Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Seb
Niveau 7

Re: écrire un manuel

par Seb le Jeu 23 Sep 2010 - 7:19
Je suppose que dans "les autres" il doit y avoir moi Wink
Pour travailler à un manuel, il faut avoir été contacté. Ca s'est toujours fait ainsi pour moi. Par réseau donc, par rencontres, par hasard finalement.
Les candidatures spontanées, ça marche très rarement car les éditeurs ont des cahiers de charges précis et ne laissent que très rarement place à des idées extérieures proposées de cette façon. Généralement, ça finit, si réponse il y a, par une fin de non recevoir (pas prévu dans le catalogue à venir, on vous recontacte etc...).
Je ne pense pas qu'on puisse en vivre personnellement, car c'est peu et mal payé... On le fait par plaisir généralement ou pour le C.V. (??) ou la gloriole (double???).
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: écrire un manuel

par V.Marchais le Jeu 23 Sep 2010 - 8:50
Je me considère donc comme une heureuse élue.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: écrire un manuel

par V.Marchais le Jeu 23 Sep 2010 - 8:58
@Pierre_au_carré a écrit:
@V.Marchais a écrit: Mais de toute façon, ramené à un salaire annuel, on reste dans une petite fraction, qui ne permet pas de faire vivre une famille.

Oui, mais tu ne travailles pas l'équivalent d'un temps plein sur le manuel (annuel), donc c'est normal...

Ben, comment dire ?
J'ai pris un 80% parce que, financièrement, je ne peux pas descendre plus bas.
Mais le travail sur le manuel ne représente pas 20% de mon travail total. En termes de temps passé sur le travail, j'en suis à peu près à 50/50 : 50% pour la préparation de mes cours, les copies, tout ce qui a trait à la classe, et 50% pour la rédaction du manuel, les corrections, les ressources complémentaires. C'est pour ça que je dis que je bosse à 150%. Et encore, je me limite volontairement dans le travail sur le manuel, pour ne pas faire exploser la vie de famille, parce que ça pourrait être bien plus dévorant encore. Mais il faut savoir admettre que, même si, dans l'absolu, on peut toujours faire mieux, concrètement, à un moment, il faut bien rendre sa copie.

Bref, le manuel, c'est au moins 50% de mon boulot, et moins de 20% de ce que je gagne.
C'est quand on calcule tout ça qu'on se dit qu'il faut avoir la foi.

Et puis je ne vois pas comment on pourrait se faire un équivalent temps plein avec la rédaction de manuels. Bosser sur deux manuels en même temps ?
frankenstein
Vénérable

Re: écrire un manuel

par frankenstein le Jeu 23 Sep 2010 - 8:59
Il y a quand même des manuels célèbres qui ont dû rapporter pas mal...(style BLED, (Edouard et Olive) ou les "Lagarde et Michard"...) Very Happy


Dernière édition par frankenstein le Jeu 23 Sep 2010 - 9:12, édité 1 fois

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
Seb
Niveau 7

Re: écrire un manuel

par Seb le Jeu 23 Sep 2010 - 9:11
Le mieux, il paraît, fut Lagarde et Michard qui se seraient fait une fortune avec leurs manuels...
frankenstein
Vénérable

Re: écrire un manuel

par frankenstein le Jeu 23 Sep 2010 - 9:13
@Seb a écrit:Le mieux, il paraît, fut Lagarde et Michard qui se seraient fait une fortune avec leurs manuels...
Je l'ai rajouté au moment où tu écrivais ! Razz

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lagarde_et_Michard

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
frankenstein
Vénérable

Re: écrire un manuel

par frankenstein le Jeu 23 Sep 2010 - 9:20

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: écrire un manuel

par V.Marchais le Jeu 23 Sep 2010 - 9:24
Oui, mais faut pas rêver, cette époque est révolue.
avatar
Seb
Niveau 7

Re: écrire un manuel

par Seb le Jeu 23 Sep 2010 - 10:05
Maintenant, le marché est trop concurrentiel. On est sous-payé et c'est à celui qui innovera le premier pour prendre de vitesse les autres et remporter la majeure partie du marché...
On en est là...
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: écrire un manuel

par Pierre_au_carré le Jeu 23 Sep 2010 - 12:25
@V.Marchais a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@V.Marchais a écrit: Mais de toute façon, ramené à un salaire annuel, on reste dans une petite fraction, qui ne permet pas de faire vivre une famille.

Oui, mais tu ne travailles pas l'équivalent d'un temps plein sur le manuel (annuel), donc c'est normal...

Ben, comment dire ?
J'ai pris un 80% parce que, financièrement, je ne peux pas descendre plus bas.
Mais le travail sur le manuel ne représente pas 20% de mon travail total. En termes de temps passé sur le travail, j'en suis à peu près à 50/50 : 50% pour la préparation de mes cours, les copies, tout ce qui a trait à la classe, et 50% pour la rédaction du manuel, les corrections, les ressources complémentaires. C'est pour ça que je dis que je bosse à 150%. Et encore, je me limite volontairement dans le travail sur le manuel, pour ne pas faire exploser la vie de famille, parce que ça pourrait être bien plus dévorant encore. Mais il faut savoir admettre que, même si, dans l'absolu, on peut toujours faire mieux, concrètement, à un moment, il faut bien rendre sa copie.

Bref, le manuel, c'est au moins 50% de mon boulot, et moins de 20% de ce que je gagne.
C'est quand on calcule tout ça qu'on se dit qu'il faut avoir la foi.

Et puis je ne vois pas comment on pourrait se faire un équivalent temps plein avec la rédaction de manuels. Bosser sur deux manuels en même temps ?

C'est bien pour ça que j'ai perdu mes illusions pour la rédaction des manuels qui était censé être le must des auteurs... Wink

Mon dernier contrat, j'ai gagné 3 600 € net pour 250 h de travail environ, par exemple, mais ce sont des droits forfaitaires.
J'ai l'impression que l'édition "papier" est mal payé...
avatar
Aëmiel
Esprit éclairé

Re: écrire un manuel

par Aëmiel le Jeu 23 Sep 2010 - 12:34
ce qui m'épate, c'est que tu arrives à quantifier précisément le temps que tu y passes. J'imagine que tu n'as pas le choix, mais moi, je suis totalement incapable de calculer combien de temps j'ai passé sur un texte.
(je n'oublie pas ton mp, mais l'homme ne revient que demain ).

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: écrire un manuel

par Pierre_au_carré le Jeu 23 Sep 2010 - 16:53
sérafina a écrit:ce qui m'épate, c'est que tu arrives à quantifier précisément le temps que tu y passes. J'imagine que tu n'as pas le choix, mais moi, je suis totalement incapable de calculer combien de temps j'ai passé sur un texte.
(je n'oublie pas ton mp, mais l'homme ne revient que demain ).

Ce que je fais, ça me pensait à de l'artisanat : c'est quantifiable.
De toutes façons je suis obligé car je dois fixer une date de remise (avec l'éditeur) à la signature du contrat et en plus d'une année sur l'autre je peux faire le même type de contrat.
Et dans l'ensemble c'est du parascolaire, pas un travail d'écrivain où on part de rien.
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Re: écrire un manuel

par Pierre_au_carré le Jeu 23 Sep 2010 - 19:53
sérafina a écrit:ce qui m'épate, c'est que tu arrives à quantifier précisément le temps que tu y passes. J'imagine que tu n'as pas le choix, mais moi, je suis totalement incapable de calculer combien de temps j'ai passé sur un texte.
(je n'oublie pas ton mp, mais l'homme ne revient que demain ).

PS : dans ce cas là, c'est moi qui ai estimé le temps à mettre car ils me demandaient un "devis".
Mais j'ai fait le même type de contrat l'année dernière.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum