faire cours avec une extinction de voix ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par poutou le Mar 9 Mar 2010 - 17:19

moi non plus je ne savais pas qu'un souffle au coeur pouvait être engendré par une angine mal soignée. Moi qui ne vais jamais chez le médecin pour cela, j'ai compris mon erreur.
je ne sais pas exactement les conséquences/ risques d'un souffle au coeur. Les symptomes: c'est vrai que je suis plus essoufflée qu'avant mais comme j'ai pris du poids ces trois dernières années, j'associais ceci à cela ....

poutou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Sessi le Mar 9 Mar 2010 - 18:48

Du temps où je chantais beaucoup plus que maintenant, c'était fréquent d'avoir une extinction de voix juste avant le concert (quand on se donne trop à la générale, par exemple...) Mon médecin me prescrivait de la cortisone en bombe (même principe que la ventoline). Ca ne soigne pas vraiment, mais pour le jour J, ça me permettait de ne pas être aphone.

_________________
- Tout ce que nous pouvons faire est d'ajouter à la création, le plus que nous le pouvons, pendant que d'autres travaillent à la destruction. C'est ce long, patient et secret effort qui a fait avancer réellement les hommes depuis qu'ils ont une histoire.-
Albert Camus

Sessi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par melaniguiz le Mer 10 Mar 2010 - 11:18

Je me suis déjà fait arreté pour extinction de voix et sans aucun remords ! C'était une année dans un collège très difficile où il fallait toujours beaucoup parler et assez fort, ça m'est arrivé 2 ou 3 fois alors que jamais avant. De toutes façons la principale nous renvoyait chez nous dans ces cas là, elle savait bien que c'était impossible de faire cours sans voix avec ces élèevs là ! Depuis je n'ai plus jamais eu d'extinction de voix, donc ça tenait bien à ces conditions de travail là.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Tidjani le Jeu 11 Mar 2010 - 10:18

Après des années d'extinctions de voix pendant lesquelles je pensais que c'était normal d'en avoir, j'ai fait un bilan ORL et j'avais des nodules sur les cordes vocales (des cloques, quoi).
Quelques séances d'orthophonie m'ont permis de régler ce problème. ça m'a permis d'apprendre à parler fort grâce au ventre, et pas en forçant sur les cordes vocales.
C'est pénible, c'est long, mais ça vaut le coup.
Voilà, c'était juste une info pour ceux qui perdent leur voix fréquemment !

Tidjani
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Héliandre le Dim 4 Déc 2011 - 18:40

Up.

Je fais remonter ce fil car j'ai une extinction de voix depuis hier.
J'ai souvent des rhumes / maux de gorges qui dégénèrent (ça se finit aux antibiotiques et corticoïdes) en période de travail, mais c'est la 1ère fois que l'aphonie arrive en 2 jours...

J'ai lu tout ce fil et deux autres, dans l'ensemble l'avis est qu'il vaut mieux s'arrêter.

Le problème, c'est que je viens d'avoir un arrêt de 15 jours, pour tout à fait autre chose (et je n'ai pas souhaité donné la cause au travail).
Je suis juste allée un jour au collège, le jour de ma reprise, vendredi, ça allait très bien.

Bon, là j'ai mal à la gorge, chuchoter me fatigue un peu (souffle), parler même très bas ça tire... Je me dis que je pourrais prévoir uniquement des exercices avec consignes écrites, mais j'espère qu'il s ne vont pas bavarder... Sad (sinon je peux faire le rectangle de la mort qui tue de Sébastien Clerc !).
Mais bon là j'ai envie d'aller dormir, et dans ce que j'avais prévu il y avait une LA, je pense pas que ce soit possible de faire ça sans voix...
D'autres avis (bon, de toutes façons je pense que je vais y aller. J'ai 3 heures à assurer...) ?

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Stered le Dim 4 Déc 2011 - 19:00

L'huile essentielle de marjolaine marche bien sur moi, en plus des remèdes traditionnels.
Mais quand c'est vraiment bien parti, à part ne pas parler... Il n'y a pas de solution miracle :/

Tout dépend aussi de ton public : pourront-ils travailler en autonomie relative pour t'éviter de te faire vraiment plus mal ?
Certains sont vraiment gentils, même dans des classes agitées, quand tu leur expliques que tu as mal et qu'ils doivent faire un effort.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par User5899 le Dim 4 Déc 2011 - 23:14

@Tidjani a écrit:ça alors ! arrêté pour une extinction de voix, je n'y aurais jamais pensé!
Mon problème à moi, c'est que je suis aphone en permanence : au moins 20 jours par an. C'est ultra pénible et douloureux. Je vais souvent voir mon médecin pour ces angines : il m'arrête deux jours pour mes 40°C de fièvre, mais je reviens à chaque fois aphone et ça dure super longtemps. C'est l'enfer. Je suis obligée de faire cours en chuchotant. Pour les élèves, ça va, mais dès qu'il y a du bruit dans la cour, c'est la galère...
Bon, la prochaine fois, j'essaierai de demander un arrêt plus long...
Est-ce que vous n'auriez pas besoin de voir avec un orthophoniste comment mieux poser votre voix de manière à moins la fatiguer ? Ca peut devenir un sacré handicap avec les années, et soigner n'empêchera peut-être pas une dégradation plus sérieuse.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par goldi le Dim 4 Déc 2011 - 23:15

Avec le jour de carence, aphone, 40 de fièvre ou autre j'irai bosser.............

_________________
Nos amis les plantes : http://www.cactuspassion.com/

goldi
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par gelsomina31 le Lun 5 Déc 2011 - 8:56

@goldi a écrit:Avec le jour de carence, aphone, 40 de fièvre ou autre j'irai bosser.............
Marche ou crève, quoi... No
Désolée de réagir comme ça mais je trouve ce genre de situation inadmissible. Quand on est malade, on doit se reposer.
Cela ne vaut pas que pour nous, les profs. Ce serait bien que toutes les personnes qui sont malades ou trop fatiguées pour bosser là tout de suite s'arrêtent (jour de carence ou non) pour que les employeurs se rendent bien compte de la pénibilité du travail. Vous n'en avez pas marre de jouer au super-héros invisible (puisque vous allez bosser comme si de rien n'était) ?

J'hallucine quand je vois à quel point mes collègues prennent sur eux pour tenir le coups. J'ai tenu 9 mois avec des collègues qui me savonnaient la planche puis 2 mois face à une classe difficile et malgré des nouveaux collègues très sympathiques, je suis en train de finir 3 semaines d'AM pour très grosse fatigue avec symptômes dépressif. Que me propose mon IEN? Une reconversion... Ben oui, je supporte mal d'être agressée par les parents d'élèves, je supporte mal de ne pas être respectée par mes élèves, je supporte mal que les séances de travail que j'ai préparée soit foutu en l'air par trois élèves gremlins qui n'ont rien à faire dans une classe (et tout à faire dans un ITEP ou un hôpital psy), je ne supporte pas que les enseignants spécialisés se déclarent incompétents pour mes 3 gremlins mais très compétents pour mes élèves en petite difficultés. Bref, je supporte très mal d'être provoquée, humiliée voire insultée quasi quotidiennement et de devoir éduquer (en plus d'instruire) avec le sourire les gremlins que leurs parents déposent (quand il les déposent) chaque matin à la grille. c'est ça la nouvelle définition du prof? D'après mon IEN, oui.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Héliandre le Lun 5 Déc 2011 - 11:47

Moi aussi, Gelsomina, je supporte de moins en moins pas mal de choses. j'ai l'impression que ma patience s'est amenuisée d'un coup... En attendant, c'est le corps qui parle, quand j'essaye de faire face sans tenir compte de la fatigue : plus de voix.
J'ai assuré mes cours ce matin, j'avais cherché des activités écrites. Avec une classe ça allait, ils étaient mignons et justement se sont mis à chuchoter. C'est rigolo ce mimétisme inconscient...
En revanche avec une classe de 4ème j'ai été obligée de parler, et pas que pour le cours, mais pour les rappeler à l'ordre. J'ai puni, pris des carnets, je devais quand même parler. Comme je n'ai plus qu'une heure cet après-midi, je suis allée voir mon chef, pour lui demander si je pouvais rentrer chez moi. C'est vrai que la manière dont ces deux heures m'ont crevée, parce que je tirais sur ma voix ou parce que j'étais tendue, n'ayant pas toute mes capacités de réaction, m'impressionne. Bon, en faisant mention de mon absence précédente, mon CDE m'a dit de faire de l'écrit et qu'il préférait que j'assure mes cours... Je suis peut-être naïve de m'être attendue à autre chose.
Bon, j'ai rendez-vous avec le médecin demain. Franchement, moi je n'arrive plus à juger si je suis dans le "marche ou crève" absurde, ou si je suis flemmarde... Y a tant d'injonctions différentes, et de problème actuellement (pas assez de monde dans les Vies sco pour assurer les études) que je n'arrive plus à juger de la légitimité de mes décisions...
Et pourtant je sais que quand on est usé d'avoir trop voulu en faire, c'est dur de s'en remettre.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par doublecasquette le Lun 5 Déc 2011 - 11:57

Cripure a écrit:
@Tidjani a écrit:ça alors ! arrêté pour une extinction de voix, je n'y aurais jamais pensé!
Mon problème à moi, c'est que je suis aphone en permanence : au moins 20 jours par an. C'est ultra pénible et douloureux. Je vais souvent voir mon médecin pour ces angines : il m'arrête deux jours pour mes 40°C de fièvre, mais je reviens à chaque fois aphone et ça dure super longtemps. C'est l'enfer. Je suis obligée de faire cours en chuchotant. Pour les élèves, ça va, mais dès qu'il y a du bruit dans la cour, c'est la galère...
Bon, la prochaine fois, j'essaierai de demander un arrêt plus long...
Est-ce que vous n'auriez pas besoin de voir avec un orthophoniste comment mieux poser votre voix de manière à moins la fatiguer ? Ca peut devenir un sacré handicap avec les années, et soigner n'empêchera peut-être pas une dégradation plus sérieuse.
C'est vrai, ça. L'autre DC, celle qui est instit', avait énormément d'extinctions de voix, en début de carrière. Le médecin lui avait prescrit des scéances d'orthophonie et, ensuite, elle a intensivement pratiqué le chant choral où elle a pu mettre en application le travail d'orthophonie. A présent qu'elle sait poser sa voix, et malgré la fragilité héréditaire de ses voies respiratoires, c'est devenu rarissime.

Il n'est quand même pas normal que tout jeune apprenti-comédien, même amateur (mais sérieux !), fasse des tonnes d'exercices respiratoires et de positionnement de voix et que ce travail ne fasse pas partie de la formation des professeurs.

Pour le remède d'urgence, celui du monde du spectacle, il me semble que c'est tout bonnement des corticoides en dose flash et, pour les trucs sans gravité, eau bouillante plus jus de citron plus aspirine.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Anne R. le Lun 5 Déc 2011 - 14:13

Le remède-miracle auquel ont recours les comédiens et qui fonctionne en quelques heures, ce sont les gouttes du Bolchoï, en vente dans 2 pharmacies parisiennes et sur Internet.

Anne R.
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par sorceress le Lun 5 Déc 2011 - 14:14

L'année dernière, j'ai eu 10 jours d'absence dans l'année non consécutifs (enfants malades compris), mon CDE s'est permis de dire que "De toute façon j'étais déjà à mi-temps" lors d'une discussion où je disais que je ne voulais pas plus d'une heure sup... du coup , vendredi , je suis allée avec une infection urinaire, 39 de fièvre au collège, parce que j'avais manqué deux jours la semaine d'avant pour garder ma fille qui avait une double otite. Voilà, où on en arrive.

sorceress
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par clems le Lun 5 Déc 2011 - 17:19

Je suis en plein dedans en ce moment!
Mardi dernier, cours sans problème le matin, avec quand même un début de mal de gorge plus douleur dans les bronches, l'aprem, plus de voix......... j'ai tenu jusqu'à vendredi soir ( réunion parent prof, pour arranger les chose!). Samedi matin: médecin, je suis pour 5 jours sous corticoïde et antibio ( mais pas arrêtée! ) .
Mercredi: ça a été devoirs écrits pour tout le monde........ jeudi, finalement c'était un peu revenu, et en forçant la voix sortait ( donc mieux devant les élèves qu'en privé finalement)!

Je suis encore bien enrouée, mais la voix tient, par contre la toux est terrible!
Mais j'ai pour l'instant réussi l'exploit de ne pas avoir contaminé mon bébé!

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par gelsomina31 le Lun 5 Déc 2011 - 17:58

@Héliandre a écrit:(...) Franchement, moi je n'arrive plus à juger si je suis dans le "marche ou crève" absurde, ou si je suis flemmarde...Y a tant d'injonctions différentes, et de problème actuellement (pas
assez de monde dans les Vies sco pour assurer les études) que je
n'arrive plus à juger de la légitimité de mes décisions...

J'étais pareil que toi jusqu'au vacances de la Toussaint et puis j'ai enchainé une gastro, une chute de tension, d'importants problèmes digestifs, des crises d'angoisses, des insomnies nocturnes et une angine. Mon corps n'était plus que douleur, modérée la douleur mais constante. Mon médecin m'a fait remarqué que j'étais au bout du rouleau. Alors flemmarde peut être mais trop fatiguée pour gérer une classe surtout!

@Héliandre a écrit:
Et pourtant je sais que quand on est usé d'avoir trop voulu en faire, c'est dur de s'en remettre.

C'est très dur de s'en remettre car il faut récupérer des bobos et en plus, recharger toutes les batteries et se préparer à replonger dans un grand bain de stress.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Héliandre le Lun 5 Déc 2011 - 20:12

Ouaip. C'est vrai que c'est un peu bizarre, en ce moment. Manifestement on nous demande de plus en plus d'être sur le pont, quel que soit notre état. Il faut quelqu'un qui prenne les élèves...
Après ma "journée" de cours (que 3h, quand même), je ne vois pas trop comment faire le cours de français ou de latin sans parler, sans donner d'explications ou corriger des prononciations. En plus j'ai eu du nez, je commençais la poésie (avec LA, rythme du vers, assonances : faut bien que je montre aux élèves !). Résultat, je dois repenser mes cours et dans l'idéal faudrait même que je fasse des diaporamas avec les consignes et corrections projetées. Mais j'aurai pas le temps. Bon, si ça ne s'arrange pas, je pense que je ne refuserai pas un arrêt. Trop dur de faire taire les élèves quand on peut pas parler.
En plus, Gelsomina, il est bien possible que ce soit le signe que mon arrêt d'avant n'a pas suffit. Je me sens raplapla, en tous cas pas le force de tenir une classe (surtout muette !!!) mais le pire c'est que j'ai l'impression que je ne tiendrai jamais l'année. Que les vacances de Noël suffiront tout juste à ce que je me remette sur pied.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par clochette le Dim 5 Fév 2012 - 17:14

Up !

Plus de voix ou très peu pour moi depuis hier, c'est très frustrant.

C'est la première fois que cela m'arrive.

_________________
"Sans grain de folie, il n'est point d'homme raisonnable"
La Rochefoucauld

http://clochette06.canalblog.com/

clochette
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Gryphe le Dim 5 Fév 2012 - 17:24

- Ne pas chuchoter. Repos vocal total.
- Pas de cours pendant 48h.
- Mail au bahut pour informer de ton absence + texto à une copine/collègue pour qu'elle appelle l'établissement au plus vite.
- Transmission d'exos pour les élèves parce qu'il n'y a pas de raison qu'ils ne bossent pas. Twisted Evil

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Audrey le Dim 5 Fév 2012 - 17:30

@Gryphe a écrit:- Ne pas chuchoter. Repos vocal total.
- Pas de cours pendant 48h.
- Mail au bahut pour informer de ton absence + texto à une copine/collègue pour qu'elle appelle l'établissement au plus vite.
- Transmission d'exos pour les élèves parce qu'il n'y a pas de raison qu'ils ne bossent pas. Twisted Evil

Si je suis en arrêt maladie, désolée, mais non, je ne transmets pas de travail. Préparer du travail pour les élèves, c'est travailler. Sans compter qu'ensuite il faut les corriger, parce que sinon, ça ne sert à rien, et des exos au débotté n'ont pas toujours un grand intérêt dans notre progression, ce qui cause donc un retard supplémentaire à devoir gérer par la suite. Je transmets du travail quand je suis en retard pour un truc du genre pneu crevé... et point barre.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par penelopegarcia le Dim 5 Fév 2012 - 22:25

Batterie d'exercices ;
Je tape le corrigé pendant qu'ils planchent ;
Je projette pour une auto-correction ;
Je ne dis pas un mot ; eux non plus.
(je fais ça aussi quand je "boude")

penelopegarcia
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire cours avec une extinction de voix ?

Message par Dame Tartine le Lun 6 Fév 2012 - 8:24

En tout état de cause ne pas forcer ! Je n'ai pas pris de repos, j'ai continué à faire cours en chuchotant ou en parlant. Résultat : presque 4 semaines pour retrouver une voix à peu près correcte dont 3 avec la voix vraiment éteinte. Et encore, elle s'essouffle vite au bout de plusieurs heures d'affilée humhum

_________________
 J'peux pas, j'ai piscine ! 

Dame Tartine
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum