir à la fin du cours". SI tu as peur qu'elles se braquent et qu'elles te pourrissent l'heure, c'est à la fin du cours que tu lâches "vous pouvez y aller, sauf Unetelle et Unetelle qui viennent me voir". Et tu leur dis: "bon, j'appelle vos parents dès ce soir? C'est ça que vous voulez? PArce que cela ne me pose aucun problème". Tu vois comment elles réagissent mais tu restes calme et ferme et tu exiges un changement radical dès le prochain cours, en leur disant "on va s'occuper de vous avec la CPE, je vais demander une réunion avec vous, vos parents et la cpe. TU peux aussi faire un rapport d'incident. Vois ce que te disent les collègues sur la manière de gérer dans ton bahut.
La punition collective, méfie-toi, on n'a pas le droit d'en mettre, les parents peuvent se retourner contre toi s'ils ont mauvais esprit en disant à leur gosse de ne pas la faire. Mais il faut qu'ils te la rendent sinon ton autorité va être bafouée. Demande dès le début du cours à ramasser les punitions. TU bosses avec ceux qui l'ont faite, tu mets les autres au fond et ils la font pendant ton heure de cours.
Moi je fonctionnerais ainsi.
bon courage
Boudoir

Boudoir
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum