"Commémoration du souvenir de Guy Môquet et de l'engagement des jeunes dans la Résistance"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Commémoration du souvenir de Guy Môquet et de l'engagement des jeunes dans la Résistance"

Message par JPhMM le Dim 26 Sep 2010 - 19:39

Issu du Bulletin officiel n°34 du 23 septembre 2010 (http://www.education.gouv.fr/cid53206/mene1000875n.html)

Actions éducatives


Commémoration du souvenir de Guy Môquet et de l'engagement des jeunes dans la Résistance
NOR : MENE1000875N
note de service n° 2010-137 du 10-9-2010
MEN - DGESCO B3-4


Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, directrices et directeurs des services départementaux de l'Éducation nationale

Le 22 octobre 1941, Guy Môquet, jeune lycéen âgé de dix-sept ans, était fusillé avec vingt-six autres résistants internés au camp de Châteaubriant.
Depuis 2007, tous les lycéens de France sont invités à commémorer cet événement tragique, symbole de l'engagement de tous ceux qui, au péril de leur vie, firent le choix de la Résistance et de la lutte pour la liberté. Leur courage constitue un exemple pour les jeunes d'aujourd'hui.
Le 22 octobre 2010, les chefs d'établissement veilleront à mobiliser les élèves et les équipes éducatives autour de cette commémoration, qui s'appuiera sur la lecture de la dernière lettre de Guy Môquet à sa famille, ainsi que d'autres textes dont le choix est laissé à l'initiative de chacun : lettres de fusillés, témoignages, œuvres littéraires, etc. Des poèmes de la Résistance pourront en particulier être lus à cette occasion et faire l'objet d'un travail interdisciplinaire. À cette fin, un dossier présentant une sélection de poèmes et des pistes pédagogiques sera disponible sur le site internet du Centre national de documentation pédagogique (CNDP) www.cndp.fr/poetes-en-resistance.
Ces lectures pourront être confiées à ceux qui, résistants ou déportés, témoignent aujourd'hui encore des sacrifices consentis, ou à toute personnalité dont l'engagement, le rayonnement ou la notoriété sont susceptibles de sensibiliser les élèves.
Le souvenir de l'exécution de Guy Môquet et des vingt-six autres otages fusillés de Châteaubriant sera par ailleurs l'occasion d'initier un travail d'histoire et de mémoire sur « La répression de la Résistance en France par les autorités d'occupation et le régime de Vichy », thème du concours national de la Résistance et de la Déportation pour l'année scolaire 2010-2011 (note de service n° 2010-057 du 28-4-2010 parue au B.O. n° 20 du 20 mai 2010).

Pour le ministre de l'Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement,
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire,
Jean-Michel Blanquer


Annexe
Dernière lettre de Guy Môquet à sa famille

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum