Pfff, par où commencer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pfff, par où commencer...

Message par Frisouille le Lun 4 Oct 2010 - 21:20

Il ya des fois où mon poste bizarre, je le jetterai bien aux orties...

Je vous explique mon souci, qui est complexe.

Je n'ai donc pas de classe à moi.

En cette rentrée 2010, mon collège a obtenu du Rectorat des heures en Langue Vivante Régionale ( comprenez = créole) dispensées aux 6èmes et 5èmes.
Parallèlement, bibi est chargée de faire progresser les élèves en français. Vaste programme n'est-ce pas. Je suis donc censée assurer une heure de cours en demi-groupe à chaque classe, tandis qu'une autre heure de soutien de français est assurée par une Assistante pédagogique. J'en prépare le contenu.

Il est notoire que nos élèves (les vôtres, les miens) ont des problèmes en compréhension de textes et en production, donc mon projet annuel est de les faire lire des textes -de plus en plus longs- et de leur en faire produire à partir des exemples vus en classe. Je pensais confier à l'assistante le travail sur la langue nécessaire à la production écrite.

Or donc, je choisis une fable pas très difficile, assez proche de l'imaginaire des élèves (elle se passe en Afrique) et pour l'écriture un passage m'intéresse : la transformation d'un passage fait de phrases non-verbales à un paragraphe composé de phrases verbales.

Mais là, hic : dois-je revenir sur la distinction modes personnels- modes non-personnels pour permettre le repérage des verbes à l'infinitif ? j'ignore si mes collègues ont revu ce point, aucune n'est d'accord pour me transmettre à l'avance sa progression.
Bref, je ne sais comment m'y prendre et cela m'embête d'autant plus que c'est l'assistante qui devrait assurer ce cours-là. J'ai peur qu'elle se retrouve en difficulté si elle doit se coltiner les modes.


Désolée pour le pavé, si quelqu'un a un point de vue, une critique, une solution, un encouragement à me faire partager, je prends tout !

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par Reine Margot le Lun 4 Oct 2010 - 21:22

tu leur dis de mettre un verbe aux phrases qui n'en ont pas, et un verbe qui soit conjugué. épivala. Very Happy

suis efficace ce soir moi... lol!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par Frisouille le Lun 4 Oct 2010 - 21:31

"Conjugué Madame, kézaco ? "


scratch

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par Mélu le Lun 4 Oct 2010 - 21:33

Tu fais les yeux doux à tes collègues pour qu'ils revoient les modes ? Very Happy

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par Reine Margot le Lun 4 Oct 2010 - 21:35

@Frisouille a écrit:"Conjugué Madame, kézaco ? "


scratch

ah, à ce point-là.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par Frisouille le Lun 4 Oct 2010 - 21:43

Bon, j'ai compris, je me prends trop la tête.

Vais bidouiller un truc sans embêter mon monde, moi...


Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par Frisouille le Lun 4 Oct 2010 - 21:44

marquisedemerteuil a écrit:
@Frisouille a écrit:"Conjugué Madame, kézaco ? "


scratch

ah, à ce point-là.

Vi, vi...
Pas tous hein, mais de trop nombreux.... Des qui ne savent pas ce que c'est qu'une personne, ou le nombre et le genre à propos des noms.... Rolling Eyes

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par Esméralda le Lun 4 Oct 2010 - 21:47

@Frisouille a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
@Frisouille a écrit:"Conjugué Madame, kézaco ? "


scratch

ah, à ce point-là.

Vi, vi...
Pas tous hein, mais de trop nombreux.... Des qui ne savent pas ce que c'est qu'une personne, ou le nombre et le genre à propos des noms.... Rolling Eyes

Mais comment laisse-t-on des gamins dans une telle mouise ?

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par JPhMM le Lun 4 Oct 2010 - 21:51

@Esméralda a écrit:
@Frisouille a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:
@Frisouille a écrit:"Conjugué Madame, kézaco ? "


scratch

ah, à ce point-là.

Vi, vi...
Pas tous hein, mais de trop nombreux.... Des qui ne savent pas ce que c'est qu'une personne, ou le nombre et le genre à propos des noms.... Rolling Eyes

Mais comment laisse-t-on des gamins dans une telle mouise ?
Ce qu'elle nous a pas dit, c'est qu'ils sont d'origine japonaise.

Nihonjin desu.
Pas de sujet, pas de personne, pas de nombre, pas de genre. Facile.
CQFD.
Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par Frisouille le Lun 4 Oct 2010 - 21:52

@Esméralda a écrit: Mais comment laisse-t-on des gamins dans une telle mouise ?

C'est ce qui fait que nous sommes en RAR : les gamins cumulent les problèmes de tous ordres : sociaux, familiaux, intellectuels et pour certains cognitifs.

Vous ne serez pas étonné(e)s d'apprendre que vous me faites rêver avec vos séquences sur l'île au Trésor ou Claude Gueux, et bien d'autres encore...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pfff, par où commencer...

Message par Frisouille le Lun 4 Oct 2010 - 21:53

@JPhMM a écrit:

Ce qu'elle nous a pas dit, c'est qu'ils sont d'origine japonaise.

Nihonjin desu.
Pas de sujet, pas de personne, pas de nombre, pas de genre. Facile.
CQFD.
Razz

lol!

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum