Incident carnet et culpabilité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par zabriskie le Sam 2 Oct 2010 - 12:51

Rose a écrit:
@zabriskie a écrit:Je te raconte ça évidemment pour te déconseiller d'en parler à qui que ce soit, surtout pas au CDE. S'excuser auprès du gamin, pourquoi pas, mais sur le vif. Pas après. Ce serait avouer que tu as merdé ; tu le sais, ça suffit largement. N'ouvre pas la porte à des explications et des plaintes sans fin.
Oui, c'est un peu honteux, mais leur comportement l'est plus encore, alors se flageller en plus, non. Tu te prends déjà la tête avec ça, ce que je comprends, et c'est amplement suffisant. Notre boulot, c'est parfois la double, voire la triple peine : les cours totalement foirés qui nous épuisent + la culpabilité de ne pas parvenir éviter les cours foirés + la culpabilité par rapport à certaines de nos réactions.

Je suis en total et profond désaccord avec ça, désolée Zab, je relève dans ton post, mais d'une façon générale, je pense, je crois, qu'il est contreproductif de se draper dans son role et de ne rien dire de ses erreurs. L'exemplarité du professeur, ça a un sens. Quand on merde, on le dit. On s'excuse, on s'explique peut être, mais on s'excuse, oui.
ca m'est arrivé déjà, pas avec un geste mais avec une parole. Le gamin a pleuré toute l'heure, j'avais le coeur brisé. Je me suis excusé en privé aupres de lui apres le cours, et le lendemain, j'ai expliqué à la classe que j'avais mal agi. Si je n'avais pas fait ça, j'aurais été la dernière des nulles, selon moi.

Oui, quand je me lis comme ça, à froid, je suis aussi en désaccord avec moi-même ! Je me suis exprimée de façon maladroite, et il faut remettre les choses dans leur contexte. Je ne dis pas que le prof a toujours raison quoi qu'il fasse, et qu'il doit cacher ses erreurs. Simplement, dans un contexte difficile où l'on risque de n'avoir aucun soutien, mieux vaut ne pas prendre les devants, je crois. Si le gamin se plaint, il faut bien sûr ne pas nier son geste, avouer que l'on a été un peu brutale, sous le coup de l'énervement. S'il n'y a pas de suite, je ne crois pas qu'il faille revenir sur l'incident. Bien sûr qu'il faut s'excuser auprès du gamin, si son attitude le permet. Par contre, avec un gamin qui cherche systématiquement à nous prendre en défaut, ce n'est pas forcément la bonne solution.
Ex. : rupture de dialogue avec un de mes élèves la semaine dernière pour un mot contesté mis dans son carnet, et non signé. Il louvoie, m'évite, mais pour autant, continue à mal se tenir en classe (pieds sur la table, éclats de rire, ne sort pas ses affaires, m'ignore quand je lui dis de se taire). J'ai lâché un "tu cherches la merde". C'est moche. J'ai honte. Ben là, le gosse, il m'a calculée, en me reprochant mon langage vulgaire. Avec un élève comme ça, je n'ai pas envie de m'excuser. Je lui ai dis que oui, c'était vulgaire, que ce n'était pas correct de parler ainsi, mais que quand on allait trop loin, c'était ça qu'il se passait, malheureusement.
Je crois qu'il faut aussi être tolérant avec soi-même, y compris quand on n'assure plus niveau exemplarité. Ce que je voulais dire à Pithias, c'est que le poids est déjà lourd à porter quand on a déconné ; pas besoin d'en rajouter une couche en allant se flageller dans le bureau du CDE. Sauf bien sûr s'il est possible de le faire de façon un peu libre. Il m'est arrivé de signaler à ma CDE qu'il y a avait eu un incident avec tel élève, qu'elle en entendrait peut-être parler, que l'heure de cours avait été éprouvante, etc. Mais je suis relativement en confiance avec elle, et j'assumais mon débordement, sans en être fière. Je trouve que dans ses messages, Pithias laisse entrevoir qu'elle est vraiment à bout, c'est pour cela que je lui déconseille d'aller en parler.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par pithias le Sam 2 Oct 2010 - 13:07

Le dérapage est humain hélas et un élève m'a prise en défaut hier comme toi zabriskie, sauf que celui-là j'ai envie de lui en mettre une, ce n'est pas du tout le même profil que l'autre. Comme ce petit c*** lève le doigt je lui dis "Quoi ?" sous le coup de l'énervement et là il me répond avec un malin plaisir évident "On dit comment et pas quoi". Je sais à froid ce que j'aurais pu lui répondre avec humour, mais sur le coup j'ai été prise au dépourvu. Inutile de vous dire qu'en dehors du contexte classe, je l'aurais envoyé valser je sais pas où.

pithias
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par Provence le Sam 2 Oct 2010 - 13:11

@pithias a écrit:Le dérapage est humain hélas et un élève m'a prise en défaut hier comme toi zabriskie, sauf que celui-là j'ai envie de lui en mettre une, ce n'est pas du tout le même profil que l'autre. Comme ce petit c*** lève le doigt je lui dis "Quoi ?" sous le coup de l'énervement et là il me répond avec un malin plaisir évident "On dit comment et pas quoi". Je sais à froid ce que j'aurais pu lui répondre avec humour, mais sur le coup j'ai été prise au dépourvu. Inutile de vous dire qu'en dehors du contexte classe, je l'aurais envoyé valser je sais pas où.

Ce gamin s'est montré insolent; on n'est pas toujours obligé de faire preuve d'humour.

Je crois que tes élèves ont trouvé une faille et qu'ils s'y engouffrent. La fatigue n'arrange rien.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par zabriskie le Sam 2 Oct 2010 - 14:03

Je n'osais pas parler de "faille", mais c'est exactement ce que je pense. D'où ma position : dans ce contexte là, limite pervers, il faut le dire, il ne faut pas se plomber davantage.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par nuages le Sam 2 Oct 2010 - 14:22

Appuie-toi sur le professeur principal , c'est son rôle que de gérer les problèmes de la classe , et sur le CPE, c'est son travail aussi . Je ne te conseillerais pas d'aller voir la CDE car il est très possible que cet incident ne lui revienne pas aux oreilles et qu'elle prenne le fait que tu lui en aies parlé pour un aveu de maladresse de ta part. Tu n'as rien à te reprocher car je trouve ce gamin bien sournois . Il n'est peut-être pas mauvais mais il a le mensonge bien facile et il a cherché à te duper! Gamin pas fiable...

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par Lornet le Sam 2 Oct 2010 - 16:03

@nuages a écrit:Appuie-toi sur le professeur principal , c'est son rôle que de gérer les problèmes de la classe

Ma 6ème pénible, j'en suis PP. Sad

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par nuages le Sam 2 Oct 2010 - 16:23

@Lornet a écrit:
@nuages a écrit:Appuie-toi sur le professeur principal , c'est son rôle que de gérer les problèmes de la classe
Ma 6ème pénible, j'en suis PP. Sad

Je suis aussi PP d'une seconde difficile , j'essaie de faire pour le mieux en resserrant au maximum les liens avec les collègues de la classe (heureusement bonne entente avec eux) , en consacrant du temps à des petits entretiens individuels avec les élèves pénibles et surtout je discute de tous les incidents avec la CPE pour les gérer avec elle , mais il faut dire que la CPE de la classe est d'une très grande compétence et très investie dans son travail , c'est vraiment une conseillère d'éducation au sens exact des mots. Il ne faut jamais rester seul en cas de problème.

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par Lornet le Sam 2 Oct 2010 - 17:17

L'an dernier, j'avais la 2nde la plus dure d'un établissement violence devenu clair mais c'était de la rigolade en comparaison. Les petits entretiens individuels...Entre celui qui pleure et ne veut pas quitter la salle parce que je lui ai pris son carnet, ceux qui se sauvent dès que ça sonne...Les collègues compatissent et subissent. Au niveau CPE/CDE, on m'a dit d'appeler et de rencontrer les familles.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par nuages le Sam 2 Oct 2010 - 17:45

@Lornet a écrit: Au niveau CPE/CDE, on m'a dit d'appeler et de rencontrer les familles.

Cela donne l'impression que le CPE n'agit pas vraiment et te laisse faire le travail... j'espère au moins que tu as d'autres classes que cette 6ème difficile, pour compenser... bon courage pour cette année avec cette classe et ne te laisse pas atteindre moralement (dans la mesure du possible...)

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par lene75 le Sam 2 Oct 2010 - 20:35

Sinon, pour éviter que ça se reproduise, évitez de vous approcher à moins de la distance d'un bras des emm*, je le faisais déjà spontanément pour moi quand je sentais la moutarde monter mais j'ai appris en formation violence que ça évitait aussi que EUX nous frappent.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par zabriskie le Sam 2 Oct 2010 - 21:07

... ou s'en prendre aux objets lol! cf. les épisodes de la poubelle et de al craie racontés plus haut. C'est sûr, on passe pour une dingue, mais on ne touche personne.
(je suis sarcastique, hein!)

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par roxanne le Sam 2 Oct 2010 - 21:34

Ah mais quand la salle est vide , qu'on est seul, on s'en fout..il y a quelques livres qui ont volé , ou des coups de pieds à la poubelle l'année dernière après des cours en 3° zoo , mais au moins je n'ai pas frappé personne.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par pithias le Sam 2 Oct 2010 - 21:39

Mais quand les élèves nous voient péter un plomb, jeter un livre, jeter un sac, donner un coup de pied dans la poubelle, pensent-ils intérieurement "cette prof est folle." ? ou est-ce qu'ils oublient après l'incident ? Est-ce que notre crédibilité est foutue pour l'année entière ?

pithias
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par Invité24 le Sam 2 Oct 2010 - 21:41

Je pense en effet qu'il est bon de se contenir. Il vaut mieux casser la poubelle de la salle des profs.

Est-ce que toi même tu as eu ces gestes?

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par zabriskie le Sam 2 Oct 2010 - 21:45

Non, Rose. Le coup de la poubelle, c'est moi Embarassed quand je vous dis que j'ai eu une année difficile...

Je ne sais pas ce qu'ils pensent intérieurement... en tout cas, mes 4èmes, ça leur a fait peur, c'est sûr, et j'ai eu la paix pour un petit moment.
Personnellement, je me suis sentie une peu pathétique après, même si rétrospectivement, j'ai ri toute seule en imaginant la scène...
Tu sais, quand on en est à shooter dans une poubelle pleine en escarpins, on ne pense pas vraiment à "comment asseoir son autorité dans la durée" !
Je ne crois pas que ça ruine notre crédibilité. Les élèves sentent juste qu'ils dépassent les bornes, c'est tout. Après, selon la classe, ça les amuse, ou ça les calme. Ça ne va pas beaucoup plus loin. Le tout est de ne pas multiplier ce genre de scène. Là, à terme, je pense qu'on passe pour une folle.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par zabriskie le Sam 2 Oct 2010 - 21:46

J'ajoute que je ne suis pas sûre qu'il vaille mieux péter la poubelle de la salle des profs... Mieux vaut ne rien péter, en fait ! Dans mon bahut, ç'aurait été pire : il y a des taupes en salle des profs...

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par pithias le Sam 2 Oct 2010 - 21:49

Non pas pour l'instant, j'ai juste tapé le dessus du bureau pour avoir le silence, mais même ça je n'ai plus envie de le faire. Je vais essayer de me contrôler dans la mesure du possible, en essayant d'évacuer par le sport.
Une seule fois le cours s'est à peu près bien passé mais j'avais décidé intérieurement de ne pas crier, ils ont dû me sentir zen ce jour-là et ils n'ont pas cherché à me déstabiliser.

pithias
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par zabriskie le Sam 2 Oct 2010 - 21:55

Arriver en classe avec ce type de résolutions est un peu la clé. Il faut effectivement anticiper, car dans le feu de l'action, c'est un peu tard. Tu sais qu'avec telle classe c'est la plupart du temps difficile, alors tu t'y prépares. Intérieurement, ou en anticipant les sanctions éventuelles.
C'est ce que je fais cette année avec la même classe que j'ai récupérée en 3è, et dont je suis encore PP (merci la CDE...). L'autre jour, j'avais préparé un tas de rapports d'incidents signés, près à l'emploi. Quand ça a dégénéré, je les ai informé de la présence de ces documents sur mon bureau, en leur annonçant que s'ils souhaitaient fonctionner ainsi, ça ne me posait pas de problème, tant qu'on avait la paix pour travailler. J'ai dit ça calmement, et ça a fonctionné.
Je suis moins fatiguée, donc plus patiente, donc plus apte à rester ferme, plus imperméable à leur bordel. Ils le sentent, c'est sûr.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par Lornet le Dim 3 Oct 2010 - 7:03

@zabriskie a écrit: L'autre jour, j'avais préparé un tas de rapports d'incidents signés, près à l'emploi.

Dans mon bahut, aucune feuille prête à l'emploi. A nous de les faire nous-mêmes.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par roxanne le Dim 3 Oct 2010 - 9:49

@pithias a écrit:Mais quand les élèves nous voient péter un plomb, jeter un livre, jeter un sac, donner un coup de pied dans la poubelle, pensent-ils intérieurement "cette prof est folle." ? ou est-ce qu'ils oublient après l'incident ? Est-ce que notre crédibilité est foutue pour l'année entière ?
euh quand je le faisais j'étais seule.... Very Happy

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Incident carnet et culpabilité

Message par Bérilune le Dim 3 Oct 2010 - 12:20

Merci Pithias pour ce sujet. Je me suis sentie "rassurée" dans la mesure où je ressens assez fréquemment ces "pulsions de violence", que j'arrive pour l'instant à contenir. La seule fois où j'ai craqué, c'est lorsque j'ai hurlé à un élève qui m'avait poussé à bout: "Tu n'es qu'un imbécile!" avant de lui agripper le bras pour le faire sortir de la classe (il refusait de sortir). La classe a été choquée et je me suis sentie mal à l'aise. Je n'ai pourtant pas fait d'excuses car cet élève agissait par pure méchanceté. Il n'y a eu aucune suite.
Je me rends compte que comme certains ici, je supporte de moins en moins toutes les incivilités du quotidien, et je redoute de craquer devant mes élèves. A la fin de certains cours (avec mes 3e), je me sens lessivée, découragée et au bord de la dépression...

Bérilune
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum