arret maladie et vacances

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Trinity le Mer 12 Oct 2011 - 13:28

Pour cette histoire de congé maladie avant et après les vacances, je ne suis pas convaincue. Un arrêt maladie est daté : début et fin.

Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par roxanne le Mer 12 Oct 2011 - 13:39

oui, mais le rectorat considère que si on est malade avant et après les vacances, on l'est aussi pendant; c'est vrai que c'est discutable.Dans mon cas, ça ne joue que pour les 10 jours de Toussaint puisqu'après je passe en patho puis en maternité , mais c'est sûr que pour ceux qui "perdent" les grandes vacances ou qui sont sur des arrêts longs , ça joue .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Provence le Mer 12 Oct 2011 - 19:51

@laetizia a écrit:bonjour,

Je profite de ce post pour inclure ma situation, qui doit correspondre à d'autres personnes qui s'occupent de vous remplacer pendant que vous vous mettez en arrêt maladie avant et après les vacances.

Ça donne envie de répondre... Suspect

Figure-toi que personne ne se met en arrêt, ce sont les médecins qui prennent ce type de décision...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par frimoussette77 le Mer 12 Oct 2011 - 19:57

@laetizia a écrit:bonjour,

Je profite de ce post pour inclure ma situation, qui doit correspondre à d'autres personnes qui s'occupent de vous remplacer pendant que vous vous mettez en arrêt maladie avant et après les vacances.

Donc, je remplace, dans le privé, une enseignante qui vient de prolonger son arrêt maladie jusqu'aux vacances de la toussaint. Et après ? Je n'en sais rien...

Si elle est en AM jusqu'au jour des vacances, suis-je, moi, payée pendant les vacances ? je ne pense pas. Et si elle ne reprend pas le premier jour après les vacances, suis-je, moi, payée pendant les vacances ? je doute aussi, mais je veux bien qu'on me le confirme.

Quand on est suppléante, normalement on est payé pendant les petites vacances, mais si l'enseignant interrompt son A.M. pendant les vacances pour en refaire un après, sommes nous payés ?

Bon, maintenant, au-delà de l'aspect pécunier, parlons travail... Du jour au lendemain on se retrouve avec des classes qu'on n'avait jamais vues. On doit tout préparer, pour une durée incertaine, prolongée au goutte à goutte. Par pitié, si ce n'est pas par professionnalisme, prévenez vos remplaçants ! dites leur s'ils peuvent préparer des cours pour la rentrée ou pas !

Merci.
C'est bien gentil, mais comment le collègue remplacé peut savoir s'il ira mieux ou non. Rolling Eyes

"Quand vous mettez en arrêt maladie" c'est le médecin qui met son patient en arrêt maladie.
Je ne me dis pas le matin en me levant "tiens aujourd'hui je vais me mettre en arrêt maladie " :marteau:

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par laetizia le Mer 12 Oct 2011 - 20:16

je suis bien d'accord avec toi, mais il y a des situations, comme citées ci-dessus, où les enseignants sont "malades" que hors vacances scolaires...

_________________
Le bonheur est un voyage, pas une destination...

laetizia
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par frimoussette77 le Mer 12 Oct 2011 - 20:26

@laetizia a écrit:je suis bien d'accord avec toi, mais il y a des situations, comme citées ci-dessus, où les enseignants sont "malades" que hors vacances scolaires...

Quel boulet elles ne sont pas malades mais enceintes et elles sont toujours enceintes pendant leurs vacances et annoncent clairement qu'elles ne reprendront pas après les vacances, et être en arrêt empêche une jeune maman d'aller se faire dorloter chez ses parents où son fils sera pris en charge sans qu'elle ait trop à se fatiguer.
Si j'avais le temps je pleurerais sur ton sort ...

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Chocolat le Mer 12 Oct 2011 - 20:50

Je vous trouve un peu sévères avec Laetizia - sa manière de poser la question sur la table est maladroite, mais nous ne pouvons pas refuser de reconnaître que des statuts comme le sien sont loin d'être enviables, que ce soit humainement ou financièrement; alors bon...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par totoro le Mer 12 Oct 2011 - 20:58

@laetizia a écrit:bonjour,

Je profite de ce post pour inclure ma situation, qui doit correspondre à d'autres personnes qui s'occupent de vous remplacer pendant que vous vous mettez en arrêt maladie avant et après les vacances.

Donc, je remplace, dans le privé, une enseignante qui vient de prolonger son arrêt maladie jusqu'aux vacances de la toussaint. Et après ? Je n'en sais rien...

Si elle est en AM jusqu'au jour des vacances, suis-je, moi, payée pendant les vacances ? je ne pense pas. Et si elle ne reprend pas le premier jour après les vacances, suis-je, moi, payée pendant les vacances ? je doute aussi, mais je veux bien qu'on me le confirme.

Quand on est suppléante, normalement on est payé pendant les petites vacances, mais si l'enseignant interrompt son A.M. pendant les vacances pour en refaire un après, sommes nous payés ?

Bon, maintenant, au-delà de l'aspect pécunier, parlons travail... Du jour au lendemain on se retrouve avec des classes qu'on n'avait jamais vues. On doit tout préparer, pour une durée incertaine, prolongée au goutte à goutte. Par pitié, si ce n'est pas par professionnalisme, prévenez vos remplaçants ! dites leur s'ils peuvent préparer des cours pour la rentrée ou pas !

Merci.

J'ai été suppléante et je sais que financièrement, ce n'est pas la joie. MAIS, dans certains cas - comme un AM pour cause de grossesse patho, et bien, nous aussi, on pense à notre pomme (qui d'autre le fera?) et on essaie "d'économiser" ses jours d'AM au cas où: ayant été arrêtée très tôt dans ma grossesse, j'ai fait en sorte de me "garder" 15 jours d'AM payés au cas où j'en aurais besoin après la reprise. Je ne sais pas si mes vacances ont été prises dans l'AM par le rectorat, et je n'ai pas eu l'occasion de "me mettre en arrêt" pour le savoir, mais égoïstement, oui j'ai fait en sorte de les conserver.
Si c'est juste pour la préparation de cours, en revanche, j'avais prévenu que je ne reprendrais pas. En revanche, ma suppléante, elle, n'a rien fait pour faciliter mon retour, bien au contraire, mais c'est une autre histoire...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par roxanne le Mer 12 Oct 2011 - 21:11

@Chocolat a écrit:Je vous trouve un peu sévères avec Laetizia - sa manière de poser la question sur la table est maladroite, mais nous ne pouvons pas refuser de reconnaître que des statuts comme le sien sont loin d'être enviables, que ce soit humainement ou financièrement; alors bon...
ben , oui mais sans rapport avec ce qui précède ..et je suis bien placée pour le dire puisque j'ai été dans sa situation..mais bon "vous vous mettez en arrêt" "si ce n'est pas par professionnalisme" ..franchement..
et puis , justement dès le départ j"ai été claire avec mon remplaçant et l'administration..donc bon.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par roxanne le Mer 12 Oct 2011 - 21:15

@frimoussette77 a écrit:
@laetizia a écrit:je suis bien d'accord avec toi, mais il y a des situations, comme citées ci-dessus, où les enseignants sont "malades" que hors vacances scolaires...

Quel boulet elles ne sont pas malades mais enceintes et elles sont toujours enceintes pendant leurs vacances et annoncent clairement qu'elles ne reprendront pas après les vacances, et être en arrêt empêche une jeune maman d'aller se faire dorloter chez ses parents où son fils sera pris en charge sans qu'elle ait trop à se fatiguer.
Si j'avais le temps je pleurerais sur ton sort ...
et en l'occurence l'un n'empêche pas l'autre, mais à presque 7 mois de grossesse, à 40 ans, ben, si j'ai eu un peu de maladie (justifié) je ne pense pas que ce soit abusé..le gynéco me l'a fait sans que je ne demande et de lui-même m'a arrêtée aux vacances ..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par totoro le Mer 12 Oct 2011 - 21:23

Tu vois Roxanne, moi je n'étais pas malade, mais enceinte. D'ailleurs, je me sentais plutôt en forme en AM, je recommençais à dormir la nuit, j'avais moins de douleurs, pas de contraction... J'ai même hésité à reprendre. Mais le risque de refaire des insomnies, de recommencer à souffrir et d'avoir à nouveau des contractions en voiture était trop grand: reprendre 8 jours pour se remettre en arrêt parce qu'en fait, on ne peut pas, je ne voyais pas l'intérêt. En revanche, je ne sais pas ce qu'il se serait passé si j'avais été contrôlée...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Finrod le Mer 12 Oct 2011 - 21:26

et en l'occurence l'un n'empêche pas l'autre, mais à presque 7 mois de grossesse, à 40 ans, ben, si j'ai eu un peu de maladie (justifié) je ne pense pas que ce soit abusé..le gynéco me l'a fait sans que je ne demande et de lui-même m'a arrêtée aux vacances ..

Ouf, heureusement que je suis un homme : J'ai la fille du Gynéco du coin en classe (une vrai merdeuse), je me serais mal vu lui demander un arrêt. Laughing

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par roxanne le Mer 12 Oct 2011 - 21:27

Moi aussi , j'avais hésité mais finalement j'ai été hospitalisée donc ça a réglé définitivement la question..Si je ne suis pas trop mal en ce moment, c'est aussi parce que je suis arrêtée, et que je me repose, que je n'ai pas à crier
Pour les "contrôles"ils sont très rares , voir inexistants pour les femmes enceintes (dixit quel qu'un du rectorat et la secrétaire de mon collè_ge), justement parce que c'est invérifiable.Si un gynéco prescrit un arrêt, que peut dire le médecin du rectorat ? rien.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par roxanne le Mer 12 Oct 2011 - 21:29

@Finrod a écrit:
et en l'occurence l'un n'empêche pas l'autre, mais à presque 7 mois de grossesse, à 40 ans, ben, si j'ai eu un peu de maladie (justifié) je ne pense pas que ce soit abusé..le gynéco me l'a fait sans que je ne demande et de lui-même m'a arrêtée aux vacances ..

Ouf, heureusement que je suis un homme : J'ai la fille du Gynéco du coin en classe (une vrai merdeuse), je me serais mal vu lui demander un arrêt. Laughing
euh..moi vc'est le gynéco de la maternité (ils sont 8)..
et puis, il fait son boulot qui est de surveiller les grossesses, pas de s'occuper des absences des profs de ses enfants .. Very Happy

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par laetizia le Mer 12 Oct 2011 - 22:30

quand je disais que "vous vous mettez" en AM c'est la conclusion que j'en tire quand je vois que vous arrivez à choisir vous même quels jours vous pouvez demander à votre médecin qu'il vous donne en maladie. Après, je comprends bien pour la grossesse !

oui, j'ai peut-être été maladroite, mais moi je remplace actuellement quelqu'un qui est "très très fatigué", qui ne m'a pas du tout contacté, rien laissé (à part des brevets blancs et des lectures inachevés) et qui a rappelé mardi le secrétariat pour dire qu'elle prolongeait jusqu'au vacances... Suite à ça, je vous demande, s'il vous plait, d'avoir un peu de respect pour les gens qui vous remplacent (comme des pions) à défaut d'en avoir pour vos élèves (puisque vous dites que ce n'est pas votre problème !!!)

De toute manière, je suis persuadée depuis longtemps que ce qui nuit à l'éducation en France, ce sont les vacances scolaires.

_________________
Le bonheur est un voyage, pas une destination...

laetizia
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Provence le Mer 12 Oct 2011 - 22:43

@laetizia a écrit:quand je disais que "vous vous mettez" en AM c'est la conclusion que j'en tire quand je vois que vous arrivez à choisir vous même quels jours vous pouvez demander à votre médecin qu'il vous donne en maladie. Après, je comprends bien pour la grossesse !

oui, j'ai peut-être été maladroite, mais moi je remplace actuellement quelqu'un qui est "très très fatigué", qui ne m'a pas du tout contacté, rien laissé (à part des brevets blancs et des lectures inachevés) et qui a rappelé mardi le secrétariat pour dire qu'elle prolongeait jusqu'au vacances... Suite à ça, je vous demande, s'il vous plait, d'avoir un peu de respect pour les gens qui vous remplacent (comme des pions) à défaut d'en avoir pour vos élèves (puisque vous dites que ce n'est pas votre problème !!!)

De toute manière, je suis persuadée depuis longtemps que ce qui nuit à l'éducation en France, ce sont les vacances scolaires.

A qui t'adresses-tu, Laetizia? Qui est ce "vous" mystérieux qui a le pouvoir de choisir ses jours d'arrêt? Nous ne connaissons pas le collègue que tu remplaces. Mais puisque tu le remplaces, tu es toi aussi professeur, toi aussi membre de cette belle corporation que tu critiques ici. Et puisque tu es professeur, tu es capable d'enseigner sans que l'enseignant en arrêt ne fasse ton travail. Les professeurs aussi ont le droit d'être malades et un arrêt si long laisse présager une bien vilaine maladie: un cancer (une chimio est très fatigante), une dépression.

J'ignore où tu as observé du mépris pour les élèves, mais avec de pareils préjugés, tu débutes bien mal dans le métier.

Je ne comprends pas ta remarque sur les vacances.


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par MillEiffel le Mer 12 Oct 2011 - 22:52

@Provence a écrit:
Je ne comprends pas ta remarque sur les vacances.

C'est pourtant clair : on devrait travailler toute l'année non stop ! pale


Nan mais franchement, Laetizia, arrête de dire des bêtises stp. Suspect Suspect Suspect On parlait d'arrêts maladie, tu mets un autre débat sur le tapis. Là n'est pas le problème. Je suis suppléante, comme toi. C'est le statut qui veut qu'on ne soit que des pions sur un échiquier, on le sait, on ne va pas toujours le répéter. J'ai travaillé comme tout titulaire un mois complet sur septembre, je n'ai eu que 800€ qui correspondent à une avance, fin octobre on remet ça, oui bon ... Allez on sort une larme et on avance, on le sait que c'est comme ça. (et en disant cela je ne dis pas que je trouve cela normal, c'est juste que c'est pas de la nouveauté.)

Pour ton histoire de vacances payées, non payées, personne d'autre que ton gestionnaire au rectorat ne pourra te renseigner. Et très franchement je ne pense pas que cela dépende de la date d'arrêt de de reprise de la personne que tu remplaces. Je suis en contrat jusqu'au 22/10, la titulaire revient à la rentrée, et je me contrefiche de savoir si son arrêt prend fin le 22/10 ou le 02/11. J'ai appelé mon gestionnaire cet après-midi qui m'a confirmé ce que je pensais déjà : en poste depuis la rentrée, les vacances me sont payées. Point c'est tout. On n'a pas commencé à disserter sur les dates de la titulaire.


Et puis bon, ne mets pas tout le monde dans le même panier va. Tu ne peux pas comparer la titulaire que tu remplaces, qui est juste fatiguée apparemment (et encore, de toute manière ça ne regarde personne, elle est en arrêt point barre) , avec des collègues d'ici enceintes, dont l'arrêt est justifié. Tu ne peux pas faire payer les autres de ton statut précaire de suppléante.

MillEiffel
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par laetizia le Mer 12 Oct 2011 - 23:05

"vous" ce sont les personnes à qui je m'adresse ici, dans ce forum.
Et j'ai bien lu un peu plus haut que ce qui se passe avec vos élèves ce n'est pas votre problème pendant que vous êtes absentes. Je demandais si vous aviez autant de respect envers ceux qui vous remplacent.

Je suis capable d'enseigner, c'est ce que je fais depuis près de 10 ans, mais vous, vous avez en plus les vacances scolaires pour préparer. C'est pour cela que je vous demande, un peu, s'il vous plait, de compréhension. Si vous le savez que ça risque d'être long, prévenez, ce sera mieux pour tout le monde ! (et apparemment c'est ce que vous faites ici Wink) Et je ne parle pas juste de salaire, je parle SURTOUT de préparation de cours.

Ceci-dit, je crois qu'il vaut mieux que je vous laisse dans vos calculs et que je n'intervienne plus dans cette discussion, tout le monde s'énerve, ce n'était pas le but !

Pour les vacances, c'est un autre débat


laetizia
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Chocolat le Mer 12 Oct 2011 - 23:27

@laetizia a écrit:quand je disais que "vous vous mettez" en AM c'est la conclusion que j'en tire quand je vois que vous arrivez à choisir vous même quels jours vous pouvez demander à votre médecin qu'il vous donne en maladie. Après, je comprends bien pour la grossesse !

oui, j'ai peut-être été maladroite, mais moi je remplace actuellement quelqu'un qui est "très très fatigué", qui ne m'a pas du tout contacté, rien laissé (à part des brevets blancs et des lectures inachevés) et qui a rappelé mardi le secrétariat pour dire qu'elle prolongeait jusqu'au vacances... Suite à ça, je vous demande, s'il vous plait, d'avoir un peu de respect pour les gens qui vous remplacent (comme des pions) à défaut d'en avoir pour vos élèves (puisque vous dites que ce n'est pas votre problème !!!)

De toute manière, je suis persuadée depuis longtemps que ce qui nuit à l'éducation en France, ce sont les vacances scolaires.

Tes propos sont de plus en plus obscurs, je trouve... Suspect scratch

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Malaga le Jeu 13 Oct 2011 - 0:26

Roxanne ou Totoro ne choisissent pas leurs arrêts maladies, elles signalent simplement à leur médecin qu'il est inutile de les arrêter lorsqu'elles sont en vacances.

J'étais enceinte pendant les grandes vacances et j'ai eu des problèmes de santé; aucun médecin ne m'a fait un AM vu que j'étais en vacances.

Quant au fait d'oublier un peu ses élèves lorsqu'on est enceinte, jeune maman ou malade, je ne vois pas où est le drame... heu

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Provence le Jeu 13 Oct 2011 - 7:03

@laetizia a écrit:"vous" ce sont les personnes à qui je m'adresse ici, dans ce forum.
Et j'ai bien lu un peu plus haut que ce qui se passe avec vos élèves ce n'est pas votre problème pendant que vous êtes absentes. Je demandais si vous aviez autant de respect envers ceux qui vous remplacent.

Je suis capable d'enseigner, c'est ce que je fais depuis près de 10 ans, mais vous, vous avez en plus les vacances scolaires pour préparer. C'est pour cela que je vous demande, un peu, s'il vous plait, de compréhension. Si vous le savez que ça risque d'être long, prévenez, ce sera mieux pour tout le monde ! (et apparemment c'est ce que vous faites ici Wink) Et je ne parle pas juste de salaire, je parle SURTOUT de préparation de cours.

Ceci-dit, je crois qu'il vaut mieux que je vous laisse dans vos calculs et que je n'intervienne plus dans cette discussion, tout le monde s'énerve, ce n'était pas le but !

Pour les vacances, c'est un autre débat


Effectivement, quand on est en arrêt, on n'a pas de raison de penser au travail, heureusement; il n'y a pas de mépris envers l'élève, simplement un respect de sa santé et de son univers privé...

Ce n'est pas aux collègues que tu dois demander de la compréhension mais à l'administration.

Tu as bien précisé, dans ta présentation, que tu débutais dans l'enseignement du français:
Bonjour !

Je viens de trouver ce forum car je prépare des cours pour ma toute nouvelle fonction : suppléante en français (j'ai des 5èmes et des 3èmes)

Si les vacances sont un autre débat (et lequel d'ailleurs? heu ), pourquoi en parler ici?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Chocolat le Jeu 13 Oct 2011 - 8:02

@Provence a écrit:
Tu as bien précisé, dans ta présentation, que tu débutais dans l'enseignement du français:
Bonjour !

Je viens de trouver ce forum car je prépare des cours pour ma toute nouvelle fonction : suppléante en français (j'ai des 5èmes et des 3èmes)

Si les vacances sont un autre débat (et lequel d'ailleurs? heu ), pourquoi en parler ici?

@laetizia a écrit:
Je suis capable d'enseigner, c'est ce que je fais depuis près de 10 ans,

Elle débute ou elle ne débute pas ?

Bref, je ne comprends plus rien, moi... confused scratch

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par roxanne le Jeu 13 Oct 2011 - 8:49

@laetizia a écrit:"vous" ce sont les personnes à qui je m'adresse ici, dans ce forum.
Et j'ai bien lu un peu plus haut que ce qui se passe avec vos élèves ce n'est pas votre problème pendant que vous êtes absentes. Je demandais si vous aviez autant de respect envers ceux qui vous remplacent.
Je suis capable d'enseigner, c'est ce que je fais depuis près de 10 ans, mais vous, vous avez en plus les vacances scolaires pour préparer. C'est pour cela que je vous demande, un peu, s'il vous plait, de compréhension. Si vous le savez que ça risque d'être long, prévenez, ce sera mieux pour tout le monde ! (et apparemment c'est ce que vous faites ici Wink) Et je ne parle pas juste de salaire, je parle SURTOUT de préparation de cours.

Ceci-dit, je crois qu'il vaut mieux que je vous laisse dans vos calculs et que je n'intervienne plus dans cette discussion, tout le monde s'énerve, ce n'était pas le but !

Pour les vacances, c'est un autre débat

tu as mal lu alors puisque j'ai tout fait pour contacter mon remplaçant et lui demander où il en était, maintenant il fait son travail et il me tindra au courant quand il le voudra.
quant à la suite ..c'est consternant..
Et puis , je vais quand même me permezttre une remarque , j'ai été contractuelle et dès le départ j'ai su que ce ne serait pas un statut fiable et à long terme, et j'ai passé dès que j'ai pu les concours internes pour être titulaire.Parfois, on est aussi responsable de la situation que l'on vit..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Kroko le Jeu 13 Oct 2011 - 10:05

moi qui suis arrêtée depuis la rentrée, je serais bien en peine de dire à mon remplaçant quand je vais revenir puisque je ne le sais pas. Je vois mon médecin toutes les semaines, et on fait des évaluations pour voir comment j'évolue, et du coup je suis arrêtée de 15j en 15j.
Et oui je ne suis pas professionnelle si ne pas être professionnelle c'est ne pas penser aux élèves. Je suis dépressive, je préfère penser à moi en ce moment, j'ai déjà assez de culpabilité de ne pas être capable d'assurer mon job pour me flageller en plus inutilement.

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par Myrtille le Jeu 13 Oct 2011 - 10:40

Je suis moi-même un "pion" comme tu le dis, envoyée à 1h20 aller de chez moi pour un remplacement alors que le rectorat sait que je suis enceinte. Ce n'est pas à moi qu'il faut donner des leçons... Je remplace régulièrement des collègues qui prolongent et, en général, je ne sais pas dans quel établissement je serai à la rentrée.

Myrtille
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: arret maladie et vacances

Message par totoro le Jeu 13 Oct 2011 - 13:19

@laetizia a écrit:"vous" ce sont les personnes à qui je m'adresse ici, dans ce forum.
Et j'ai bien lu un peu plus haut que ce qui se passe avec vos élèves ce n'est pas votre problème pendant que vous êtes absentes. Je demandais si vous aviez autant de respect envers ceux qui vous remplacent.
Je suis capable d'enseigner, c'est ce que je fais depuis près de 10 ans, mais vous, vous avez en plus les vacances scolaires pour préparer. C'est pour cela que je vous demande, un peu, s'il vous plait, de compréhension. Si vous le savez que ça risque d'être long, prévenez, ce sera mieux pour tout le monde ! (et apparemment c'est ce que vous faites ici Wink) Et je ne parle pas juste de salaire, je parle SURTOUT de préparation de cours.

Ceci-dit, je crois qu'il vaut mieux que je vous laisse dans vos calculs et que je n'intervienne plus dans cette discussion, tout le monde s'énerve, ce n'était pas le but !

Pour les vacances, c'est un autre débat


J'ai laissé une fin de séquence clé en main à ma remplaçante l'an dernier, remplaçante que J'AI dû contacter pour lui expliquer ce qu'il en était... remplaçante qui n'a pas pu supporter mes élèves et c'est mise fréquemment en arrêt... pour s'arrêter définitivement 15 jours avant les vacances de Noël (peut-être avait-elle prévu des vacances en famille?). Ma dernière remplaçante à qui j'avais demandé de m'informer de ce qu'il restait à faire m'a laissé sans aucune info (autre qu'un semblant de cahier de texte), visiblement trop contente de partir... Tiens, c'est amusant, il y a des suppléants, qui savent ce que c'est de devoir tout préparer au dernier moment et qui se fichent de laisser une jeune maman épuisée dans la m...
Mais ce n'est que mon histoire... je ne voudrais pas généraliser.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum