naturalisme/ réalisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

naturalisme/ réalisme

Message par susannah_283 le Mer 8 Sep 2010 - 15:18

Bonjour!
Je travaille actuellement sur "un mariage d'amour" de Zola en 3°. Je comptais leur parler du naturalisme mais qu'est-ce qui le distingue du réalisme?
Merci d'éclairer ma lanterne!

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par MamzelleBoop le Mer 8 Sep 2010 - 15:21

trouvé sur le net:

Le Réalisme et le Naturalisme

Le Réalisme et le Naturalisme sont deux mouvements littéraires importants dans la littérature française. Ils reflètent tous deux les préoccupations sociales et politiques de l'époque. Mais quelles sont les différences entre ces deux mouvements ?

1) Le Réalisme

Le mouvement réaliste se développe à partir de 1848, bien avant le mouvement naturaliste. Ce mouvement puise ses thèmes directement dans le monde contemporain, social et historique, et s'intéresse désormais à des groupes sociaux, à des situations qui n'étaient pas jusqu'ici considérées comme artistiques. En effet, il s’intéresse à ce que nos sens perçoivent et décrète que tout événement, objet, être, chose ou action sont dignes d'être des sujets littéraires et qu'ils doivent être rendus de manière véridique. C'est ainsi qu'émergent les ouvriers, les artisans ou encore les prostituées dans le roman.
Les thèmes abordés concernent principalement l'influence du milieu sur les individus, la vie urbaine ou provinciale et les misères et ascensions sociales.
Les principes de ce mouvement reposent sur la reproduction la plus parfaite possible de la réalité et, cela implique souvent la documentation sur le terrain et le souci du détail. De plus, le romancier applique les méthodes des sciences expérimentales et la philosophie positiviste. C'est en cela que le Réalisme ouvre la voie au Naturalisme qui prolonge encore plus les méthodes scientifiques.

2) Le Naturalisme

Le mouvement naturaliste est né de l'influence de la médecine et des sciences expérimentales, concernant entre autres la psychologie.
Le Naturalisme peut être comparé au Réalisme, mais le Naturalisme renforce ou développe certains caractères du Réalisme. L'écrivain naturaliste vérifie expérimentalement dans ses romans le rôle des déterminismes sociaux et biologiques sur l'individu ou le groupe. Le Réalisme documentaire laisse donc sa place à l'expérimentation. Ainsi, le romancier invente une situation, il place le personnage chargé d'une lourde hérédité dans un milieu défini (ouvrier, mondain, etc.). Il se propose ensuite d'observer la situation et d'expliquer le comportement de son personnage avec une objectivité scientifique. Chaque roman (naturaliste) est donc une expérimentation nouvelle.
Le Naturalisme étudie l'hérédité et le milieu, le monde du travail, les paysages urbains et les tares physiques et psychiques. De plus, on note une place importante du monde ouvrier dans le Naturalisme, avec le thème du machinisme et la révolution industrielle.

Les différences entre le Réalisme et le Naturalisme résident donc dans le choix de leurs thèmes et des principes qui les composent.


j'espère que ça t'aidera...

MamzelleBoop
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par susannah_283 le Mer 8 Sep 2010 - 15:27

Merci!
vous faites la distinction entre les deux en 3° ou vous laissez tomber? Parce que là, je suis pas sûre qu'ils voient très bien la nuance...

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par Lonie le Mer 8 Sep 2010 - 15:27

Salut susannah_283,
Je travaille également sur "un mariage d'amour". Cela te dit qu'on échange un peu notre travail ?

Sinon, pour répondre à ta question, pour moi, et pour faire simple, le naturalisme c'est une approche scientifique de l'homme : le romancier est un "observateur", un "expérimentateur".
Il s'agit donc de mettre en évidence les mécanismes de l'hérédité...


_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par Lonie le Mer 8 Sep 2010 - 15:28

@susannah_283 a écrit:Merci!
vous faites la distinction entre les deux en 3° ou vous laissez tomber? Parce que là, je suis pas sûre qu'ils voient très bien la nuance...

Je me pose la même question (cf. mon post sur la biographie de Zola) : le naturalisme est tout de même une notion bien complexe.

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par susannah_283 le Mer 8 Sep 2010 - 15:30

Lonie je me suis servie du questionnaire proposé par "classiques hatier" ; j'aborde la nouvelle très rapidement (une séance de 2h je pense)... et toi?

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par MamzelleBoop le Mer 8 Sep 2010 - 15:31

@Lonie a écrit:Salut susannah_283,
Je travaille également sur "un mariage d'amour". Cela te dit qu'on échange un peu notre travail ?

Sinon, pour répondre à ta question, pour moi, et pour faire simple, le naturalisme c'est une approche scientifique de l'homme : le romancier est un "observateur", un "expérimentateur".
Il s'agit donc de mettre en évidence les mécanismes de l'hérédité...


+1 !

MamzelleBoop
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par MamzelleBoop le Mer 8 Sep 2010 - 15:32

mais est-ce vraiment nécessaire en 3eme? moi, perso, je ne l'ai pas abordé..
ce n'est que mon avis bien sur...

MamzelleBoop
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par Lonie le Mer 8 Sep 2010 - 15:34

Je travaille sur 3-4 séances avant d'aborder la nouvelle "la mort d'Olivier Bécaille".

Pour l'instant, j'ai vu :
S1. Le récit réaliste (travail essentiellement sur l'avertissement de Zola )
S2. Le tragique (mise en relief des éléments tragiques de la nouvelle : des individus aux prises d'une passion destructrice, fatalisme)

Je pensais ensuite voir les éléments fantastiques et peut-être le rythme de temps (mais là, je doute... je crains de faire une séance trop axée sur la narratologie)

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par susannah_283 le Mer 8 Sep 2010 - 15:34

Bon du coup, les mécanismes de l'hérédité ne jouent pas dans "un mariage d'amour". Mais comme j'ai vu ton post sur la biographie de Zola, ça parâit indispensable de leur en parler un peu...

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par susannah_283 le Mer 8 Sep 2010 - 15:37

@Lonie a écrit:
Je pensais ensuite voir les éléments fantastiques et peut-être le rythme de temps (mais là, je doute... je crains de faire une séance trop axée sur la narratologie)

à vrai dire, je vais m'en servir pour bosser le rythme du récit, sans laisser de côté le sens du texte, en mettant en prolongement un extrait de thérèse raquin (pour montrer la genèse d'une oeuvre)

tite prof, je me dis que c'est complexe, mais ne doivent-ils pas avoir entendu parler du naturalisme??? pffff j'hésite!

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par Lonie le Mer 8 Sep 2010 - 15:43

@susannah_283 a écrit:
à vrai dire, je vais m'en servir pour bosser le rythme du récit, sans laisser de côté le sens du texte, en mettant en prolongement un extrait de thérèse raquin (pour montrer la genèse d'une oeuvre)

Pour le rythme - tu vois tout dans cette nouvelle (sommaire, ellipse, scène...). Comment fais-tu pour ne pas laisser de côté le sens du texte (et donc ne pas prendre le texte comme prétexte).

Et pour l'extrait de Thérèse Raquin, tu choisis quel extrait ?
Désolée de te submerger de questions !!!

_________________
"Si j'avais su, j'aurais pas venu"

Lonie
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par doctor who le Mer 8 Sep 2010 - 15:43

Le problème, c'est cette appellation "roman réaliste", qui peut avoir une acception restreinte (et ne s'applique pas à Zola, même si en inventant le naturalisme, il a pu se reconnaître dans la démarche d'un Flaubert, lui-même plus intéressé par le style que par le monde) ou général (Auerbach).

Il faudrait parler, en 3è, de roman qui cherchent à comprendre le monde et la société. On aborderait les écoles et mouvements littéraires plus tard.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: naturalisme/ réalisme

Message par susannah_283 le Mer 8 Sep 2010 - 15:54

@doctor who a écrit:
Il faudrait parler, en 3è, de roman qui cherchent à comprendre le monde et la société. On aborderait les écoles et mouvements littéraires plus tard.

Donc je n'entre pas dans le détail? Comment présenter Zola alors? J'ai vu que Rose avait promis une réponse

Lonie d'abord à partir de l'avertissement donner des hypothèses de lecture puis les étapes du récit. Sur quelles scènes passe-t-il rapidement et pourquoi? sur quelles scènes s'attarde-t-il et pourquoi?

puis je rentre plus en profondeur dans le texte : quel adjectif qualifie plusieurs fois les amants? Champ lexical de la violence dans la scène du meurtre? Comment évoluent leurs sentiments? Pourquoi ne sont-ils pas heureux? Quels termes expriment la terrible situation des 2 amants dans le dernier paragraphe?
enfin que symbolise la morsure?

En prolongement je compte leur donner à lire la scène du meurtre dans thérèse raquin.

Voilà!

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum