Le français en APV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le français en APV

Message par Lorely le Sam 18 Sep 2010 - 12:20

Bonjour à tous,
affectée depuis peu sur un poste APV, j'ai commencé une séance de lecture avec des 5èmes et elle a été impossible à mener, car il fallait tout reprendre à la base... Du coup, à la fin de l'heure, on n'a répondu qu'à la première question et encore, beaucoup à mon avis n'ont pas encore bien compris. On s'interrogeait sur le narrateur.
Je me pose beaucoup de questions quant à la manière d'enseigner dans ce type d'établissement. Pourriez-vous me donner des conseils pour bâtir des séances correctement? Comment s'y prendre : privilégier l'oral, l'écrit? Quelles synthèses faire? Les écrire au tableau ou les inciter à les rédiger eux-mêmes? Proposer des textes à trous pour les traces écrites?


Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par Nasopi le Sam 18 Sep 2010 - 12:31

C'est quoi, un poste APV scratch ?

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par Lorely le Sam 18 Sep 2010 - 13:37

Prévention violence.

Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par lulucastagnette le Sam 18 Sep 2010 - 13:42

Non, non !
APV = Affectation à caractère Prioritaire justifiant une Valorisation.
Prévention violence, c'est autre chose (qui va souvent avec, d'ailleurs).

Je viens de passer 3 ans dans un collège zep APV (mais pas prévention violence) et je suis quand même étonnée, parce que j'avais des groupes très hétérogènes : des élèves complètement largués à qui il faut tout expliquer (comme les tiens) mais aussi une frange d'excellents gamins. Pratiquent-ils les classes de niveau, chez toi ?
A ta place, je me tournerais déjà vers les profs de français de ton bahut, pour voir comment ils gèrent ça.

bon courage !

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par Lorely le Sam 18 Sep 2010 - 13:48

En fait chez moi c'est collège apv prévention violence. Il n'est pas zep mais en a toutes les caractéristiques... Il n'y a pas de classes de niveau sauf les classes latin qui forcément se distinguent... J'ai déjà parlé à des collègues mais ce qui est ressorti c'est que le premier quart d'heure devait toujours être de la discipline pour commencer le cours correctement. Pour l'instant, je n'ai pas pu discuter vraiment de "quelle séance proposer". Je suis donc à la recherche de séance type zep de lecture en particulier ou de langue... Juste une de chaque, histoire de me faire une idée. A toutes les âmes bienveillantes, merci.

Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par lulucastagnette le Sam 18 Sep 2010 - 13:51

Pour moi, il n'existe pas de lecture type zep ! Attention à ne pas baisser tes exigences, même si forcément tu vas devoir bien les accompagner.
A ta place, je garderais les textes que tu étudies habituellement, quitte à en faire moins. Tu passes du temps à expliquer, à faire reformuler. Le plus important est la lecture du texte (que tu fais toi), ensuite tu demandes à un gamin de raconter ce qu'il a compris (ils ont toujours compris quelque chose, même un détail), tu fais reformuler par un autre, etc..

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par Lorely le Sam 18 Sep 2010 - 13:52

Oui mais on ne peut pas en rester à la compréhension... Tout ce qui relève de l'analyse littéraire : plutôt à l'oral, ou activité écrite?

Lorely
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par lulucastagnette le Sam 18 Sep 2010 - 13:53

@Lorely a écrit:Oui mais on ne peut pas en rester à la compréhension... Tout ce qui relève de l'analyse littéraire : plutôt à l'oral, ou activité écrite?

Qu'appelles-tu analyse littéraire, à ce niveau ?
Et puis, tu sais, l'analyse littéraire, au collège... Suspect surtout en 5è !

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par Amaliah le Sam 18 Sep 2010 - 15:36

D'accord avec Lulu pour le fait qu'il ne doit pas y avoir de "séance lecture type zep". Dans ma petite zep de province, ni APV ni prévention violence certes, on a des classes de niveau, j'ai cette année comme d'habitude les 4° les plus faibles du collège. Pour l'anecdote Kévin, 15 ans et demi, m'a demandé ce qu'était un catalogue, mot qu'il n'avait jamais entendu!!

Je te raconte ma dernière séance lecture si jamais ça peut t'aider!
Je travaille sur la lettre, ma dernière séance portait sur un extrait d'une lettre d'Ingrid Betancourt à sa mère.
Après avoir expliqué le contexte (les otages, la Colombie, les otages actuels etc.), c'est-à-dire après leur avoir donné envie de savoir ce que racontait le texte, on a lu le texte, deux fois, ils ont souligné les mots inconnus (troisième lecture individuelle), puis on a expliqué en quoi ce texte respectait les codes de la lettre (réutilisation des acquis antérieurs) et rédaction de la réponse en commun. Puis ils ont dû souligner tout ce qui se rapportait à sa vie matérielle et en commun on a essayé d'organiser les idées de manière à avoir plusieurs paragraphes (un paragraphe = une idée principale illustrée d'exemples) et à la maison ils ont rédigé les petits paragraphes. Tous l'ont fait sauf deux! J'étais drôlement contente et surtout une élève m'a demandé si j'avais le texte intégral (que j'avais déniché par hasard dans une brocante! ) parce qu'elle voulait lire la lettre entière: petite victoire! mais en 1h on n'a fait que ça. En gros avec une bonne classe, ça aurait dû prendre 15 minutes et d'ailleurs je n'aurais peut-être pas choisi ce texte! Pour mardi ils doivent souligner dans le texte les passages où elle exprime des sentiments personnels (j'ai dû d'abord expliquer ce qu'était un sentiment!!) et répondre à une question (Dans quels buts I. Betancourt écrit-elle cette lettre?). J'ai d'ailleurs donné le début de la réponse et fait remarquer qu'ils devaient trouver au moins deux buts, vu la marque du pluriel. Et ce sera tout.
Bref je crois que l'important c'est de
- surtout donner envie en début d'heure d'en savoir plus, anecdote, rapprochement avec le monde actuel, j'utilise tout ce que je peux dans ce but,
- faire lire plusieurs fois le texte par des voies détournées,
- alterner les moments individuels et les moments de mise en commun très rapidement,
- ne donner qu'une seule consigne très précise à faire en employant des mots simples,
- valoriser à fond les élèves à partir du moment où ils font un effort et trouver qqch de positif même dans une petite remarque anodine.
Mon prochain texte sera celui de Mme de Sévigné, l'annonce du mariage de Mademoiselle, tu vois, ce sera autrement plus difficile et je ferai un peu plus d'analyse littéraire, c'est sûr.
Je ne suis pas sûre de t'avoir aidée en fait, en me relisant je me rends compte que j'ai écrit beaucoup d'évidences! scratch
Ce n'est pas facile, mais je t'ai fait part de ce qui me venait. Courage!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par Angua le Sam 18 Sep 2010 - 19:34

Quand j'étais en ZEP (dont une APV, violence et RAR), je commençais aussi toujours mes séances de grammaire en repartant du plus loin possible... faisant mine de réviser, mais pour certains, c'était la découverte et ça m'évitait de les perdre trop vite...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français en APV

Message par namilha le Dim 19 Sep 2010 - 9:33

5 années de ZEP et depuis 3 ans en poste APV, et j'essaie autant que possible de ne jamais baisser mes exigences : je n'hésite pas à commencer par la poésie, puis la mythologie en 6ème, de faire Le Tour du monde en 80 jours en 5ème, Le Cid et Les Misérables en 4ème. En accompagnant les élèves dans la lecture, en faisant régulièrement des vérifications de lecture (juste à l'oral, pas forcément noté), en essayant de les faire beaucoup réagir sur les thèmes traités : ça marche.

Et pour l'étude de la langue, même chose qu'Angua, et j'essaie aussi de passer par de nombreux exercices d'écriture pour qu'ils essaient de s'approprier une tournure, un schéma de phrase... Et chose trèèèèèèèèès bêbête, pour les séances de grammaire, je n'hésite pas à envoyer les élèves au tableau, à leur faire trouver les exemples qu'on va noter dans le cahier, bref, j'essaie de les faire agir le plus possible et tous adorent et participent, même les "grands" !

Après je t'avoue que je n'ai aucun recul : stage dans un lycée de centre ville (que j'ai royalement détesté), et depuis, toujours en collège ZEP/APV de banlieue parisienne, je ne suis donc peut-être pas objective... Pour moi, c'est "normal"!!!

namilha
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum