la triche...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la triche...

Message par pasadena24 le Dim 26 Sep 2010 - 13:17

Bonjour,

je m'appelle Sandra et je suis journaliste en presse féminine. Je prépare actuellement un article sur la triche à l'école ( enfants de la primaire à la terminale)et je cherche à rentrer en contact avec des enseignants ( et ce n'est pas simple!) simplement pour me faire part de leurs expériences : quelles sont les tricheries les plus courantes et les plus surprenantes? Comment les détectez-vous ?Et quelles sont les sanctions?
Votre témoignage sera anonyme et me sera vraiment utile pour nourrir mon papier
Merci par avance aux personnes qui prendront le temps de me répondre
Sandra

pasadena24
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Invité le Dim 26 Sep 2010 - 14:54

Je réponds de suite, pour moi la triche devient de plus en plus rare. Pourquoi ? parce que les élèves se foutent des notes. Je dirais même qu'un élève qui triche montre au moins une certaine motivation.
On vit vraiment dans des mondes différents... vous avez facilement 20 ans de retard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par MamzelleBoop le Dim 26 Sep 2010 - 15:07

@ morgane9513: la triche est peut être rare, mais elle existe encore, et c'est la dessus que pasadena24 voudrait des infos..

je trouve que tu es un peu "dure" qd tu écris:" On vit vraiment dans des mondes différents... vous avez facilement 20 ans de retard." (ou alors, c'est moi qui prends mal les choses....)

MamzelleBoop
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par zabriskie le Dim 26 Sep 2010 - 15:19

Non, c'est vrai que c'est un peu raide, comme réponse, même si j'ai moi aussi un bon nombre d'élèves comme ceux que décrit Morgane. Parfois, j'aimerais bien qu'ils se préparent des pompes !
Comment je vois qu'ils trichent ? Le plus souvent quand les copies sont identiques : mêmes mauvaises réponses, et surtout, mêmes fautes d'orthographe, ou encore même réponse originale, même tournure de phrase. En "live", on repère facilement un élève qui s'apprête à tricher au fait qu'il surveille le prof ; à quoi je réponds : "c'est moi qui vous surveille, pas vous" ! Le truc classique aussi, c'est l'élève qui a la tête baissée pour regarder tranquillou la copie de son voisin. Or, un élève qui bosse n'est pas à ce point penché sur sa copie. Et enfin, le classique : le voisin de devant qui tient sa feuille levée droit devant lui pour que celui de derrière puisse en profiter.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par lulucastagnette le Dim 26 Sep 2010 - 15:21

Bonjour Sandra !

Les tricheries les plus fréquentes : tout simplement copier sur le voisin.
Ce qui se perd par rapport à "mon temps" Razz , ce sont les pompes dans la trousse, le cours sous les fesses, etc..

Au lycée, grand vainqueur : pomper sur internet...

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par John le Dim 26 Sep 2010 - 15:24

@zabriskie a écrit:c'est vrai que c'est un peu raide
je trouve que tu es un peu "dure" qd tu écris:" On vit vraiment dans des mondes différents... vous avez facilement 20 ans de retard."
Je suis du même avis. Et pourtant, Morgane a l'habitude qu'on lui demande de faire attention, mais apparemment, elle ne peut pas. Alors, comme je ne peux pas non plus lui adresser un message privé tous les jours, il va falloir qu'elle se force.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par John le Dim 26 Sep 2010 - 15:33

Sinon, pour parler de la triche, j'ai l'impression que c'est plus facile dans les matières scientifiques. Aux bacs blancs de première et terminale ou à d'autres occasions, j'ai déjà vu :
- des formules recopiées sur un petit papier collés sur le dessous de la règle en fer
- des bouts de cours recopiés en tout petit sur l'étiquette du tube à Tipp-Ex
- des formules écrites sur le bras, cachées par la manche du pull
- des feuilles de brouillon avec des anti-sèches dessus pour remplacer les feuilles de brouillon distribuées juste avant l'épreuve.
- des petits papiers pliés et cachés dans la trousse (classique)
- l'I-phone sous la table ("mais c'est pour regarder l'heure" - mais bien sûr !)
- le livre sous la table sur les genoux


Dernière édition par John le Dim 26 Sep 2010 - 15:34, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Daphné le Dim 26 Sep 2010 - 15:33

@zabriskie a écrit:Non, c'est vrai que c'est un peu raide, comme réponse, même si j'ai moi aussi un bon nombre d'élèves comme ceux que décrit Morgane. Parfois, j'aimerais bien qu'ils se préparent des pompes !
Comment je vois qu'ils trichent ? Le plus souvent quand les copies sont identiques : mêmes mauvaises réponses, et surtout, mêmes fautes d'orthographe, ou encore même réponse originale, même tournure de phrase. En "live", on repère facilement un élève qui s'apprête à tricher au fait qu'il surveille le prof ; à quoi je réponds : "c'est moi qui vous surveille, pas vous" ! Le truc classique aussi, c'est l'élève qui a la tête baissée pour regarder tranquillou la copie de son voisin. Or, un élève qui bosse n'est pas à ce point penché sur sa copie. Et enfin, le classique : le voisin de devant qui tient sa feuille levée droit devant lui pour que celui de derrière puisse en profiter.

Je me mets au fond de la salle comme ça ils doivent se retourner pour voir où je suis et ça les dérange énormément.
Mais comme le dit Morgane ils ne prennent plus beaucoup la peine de tricher parce qu'ils s'en moquent et passent de toute façon quelque soit leur niveau et leurs résultats.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par LNSAG le Dim 26 Sep 2010 - 15:44

Les DMs complètement pompés sur Internet.
Les brouillons préparés à l'avance, oui c'est un classique (j'ai encore chopé un seconde la semaine dernière, qui s'est retrouvé avec une belle bulle dans son relevé de notes).
Les portables avec Internet illimité, cachés dans la trousse ou dans une manche (oui les petits bouts de papiers sont un peu dépassés désormais...)

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Audrey le Dim 26 Sep 2010 - 15:46

Eh beh...Morgane, tu as de la chance d'avoir des élèves qui ne trichent pas... de là à dire en plus que ceux qui trichent font preuve de motivation, diantre! Où est la motivation dans le fait de ne pas faire son travail et de s'en remettre aux coups d'œil jetés sur la copie du voisin? J'avoue, je ne comprends pas.

Pour ce qui change dans les tentatives de triche des élèves, je verrais deux points.
Le premier c'est que les élèves, même en collège, se servent d'internet comme un réservoir de devoirs, de réflexions déjà toutes faites. Ils en perdent la capacité à penser par eux-mêmes et à faire preuve d'esprit critique. Des élèves de 5è latinistes ont ainsi sans broncher fait un exposé sur les croyances religieuses des Romains en recrachant mot pour mot des exposés de niveau universitaire dont elles ne comprenaient aucun mot. Et pourtant, j'avais expliqué à ces élèves en 6è, et en 5è, comment construire un exposé et de quelle façon utiliser les documents pour construire leur propre réflexion.

Le second point, qui découle en partie du premier, c'est que face à ce "puits de science" qu'est internet, les élèves perdent de vue le sens du travail, de ce qu'est la propriété intellectuelle, et donc, basculent sans aucune vergogne dans une malhonnêteté qui leur semble naturelle. Pour eux, puisque tout est offert, il n'y a rien de mal à se l'approprier. Il devient donc de plus en plus difficile de les faire avouer qu'il y a eu triche, parce qu'ils ne comprennent pas en quoi c'est tricher que de simplement recopier quelque chose qui est lisible par tous en un simple clic de souris! Le pire dans ce problème, c'est que les parents eux-mêmes suivent ce chemin. J'ai dû, de plus en plus au fil des années, expliquer aux parents eux-mêmes que c'était malhonnête de copier internet, sans apporter une once de réflexion personnelle au travail, et que d'un point de vue des apprentissages, le gain pour leur enfant était nul. Ça s'est terminé par des remarques très agressives à mon encontre de certains d'entre eux, qui estimaient que leur enfant, ayant rendu un travail, quel qu'en soit le contenu, ne devait pas avoir 0/20 (c'est la note que je mets dans le cas où il y a plagiat, puisque c'est bien de plagiat qu'il faut parler ici).

On est en train de passer d'une société dans laquelle tout ou presque est offert à une société dans laquelle tout est dû pour un effort minimal voire inexistant. C'est à cette problématique nouvelle que je lie le problème de la triche dans le système scolaire aujourd'hui. Auparavant, les tricheurs agissaient simplement pour cacher leur manque de travail, ou par angoisse de ne pas faire aussi bien que ce qu'ils voulaient. Cette époque là est en passe d'être révolue.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Provence le Dim 26 Sep 2010 - 15:49

Je trouve très intéressantes les remarques d'Audrey sur la banalisation du plagiat et l'indifférence des parents. ce sont des points, à mon humble avis, qui peuvent donner de la profondeur à votre article.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par lulucastagnette le Dim 26 Sep 2010 - 15:52

Moi je comprends ce que veut dire Morgane en parlant de motivation pour la triche.
L'élève qui essaie de tricher tient quand même à avoir une bonne note, il n'a pas envie de se prendre une bulle.
Celui qui n'essaie même pas et qui est prêt à rendre la copie 3 secondes après le début du contrôle, lui, y'a vraiment plus grand'chose à faire pour lui !

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par JPhMM le Dim 26 Sep 2010 - 15:53

(priez pour qu'un élève ne lise pas nos listes Very Happy )
* Des calculatrices qui communiquent (de moins en moins rares. Ça a commencé avec la TI89, après un petit bidouillage, me semble-t-il.)
* Écrire au crayon à papier sur le dos d'une règle en plastique transparente (quand elle est sur un motif irrégulier (table en bois, couvre-cahier, etc) on ne voit rien, quand on la pose sur une feuille blanche, les caractères sont visibles)
* Des stylos avec compartiment pour feuille déroulante (en vente sur le net : http://www.tricherstylo.com/stylo_carte.htm)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Invité le Dim 26 Sep 2010 - 15:53

@lulucastagnette a écrit:Bonjour Sandra !

Les tricheries les plus fréquentes : tout simplement copier sur le voisin.
Ce qui se perd par rapport à "mon temps" Razz , ce sont les pompes dans la trousse, le cours sous les fesses, etc..

Oui tout à fait...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Audrey le Dim 26 Sep 2010 - 15:53

Merci Provence... Embarassed

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Invité le Dim 26 Sep 2010 - 15:54

@lulucastagnette a écrit:Moi je comprends ce que veut dire Morgane en parlant de motivation pour la triche.
L'élève qui essaie de tricher tient quand même à avoir une bonne note, il n'a pas envie de se prendre une bulle.
Celui qui n'essaie même pas et qui est prêt à rendre la copie 3 secondes après le début du contrôle, lui, y'a vraiment plus grand'chose à faire pour lui !

Merci c'est tout à fait ce que je voulais dire, mais je ne suis qu'une modeste enseignante de collège, peut être qu'au lycée ils manifestent des trésors d'ingéniosité pouvant faire l'objet d'une émission télé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Invité le Dim 26 Sep 2010 - 15:56

@Audrey a écrit:Eh beh...Morgane, tu as de la chance d'avoir des élèves qui ne trichent pas... de là à dire en plus que ceux qui trichent font preuve de motivation, diantre! Où est la motivation dans le fait de ne pas faire son travail et de s'en remettre aux coups d'œil jetés sur la copie du voisin? J'avoue, je ne comprends pas.

Pour ce qui change dans les tentatives de triche des élèves, je verrais deux points.
Le premier c'est que les élèves, même en collège, se servent d'internet comme un réservoir de devoirs, de réflexions déjà toutes faites. Ils en perdent la capacité à penser par eux-mêmes et à faire preuve d'esprit critique. Des élèves de 5è latinistes ont ainsi sans broncher fait un exposé sur les croyances religieuses des Romains en recrachant mot pour mot des exposés de niveau universitaire dont elles ne comprenaient aucun mot. Et pourtant, j'avais expliqué à ces élèves en 6è, et en 5è, comment construire un exposé et de quelle façon utiliser les documents pour construire leur propre réflexion.

Le second point, qui découle en partie du premier, c'est que face à ce "puits de science" qu'est internet, les élèves perdent de vue le sens du travail, de ce qu'est la propriété intellectuelle, et donc, basculent sans aucune vergogne dans une malhonnêteté qui leur semble naturelle. Pour eux, puisque tout est offert, il n'y a rien de mal à se l'approprier. Il devient donc de plus en plus difficile de les faire avouer qu'il y a eu triche, parce qu'ils ne comprennent pas en quoi c'est tricher que de simplement recopier quelque chose qui est lisible par tous en un simple clic de souris! Le pire dans ce problème, c'est que les parents eux-mêmes suivent ce chemin. J'ai dû, de plus en plus au fil des années, expliquer aux parents eux-mêmes que c'était malhonnête de copier internet, sans apporter une once de réflexion personnelle au travail, et que d'un point de vue des apprentissages, le gain pour leur enfant était nul. Ça s'est terminé par des remarques très agressives à mon encontre de certains d'entre eux, qui estimaient que leur enfant, ayant rendu un travail, quel qu'en soit le contenu, ne devait pas avoir 0/20 (c'est la note que je mets dans le cas où il y a plagiat, puisque c'est bien de plagiat qu'il faut parler ici).

On est en train de passer d'une société dans laquelle tout ou presque est offert à une société dans laquelle tout est dû pour un effort minimal voire inexistant. C'est à cette problématique nouvelle que je lie le problème de la triche dans le système scolaire aujourd'hui. Auparavant, les tricheurs agissaient simplement pour cacher leur manque de travail, ou par angoisse de ne pas faire aussi bien que ce qu'ils voulaient. Cette époque là est en passe d'être révolue.

J'avoue que je n'ai pensé qu'aux devoirs faits en classe... je en donne plus rien à faire à la maison , j'ai eu deux ou trois fois effectivement des pompages sur le net en 17 ans de carrière.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Audrey le Dim 26 Sep 2010 - 15:58

@lulucastagnette a écrit:Moi je comprends ce que veut dire Morgane en parlant de motivation pour la triche.
L'élève qui essaie de tricher tient quand même à avoir une bonne note, il n'a pas envie de se prendre une bulle.
Celui qui n'essaie même pas et qui est prêt à rendre la copie 3 secondes après le début du contrôle, lui, y'a vraiment plus grand'chose à faire pour lui !

Ce n'est pas ce que j'appellerais de la motivation, mais simplement la conscience des emmerdes qu'il peut avoir s'il ramène un 0/20. Ca relève de la crainte. Si motivation il y avait, il essaierait de bosser vraiment par lui-même, non? Mais au moins, effectivement, ça prouve qu'il a conscience de la nécessité d'avoir une "bonne note". Il y a encore quelques leviers possibles pour agir sur un tel élève, sans doute...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par JPhMM le Dim 26 Sep 2010 - 15:58

@Provence a écrit:Je trouve très intéressantes les remarques d'Audrey sur la banalisation du plagiat et l'indifférence des parents. ce sont des points, à mon humble avis, qui peuvent donner de la profondeur à votre article.
Il ne s'agit même plus de plagiat, mais bien de Copier/coller. La plagiat existe depuis que l'humanité a appris à écrire (et même depuis bien avant, on apprend aussi par imitation), et en somme plagier c'est se réapproprier, ce qui me semble très positif pour un apprenant.
Mais ils ne plagient même plus. Ils copient/collent.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par lulucastagnette le Dim 26 Sep 2010 - 15:58

Pareil !
Je ne donne jamais rien de "substantiel" à la maison ! (du moins jamais rien de noté)

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Audrey le Dim 26 Sep 2010 - 15:59

morgane9513 a écrit:
J'avoue que je n'ai pensé qu'aux devoirs faits en classe... je en donne plus rien à faire à la maison , j'ai eu deux ou trois fois effectivement des pompages sur le net en 17 ans de carrière.

Veinarde! Pour moi, c'est sans problème une dizaine par an, toutes matières et tous niveaux confondus...souvent plus.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par lulucastagnette le Dim 26 Sep 2010 - 15:59

@Audrey a écrit:
@lulucastagnette a écrit:Moi je comprends ce que veut dire Morgane en parlant de motivation pour la triche.
L'élève qui essaie de tricher tient quand même à avoir une bonne note, il n'a pas envie de se prendre une bulle.
Celui qui n'essaie même pas et qui est prêt à rendre la copie 3 secondes après le début du contrôle, lui, y'a vraiment plus grand'chose à faire pour lui !

Ce n'est pas ce que j'appellerais de la motivation, mais simplement la conscience des emmerdes qu'il peut avoir s'il ramène un 0/20. Ca relève de la crainte. Si motivation il y avait, il essaierait de bosser vraiment par lui-même, non? Mais au moins, effectivement, ça prouve qu'il a conscience de la nécessité d'avoir une "bonne note". Il y a encore quelques leviers possibles pour agir sur un tel élève, sans doute...

Appelle ça comme tu veux, Audrey ! Il y a quand même un désir de ne pas avoir une bulle...

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par Audrey le Dim 26 Sep 2010 - 16:00

@lulucastagnette a écrit:Pareil !
Je ne donne jamais rien de "substantiel" à la maison ! (du moins jamais rien de noté)

Tu ne notes donc jamais les exposés, les travaux de recherches...?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par lulucastagnette le Dim 26 Sep 2010 - 16:01

@Audrey a écrit:
@lulucastagnette a écrit:Pareil !
Je ne donne jamais rien de "substantiel" à la maison ! (du moins jamais rien de noté)

Tu ne notes donc jamais les exposés, les travaux de recherches...?

Qu'appelles-tu travaux de recherche ?
Je ne donne pas d'exposés (parce que là c'est vraiment le pire du pire niveau pompage.). Je n'aimais pas en faire à l'école, ça doit être un ancien traumatisme... Wink

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: la triche...

Message par illizia le Dim 26 Sep 2010 - 16:02

Malheureusement, je reconnais mes élèves dans les deux cas évoqués (par Morgane ou Audrey)!

Soit, ils trichent sans vergogne en copiant les uns sur les autres ou sur internet pour des travaux maison (copies totalement identiques pour des devoirs "invention", lecture hachée de textes d'internet, visblement même pas relus ni compris, en exposé...).... affraid

Soit, ils rendent une feuille presque blanche en devoir en classe et refusent de rester à réfléchier un peu sur le sujet en bac blanc par ex., et m'affirment préfèrer un zéro plutot que de me rendre un devoir en retard pour lequel je suis prête à donner un délai... re affraid

Bon, il y en quand même qui essaient de trichoter "normalement", mais c'est vrai qu'en français au lycée c'est un peu limité. Et à force de zéros, et surtout d'exiger les devoirs à refaire jusqu'à épuisement (pour eux + moi!), je les vois parfois améliorer leur pratique...Mais c'est dur!

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum