Comment en est-on arrivé là ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment en est-on arrivé là ?

Message par Kilmeny le Mer 22 Sep 2010 - 11:55

Ils lisent comme des élèves de CP (et encore, je suis gentille), ils écrivent "kom i peuve", ils ne comprennent pas réellement le sens des phrases et ils sont en 2°... affraid affraid affraid affraid

Je suis atterrée de voir que cette description concerne environ 6 élèves de la classe (et pas ceux qui sont "estampillés" dyslexiques). Les années précédentes, j'avais remarqué une dégradation de l'orthographe, mais le fait qu'ils soient incapables de lire, de déchiffrer correctement les phrases m'inquiète au plus haut point... Comment est-ce possible ???? affraid confused Shocked

Je ne suis pas en ZEP, je suis dans un lycée tout à fait ordinaire. Avez-vous remarqué une telle dégradation dans vos classes ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par DH le Mer 22 Sep 2010 - 11:57

je suis dans un bon lycée ; lycée considéré comme très bon puisque classes prépa et tout le toutim. Je ne peux que confirmer..... oui, j'ai vu une réelle dégradation en à peine 4 ans.... de fait, j'ose pas imaginer ce que c'est ailleurs....

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Pseudo le Mer 22 Sep 2010 - 11:57

Et bien on nous demande, en collège, de faire passer en seconde générale le plus de collégiens possible. On envoie donc...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par DH le Mer 22 Sep 2010 - 11:58

et cette année, pour ne pas perdre une 1ère L, on nous engage à être plus clément, relax etc.... Donc, je vais devoir aider à remplir la première L de gens qui n'aiment pas lire, ne savent pas écrire...

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Daphné le Mer 22 Sep 2010 - 12:09

En nous imposant des quotas de réussite totalement déconnectés de la réalité du terrain !

La scolarité se fait maintenant sur tapis roulant, tu commences au début et tu arrives au bout quelque soit ton niveau de connaissances. sorcire

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Reine Margot le Mer 22 Sep 2010 - 12:32

on a enlevé trop d'heures de classe en primaire et rajouté des tas de machins au lieu de faire des fondamentaux. On a refusé de voir que les apprentissages se font aussi de façon progressive et construite et pas seulement en butinant (les deux étant compatibles mais le 1er est la base). On a refusé d'exclure les élèves qui ne veulent pas travailler et perturbent les autres, faisant des profs des éducateurs.
les élèves en collège travaillent parfois dans le bruit.
on a voulu, ce qui est nécessaire, augmenter le taux d'accès aux diplômes, mais ça s'est fait en rabaissant les exigences.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Ruthven le Mer 22 Sep 2010 - 12:44

Il y a un énorme souci d'orientation avec la Seconde générale qui accueille non seulement les élèves qui le souhaitent mais encore ceux qui ont été refusés dans les filières professionnelles.
J'ai en Terminale aussi de plus en plus d'élèves qui ont des soucis de lecture à haute voix, ils déchiffrent le texte et ânnonent ; en revanche sur l'écrit, je n'ai pas l'impression que cela empire (on trouve toujours les mêmes erreurs d'orthographe grammaticale); les élèves corrigent assez vite le tir lorsque l'on sanctionne explicitement l'orthographe.
Il y a aussi des dyslexiques non diagnostiqués dans le lot.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Ergo le Mer 22 Sep 2010 - 12:55

Et on a refusé de considérer que l'orthographe était importante...quand j'ai dit aux 6ème ce matin que pour le contrôle de vendredi, ben, les majuscules ça comptait...j'ai eu un vide.
Mais après bien sûr, j'ai pu constater avec les autres 6ème que si j'enlevais des points pour les majuscules qui manquent au début des phrases / des mots qui doivent en avoir, la moyenne baisse sensiblement.
Je suppose qu'une dictée où on compterait toutes les fautes aurait une moyenne de -5/20.
A force de mettre "l'élève au centre de son apprentissage", on finit par en oublier l'apprentissage...[/mode réac]

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Kilmeny le Mer 22 Sep 2010 - 13:10

Vous croyez qu'on va pouvoir tenir longtemps comme cela ? Quel avenir cela réserve-t-il ? Parce que ce n'est qu'un début... Jusqu'où va-t-on aller comme cela ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Reine Margot le Mer 22 Sep 2010 - 13:11

ben l'avenir je pense c'est

http://www.neoprofs.org/actualites-f5/ouverture-de-scolaria-excellence-t24492.htm pour ceux qui seront assez riches pour se le permettre ou dont les enfants seront assez bons pour être sélectionnés, et une école publique sinistrée pour les autres.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par sabeth le Mer 22 Sep 2010 - 13:16

marquisedemerteuil a écrit:on a enlevé trop d'heures de classe en primaire et rajouté des tas de machins au lieu de faire des fondamentaux. On a refusé de voir que les apprentissages se font aussi de façon progressive et construite et pas seulement en butinant (les deux étant compatibles mais le 1er est la base). On a refusé d'exclure les élèves qui ne veulent pas travailler et perturbent les autres, faisant des profs des éducateurs.
les élèves en collège travaillent parfois dans le bruit.
on a voulu, ce qui est nécessaire, augmenter le taux d'accès aux diplômes, mais ça s'est fait en rabaissant les exigences.

+ 1. Je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est d'ailleurs la raison principale pour laquelle je trouve le métier si difficile. Le vêtement est à présent bien trop large pour que nous puissions l'endosser. D'ailleurs, je ne veux plus le faire.

sabeth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Lornet le Mer 22 Sep 2010 - 13:38

D'accord aussi sauf pour cette phrase : "les élèves en collège travaillent parfois dans le bruit."

J'ai envie de dire : " les élèves en collège travaillent souvent dans le bruit."

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Daphné le Mer 22 Sep 2010 - 14:16

@Lornet a écrit:D'accord aussi sauf pour cette phrase : "les élèves en collège travaillent parfois dans le bruit."

J'ai envie de dire : " les élèves en collège travaillent souvent dans le bruit."

Ben chez nous je dirais ................. travaillent toujours dans le bruit !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par lagoulue le Mer 22 Sep 2010 - 14:42

Euh ... Est-ce du travail ?

lagoulue
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Daphné le Mer 22 Sep 2010 - 14:43

@lagoulue a écrit:Euh ... Est-ce du travail ?

Rolling Eyes Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par lagoulue le Mer 22 Sep 2010 - 14:44

Ah oui on est bien d'accord !

lagoulue
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Lornet le Mer 22 Sep 2010 - 15:04

Selon l'étymologie, oui : une vraie torture pour tout le monde.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par nuages le Mer 22 Sep 2010 - 15:08

@Kilmeny a écrit:ils écrivent "kom i peuve", ils ne comprennent pas réellement le sens des phrases et ils sont en 2°... Je suis atterrée de voir que cette description concerne environ 6 élèves de la classe
Je ne suis pas en ZEP, je suis dans un lycée tout à fait ordinaire. Avez-vous remarqué une telle dégradation dans vos classes ?

Oui tout à fait, même constat pour 4 élèves de ma classe de seconde cette année que j'ai fait écrire au tableau en AP (d'autres élèves, plutôt bons, n'en revenaient pas de voir de telles lacunes en lycée!) . A cela s'ajoute une instabilité maladive (incapacité de se concentrer sans bouger plus de dix minutes )

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Hervé Hervé le Mer 22 Sep 2010 - 15:22

Envoyez-les nous en LP, ils seront parmi les meilleurs Very Happy .













Bon d'accord j'exagère un peu, on a aussi quelques (on pourrait presque le mettre au singulier) élèves avec un niveau de français correct pour un LP.

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par julie3 le Mer 22 Sep 2010 - 17:14

Je vais faire de la psy à la petite semaine mais, concernant le bruit, je me demande -après quelques décennies dans ce métier- s'il n'y a pas une véritable angoisse, chez les élèves d'aujourd'hui, face au silence. Ce matin encore ils travaillaient en silence (fin de séance, travail d'écriture) : tout à coup les classeurs se sont mis à claquer, un élève a sorti bruyamment un cahier, il a reculé sa chaise... un autre a pris le relais... bref, la classe était silencieuse et bruissante de mille "petits" bruits...


julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Provence le Mer 22 Sep 2010 - 17:28

Cela doit dépendre des collèges. Le mien est silencieux.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Jane le Mer 22 Sep 2010 - 17:33

marquisedemerteuil a écrit:ben l'avenir je pense c'est

http://www.neoprofs.org/actualites-f5/ouverture-de-scolaria-excellence-t24492.htm pour ceux qui seront assez riches pour se le permettre ou dont les enfants seront assez bons pour être sélectionnés, et une école publique sinistrée pour les autres.

ça se passe comme ça en Belgique (dixit un couple d'amis enseignants, lui dans le public, elle dans le privé). J'ai cru comprendre que c'était la même chose en Angleterre (mais j'ai peut-être compris de travers heu )

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Daphné le Mer 22 Sep 2010 - 21:13

Non tu as très bien compris, en GB une instruction de qualité est à la charge très onéreuse des parents, le service public étant lamentable.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par Aurore le Mer 22 Sep 2010 - 21:48

marquisedemerteuil a écrit:ben l'avenir je pense c'est

http://www.neoprofs.org/actualites-f5/ouverture-de-scolaria-excellence-t24492.htm pour ceux qui seront assez riches pour se le permettre ou dont les enfants seront assez bons pour être sélectionnés, et une école publique sinistrée pour les autres.

Pour certains, oui. Mais pour d'autres, l'avenir sera plutôt comme ça :
http://www.lexpress.fr/actualites/1/le-livret-de-competences-pour-les-jeunes-experimente-dans-164-colleges-et-lycees_918313.html

... enfin, pour certains autres, l'avenir s'écrit au présent ! lol!

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment en est-on arrivé là ?

Message par ysabel le Mer 22 Sep 2010 - 22:38

valoriser les connaissances et les aptitudes acquises par les élèves tant dans le cadre scolaire que par leur engagement dans des activités associatives, sportives ou culturelles.

C'est vraiment du n'importe quoi... on cherche les moutons noirs qui ne participent à rien... il faut "s'intégrer à quelque chose" à tout prix pour être un bon petit citoyen.
A vomir !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum