Souci avec un élève. Que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Elle aime le Sam 18 Sep - 16:44

Bonjour,

Je rencontre un gros problème avec un de mes élèves. Il refuse de travailler, de prendre en note le cours ou tout simplement de rester calme. J'ai dû le refuser en cours à deux reprises car il avait insulté un de ses camarades et refusait de s'excuser. Il est qualifié d'"ingérable" par les autres professeurs. Or, mercredi, j'ai prévu un contrôle : et je ne sais pas comment il va se débrouiller. Il perd systématiquement tout ce que je lui donne (son classeur était vide à la dernière séance), et refuse tout travail. Je n'en dis pas plus dans ce message. Si quelqu'un a des conseils à me donner, ce sera par MP. Merci.

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Provence le Sam 18 Sep - 17:29

Pourquoi veux-tu qu'on te réponde par MP?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par roxanne le Sam 18 Sep - 17:33

Si dés les fois on la reconnaissait.... Very Happy ben , moi je réponds direct puisque c'est un peu le but du forum...Si le gamin est comme ça dans tous les cours , la réponse ne peut être que collective sinon tu vas t'épuiser pour rien..fiche de suivi, retenue dans les cours des uns des autres , voir même un peu d'atelier relai....bon, j'ai répondu et même pas peur .. Very Happy

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Elle aime le Sam 18 Sep - 17:50

C'était plus pour l'élève en question (pour qu'on ne le reconnaisse pas, lui).

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par thrasybule le Sam 18 Sep - 17:52

Je crois que tu peux y aller: il y a vraiment peu de chances qu'il fréquente le forum...

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par roxanne le Sam 18 Sep - 17:54

oui et puis ce genre d'élèves , hélas n'est pas exceptionnel..
Spoiler:
je vais encore me faire traiter de facho moi

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Ruthven le Sam 18 Sep - 17:58

Un peu de pédagogie différenciée en lui proposant des exercices différents (plus courts, exos à trous ...) et en lui expliquant qu tu lui proposes cela pour pouvoir raccrocher le train d'ici la fin de l'année.

Je le fais avec les quasi-non-scripteurs en Terminale et cela marche plutôt bien (ils doivent écrire une intro et un paragraphe seulement + le plan) même si les autres râlent énormément.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Provence le Sam 18 Sep - 17:59

J'en ai eu un comme ça. Je n'attendais rien d'autre de sa part que le silence en cours. A l'impossible, nul n'est tenu. Tu n'as pas un problème avec cet élève, c'est l'élève qui pose problème et, à ce niveau-là, ce n'est plus à toi de le régler. Pense à rédiger un rapport d'incident à chaque fois qu'il se fait remarquer.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par frankenstein le Sam 18 Sep - 18:08

Des élèves comme ça, ils sont nombreux et ils peuvent être nombreux à se reconnaître...Si en plus , il a le même comportement dans toutes les matières, il faut une réponse collective...Puis il n'est peut-être tout simplement pas à sa place dans cette classe.

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Invité le Sam 18 Sep - 18:59

@roxanne a écrit:oui et puis ce genre d'élèves , hélas n'est pas exceptionnel..
Spoiler:
je vais encore me faire traiter de facho moi

C'est clair, ce qui est plus inquiétant c'est de croire que ce cas est une rareté.
Même si cela devrait être ainsi.. des comme ça , on en a un par classe si on a du bol et ce genre de personnage n'a pas la motivation ( et oserais je dire l'intelligence) d'aller sur un forum de profs.
Il faut un petit peu retomber sur terre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Angua le Sam 18 Sep - 19:30

Je ne vais pas beaucoup faire avancer le débat: je rejoins grandement ce qui a été dit: il faut traiter le problème en équipe! Seule, tu peux peu de choses...

et des élèves de ce genre... il y en a à la pelle!

Alors leurs différences toutefois. Certains vont parfois bien t'aimer et ne pas trop te casser les pieds (ça m'est arrivé), d'autres décréter qu'ils vont t'en faire baver à toi personnellement (ça m'est arrivé aussi), le tout sans raison objective!

Donc, première chose, voir avec le PP ce qu'il sait du gamin et ce qui peut être mis en place (fiche de suivi? RDV avec famille ou infirmière si c'est un cas pathologique dont les pb ne relèvent pas de notre ressort? Hélas, il y en a aussi bcp qui pourrissent les classes tout simplement parce qu'elles ne leur sont pas adaptées...)
Ensuite, pour le quotidien en cours avec lui... ben... ça dépend du loustic. Certains se tiendront mieux si on les chouchoute, d'autres réagissent à la sanction, d'autres encore masquent leur totale incompréhension de ce qui se passe en classe, et parfois, leur expliquer un truc simple, gentiment, peut amener des périodes plus calmes... bref, c'est loin d'être simple.

En tout cas, ne te focalise pas sur lui non plus (facile à dire quand on voit le zouave en crise tous les jours au fond de la classe!), et quand vraiment ça ne passe pas, n'hésite pas à le virer: il faut épargner les autres aussi!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Elle aime le Sam 18 Sep - 19:42

Je sais bien que cet élève n'est pas une rareté et que j'en croiserai d'autres. Simplement, je débute et je ne sais pas comment faire. Je ne pensais pas par exemple faire un rapport lors de ma deuxième journée de professeur. Je me dis des fois que c'est moi qui ne sais pas le gérer, et que je suis lamentable comme professeur (même si plusieurs rapports d'autres collègues s'accumulent, dont un pour violence). L'assistante sociale m'accuse de le stigmatiser : heureusement, j'ai le soutien de mon CDE et des autres professeurs.
Cet élève n'a pas sa place au collège, c'est vrai (il a des soucis pour se comporter en collectivité et est suivi médicalement). Mais il n'y a pas de place disponible pour lui en établissement spécialisé.
Je me sens mal à chaque fois que je dois l'exclure de cours, mais j'essaie de préserver mon groupe classe (quelques élèves ont peur, ne se sentent pas bien quand il est là : ils m'en ont parlé).

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Provence le Sam 18 Sep - 19:56

Culpabiliser ou te rabaisser ne servira à rien. Je te le répète, ce n'est pas toi qui as un problème mais l'élève. Quant à l'assistante sociale, qu'elle vienne faire cours à ta place: on en reparlera après.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par clochette le Sam 18 Sep - 20:01

J'ai le même problème.
Un élève qui me gonfle toutes les heures.
Arrive en retard, n'a pas ses affaires, ne prend pas le cours, chante, interpelle ses camarades, moi, est capable de me dire pdt 30min qu'il veut aller aux toilettes (avec des commentaires très poétiques) ...
On doit les garder en classe le plus possible
Je vous raconte pas mon super cours de conjugaison ; mais j'y suis arrivée quand même !

Rapport à la fin de tous les cours.

Une commission de vie scolaire (je crois que je ne me trompe pas de terme) va être mise en place très prochainement.

_________________
"Sans grain de folie, il n'est point d'homme raisonnable"
La Rochefoucauld

http://clochette06.canalblog.com/

clochette
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Elle aime le Sam 18 Sep - 20:16

Merci à vous tous, et à toi en particulier, Provence. Je ne devrais pas me rabaisser ou culpabiliser (après tout, il ne me laisse pas le choix : je dois garantir aux autres élèves de bonnes conditions de travail), mais c'est difficile. Je pense que vous êtes tous passés par là : après tout, c'est ça aussi, apprendre le métier d'enseignant.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Provence le Sam 18 Sep - 20:22

Fais-toi confiance et apprends à prendre de la distance avec les difficultés rencontrées. Je ne dis pas que cela vient tout seul! Wink Je me rends compte que je suis beaucoup plus zen que lorsque j'ai commencé à enseigner. Bon courage à toi!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Provence le Sam 18 Sep - 20:23

Et pense bien à rédiger des rapports d'incident circonstanciés: c'est important en cas de conseil de discipline! Haut les coeurs!

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par roxanne le Sam 18 Sep - 20:30

Ciara a écrit:Je sais bien que cet élève n'est pas une rareté et que j'en croiserai d'autres. Simplement, je débute et je ne sais pas comment faire. Je ne pensais pas par exemple faire un rapport lors de ma deuxième journée de professeur. Je me dis des fois que c'est moi qui ne sais pas le gérer, et que je suis lamentable comme professeur (même si plusieurs rapports d'autres collègues s'accumulent, dont un pour violence). L'assistante sociale m'accuse de le stigmatiser : heureusement, j'ai le soutien de mon CDE et des autres professeurs.
Cet élève n'a pas sa place au collège, c'est vrai (il a des soucis pour se comporter en collectivité et est suivi médicalement). Mais il n'y a pas de place disponible pour lui en établissement spécialisé.
Je me sens mal à chaque fois que je dois l'exclure de cours, mais j'essaie de préserver mon groupe classe (quelques élèves ont peur, ne se sentent pas bien quand il est là : ils m'en ont parlé).
qu'est_ce que c'est encore que cette nouveauté ?L'assistante sociale , elle est dans la classe , elle est prof ? Non , mais si c'était son gamin qui ne pouvait pas suivre à cause du gosse , elle la ramènerait moins ...chacun son boulot, toi tu es professeur, là avant tout pour transmettre un savoir ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Invité le Sam 18 Sep - 20:32

Ciara a écrit:Je sais bien que cet élève n'est pas une rareté et que j'en croiserai d'autres. Simplement, je débute et je ne sais pas comment faire. Je ne pensais pas par exemple faire un rapport lors de ma deuxième journée de professeur. Je me dis des fois que c'est moi qui ne sais pas le gérer, et que je suis lamentable comme professeur (même si plusieurs rapports d'autres collègues s'accumulent, dont un pour violence). L'assistante sociale m'accuse de le stigmatiser : heureusement, j'ai le soutien de mon CDE et des autres professeurs.
Cet élève n'a pas sa place au collège, c'est vrai (il a des soucis pour se comporter en collectivité et est suivi médicalement). Mais il n'y a pas de place disponible pour lui en établissement spécialisé.
Je me sens mal à chaque fois que je dois l'exclure de cours, mais j'essaie de préserver mon groupe classe (quelques élèves ont peur, ne se sentent pas bien quand il est là : ils m'en ont parlé).

Alors, j'ai eu ce genre de problèmes deux fois :
-la première fois, j'ai viré l'élève de cours et il a voulu remonter pour me tuer, heureusement un prof d'EPS l'a choppé au passage... comme par hasard le charmant bambin qui devait intégrer l'établissement est reparti en asile psychiatrique.
-un élève de sixième ingérable depuis le début, me frappe alors que je voulais le séparer avec un autre élève qu'il était en train de massacrer (j'étais enceinte).. on a trouvé un système pour qu'il puisse avoir des cours à domicile et au collège, et ensuite il est revenu en cinquième sans souci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par sand le Sam 18 Sep - 21:22

Sympa, l'assistante sociale ! Ca me rappelle un éducateur qui ne comprenait pas qu'on ait sorti de la classe un élève ingérable, parce qu'on ne favorisait pas du tout son intégration. L'élève en question en était à son troisième collège et n'avait pas peur de grand-chose. Heureusement, notre CDE de l'époque préférait nous protéger !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souci avec un élève. Que faire ?

Message par Daphné le Sam 18 Sep - 21:25

@roxanne a écrit:oui et puis ce genre d'élèves , hélas n'est pas exceptionnel..

En effet
Spoiler:
je vais encore me faire traiter de facho moi

Bon alors on sera deux Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum