Crise en fin de cours

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Nasopi le Ven 17 Sep 2010 - 8:35

j'ai commencé à faire des crises de spamophilie au collège et surtout à 15 ans.
ça ressemble vraiment à ça

Je fais moi aussi des crises de spasmophilie, et j'y ai tout de suite pensé quand j'ai vu dans quel état elle était !!
Elle ne m'a pas dit que ses parents la battaient. Simplement, elle savait qu'ils allaient la punir, et comme c'était le jour de son anniversaire elle a eu peur qu'ils l'empêchent d'inviter ses amis.

Visiblement la gamine s'est complètement laissée emporter plutôt que de réfléchir aux conséquences de ses actes...Peut-être a-t-elle aussi dramatiser.

Oui, c'est exactement ça. Je crois qu'elle s'est laissé complètement déborder par ses émotions, tout simplement.

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Kilmeny le Ven 17 Sep 2010 - 9:39

@Nasopi a écrit:
j'ai commencé à faire des crises de spamophilie au collège et surtout à 15 ans.
ça ressemble vraiment à ça

Je fais moi aussi des crises de spasmophilie, et j'y ai tout de suite pensé quand j'ai vu dans quel état elle était !!

.

+1

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Nasopi le Ven 17 Sep 2010 - 12:35

J'en ai parlé au PP de la classe ce matin : il a tout de suite dédramatisé en disant qu'il avait déjà repéré cette élève et qu'elle semblait avoir un caractère "spécial" Rolling Eyes .

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Frisouille le Ven 17 Sep 2010 - 13:21

@Lornet a écrit:
@leyade a écrit:Oh la grande scène du deux, moi, ça ne me fait plus ni chaud ni froid.
D'ailleurs, souvent, je l'imite en pleurnichant "gnagnagna, gnagnagna, trop dur la life", ça la calme d'un coup.

Il y a quelques années, pour ne pas avoir une remarque dans le carnet, un garçon est venu me voir en fin d'heure, blême, se tordant les mains, avec un air de chien battu, en disant que son père le frapperait...
J'ai cédé, jeune et naive que j'étais.
En sortant, ce naze a crié dans les couloirs à ses potes, à 25 centimètres de ma salle : "c'est bon les gars, j'lai eu avec le coup de la baffe!"
Depuis, ils peuvent toujours criser....


J'ai eu celui qui se faisait vraiment battre. Le truc était qu'il n'en disait rien, justement. Il s'énervait : "Vous prenez encore mon carnet !" mais c'était tout. Il jouait les durs.
C'est le CPE qui m'a dit qu'il se prenait des coups à chaque mot dans son carnet. J'ai remplacé les mots par des punitions non signées. L'élève m'en a été reconnaissant et s'est calmé.
L'ado vraiment battu ne s'en vante pas et ne le crie pas sur les toits.

Et le cache le plus possible....

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par lapetitemu le Ven 17 Sep 2010 - 18:08

Oh, que cette conversation me rassure !!
J'ai eu exactement le même genre de problèmes mardi soir : il est 17h30, fin de la journée, j'ai eu 3h de 4ème, j'ai mis deux mots dans le carnet, j'ai envie de rentrer chez moi. Je rends les deux carnets, l'une sort de classe normalement, mais l'autre, un garçon, ouvre le carnet, lit le mot, et revient furibond devant moi : "Vous avez mis que j'avais lancé une boulette, mais non, c'est pas ça, c'était un bout de plastique qui est parti de mon stylo, etc, etc". Et après, pareil que dit précédemment, le gamin se met à pleurer et me dit que son père va le frapper, en plus, c'est son 2e mot de la journée.
Sur le moment, je luttais pour ne pas pleurer avec lui, j'étais à bout de nerfs et vraiment prête à craquer au moindre incident, et je culpabilisais à mort. Et je me suis effondrée une fois passées les portes du collège. Seulement, le lendemain, en le racontant aux collègues, tout le monde m'a dit qu'ils connaissaient bien l'élève en question et qu'il ne fallait pas que je lui fasse confiance. CQFD !
Mais je confirme, c'est très dur à vivre et à gérer cette situation quand on n'y est pas préparé...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise en fin de cours

Message par Nasopi le Ven 17 Sep 2010 - 18:11

Oui, sur le moment c'est super stressant, et puis après ça te travaille pendant des heures !! J'ai mis un temps fou avant d'arriver à penser à autre chose !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum