Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par John le Ven 24 Sep 2010 - 13:18

marquisedemerteuil a écrit:la solution ça serait surtout qu'il y ait des postes, parce que tu peux avoir 2000 pts, s'il n'y a pas de poste...
La solution est simple pourtant : donner des bonifs aux TZR pour qu'ils aient un jour l'espoir d'avoir un poste!
Mais il faut travailler aussi sur ces fameux "postes", sinon c'est le miroir aux alouettes : vous quittez un statut aléatoire pour un poste fixe, mais aux conditions infernales. Et si les conditions vous font mettre en arrêt, c'est un TZR qui viendra vous remplacer, qui lui-même rêvera d'avoir un poste fixe, et, quand il en aura un, se retrouvera dans la situation décrite par Seb (classes infernales mettant leur enseignant en dépression), ce qui impliquera de faire venir un TZR, et ainsi de suite.
On n'arrête pas la machine en rajoutant un jeton à chaque manche.

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Reine Margot le Ven 24 Sep 2010 - 13:21

oui, enfin là ce sont deux problèmes différents: le relatif blocage du mouvement qui fait qu'il est difficile de muter pour tout le monde, et ensuite le problème plus global des conditions d'enseignement, qui font entre autres qu'on est devenus des éducateurs. l'un n'empêchant pas l'autre, bien au contraire.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par roxanne le Ven 24 Sep 2010 - 13:22

@Seb a écrit:
@John a écrit:
Excuse-moi mais ils l'ont choisi non?...
C'est l'injonction contradictoire : il faut choisir un poste, c'est-à-dire effectuer une action considérée comme volontaire, mais en même temps on sait très bien que ce choix et l'attribution du poste ne dépendent pas de soi. Ce n'est pas un "choix" en soi. Ou alors, on peut leur dire : vous n'aviez qu'à "choisir" d'être TZR pour ne pas avoir ce poste fixe difficile, mais en ce cas la dénonciation des difficultés du TZR ne tient plus.

Conclusion : il y a des difficultés pour la majorité des TZR et pour une bonne partie des postes fixes ; la question n'est donc pas seulement de savoir comment être le plus facilement en poste fixe, mais de régler les difficultés qui font avoir recours à des TZR et qui rendent parfois impossible l'exercice du métier d'enseignant sur un poste fixe.

Les deux sont liés John... C'est ça le problème. Et les TZR son sacrifiés : ce sont les naufragés de l'EN. Rien n'est comparable à leur situation.
Pas de poste fixe accessible, multiplication des TZR qui passent après tous ceux, non pas qui le méritent, mais qui sont bardés de bonification extra-professionnelles...
La solution est simple pourtant : donner des bonifs aux TZR pour qu'ils aient un jour l'espoir d'avoir un poste!
là est la solution.Qu'il y ait des bonifs famille , ok puisque c'est la loi mais je répète ce que j'ai toujours pensé , il faut aussi plus récompenser l'ancienneté et la difficulté à être trzr.Cependant , ces bonifs peuvent se regagner en mettant la pression sur les syndicats et le rectorat : monte un collectif , c'est ce qui a marché dans mon académie .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Daphné le Ven 24 Sep 2010 - 13:38

Tu sais Roxanne on a beau les demander ces bonifications qui ont été supprimées, ce n'est pour ça que l'administration nous les accorde !
Et si en plus il n'y a pas beaucoup de postes, c'est la quadrature du cercle.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par roxanne le Ven 24 Sep 2010 - 13:53

Oui enfin moi je parle de ce que j'ai vu dans mon académie, je ne généralise pas.Clairement , le rétablissement des bonifs n'était pas le problème des syndicats.Mais la goutte d'eau ffut leur suppression à titre rétroactif..ou comment perdre 80 points avec une année de plus d'ancienneté.Donc création du collectif, qui bien sûr a joint tous les syndicats , manifs , et au bout de deux ans rétablissement de bonifs et pour moi poste fixe ! cqfd
après on n'a jamais rien à perdre à tenter , n'est-ce pas ?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Daphné le Ven 24 Sep 2010 - 14:53

Oui ici on a réussi à faire maintenir les bonifications acquises que l'administration voulait supprimer, mais on n'a pas réussi à les faire remettre. On va renégocier comme chaque année le barème mais ce n'est pas gagné avec une hiérarchie autiste humhum
Que ce soit d'ailleurs pour le barème de l'intra ou de la HCL.........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par invitéW le Ven 24 Sep 2010 - 19:01

@Daphné a écrit:Oui ici on a réussi à faire maintenir les bonifications acquises que l'administration voulait supprimer, mais on n'a pas réussi à les faire remettre. On va renégocier comme chaque année le barème mais ce n'est pas gagné avec une hiérarchie autiste humhum
Que ce soit d'ailleurs pour le barème de l'intra ou de la HCL.........

avec un nouveau recteur. il y a peu être un espoir... iil est comment par rapport à l'ancienne ?

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Daphné le Ven 24 Sep 2010 - 19:42

MP

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Invité23 le Ven 24 Sep 2010 - 22:14

@Seb a écrit:
@John a écrit:
Excuse-moi mais ils l'ont choisi non?...
C'est l'injonction contradictoire : il faut choisir un poste, c'est-à-dire effectuer une action considérée comme volontaire, mais en même temps on sait très bien que ce choix et l'attribution du poste ne dépendent pas de soi. Ce n'est pas un "choix" en soi. Ou alors, on peut leur dire : vous n'aviez qu'à "choisir" d'être TZR pour ne pas avoir ce poste fixe difficile, mais en ce cas la dénonciation des difficultés du TZR ne tient plus.

Conclusion : il y a des difficultés pour la majorité des TZR et pour une bonne partie des postes fixes ; la question n'est donc pas seulement de savoir comment être le plus facilement en poste fixe, mais de régler les difficultés qui font avoir recours à des TZR et qui rendent parfois impossible l'exercice du métier d'enseignant sur un poste fixe.

Les deux sont liés John... C'est ça le problème. Et les TZR son sacrifiés : ce sont les naufragés de l'EN. Rien n'est comparable à leur situation.
Pas de poste fixe accessible, multiplication des TZR qui passent après tous ceux, non pas qui le méritent, mais qui sont bardés de bonification extra-professionnelles...
La solution est simple pourtant : donner des bonifs aux TZR pour qu'ils aient un jour l'espoir d'avoir un poste!

Ce n'est pas l'apanage des TZR... Sur poste fixe, c'est la même chose : crois-tu que les bonifications extra professionnelles empêchent seulement les TZR d'avoir un poste qui leur convienne mieux ?
Cela fait 7 ans que je suis en ZEP APV zone violence, dont six années à plus de 50 bornes de chez moi. J'ai beau avoir des points, je n'obtiens pas un poste étb précis que j'aurais vraiment choisi, pour le coup. Et cette année, c'est un stagiaire qui a obtenu le poste que j'aurais "dû" obtenir et dont je rêvais depuis 7 ans...
Alors, des bonif' supplémentaires, ça sert à quoi, à part à faire exploser les barres ?

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Seb le Ven 24 Sep 2010 - 22:17

Les TZR ne veulent pas un poste qui leur convienne mieux... Ils veulent UN POSTE! Ils n'en ont pas : ils ont une zone...
Les bonifs rétablissent la justice là où l'injustice devient insupportable : à quoi bon bosser et aimer son métier si on n'a aucune perspective de poste fixe, d'un lieu pour se fixer? Moi j'avoue que j'ai toujours fait que le strict minimum. Pas de zèle : on me prend pour de la merde, je fais mon taf et je me barre. Je pense aux élèves et c'est tout. Le reste nada!

Seb
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par emy_spike le Ven 24 Sep 2010 - 22:21

Une de mes connaissances a, elle, fait le choix d'être TZR pendant 10 ans, certifiant aimer les incertitudes des classes, des postes etc... heu

Comme quoi...
Bien évidemment je suis restée perplexe face à ce discours. Mais tous les goûts sont dans la nature, non? Descartes

emy_spike
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Seb le Ven 24 Sep 2010 - 22:52

C'est beau les idéaux de début de carrière.

Seb
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Odalisq le Ven 24 Sep 2010 - 23:00

A ma connaissance, il n'y a plus de tzr par choix. Ou alors il faut être frappé...
C'était peut-être valable il y a quinze ans. Maintenant, être tzr, c'est être traité avec mépris par le rectorat, de façon totalement inhumaine, c'est se battre un peu plus chaque année pour être respecté quant à son statut, sa discipline. Trop peu d'avantage pour le préjudice psychologique subit.

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par olivier-np30 le Ven 24 Sep 2010 - 23:03

Je comprends : normalement quand on passe un concours c'est pour être titulaire à part entière.

Cela étant si l'Etat en est arrivé là c'est certainement parce qu'il y a des reguls à faire en cours d'année et donc que des profs ont des défaillances.

Je serais curieux de voir les statistiques des motifs des remplacements.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par henriette le Sam 25 Sep 2010 - 0:09

@olivier-np30 a écrit:Je comprends : normalement quand on passe un concours c'est pour être titulaire à part entière.

Cela étant si l'Etat en est arrivé là c'est certainement parce qu'il y a des reguls à faire en cours d'année et donc que des profs ont des défaillances.

Je serais curieux de voir les statistiques des motifs des remplacements.

Tu entends quoi par défaillances ? heu
On est malade comme tout le monde (et encore, remplacés qu'après 15 jours au minimum), on est en congé de maternité, on part à la retraite...
Contrairement à beaucoup d'idées reçues, les profs ne sont pas plus absents que les autres classes socio-professionnelles.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Seb le Sam 25 Sep 2010 - 8:29

C'est normal que certains profs craquent quand je vois les classes de dingues que je me ramasse en remplacement...

Seb
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Reine Margot le Sam 25 Sep 2010 - 9:12

enfin je dis ça mais....
Spoiler:
ça fait un mois que j'ai toujours pas de rempla je suis toujours en vacances!!!
Very Happy

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par invitéW le Sam 25 Sep 2010 - 9:13

@olivier-np30 a écrit:Je comprends : normalement quand on passe un concours c'est pour être titulaire à part entière.

Cela étant si l'Etat en est arrivé là c'est certainement parce qu'il y a des reguls à faire en cours d'année et donc que des profs ont des défaillances.

Je serais curieux de voir les statistiques des motifs des remplacements.

un tzr est titulaire à part entière !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Adri le Sam 25 Sep 2010 - 9:20

à part entière en théorie, mais pas dans les faits : il n'y a qu'à voir comment on traite / méprise le TZR, que le décret de 1950 ne s'applique pas vraiment aux TZR...

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par olivier-np30 le Sam 25 Sep 2010 - 9:54

philip a écrit:

un tzr est titulaire à part entière !

Bien sûr Philip mais j'entends en poste fixe...

Concernant le mot "défaillances" il faut voir les motifs des remplacement : je pense que ce serait intéressant de savoir.

exemple:
-un congé mat ce n'est pas une défaillance (bien sûr).

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Miguel le Sam 25 Sep 2010 - 12:21

@olivier-np30 a écrit:
philip a écrit:

un tzr est titulaire à part entière !

Bien sûr Philip mais j'entends en poste fixe...

Concernant le mot "défaillances" il faut voir les motifs des remplacement : je pense que ce serait intéressant de savoir.

exemple:
-un congé mat ce n'est pas une défaillance (bien sûr).

A part des congés maladies signés par des médecins, je ne vois pas ce qui permet de ne pas aller au travail.

_________________
"Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être les organisateurs", Cocteau, Les Mariés de la Tour Eiffel.

Miguel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par lene75 le Sam 25 Sep 2010 - 17:53

Je remarque quand même que ce sont les mêmes (je ne parle pas de vous) qui vous disent en mars que vous êtes complètement folle de faire un voeu "tout poste fixe dans le département" et qu'eux ne prendront JAMAIS un tel risque (et renoncent donc à leur bonification TZR qui ne vaut que sur ce voeu), qu'ils préfèrent rester 15 ans TZR que de risquer de se retrouver coincé pour un bout de temps en poste fixe à Mantes-la-jolie ou aux Mureaux, et qui vous reprochent en juin d'avoir eu un poste fixe grâce à votre grossesse quand ils constatent que vous ne vous êtes pas retrouvée à Mantes-la-jolie (ce qui n'empêche pas que le TZR qui me remplace ne voulait pas venir parce que le lycée est loin de tout... moi non plus, je n'ai pas de voiture et je vais devoir galérer dans les bus). Eh ben oui, je préfère encore être à Mantes-la-jolie AVEC mon mari et ma fille que dans un lycée de centre ville sur la côte d'azur SANS mon mari et ma fille donc je fais des voeux qui me permettent de me rapprocher de ma famille et non d'avoir le lycée de mes rêves. Il y avait d'ailleurs eu une discussion à ce propos avec les TZR du forum et beaucoup affirmaient ne pas vouloir tenter un voeu "tout poste fixe dans le département".

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Reine Margot le Sam 25 Sep 2010 - 17:56

chez nous les bonifications familiales ne valent que sur les voeux larges. 90 pts pour tout poste dans le dépt, 30 pts commune. Si on demande une commune où il n'y a qu'un collège tranquille, on a les 30 pts.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par roxanne le Sam 25 Sep 2010 - 18:12

Je comprends ce que tu veux dire.Mais si je prends mon cas , lorsque je suis arrivée dans l'académie , je voulais un poste fixe et peu importe où puisqu'effectivement étant célibataire c'était moins important.Donc , j'ai fait des voeux larges , moins larges, sur les 4 départements et j'ai gardé les 5 derniers voeux pour des zr.Seulement sans bonif famillie , pas moyen d'avoir un poste fixe, donc je me suis retrouvée nommée sur mon avant-dernier voeu , une zr à 80 kms de ma famille.Bon , pas si mauvaise pioche au final.Et j'y suis restée , m'y suis fait des amis , et comme j'avais déjà 32 ans quand je suis arrivée(j'avais déjà été tzr dans une autre académie où je serais restée si j'y avais été en poste fixe), 4 ans plus tard , j'ai acheté un appart.Et donc effectivement, au bout de 6 ans dans ma zr , je ne voulais plus demander tout poste dans le département.Surtout sans voeu bonifié.Et une année , il y a eu 6 postes de lettres sur ma zone de remplacement, et sur ces 6, 5 ont été attribués à des neotit qui étaient mamans ou pacées , ce qui forcément est difficile à vire..Bon , on a pu récupérer une bonif sur groupement de communes , j'ai pris le risque et j'ai pu avoir un poste fixe en collège , pas loin de chez moi(même si mon rêve était d'avoir un lycée , mais tant pis).Seulement ça m'a pris 7 ans , là où d'autres ont été nommés tout de suite.Mais c'est vrai que dans mon académie , les bonifs famille sont très favorables puisqu'elles sont de 150 points sur un groupement de communes ce qui tout de même "limite" les risques.Maintenant , je comprends aussi que quelqu'un qui est tzr depuis des années ne veuille pas aller n'importe où.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par Reine Margot le Sam 25 Sep 2010 - 18:21

oui et puis le problème c'est aussi le manque de postes, s'il y en avait plus, il n'y aurait pas besoin de bonif familiale pour avoir un poste fixe.

En ce qui me concerne, je cumule 7 ans de TZR et je n'ai nullement envie de tout griller pour me retrouver dans un bahut difficile dont je ne pourrais partir qu'après des années...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon futur livre confession sur l'EN : Mémoires d'une rustine. Préface en exclu

Message par roxanne le Sam 25 Sep 2010 - 18:23

marquisedemerteuil a écrit:oui et puis le problème c'est aussi le manque de postes, s'il y en avait plus, il n'y aurait pas besoin de bonif familiale pour avoir un poste fixe.

En ce qui me concerne, je cumule 7 ans de TZR et je n'ai nullement envie de tout griller pour me retrouver dans un bahut difficile dont je ne pourrais partir qu'après des années...
oui du coup , quand il y en a , sans bonif c'est mission impossible ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum