Question grammaire C.O.S.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question grammaire C.O.S.

Message par Fabienne le Jeu 23 Sep 2010 - 20:29

Bonjour,

Pourriez-vous éclairer ma lanterne, je ne trouve la réponse expliquée clairement nulle part.

Dans la phrase suivante: "Je lui parle de toi", le COS est-il "lui" ou "de toi"?
On a ici deux éléments qui peuvent être COI, et je ne me souviens pas quelle est la règle pour déterminer celui qui est C.O.S.

Est-ce que le COI est considéré comme celui qui est juste derrière le verbe, et l'autre qui est antéposé devient le COS?

Fabienne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Celeborn le Jeu 23 Sep 2010 - 20:36

Le COS est lui. On parle de quelque chose à quelqu'un (prendre pour modèle "on donne quelque chose à quelqu'un").


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Fabienne le Jeu 23 Sep 2010 - 21:13

Merci pour l'explication, Celeborn, mais je vois assez bien mes 3èmes pinailleurs me sortir demain "mais on peut aussi dire parler à quelqu'un de quelque chose".
Quand il y a COD + COS ça me semble évident, mais quand il y a deux COI potentiels, je dois bien dire que je suis embêtée... Smile

Bon, ça ne va pas m'empêcher de dormir non plus! Smile

Fabienne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Audrey le Jeu 23 Sep 2010 - 21:24

Alors..après consultation de la RPR (p.408), il faut parler de verbe à deux objets prépositionnels. On ne parle de COS que pour le cas où le premier complément est COD, ce qui n'est pas le cas ici.

Si je trouve d'autres infos, je complèterai!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par V.Marchais le Jeu 23 Sep 2010 - 21:30

La notion de COS est une invention relativement récente pour tenter de rendre compte des verbes à double construction (je retrouverai l'historique du zinzin et les polémiques associées, si ça en intéresse).
La plupart du temps, ces verbes se construisent sur le modèle COD + COI et, quand ils admettent à la fois la simple et la double construction, la construction simple se fait toujours avec le COD. D'où l'usage de réserver l'appellation COS au COI, y compris lorsque celui-ci est placé avant le COD. Ex : Je lui ai donné ton numéro.
Ca se complique avec les verbes à double construction COI + COI. Il n'y a plus de réel critère syntaxique pour déterminer un CO premier et un CO second.
Ce que les élèves doivent retenir, c'est que le COS est toujours un COI. Donc, quand c'est COD + COI, il n'y a pas à hésiter.
Quand c'est COI + COI, les deux réponses sont acceptables. D'ailleurs, COI + COI est acceptable aussi : le COS, je le répète, n'est jamais qu'un COI, c'est même la seule de ses propriétés qui ne fasse pas débat. Donc, ne pas sanctionner un élève qui répond COI à la place de COS : il a raison.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Audrey le Jeu 23 Sep 2010 - 21:33

Je dis toujours aux élèves que s'ils appellent COI un COS, je ne leur en tiendrai pas rigueur. C'est franchement à mon sens une simple question d'étiquette: tant qu'ils ont compris que ce n'est pas un COD et qu'il est bien construit indirectement, c'est tout bon!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par V.Marchais le Jeu 23 Sep 2010 - 21:35


V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Audrey le Jeu 23 Sep 2010 - 21:37

Very Happy

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Celeborn le Jeu 23 Sep 2010 - 22:06

@V.Marchais a écrit:at. Donc, ne pas sanctionner un élève qui répond COI à la place de COS : il a raison.

Ça, je conçois bien, pas de soucis. En revanche, dans "je parle de quelque chose à quelqu'un", les COS, c'est "à quelqu'un", car le COS est le remplaçant officiel du complément d'attribution (qu'il a englobé dans une notion plus générale, et d'ailleurs discutable).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Mélu le Jeu 23 Sep 2010 - 22:17

La notion de complément d'attribution était trop simple alors on a voulu la compliquer Rolling Eyes

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par doctor who le Jeu 23 Sep 2010 - 22:54

Quelqu'un peut m'expliquer le complément d'attribution, et en quoi le COI excède cette appelation ancienne ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Celeborn le Jeu 23 Sep 2010 - 23:24

@doctor who a écrit:Quelqu'un peut m'expliquer le complément d'attribution, et en quoi le COI excède cette appelation ancienne ?

le complément d'attribution indique à qui s'adresse l'action exprimée par le verbe, pour ou contre qui se fait l'action.

Jean raconte à son frère son voyage à Paris.
Maman offre des cerises à la voisine.
Le gendarme inflige une amende à l'automobiliste.

(merci à la grammaire Grammont/Hamon)

Le COS dépasse cette notion : il informe ses amis de ses projets. (ici, les projets ne désignent pas à qui s'adresse l'action).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Iphigénie le Ven 24 Sep 2010 - 7:16

@Celeborn a écrit:
@V.Marchais a écrit:at. Donc, ne pas sanctionner un élève qui répond COI à la place de COS : il a raison.

Ça, je conçois bien, pas de soucis. En revanche, dans "je parle de quelque chose à quelqu'un", les COS, c'est "à quelqu'un", car le COS est le remplaçant officiel du complément d'attribution (qu'il a englobé dans une notion plus générale, et d'ailleurs discutable).

Mais ce n'est pas un problème si l'élève dit que le verbe est transitif direct indirect?(si tant est qu'un élève puisse le dire auj.)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Iphigénie le Ven 24 Sep 2010 - 7:23

@ Audrey:
comment tu expliques le cas datif à tes élèves?avec le COI,c'est "coton" en LA,non? Very Happy

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Audrey le Ven 24 Sep 2010 - 7:32

Beh je leur parle de l'étymologie du mot "datif"...
c'est le cas qui attribue qqch à qq, ou indique vers qui l'action est dirigée...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par retraitée le Ven 24 Sep 2010 - 14:42

@Fabienne a écrit:Merci pour l'explication, Celeborn, mais je vois assez bien mes 3èmes pinailleurs me sortir demain "mais on peut aussi dire parler à quelqu'un de quelque chose".
Quand il y a COD + COS ça me semble évident, mais quand il y a deux COI potentiels, je dois bien dire que je suis embêtée... Smile

Bon, ça ne va pas m'empêcher de dormir non plus! Smile

Tu remplaces par des pronoms personnels : Lui en parler. En principe, lui et leur renvoient aux COS.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par retraitée le Ven 24 Sep 2010 - 14:44

@retraitée a écrit:
@Fabienne a écrit:Merci pour l'explication, Celeborn, mais je vois assez bien mes 3èmes pinailleurs me sortir demain "mais on peut aussi dire parler à quelqu'un de quelque chose".
Quand il y a COD + COS ça me semble évident, mais quand il y a deux COI potentiels, je dois bien dire que je suis embêtée... Smile

Bon, ça ne va pas m'empêcher de dormir non plus! Smile

Tu remplaces par des pronoms personnels : Lui en parler. En principe, lui et leur renvoient aux COS. Mais si on disait C d'attribution, ce serait plus clair!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par V.Marchais le Ven 24 Sep 2010 - 18:15

Doctor Who, le complément d'attribution était jugé trop sémantique pour certains (perso, j'ai jamais trouvé que ce soit un défaut que la grammaire ait du sens, m'enfin, c'est pas moi qui décide...) et impropre à rendre compte d'un certain nombre de doubles constructions.
Ex : convaincre qqn de qqch ;
soumettre le prisonnier à la torture ;
autoriser les élèves à sortir ;
etc.
Dans ces exemples, il est difficile de faire du COI un complément d'attribution. Je ne sais pas pourquoi on ne s'est pas contenté de dire que certains verbes se construisent avec un COD et un COI, ou deux COI. Il a fallu a toute force donner un nom particulier à ce qui semblait un fonctionnement particulier du verbe.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par retraitée le Lun 27 Sep 2010 - 14:38

@V.Marchais a écrit:Doctor Who, le complément d'attribution était jugé trop sémantique pour certains (perso, j'ai jamais trouvé que ce soit un défaut que la grammaire ait du sens, m'enfin, c'est pas moi qui décide...) et impropre à rendre compte d'un certain nombre de doubles constructions.
Ex : convaincre qqn de qqch ;
soumettre le prisonnier à la torture ;
autoriser les élèves à sortir ;
etc.
Dans ces exemples, il est difficile de faire du COI un complément d'attribution. Je ne sais pas pourquoi on ne s'est pas contenté de dire que certains verbes se construisent avec un COD et un COI, ou deux COI. Il a fallu a toute force donner un nom particulier à ce qui semblait un fonctionnement particulier du verbe.

Sans parler des cas où on construit avec préposition l'équivalent d'un COD:
"Je donne des graines aux oiseaux (des graines = COD), qui devient "Je donne à manger aux oiseaux"

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Iphigénie le Lun 27 Sep 2010 - 17:02

ce "à manger" on ne peut pas en faire un complément de but? Very Happy Very Happy

je donne aux oiseaux (des graines)à manger.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par retraitée le Lun 27 Sep 2010 - 17:20

@iphigénie a écrit:ce "à manger" on ne peut pas en faire un complément de but? Very Happy Very Happy

je donne aux oiseaux (des graines)à manger.

Donner quelque chose à quelqu'un!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par Iphigénie le Lun 27 Sep 2010 - 18:00

les graines que je leur ai données à manger,belle marquise!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question grammaire C.O.S.

Message par oscar dheus le Sam 2 Oct 2010 - 17:07

je me demande à quoi sert ce COS. Qu'apporte-t-il de plus que le COI, qu'un COI accompagné ? Si c'est juste pour le plaisir de compliquer une grammaire française déjà assez obscure pour certains élèves...

_________________
je cherche une classe de correspondants CM2 en Normandie car nous viendrons visiter les plages du débarquement en fin d'année scolaire.

oscar dheus
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum