Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
léon
Niveau 3

Re: faire de la discipline au lycée?

par léon le Ven 17 Sep 2010 - 18:46
Merci du conseil : je n'avais pas pensé à la dissert sur table pendant le cours... Très bonne idée que j'appliquerai si nécessaire.
avatar
lene75
Empereur

Re: faire de la discipline au lycée?

par lene75 le Ven 17 Sep 2010 - 19:02
@léon a écrit:Merci du conseil : je n'avais pas pensé à la dissert sur table pendant le cours... Très bonne idée que j'appliquerai si nécessaire.

Fais quand même attention que le type qui refuse de changer de place, c'est typiquement celui qui va t'envoyer ch* avec ta dissert. C'est aussi celui qui refuse de sortit si tu veux l'exclure. Le coup du mercredi, si l'établissement le permet (c'est rare), c'est beaucoup mieux diable

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
LNSAG
Habitué du forum

Re: faire de la discipline au lycée?

par LNSAG le Ven 17 Sep 2010 - 19:25
Oui mais il faut tenir tête pendant le cours, et justement ne pas le laisser faire sa loi durant l'heure ! Certains réfléchissent quand même après un zéro pointé...

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux
avatar
Ruthven
Monarque

Re: faire de la discipline au lycée?

par Ruthven le Ven 17 Sep 2010 - 21:36
@LNSAG a écrit:Certains réfléchissent quand même après un zéro pointé...

Tu trouves que la note a encore un effet ? J'avais plutôt l'impression que non seulement les pénibles mais les glandeurs s'en détournaient maintenant (le nombre de devoirs non rendus est devenu important).
thrasybule
Oracle

Re: faire de la discipline au lycée?

par thrasybule le Ven 17 Sep 2010 - 21:39
@Ruthven a écrit:
@LNSAG a écrit:Certains réfléchissent quand même après un zéro pointé...

Tu trouves que la note a encore un effet ? J'avais plutôt l'impression que non seulement les pénibles mais les glandeurs s'en détournaient maintenant (le nombre de devoirs non rendus est devenu important).
Tu parlais de tes Tl dans un autre topic: j'ai l'impression qu'en fin de cycle, pour certains du moins, ils en ont rien à f....
avatar
lene75
Empereur

Re: faire de la discipline au lycée?

par lene75 le Ven 17 Sep 2010 - 21:56
@Ruthven a écrit:
@LNSAG a écrit:Certains réfléchissent quand même après un zéro pointé...

Tu trouves que la note a encore un effet ? J'avais plutôt l'impression que non seulement les pénibles mais les glandeurs s'en détournaient maintenant (le nombre de devoirs non rendus est devenu important).

+1... ou alors c'est la philo qui fait cet effet...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Angua
Doyen

Re: faire de la discipline au lycée?

par Angua le Ven 17 Sep 2010 - 22:13
Tiens, moi je vais mettre une heure de colle pour un pur foutage de colle typique d'un collégien la semaine prochaine.
J'ai un groupe (oui, bon, ok, une classe, un groupe de 30 pour une classe de 34) de secondes ricaneurs pénibles à tendance lourdauds en AP. Je les ai vus deux fois pour leur causer prise de notes (palpitant, et facile quand on ne les a jamais vus), et pour les obliger à bosser (ou même simuler), je leur ai donné un boulot à faire ramassé mais non noté (là était peut-être l'erreur). Super dur: faire une biobibliographie d'Anouilh sous forme de notes à partir d'un article d'encyclopédie (testé et approuvé avec des 3e l'an dernier).
Ceux qui voulaient bosser ont bossé.
Ceux qui voulaient glander ont fait ch***, dans des proportions relativement acceptables pour des élèves que je ne reverrai jamais après la semaine prochain.
Mais un abruti m'a rendu un torchon où était gribouillé la méthodologie (enfin, des bribes illisibles), trois lignes recopiées du texte au hasard (enfin, d'après ce que j'ai pu en déchiffrer.). Par contre, en en-tête, un magnifique graff, travaillé, chiadé, et d'une grande poésie, dont le soin témoigne d'un long moment de réflexion métaphysique où je lis "Teuchiland 45" (je laisse les esthètes découvrir sur le net de quoi il s'agit)
Ne connaissant pas les élèves, j'ignore duquel il s'agit, mais j'ai son nom. Il sera collé, merde alors.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com
avatar
Karine B.
Empereur

Re: faire de la discipline au lycée?

par Karine B. le Ven 17 Sep 2010 - 22:40
@lene75 a écrit:
@léon a écrit:Merci du conseil : je n'avais pas pensé à la dissert sur table pendant le cours... Très bonne idée que j'appliquerai si nécessaire.

Fais quand même attention que le type qui refuse de changer de place, c'est typiquement celui qui va t'envoyer ch* avec ta dissert. C'est aussi celui qui refuse de sortit si tu veux l'exclure. Le coup du mercredi, si l'établissement le permet (c'est rare), c'est beaucoup mieux diable

chez nous (et même ailleurs normalement), on ne peut pas exclure : il faut faire envoyer un CPE qui vient chercher l'indésirable

ceux qui sont exclus, on ne sait jamais où ils vont (2 élèves exclues du cours de philo auraient griffé la voiture du prof, mais pas de témoins et les élèves n'auraient pas dû être dehors ...)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
lene75
Empereur

Re: faire de la discipline au lycée?

par lene75 le Ven 17 Sep 2010 - 22:57
@Karine B. a écrit:ceux qui sont exclus, on ne sait jamais où ils vont

Là où j'excluais, la CPE donnait un mot au délégué disant qu'elle avait bien pris en charge les élèves que je lui avais envoyés, comme ça, ils ne pouvaient pas se perdre dans la nature... enfin, plus précisément les délégués revenaient parfois seuls en disant qu'ils étaient partis et on appelait les parents (OK, là, ils auraient pu faire n'importe quoi...)... Mais bon, la plupart du temps, ils refusaient de sortir donc les délégués y allaient seuls et c'était un surveillant qui venait les chercher pour [essayer de] repartir avec eux.

En tout cas, mon IPR m'a défendue : quand il a vu les énergumènes, il m'a dit que j'avais bien raison de les exclure et qu'il fallait que je continue aussi souvent que nécessaire yesyes Il est chouette mon IPR I love you

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
léon
Niveau 3

Re: faire de la discipline au lycée?

par léon le Sam 18 Sep 2010 - 10:58
Bon de toute façon je crois que je n'aurai pas à aller jusque là avec mes élèves qui sont loin d'être des terreurs. C'est juste une classe de 1ère S que je prends mal je pense car très peu répondent à mes questions pendant le cours, de plus j'avais l'habitude d'interroger en début d'heure sur la séance précédente et là je crois que ça les agresse. Bref je ferais un cours magsitral, je pense que ça les choquerait moins. Donc lundi, je déplace les bavards et normalement y aura pas de problème, je fais mon laïus sur le gribouillage sur la table et au boulot ils vont travailler à l'écrit, et le reste du cours ils prendront en note. Apparemment le cours dialogué de français en 1 ère S est pas si facile que cela à mettre en place... ou alors c'est avec cette classe là seulement ?
avatar
LNSAG
Habitué du forum

Re: faire de la discipline au lycée?

par LNSAG le Sam 18 Sep 2010 - 18:31
@thrasybule a écrit:
@Ruthven a écrit:
@LNSAG a écrit:Certains réfléchissent quand même après un zéro pointé...

Tu trouves que la note a encore un effet ? J'avais plutôt l'impression que non seulement les pénibles mais les glandeurs s'en détournaient maintenant (le nombre de devoirs non rendus est devenu important).
Tu parlais de tes Tl dans un autre topic: j'ai l'impression qu'en fin de cycle, pour certains du moins, ils en ont rien à f....
@Ruthven : chez certains oui, mais c'est vrai qu'il y a de plus en plus de "je m'en foutisme" qui commence à me taper sur les nerfs (rien que le fait que mes terms n'aient pas lu 4 bouquins en deux mois de vacances... furieux J'ai hésité à les coller...)
@thrasybule : Tout à fait ! Mais c'est moi qui vais leur rire au nez à la rentrée 2011 quand je les retrouverai assis dans les rangs des TL, parce que justement ils n'auront pas daigné se bouger un minimum le c*l pour décrocher la moyenne au bac. Alors après si cela les amuse d'embêter le monde, qu'ils rigolent quelques mois, moi ça ne me gêne pas que mes classes aient des notes pitoyables au bac, tant que les bons élements et les volontaires ne sont pas découragés et arrivent à bosser.
@léon a écrit:Bon de toute façon je crois que je n'aurai pas à aller jusque là avec mes élèves qui sont loin d'être des terreurs. C'est juste une classe de 1ère S que je prends mal je pense car très peu répondent à mes questions pendant le cours, de plus j'avais l'habitude d'interroger en début d'heure sur la séance précédente et là je crois que ça les agresse. Bref je ferais un cours magsitral, je pense que ça les choquerait moins. Donc lundi, je déplace les bavards et normalement y aura pas de problème, je fais mon laïus sur le gribouillage sur la table et au boulot ils vont travailler à l'écrit, et le reste du cours ils prendront en note. Apparemment le cours dialogué de français en 1 ère S est pas si facile que cela à mettre en place... ou alors c'est avec cette classe là seulement ?
Attention léon, si tu tombes dans la logique de la "pitié", ce sont eux qui vont te bouffer tout cru ! Qu'est-ce que cela peut faire que tu ais l'impression de les agresser quand tu les interroges à l'oral ? Ils sont quand même là pour bosser quoi. Interroges les à l'écrit sinon, mais interroges les de toute manière !

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux
avatar
léon
Niveau 3

Re: faire de la discipline au lycée?

par léon le Sam 18 Sep 2010 - 18:59
Oui oui, je vais continuer à les interroger. Ce qui m'agace, c'est que je me suis fait avoir par ces grands dadets que j'ai crus plus matures que des collégiens ou des secondes alors qu'il n'en est rien. Bon heureusement, je me rends compte assez vite, je n'en suis qu'à mon 4ème cours avec eux et lors des 3 premiers ils m'ont bien eu en ne mouftant pas. Mais là j'ai bien compris la leçon...
avatar
Ruthven
Monarque

Re: faire de la discipline au lycée?

par Ruthven le Sam 18 Sep 2010 - 19:10
@LNSAG a écrit:
@Ruthven : chez certains oui, mais c'est vrai qu'il y a de plus en plus de "je m'en foutisme" qui commence à me taper sur les nerfs (rien que le fait que mes terms n'aient pas lu 4 bouquins en deux mois de vacances... furieux J'ai hésité à les coller...)

S'ils savaient quels livres étaient au programme, c'est déjà bien ! Les miens ont découvert le programme à la rentrée d'après ce que m'a raconté ma collègue de lettres. Ils sont ...surprenants.
thrasybule
Oracle

Re: faire de la discipline au lycée?

par thrasybule le Sam 18 Sep 2010 - 19:16
Mes TL, eux, ont découvert le programme lors du premier cours: je vous dis pas les réaction sur de Gaulle et j'ai dû, à mon corps défendant croyez_le bien, vanter l'éloquence sublime de ce cher général, en tentant de paraître convaincu...
avatar
LNSAG
Habitué du forum

Re: faire de la discipline au lycée?

par LNSAG le Sam 18 Sep 2010 - 21:44
@Ruthven a écrit:
@LNSAG a écrit:
@Ruthven : chez certains oui, mais c'est vrai qu'il y a de plus en plus de "je m'en foutisme" qui commence à me taper sur les nerfs (rien que le fait que mes terms n'aient pas lu 4 bouquins en deux mois de vacances... furieux J'ai hésité à les coller...)
S'ils savaient quels livres étaient au programme, c'est déjà bien ! Les miens ont découvert le programme à la rentrée d'après ce que m'a raconté ma collègue de lettres. Ils sont ...surprenants.
@thrasybule a écrit:Mes TL, eux, ont découvert le programme lors du premier cours: je vous dis pas les réaction sur de Gaulle et j'ai dû, à mon corps défendant croyez_le bien, vanter l'éloquence sublime de ce cher général, en tentant de paraître convaincu...
C'est parce que je l'ai avais l'an dernier et que je leur ai rapidement présenté le programme. Maintenant ils galèrent, n'ont pas lu L'Odyssée qui est en rupture de stock apparemment. Alors eux par contre, ce pourrait être un Marc Lévy au programme, ils ne moufteraient pas... Tout se perd !

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux
Wlad
Banni

Re: faire de la discipline au lycée?

par Wlad le Mar 21 Sep 2010 - 19:28
@thrasybule a écrit:Mes TL, eux, ont découvert le programme lors du premier cours: je vous dis pas les réaction sur de Gaulle et j'ai dû, à mon corps défendant croyez_le bien, vanter l'éloquence sublime de ce cher général, en tentant de paraître convaincu...

Faut-il vraiment justifier un programme débile ? Et par curiosité, y a-t-il vraiment des chances qu'un candidat au bac soit interrogé sur De Gaulle ? J'en doute. - Mais comment diable les professeurs de lettres ont-ils pu accepter ce genre de programme, au fait?
Ce matin, en cours de philo, les TL commencent à grimacer en lisant Descartes : je leur propose d'étudier la philosophie de De Gaulle s'ils préfèrent... philosophie ample et d'une qualité rare, avec des aspects juridiques, éthiques, politiques, esthétiques, théâtraux... Ils ont fini par adorer Descartes.
thrasybule
Oracle

Re: faire de la discipline au lycée?

par thrasybule le Mar 21 Sep 2010 - 19:37
@Wlad a écrit:
@thrasybule a écrit:Mes TL, eux, ont découvert le programme lors du premier cours: je vous dis pas les réaction sur de Gaulle et j'ai dû, à mon corps défendant croyez_le bien, vanter l'éloquence sublime de ce cher général, en tentant de paraître convaincu...

Faut-il vraiment justifier un programme débile ? Et par curiosité, y a-t-il vraiment des chances qu'un candidat au bac soit interrogé sur De Gaulle ? J'en doute. - Mais comment diable les professeurs de lettres ont-ils pu accepter ce genre de programme, au fait?
Ce matin, en cours de philo, les TL commencent à grimacer en lisant Descartes : je leur propose d'étudier la philosophie de De Gaulle s'ils préfèrent... philosophie ample et d'une qualité rare, avec des aspects juridiques, éthiques, politiques, esthétiques, théâtraux... Ils ont fini par adorer Descartes.
Je ne vois pas pourquoi de Gaulle ne tomberait pas le jour du bac; qui plus est, il va rester deux ans au programme: et je tiens tout de même à souligner qu'en dépit de tous les gémissement que je pousse dans cet auguste forum à l'encontre de De Gaulle, je suis quand même assez médusé par l'éclat de son style et l'intelligence qui émane de la construction de son oeuvre, les portraits sont souvent fort savoureux( notamment celui de Staline); certes l'influence de pEguy et de Barrés ne corresponde pas, beaucoup s'en faut, à mon univers et à mes référents, mais il y a tout de même des choses interessantes à dire sur l'oeuvre. Si tu avais suivi ce qu'il faut bien appeler l'"affaire de Gaulle", tu aurais si que des pétitions ont été lancées à ce sujet et que les professeurs de lettres ne sont pas moins que leurs altiers collègues de philo, prêts à remettre en cause les choix de l'institution


Dernière édition par thrasybule le Mar 21 Sep 2010 - 21:20, édité 1 fois
thrasybule
Oracle

Re: faire de la discipline au lycée?

par thrasybule le Mar 21 Sep 2010 - 19:39
@Wlad a écrit:
@thrasybule a écrit:Mes TL, eux, ont découvert le programme lors du premier cours: je vous dis pas les réaction sur de Gaulle et j'ai dû, à mon corps défendant croyez_le bien, vanter l'éloquence sublime de ce cher général, en tentant de paraître convaincu...

Faut-il vraiment justifier un programme débile ? Et par curiosité, y a-t-il vraiment des chances qu'un candidat au bac soit interrogé sur De Gaulle ? J'en doute. - Mais comment diable les professeurs de lettres ont-ils pu accepter ce genre de programme, au fait?
Ce matin, en cours de philo, les TL commencent à grimacer en lisant Descartes : je leur propose d'étudier la philosophie de De Gaulle s'ils préfèrent... philosophie ample et d'une qualité rare, avec des aspects juridiques, éthiques, politiques, esthétiques, théâtraux... Ils ont fini par adorer Descartes.
L'as tu lu sérieusement?
Spoiler:
Voilà que je mets à défendre le Général maintenant: c'est un comble!
avatar
LNSAG
Habitué du forum

Re: faire de la discipline au lycée?

par LNSAG le Mer 22 Sep 2010 - 20:24
@thrasybule a écrit:
@Wlad a écrit:
@thrasybule a écrit:Mes TL, eux, ont découvert le programme lors du premier cours: je vous dis pas les réaction sur de Gaulle et j'ai dû, à mon corps défendant croyez_le bien, vanter l'éloquence sublime de ce cher général, en tentant de paraître convaincu...

Faut-il vraiment justifier un programme débile ? Et par curiosité, y a-t-il vraiment des chances qu'un candidat au bac soit interrogé sur De Gaulle ? J'en doute. - Mais comment diable les professeurs de lettres ont-ils pu accepter ce genre de programme, au fait?
Ce matin, en cours de philo, les TL commencent à grimacer en lisant Descartes : je leur propose d'étudier la philosophie de De Gaulle s'ils préfèrent... philosophie ample et d'une qualité rare, avec des aspects juridiques, éthiques, politiques, esthétiques, théâtraux... Ils ont fini par adorer Descartes.
Je ne vois pas pourquoi de Gaulle ne tomberait pas le jour du bac; qui plus est, il va rester deux ans au programme: et je tiens tout de même à souligner qu'en dépit de tous les gémissement que je pousse dans cet auguste forum à l'encontre de De Gaulle, je suis quand même assez médusé par l'éclat de son style et l'intelligence qui émane de la construction de son oeuvre, les portraits sont souvent fort savoureux( notamment celui de Staline); certes l'influence de pEguy et de Barrés ne corresponde pas, beaucoup s'en faut, à mon univers et à mes référents, mais il y a tout de même des choses interessantes à dire sur l'oeuvre. Si tu avais suivi ce qu'il faut bien appeler l'"affaire de Gaulle", tu aurais si que des pétitions ont été lancées à ce sujet et que les professeurs de lettres ne sont pas moins que leurs altiers collègues de philo, prêts à remettre en cause les choix de l'institution
veneration Tout a fait !
Et on s'etonne pas outre mesure que les TES etudient Marx en economie...

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux
Wlad
Banni

Re: faire de la discipline au lycée?

par Wlad le Jeu 23 Sep 2010 - 10:08
Vous ne pouvez pas mettre Marx et De Gaulle sur le même plan ! Marx est reconnu pour ses analyses économiques, philosophiques et historiques. De Gaulle est d'abord un chef d'Etat, et rien d'autre. Le rapport de Marx à la politique est d'ordre scientifique et philosophique ; le rapport de De Gaulle à la politique est celui d'un professionnel de la guerre.
Celui qui ignore tout de Marx ne peut pas comprendre une bonne partie des études économiques et historiques ; celui qui ignore tout des écrits gaulliens pourra très bien comprendre le nouveau roman, l'autofiction, ou encore les techniques de l'autobiographie.
Après, il est toujours possible de trouver beaucoup d'intelligence et de style au petit livre rouge de notre nouvelle république. Mais il est aussi possible de ne pas appliquer le programme entièrement.

avatar
LNSAG
Habitué du forum

Re: faire de la discipline au lycée?

par LNSAG le Jeu 23 Sep 2010 - 22:35
Je met Marx et De Gaulle sur le même plan dans le domaine politique. Ils sont tous deux de grandes figures politiques qui ont vehicule un message et des valeurs bien distinctes certs. Je suis bien d'accord avec votre analyse de Marx, mais comme il a ete dit plus haut, on ne peut pas nier les qualites litteraires de De Gaulle. Ses ecrits sont vraiment interessants !
Mais cela ne me choque pas du tout que des eleves de termminales ''etudient'' des grandes figures politiques, au contraire d'ailleurs !
En ce qui concerne le programme, maintenant qu'il est etablit, on le suit c'est tout. Surtout en terminale L ! Je me vois mal dire a mes eleves que j'ai decide de ne pas etudier telle ou telle oeuvre. Comment ferait-l le jour du Bac si un sujet sur les Memoires tombe ???

Desole de devier le topic, on continue en MP si vous voulez.

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux
Contenu sponsorisé

Re: faire de la discipline au lycée?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum