problème avec les colles

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par minnie le 26/9/2010, 15:07

@Gryphe a écrit:
morgane9513 a écrit:Je suis dans un collège rural et avec peu de moyens. Il manque un poste de surveillant, du coup nous sommes interdits de mettre des heures de colle aux élèves le mercredi après midi, il faut prendre l'élève ou les élèves incriminés dans son cours, ou bien le prendre durant sa pause (je parle aussi de la pause du prof le midi).
Alors je vais être bassement matérialiste, peut on demander des heures supps pour ce genre de service rendu ?
J'avais perdu de vue le début du sujet, désolée.

Oui, je pense que tu peux demander des heures sup' si tu prends les élèves en plus de ton emploi du temps normal, surtout s'il manque un surveillant et que donc il faut suppléer ce manque.

Mais bon, après, cela dépend aussi du stock d'heures sup' disponibles dans ton établissement.

Franchement, dans mon bahut il ne faut pas rêver!!!!!

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Adri le 26/9/2010, 15:09

mais Gryphe a bien dit "tu peux demander" , après, ça dépend du stock d'HSE dispo (comprendre, si tu es sage t'en auras une ou deux pour l'année !)
N'y voit pas une attaque personnelle, Gryphe, mais on constate que le manque de moyens se fait sentir à tous les étages et qu'on essaie de presser le citron de ceux qui se laissent faire...

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Adri le 26/9/2010, 15:13

D'un autre côté, quand j'étais en ZEP, on s'arrangeait entre collègues pour prendre les collés dans nos classes (de 8 à 9 ou de 16 à 17) quand ça les embêtait vraiment : commencer une heure plus tôt que les copains, ça ne leur plaisait franchement pas

Dans un des collèges où j'étais l'an dernier, les colles étaient sur réservation, des semaines à l'avance, et pouvaient être déplacées selon le bon vouloir de Papa-Maman si monchéri avait une activité quand même bien plus importante le mercredi aprem... Dans ce cas, on la glissait dans une heure de trou à l'Edt de l'élève...

En ce qui me concerne, je ne corrige jamais le travail donné en colle, je jette un oeil et c'est tout : ça n'est pas moi qui doit être punie !!

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Gryphe le 26/9/2010, 15:20

@Adri a écrit:N'y voit pas une attaque personnelle, Gryphe.
Non, non, pas de souci ! Bon après-midi Adri.


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Adri le 26/9/2010, 15:23

à toi aussi, Gryphe! Moi, j'vais aller voir des avions

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Barnafée la Patouille le 26/9/2010, 15:39

morgane9513 a écrit:Je suis dans un collège rural et avec peu de moyens. Il manque un poste de surveillant, du coup nous sommes interdits de mettre des heures de colle aux élèves le mercredi après midi, il faut prendre l'élève ou les élèves incriminés dans son cours, ou bien le prendre durant sa pause (je parle aussi de la pause du prof le midi).
Alors je vais être bassement matérialiste, peut on demander des heures supps pour ce genre de service rendu ?

Je suis également en collège rural et on nous incite fortement à procéder de cette façon-là, mais sans heure sup!

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par lulucastagnette le 26/9/2010, 15:45

Morgane, tu notes les devoirs que tu donnes en colle ! Shocked

Moi je ne m'embêterais pas à ta place (j'emploie le conditionnel car je ne colle jamais) : des textes à copier, avec les verbes en rouge les sujets en bleu, une bonne tartine, et tu déchires le tout devant le gamin. Quel pied !


lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Invité le 26/9/2010, 16:44

@lulucastagnette a écrit:Morgane, tu notes les devoirs que tu donnes en colle ! Shocked

Moi je ne m'embêterais pas à ta place (j'emploie le conditionnel car je ne colle jamais) : des textes à copier, avec les verbes en rouge les sujets en bleu, une bonne tartine, et tu déchires le tout devant le gamin. Quel pied !


Heu , mais non, c'est la vie scolaire qui veut qu'on note... Twisted Evil en plus du reste....c'est le monde à l'envers.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Gryphe le 26/9/2010, 16:55

morgane9513 a écrit:c'est la vie scolaire qui veut qu'on note... Twisted Evil
Alors là pour le coup, je ne vois pas comment la vie scolaire peut t'imposer de mettre une note, il ne manquerait plus que ça.

Récupérer le travail et contrôler qu'il a été fait, oui ; le noter si toi, tu veux le noter, oui ; mais la vie scolaire n'est pas en droit de te demander de le noter.


Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Cath le 26/9/2010, 16:59

manquerait plus que ça!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Ruthven le 26/9/2010, 17:00

@minnie a écrit:

Je suis très TRES sceptique sur cet argument qu'on nous ressort à chaque fois qu'on demande à la vie sco de gérer un problème de discipline.
Je trouve qu'au contraire, laisser le prof gérer lui-même ses gamins qui posent problème, ça montre très vite au gamin que ce collègue n'est pas soutenu, que dans le bahut, c'est chacun sa mer***
Le truc c'est que la vie sco est présente aux heures où le gamin peut être collé, le prof rarement. Où alors il fait du bénévolat. Encore. En fait le plus souvent il ne colle pas ..... et les gamins qui déconnent.... continuent de déconner.

+1000

Gryphe, cet engorgement n'est-il pas dû au manque de surveillants ?

Quand on a basculé du surgé au CPE, n'a-t-on pas perdu finalement une partie essentielle du système ?

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Ruthven le 26/9/2010, 17:04

@Gryphe a écrit:

Je prends l'exemple des exclusions de cours : si un collègue fait appel à moi pour que j'intervienne dans son cours, je viens.
Si je suis appelée par le même collègue plusieurs fois par semaine,
ou si je suis appelée 5 fois dans la même matinée, clairement, je ne viens plus, au risque de passer à côté de quelque chose de sérieux.
D'où l'intérêt du "dosage" évoqué plus haut. Ce n'est pas pour "laisser chacun dans ses problèmes", c'est au contraire pour parvenir mieux à gérer les problèmes les plus sérieux.

Ma ta vision synoptique - gestion d'un système - ne conduit-elle pas finalement à minorer nécessairement ce qui se passe au niveau en dessous ? Là où tu vois de la répétition, chaque collègue ne voit qu'un seul incident qu'il faut bien régler d'une manière ou d'une autre (je ne parle pas de celui qui te fait intervenir plusieurs fois).

Matériellement, c'est si impensable d'avoir une perm. de colles le mercredi de 13h à 16h ?

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Stered le 26/9/2010, 17:07

C'est possible chez nous en tout cas, pourtant il nous manque aussi un poste de surveillants.
Quand on veut ...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par Gryphe le 26/9/2010, 17:41

@Ruthven a écrit:Gryphe, cet engorgement n'est-il pas dû au manque de surveillants ?
Peut-être parfois, comme dans le cas évoqué par Morgane où "il manque un surveillant" mais je pense que ce n'est pas la seule explication.
Quand on a basculé du surgé au CPE, n'a-t-on pas perdu finalement une partie essentielle du système ?
Je ne sais pas, je ne connais pas bien les surgé, à part dans les films. Donc je ne sais pas si c'est lié.

Si on se lance dans la comparaison avant/maintenant, on peut repartir sur "avant, ceux qui ne travaillaient pas quittaient l'école".
D'un point de vue collectif, global, je pense que c'est bien que tout le monde puisse aller à l'école jusqu'à 16 ans minimum, mais c'est vrai que cela crée des problèmes, notamment avec les élèves qui ne veulent pas de ce système.

Le "plus de surveillants" peut parfois aider, sûrement même ; mais je ne suis pas sûre que ce soit le plus important. (Ne me demandez pas ce qui serait le plus important, le week-end est déjà presque fini et j'ai encore plein de trucs à faire !!! Enfin comme tout le monde, quoi.)

@Ruthven a écrit:Ma ta vision synoptique - gestion d'un système - ne conduit-elle pas finalement à minorer nécessairement ce qui se passe au niveau en dessous ? Là où tu vois de la répétition, chaque collègue ne voit qu'un seul incident qu'il faut bien régler d'une manière ou d'une autre
Le risque est grand... on peut rapidement oublier ce que c'est de faire cours, et toutes les difficultés inhérentes. Je me suis promis de ne jamais oublier !
Ceci dit, je ne dirais pas "minorer ce qui se passe en-dessous". Il y a une question d'échelle qui fait qu'on le perçoit différemment. Et donc oui, savoir qu'il y a tant de collés, de punis, d'exclusions de cours, les gérer en live bien souvent, et aussi des collègues qui n'en peuvent plus voire "craquent", c'est très préoccupant.
Et je suis d'accord avec toi qu'il faut bien régler les problèmes "d'une manière ou d'une autre".
La question est de savoir comment... et c'est là que parfois on sèche.
Mais bon, on essaye toujours quand même. Je trouve que ça se passe mieux cette année que l'année dernière dans mon établissement ; il n'y a pourtant pas moins de problèmes, mais on a essayé des nouveaux trucs pour les gérer, pour l'instant, ça se passe à peu près bien.
Matériellement, c'est si impensable d'avoir une perm. de colles le mercredi de 13h à 16h ?
Matériellement, ce n'est pas bien dur à organiser. Il est clair que le surveillant qui la prend en charge n'est alors pas là une autre demi-journée, mais ce n'est pas si grave, en organisant bien le service des différents surveillants, il y a de quoi créer une perm' de collés chaque mercredi.
Bon, pour le surveillant en question, ce n'est pas cool, car la perm' du mercredi est invariablement une perm' d'élèves pénibles, pas faciles à cadrer. Donc il n'est pas possible d'en coller trop d'un coup pour que cela reste une perm' studieuse.
On en revient donc au même point : comment gérer les élèves difficiles, ou en difficulté ?


_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: problème avec les colles

Message par John le 26/9/2010, 17:44

Quand on a basculé du surgé au CPE, n'a-t-on pas perdu finalement une partie essentielle du système ?
Et je n'ai jamais compris le "CPE" est censé "conseiller", et surtout en vertu de quel droit et de quelle formation il pourrait "conseiller" qui que ce soit.

Sans compter que s'il y a un "conseiller" "principal", il doit y avoir des "conseillers" "secondaires" : qui sont-ils ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum