Crise en fin de cours

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crise en fin de cours

Message par Nasopi le Jeu 16 Sep 2010 - 12:22

Ce matin, j'ai mis une observation à une élève parce qu'elle bavardait.
En fin de cours, elle est venue me voir pour me demander de la lui enlever. Comme je lui répondais qu'il en était hors de question, elle a commencé à pleurer en disant que c'était son anniversaire, que ses parents allaient la punir et l'empêcher d'inviter ses amis alors qu'elle avait tout organisé. Petit à petit, elle s'est mise dans un état pas possible, pleurant, hurlant, tremblant de tous ses membres...
Dès que j'ai vu qu'elle se laissait complètement déborder par ses émotions, je lui ai fortement conseillé d'aller voir l'infirmière, et ses deux copines, qui étaient restées, cherchaient à l'en persuader elles aussi. Mais elle ne voulait pas, refusant de sortir de la salle de cours tant que je ne lui avais pas enlevé son observation. Elle a même menacé de rentrer chez elle et de sécher tous les autres cours de la journée.
J'aurais certainement dû faire venir l'infirmière, mais dans le feu de l'action je n'y ai pas pensé.
On est restées comme ça toute la récréation, et même un peu après ; heureusement, je n'avais pas cours, et je n'étais pas spécialement pressée. Finalement, elle est allée en cours, toujours dans un état épouvantable, refusant obstinément d'aller à l'infirmerie.
Et moi, depuis, je suis toute retournée ! J'ai l'impression de ne pas avoir été à la hauteur de la situation, de ne pas avoir su trouver les bons mots...

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Plumedemots le Jeu 16 Sep 2010 - 12:37

Ah là là. Les ados font toujours des montagnes d'une taupinière!

Faut arrêter, les comédiennes,on les connait. C'est TOI qui décides et pas elle!

Si chez elle, ce sont ses parents qui se font marcher sur les pieds, tant pis.

Tu verras demain elle va arriver tout sourire en te narguant et te disant (tout en te montrant la signature sur le carnet):

"Ttout' façon j'l'ai quand même faite ma teuf,m'dame"

CQFD

Pense à ta peau, pas à la sienne! fleurs2


;-)

Plumedemots
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Reine Margot le Jeu 16 Sep 2010 - 12:38

oui, c'est de la comédie, c'est tout. Si tu avais cédé, elle t'aurait mené une vie pas possible.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Carabas le Jeu 16 Sep 2010 - 13:18

Mode réac on :

Elle n'avait qu'à y penser avant. C'est ça, "assumer".
Pfffffffffffff!

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Stered le Jeu 16 Sep 2010 - 13:22

Elle bavarde, elle assume. Il fallait qu'elle réfléchisse avant.

Tu n'as pas à culpabiliser : si tu avais levé la punition, je ne te dis pas la gestion des élèves par la suite !

Non, parce que s'il suffit de faire une crise pour ne pas être puni, ils vont se passer le mot Razz

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par MHG le Jeu 16 Sep 2010 - 13:28

Elle n'a qu'à faire du théâtre pour apprendre à se contrôler !

MHG
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Lornet le Jeu 16 Sep 2010 - 13:28

"Oh ? Joyeux anniversaire ! Joyeux anniver-saire !
- Ouais, mais ça se fait trop pas ! Comment que je suis vénère !...
- Joyeux anniversaire ! En plus, ça rime avec vénère !
- Mais mes parents y vont me punir...
- Ils oseraient le jour de ton anniversaire ?
- Ouais ! enlevez le mot !
- Pourquoi ? Moi, je t'ai mis un mot, je ne te punis pas en t'interdisant d'organiser une fête. C'est avec tes parents qu'il faut régler le problème."

(On dirait presque du Bégaudeau ! Laughing )

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Nasopi le Jeu 16 Sep 2010 - 13:38

Oui, évidemment, je n'allais pas lui enlever sa punition Laughing !
Mais quand même, c'est le genre de scène dont on a du mal à se débarrasser par la suite, qui trotte dans la tête jusqu'à la fin de la journée, et ça m'énerve !
Je pense qu'elle-même ne s'est pas contrôlée, et qu'elle a été beaucoup plus loin que ce qu'elle aurait souhaité.
Enfin, c'est à parier que la prochaine fois, elle aura quasiment oublié le truc Rolling Eyes ; ou bien, je vais me récupérer une demande de rendez-vous de la part de ses parents Suspect .


Dernière édition par Nasopi le Jeu 16 Sep 2010 - 15:32, édité 1 fois

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Lornet le Jeu 16 Sep 2010 - 13:49

@Nasopi a écrit:
Enfin, c'est à parier que la prochaine fois, elle aura quasiment oublié le truc Rolling Eyes ; ou bien, je vais me récupérer une demande de rendez-vous de la part de ses parents Suspect .

Alors qu'à la base, le problème est qu'ils ne sont pas festifs. scratch

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Frisouille le Jeu 16 Sep 2010 - 14:01

Elle a fait une caprice, la pauvre enfant....tu n'as pas à t'en vouloir.

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par leyade le Jeu 16 Sep 2010 - 14:09

Oh la grande scène du deux, moi, ça ne me fait plus ni chaud ni froid.
D'ailleurs, souvent, je l'imite en pleurnichant "gnagnagna, gnagnagna, trop dur la life", ça la calme d'un coup.

Il y a quelques années, pour ne pas avoir une remarque dans le carnet, un garçon est venu me voir en fin d'heure, blême, se tordant les mains, avec un air de chien battu, en disant que son père le frapperait...
J'ai cédé, jeune et naive que j'étais.
En sortant, ce naze a crié dans les couloirs à ses potes, à 25 centimètres de ma salle : "c'est bon les gars, j'lai eu avec le coup de la baffe!"
Depuis, ils peuvent toujours criser....

La dernière en date, je lui ai dit :
"Mais vas-y, roule toi par terre tant que tu y es, j'vais peut-être craquer!" (en rigolant ouvertement)

Twisted Evil

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Frisouille le Jeu 16 Sep 2010 - 14:15

en même temps, un gamin battu, mot du prof ou pas, il y a toujours un prétexte pour coller une baffe à son marmot.

Désolée, je pense à voix haute...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Reine Margot le Jeu 16 Sep 2010 - 14:19

"ah, attends...si tu te roules par terre, je vais peut-être reconsidérer la question. Tu permets que j'appelle tes petits camarades pour qu'ils viennent regarder? "

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par leyade le Jeu 16 Sep 2010 - 14:21

marquisedemerteuil a écrit:"ah, attends...si tu te roules par terre, je vais peut-être reconsidérer la question. Tu permets que j'appelle tes petits camarades pour qu'ils viennent regarder? "

lol!

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par clochette le Jeu 16 Sep 2010 - 14:37

On dirait ma fille, ... 2ans 1/2

_________________
"Sans grain de folie, il n'est point d'homme raisonnable"
La Rochefoucauld

http://clochette06.canalblog.com/

clochette
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Mélisande le Jeu 16 Sep 2010 - 15:30

Allez, petite anecdote pour te déculpabiliser.

La semaine dernière, je prends une classe de 5e. Une petite brune est en larmes, les joues rubicondes, le blanc des yeux écarlates dans les rangs. Je m'interroge. Le temps qu'on monte en classe, elle pleurait (beuglait ?) à gros sanglots et finit par me dire, en passant devant moi pour entrer en classe, qu'elle n'a pas fait ses exos de français pour aujourd'hui.

Moi, je culpabilise, je me dis que je passe pour un tyran, j'entre en classe, je fais un speech sur l'importance et l'intérêt de bien faire ses leçons et, de façon exceptionnelle, je ne passe pas dans les rangs vérifier qui n'a pas fait son travail.

Aujourd'hui, à 13h30, je vais chercher la même classe dans la cour, je revois ma brunette avec les mêmes joues rouges et des yeux de lapins albinos. Je lui dis d'un ton un peu sec : "Ah non alors ! Une fois, mais pas deux".

Figure-toi que le temps qu'on arrive en classe, ses yeux étaient redevenus blancs et ses joues d'un rose pâle normal. -_-'

Autrement dit, je me suis complètement fait avoir la première fois par son cinéma. -_-'

Alors ne culpabilise pas, il y a quand même de bons comédiens parmi nos élèves. Wink



Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Nasopi le Jeu 16 Sep 2010 - 15:37

Si je n'en entends pas parler par le prof qui l'a eue juste après, elle aura fait le coup de ton élève aux joues rouges et c'était de la comédie
lol! .
Bon, on verra bien, je vous raconterai la suite dans les jours à venir Very Happy .

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Lo le Jeu 16 Sep 2010 - 15:44

Nasopi quelle comédienne ton élève! L'année dernière j'en avais un qui systématiquement se mettait à pleurer sur commande quand je prenais son carnet...

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Lornet le Jeu 16 Sep 2010 - 18:36

@leyade a écrit:Oh la grande scène du deux, moi, ça ne me fait plus ni chaud ni froid.
D'ailleurs, souvent, je l'imite en pleurnichant "gnagnagna, gnagnagna, trop dur la life", ça la calme d'un coup.

Il y a quelques années, pour ne pas avoir une remarque dans le carnet, un garçon est venu me voir en fin d'heure, blême, se tordant les mains, avec un air de chien battu, en disant que son père le frapperait...
J'ai cédé, jeune et naive que j'étais.
En sortant, ce naze a crié dans les couloirs à ses potes, à 25 centimètres de ma salle : "c'est bon les gars, j'lai eu avec le coup de la baffe!"
Depuis, ils peuvent toujours criser....


J'ai eu celui qui se faisait vraiment battre. Le truc était qu'il n'en disait rien, justement. Il s'énervait : "Vous prenez encore mon carnet !" mais c'était tout. Il jouait les durs.
C'est le CPE qui m'a dit qu'il se prenait des coups à chaque mot dans son carnet. J'ai remplacé les mots par des punitions non signées. L'élève m'en a été reconnaissant et s'est calmé.
L'ado vraiment battu ne s'en vante pas et ne le crie pas sur les toits.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par henriette le Jeu 16 Sep 2010 - 18:36

J'en ai eu un l'an passé qui m'a fait une crise de nerf parce que je lui avais confisqué une carte publicitaire Quick avec laquelle il jouait, en lui disant que je la rendrais le lendemain directement à sa mère avec qui j'avais justement rendez-vous. Il m'a fait la grande scène du II, avec larmes et tout, et s'en est rendu tellement malade qu'il a passé le reste de la matinée à l'infirmerie... Rolling Eyes
Mais j'ai appris ensuite qu'en math, il y avait un contrôle de prévu : c'est ballot, hein, du coup il n'était pas en état de le faire à cause de sa méchante prof de français...

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par roxanne le Jeu 16 Sep 2010 - 18:40

De toute façon , l'ado est parfois hystérique.... Very Happy

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par LouisaCala le Jeu 16 Sep 2010 - 20:16

je n'ai jamais été punie
ma mère me battait souvent tous les jours ou presque
personne n'a jamais rien vu
j'ai commencé à faire des crises de spamophilie au collège et surtout à 15 ans.
ça ressemble vraiment à ça, ce que tu décris mais en même temps, ça ne se produit pas tout de suite, la vraie crise survient souvent sans prévenir.
tjs est-il que quand tu sais que tes parents vont tre punir tu fais pas de conneries
ça sent le mensonge.

_________________
On ne retouche pas une VERA WANG, on se retouche pour une VERA WANG.

LouisaCala
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par touby le Ven 17 Sep 2010 - 6:26

J'ai vécu la meme situation que toi, l'année dernière, Nasopi.

L'élève (un 6e) est sorti de mon cours en larmes, très énervé et a décidé d'aller voir le principal adjoint pour faire sauter la punition ! Ensuite, ses parents ont téléphoné au principal adjoint et il a fallut que je les rappelle pour m'expliquer !

Ils se sont fait accueillir... et j'ai pris le gamin en grippe. Evil or Very Mad Et il a fait sa punition (et bien d'autres...) Non mais !

touby
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par moon le Ven 17 Sep 2010 - 7:28

Pas facile, mais effectivement, tu verras bien ce que te dit le professeur qui l'a eue après toi. Visiblement la gamine s'est complètement laissée emporter plutôt que de réfléchir aux conséquences de ses actes...Peut-être a-t-elle aussi dramatiser.
Si tu as un doute par la suite, peut-être peux-tu te renseigner auprès de l'infirmière ou des collègues qui l'ont déjà eue et vu les parents.
J'ai l'impression que les gamins dont les parents ont la main leste sont moins démonstratifs que cela. Ils en parlent plutôt en paniquant et esquivent en imitant les signatures ou autres ( à vérifier, peut-être dans ton cas d'ailleurs). Une fois un gamin est venu me voir en me demandant s'il fallait vraiment faire signer le devoir où il n'avait pas eu la moyenne, m'expliquant que son père "allait le tuer". Il était blanc, et j'ai maintenu que oui. Comme toi je ne me sentais pas très bien derrière. Il est arrivé tout content de lui le lendemain, devoir signé, m'expliquant comment il avait esquivé en attrapant son père le matin, endormi sur son café, "vite, il faut que tu signes ça, je suis en retard" "j'vous jure madame, il n'a même pas vu ma note, il dormait encore"! Bon là j'ai compris que... et les collègues m'ont confirmé que le père avait la main leste. IL a fait des efforts ensuite, et ça m'est arrivé de grapiller des quarts de points pour faire repasser certaines de ses copies au dessus de 10.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Nasopi le Ven 17 Sep 2010 - 8:35

j'ai commencé à faire des crises de spamophilie au collège et surtout à 15 ans.
ça ressemble vraiment à ça

Je fais moi aussi des crises de spasmophilie, et j'y ai tout de suite pensé quand j'ai vu dans quel état elle était !!
Elle ne m'a pas dit que ses parents la battaient. Simplement, elle savait qu'ils allaient la punir, et comme c'était le jour de son anniversaire elle a eu peur qu'ils l'empêchent d'inviter ses amis.

Visiblement la gamine s'est complètement laissée emporter plutôt que de réfléchir aux conséquences de ses actes...Peut-être a-t-elle aussi dramatiser.

Oui, c'est exactement ça. Je crois qu'elle s'est laissé complètement déborder par ses émotions, tout simplement.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum