"Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par John le Mer 29 Sep 2010 - 23:04

Tournefeuille. Au lycée, la sophrologie a calmé les esprits

http://www.ladepeche.fr/article/2010/09/29/916201-Tournefeuille-Au-lycee-la-sophrologie-a-calme-les-esprits.html

Comment aborder une classe difficile ? Pourquoi pas avec un peu de sophrologie et beaucoup d'écoute ? Au lycée Françoise à Tournefeuille, depuis deux ans, ça marche !

«Quand je suis arrivé dans la classe, tout le monde hurlait, rigolait, se chamaillait… Moi, le vieux prof, j'étais sidéré ! » se souvient Louis Musso. « Et puis, j'ai tenté d'expliquer : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai, et que si vous le souhaitez, vous pouvez y arriver… Alors, petit à petit, ils m'ont écouté. J'ai rajouté : je suis venu là pour vous aider à repartir… »

C'était il y a deux ans au Lycée Françoise à Tournefeuille. Aujourd'hui : « Avec cette classe, nous avons eu d'excellents résultats aux examens intermédiaires » assure Claudie Paillette, la proviseure.

Louis Musso a largement dépassé l'âge de la retraite. Il a été « prof de gym », enseignant à l'Université pour les futurs profs d'EPS. Il a beaucoup bossé sur l'échec scolaire, sur les méthodes d'apprentissage. Ainsi, il cherche à savoir si tel élève est plutôt visuel, sensitif ou auditif, ce qui va tout changer pour lui dans la façon d'apprendre. Et surtout, il est sophrologue, une méthode qui donne d'excellents résultats sur le contrôle de soi.

« Il y a deux ans, le proviseur de l'époque, François Dumas, m'a demandé si je pouvais faire quelque chose avec cette classe qui était la plus difficile… »

Louis a tenté le coup. Il a pris chacun de ces élèves pendant trois heures en entretien individuel. Il a gagné la confiance de chacun. Il a aussi convaincu l'équipe des professeurs de travailler dans le même sens que lui. « De l'écoute, mais pas de démagogie ».

Plus disponibles

À l'heure où l'on veut introduire la police ou les caméras dans les lycées, lui a amené la sophrologie avant les cours, histoires de se détendre, d'être plus disponible. « Ils se sont sentis rassurés, et ils ont pu se mettre à travailler. »

« Les élèves ont compris qu'on leur prêtait attention, constate Isabelle Pélissou, la proviseure adjointe. Ils ont cessé d'être en opposition, ils ont vu qu'on voulait les aider. Ils ont retrouvé une estime de soi. »

« J'ai compris que dans certains cas, les élèves ne font pas certaines choses uniquement par mauvaise volonté, observe le CPE Éric Pérez. On s'explique davantage. Aussi, lorsqu'il y a sanction, celle-ci est mieux comprise. »

« L'équipe pédagogique a pu se construire autour d'un projet. Ainsi, la tension a baissé, les cours sont plus détendus, note Claudie Paillette. Les relations avec les élèves sont apaisées. »

« C'est super, d'aller en cours avec eux, assure Sandy Blasquez, prof d'EPS. Et sur la manière d'enseigner, nous avons désormais une réflexion commune qui nous permet d'appliquer les mêmes règles que l'on enseigne l'anglais, le sport ou l'histoire. »

Les élèves eux-mêmes ont senti qu'ils étaient portés par quelque chose de différent. À la fin de l'année scolaire, le dernier jour, ils sont tous venus…. en tenue de plage ! Une façon d'exprimer que désormais, ils étaient dans le bain !
Vente, secrétariat, sécurité…

Il s'appelle lycée Marie-Louise Dissard, dite Françoise. Il remplace l'ancien lycée Françoise qui était situé route d'Espagne à Toulouse et qui a été détruit par l'explosion d'AZF. Le nouveau lycée Françoise, entre Plaisance du Touch et Tournefeuille a été inauguré en décembre 2006 et c'est un établissement à haute qualité environnementale, avec une architecture futuriste. Il propose des formations en commerce vente, secrétariat et comptabilité, service, accueil et depuis peu, agent de sécurité. Il accueille un peu plus de 600 élèves.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par doctor who le Mer 29 Sep 2010 - 23:06

Moins de CPE et de surveillants, mais plus de gourous!

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par Reine Margot le Mer 29 Sep 2010 - 23:10

ça ma fait penser à de caunes en Michel jaxson: "tu es le monde, tu es un enfant"! Rolling Eyes

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par kensington le Mer 29 Sep 2010 - 23:18


Et moi ça me rappelle un titre de bouquin en anglais (que je n'ai pas lu mais qui apparaissait en bas de page sur Amazon dans les suggestions d'autres achats):

The dangerous rise of therapeutic education

Il y a peut-être du bon dans tout ça, mais l'école qui devient annexe d'un centre de développement personnel, fitness new age etc., ça devient gonflant.
Plus le ton nunuche de ce genre d'article...

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par John le Mer 29 Sep 2010 - 23:20

Moi ça me rappelle Jésus :

«Quand je suis arrivé dans la classe, tout le monde hurlait, rigolait, se chamaillait… Moi, le vieux prof, j'étais sidéré ! » se souvient Louis Musso. « Et puis, j'ai tenté d'expliquer : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai, et que si vous le souhaitez, vous pouvez y arriver… Alors, petit à petit, ils m'ont écouté. J'ai rajouté : je suis venu là pour vous aider à repartir… »
Les élèves eux-mêmes ont senti qu'ils étaient portés par quelque chose de différent.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par Fourseasons le Mer 29 Sep 2010 - 23:22

Et l'hypnose ? Nouvelle technique enseignée aux professeurs stagiaires dans le cadre du module "Gestion de classe"... Twisted Evil

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par kensington le Mer 29 Sep 2010 - 23:25

@John a écrit:Moi ça me rappelle Jésus :

«Quand je suis arrivé dans la classe, tout le monde hurlait, rigolait, se chamaillait… Moi, le vieux prof, j'étais sidéré ! » se souvient Louis Musso. « Et puis, j'ai tenté d'expliquer : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai, et que si vous le souhaitez, vous pouvez y arriver… Alors, petit à petit, ils m'ont écouté. J'ai rajouté : je suis venu là pour vous aider à repartir… »
Les élèves eux-mêmes ont senti qu'ils étaient portés par quelque chose de différent.

Oui voilà, du cathéchisme new age.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par Frisouille le Mer 29 Sep 2010 - 23:26

La pub pour le lycée, à la fin de l'article, est à mourir de rire ! Razz

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par aposiopèse le Mer 29 Sep 2010 - 23:31

Plus le ton nunuche de ce genre d'article...
effectivement, l'article est un peu ridicule, et j'aimerais avoir plus de précision sur la pratique de la sophro à l'école...
Toutefois, des collègues suivent ce genre de cours et c'est apparemment efficace pour se détendre et apprendre à gérer ses émotions (j'ai hésité à m'inscrire, au final j'ai choisi le yoga pour faire travailler un peu mes muscles de feignasse). Et devant certaines classes particulièrement énervées en fin de journée, j'ai déjà eu une forte envie de leur proposer un moment de relaxation (mais je ne l'ai jamais fait, de peur qu'ensuite ils fassent le bazar à chaque début d'heure pour y avoir droit). Il ne faut pas tomber dans la démagogie, c'est certain, mais souvent je me dis qu'une pause détente-relaxation-maîtrise des émotions avant la reprise des cours l'après-midi ne leur ferait pas de mal, surtout quand on voit comment le moindre micro incident les perturbe pour toute la journée et les empêche de suivre un cours sereinement.

Et l'hypnose ?
je propose plutôt une distribution de bromure aux élèves les plus agités Laughing

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par John le Mer 29 Sep 2010 - 23:33

Je suis pour aussi.

De la relaxation avant chaque heure, ou avant deux heures de cours, ça ferait du bien à tout le monde.

Mais pas : «Quand je suis arrivé dans la classe, tout le monde hurlait, rigolait, se chamaillait… Moi, le vieux prof, j'étais sidéré ! » se souvient Louis Musso. « Et puis, j'ai tenté d'expliquer : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai, et que si vous le souhaitez, vous pouvez y arriver… Alors, petit à petit, ils m'ont écouté. J'ai rajouté : je suis venu là pour vous aider à repartir… »

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par Fourseasons le Mer 29 Sep 2010 - 23:35

@aposiopèse a écrit:
Plus le ton nunuche de ce genre d'article...
effectivement, l'article est un peu ridicule, et j'aimerais avoir plus de précision sur la pratique de la sophro à l'école...
Toutefois, des collègues suivent ce genre de cours et c'est apparemment efficace pour se détendre et apprendre à gérer ses émotions (j'ai hésité à m'inscrire, au final j'ai choisi le yoga pour faire travailler un peu mes muscles de feignasse). Et devant certaines classes particulièrement énervées en fin de journée, j'ai déjà eu une forte envie de leur proposer un moment de relaxation (mais je ne l'ai jamais fait, de peur qu'ensuite ils fassent le bazar à chaque début d'heure pour y avoir droit). Il ne faut pas tomber dans la démagogie, c'est certain, mais souvent je me dis qu'une pause détente-relaxation-maîtrise des émotions avant la reprise des cours l'après-midi ne leur ferait pas de mal, surtout quand on voit comment le moindre micro incident les perturbe pour toute la journée et les empêche de suivre un cours sereinement.

Et l'hypnose ?
je propose plutôt une distribution de bromure aux élèves les plus agités Laughing

J'aime cette idée ! Razz

Fourseasons
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par Abraxas le Jeu 30 Sep 2010 - 5:23

Bah, Sebastien Clerc, lui, pratique le yoga.
Qui a dit New Age ?

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par sand le Jeu 30 Sep 2010 - 5:53

Vous voyez bien qu'on peut y arriver ! Alors cessez de vous plaindre de vos élèves et conduisez-les enfin vers la réussite !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par Pseudo le Jeu 30 Sep 2010 - 7:02

En même temps, si ça marche vraiment, pourquoi s'en priver. Et la relaxation, je ne vois pas ce qu'il y a de mal à la pratiquer. Certains profs devraient d'ailleurs en profiter aussi.
En revanche, je ne suis pas sûre que hors de cette classe là, dans ce lycée là, avec ce type là, ça prenne. Moi ça me fait penser au cercle des poètes disparus.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par Iphigénie le Jeu 30 Sep 2010 - 7:09

Chez Françoise,entre Touch et Plaisance à Tournefeuille avec le proviseur Paillette:ce sont les vrais noms? Very Happy

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par Nasopi le Jeu 30 Sep 2010 - 8:45

Entre Plaisance du Touch et Tournefeuille... C'est tout près de chez moi, ça ! Oui, ce sont de vrais noms de ville !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par John le Jeu 30 Sep 2010 - 10:02

@iphigénie a écrit:Chez Françoise, entre Plaisance du Touche et Tournefeuille avec le proviseur Paillette : ce sont les vrais noms? Very Happy

C'est comme chez Feydeau avec le docteur Boriquet, M. Mongicourt et le général Petypon, ou chez Labiche avec Caboussat et Poitrinat Very Happy


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Et puis, j'ai tenté d'expliquer aux élèves : on vous a sans doute toujours dit que vous étiez nuls, moi je vous dis que ce n'est pas vrai"

Message par Iphigénie le Jeu 30 Sep 2010 - 11:05


Un vrai vaudeville,donc...
cela dit j'ai eu la même année un Recteur Grossetête et un IA Linotte..... Very Happy

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum