insulte d un élève: fin

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

insulte d un élève: fin

Message par queen le Lun 4 Oct 2010 - 22:47

Ce soir, je suis vraiment fatiguée: physiquement, moralement...
Un élève m a insultée. Je sais que je suis en surpoids, mais je me suis pris ça en pleine tronche. Je vis quotidiennement avec mes complexes. Je me doute que certains élèves se moquent derrière mon dos. Certains adultes le font peut être aussi après tout... Mais là, je suis fatiguée. J ai fait un rapport. L insulte y figure en gros et j en ai honte. J aurais préféré un truc du genre "p...e", je vous jure, j aurais trouvé ça moins violent. Les parents seront appelés. J en ai parlé à mon mari mais bon, la seule façon de me réconforter c est de me dire que l élève est un connard et c est tout passe moi le sel...
Ca vous est déjà arrivé qu on s en prenne à vous, à votre physique?


Dernière édition par queen le Ven 8 Oct 2010 - 19:00, édité 1 fois

queen
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Libé-Ration le Lun 4 Oct 2010 - 22:57

Ah, Queen, ma pauvre ! Mais quels sales gosses !
TU as eu raison de faire un rapport, j'espère que l'administration suit dans ton établissement !
Poutous de soutien !!!!

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par JPhMM le Lun 4 Oct 2010 - 23:09

Moi qui suis un peu maigrichon (j'ai un peu de sang vietnamien (indochinois on disait à l'époque, et c'est un trait de ma famille de ce côté-là qui perdure), j'ai eu quelques fois des remarques (mais jamais d'insultes).

L'insulte de tout ordre envers quiconque (prof, élève, ATOSS, personnage historique évoqué en cours, etc) est l'une des choses qui m'est le plus intolérable. D'ailleurs je suis toujours dans ce cas-là absolument intolérant et sanctionne très durement à chaque fois.

Faire un rapport est normal. Tu n'as pas à accepter d'être insultée et blessée. C'est inadmissible, et l'élève doit assumer les conséquences de son acte.
Du moins, c'est ma position dans un tel cas.

Je ne peux que me représenter combien l'épreuve doit être dure pour toi. De tout cœur, courage !


Dernière édition par JPhMM le Lun 4 Oct 2010 - 23:10, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par moi le Lun 4 Oct 2010 - 23:10

Ah! Eux qui ont souvent le mot "respect" à la bouche ont bien du mal à l'appliquer!
Je ne sais pas ce qui est prévu comme sanction mais un devoir écrit autour de ce thème serait peut-être une idée, non?
Je suis de tout cœur avec toi

_________________
"Il existe un autre monde mais il est dans celui-ci." (W.B. Yeats)

moi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par val09 le Lun 4 Oct 2010 - 23:10

Ne te dénigre pas, Queen ! Plein de bisous

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par AerisLike le Lun 4 Oct 2010 - 23:12

Demande une lettre d'excuse aussi!
C'est ce que j'ai demandé à une élève après qu'elle m'aie dit "vous faites pitié".

Courage, ce sont vraiment des ptis c*** .

AerisLike
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Celeborn le Lun 4 Oct 2010 - 23:15

@moi a écrit:
Je ne sais pas ce qui est prévu comme sanction mais un devoir écrit autour de ce thème serait peut-être une idée, non?

Un conseil de discipline, oui !

Tout mon soutien, Queen !!! Ne laisse pas un sale gosse avoir ta peau : il ne le mérite pas.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par queen le Lun 4 Oct 2010 - 23:18

Merci vous êtes gentils. Ca m a mis un coup au moral car c est qq chose que je n assume pas, mais vraiment pas. J ai précisé que je donnerai un travail sur le respect et que j attendais des excuses. Je ne sais pas comment ça sera traité par la direction. J arrive dans ce collège et je n y suis qu à mi temps, alors c est moins évident d être intransigente sur le suivi de l "affaire.

queen
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par liliepingouin le Lun 4 Oct 2010 - 23:20

certains élèves sont vraiment c***

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par mel93 le Lun 4 Oct 2010 - 23:24

Je t'embrasse fort pour te réconforter...

mel93
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par hophophop le Lun 4 Oct 2010 - 23:29

Je trouve ça affreux. Je n'aime pas mon physique non plus, et même si je ne suis pas en surpoids, si un jour on s'en prend à ma tronche ou à mon corps _ ou mes cheveux, oui je cumule les complexes ! - , je me sentirai à moitié détruite. Un collègue l'a fait un jour, il était sur le point de devenir un ami. Depuis je le méprise et 2 ans après j'en suis tjs blessée. Pour un élève ma réaction ne serait pas la même, mais j'en serais également peinée. C'est finalement humain d'être atteint dans ces cas-là. Mais les gamins doivent avant tout comprendre que ça ne se fait pas, point barre. Bats-toi pour ça, et parce qu'on tous droit au respect. C'est notre rôle d'"éducateur" qui fait aussi qu'on s'en prend plein la tête pour pas un rond....

Bref, courage. J'espère que l'admin sera à fond avec toi !

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Robin le Lun 4 Oct 2010 - 23:31

@queen

Je comprends l'épreuve que vous traversez ; je suis actuellement à la retraite depuis le mois de juin et j'en ai beaucoup subi, moi aussi.

J'ai encore dans la tête l'image de cet élève le dernier jour de ma présence dans le deuxième établissement où j'enseignais l'année dernière (un certain Jordan de 4ème 3), s'avançant vers moi (je pensais que c'était pour me serrer la main et me dire au revoir... ou plutôt adieu)... Il fit semblant de le faire et leva la main au dernier moment avec un éclat de rire sardonique ; les camarades qui étaient autour de lui étaient interloqués, mais il avait brillé l'espace d'un instant... On brille comme on peut. Je n'ai rien dit, je n'ai rien fait, je suis sorti de l'établissement, je suis monté dans ma voiture et je suis rentré chez moi sans assister à la suite des "réjouissances" (une soirée avec des grillades, des parents, des élèves et du vin rouge). Je vous embrasse et vous exhorte à vous défendre ; comme je comprends le titre du livre de Maurice Maschino : "Vos enfants ne m'intéressent plus !" : 1°) rapport écrit au chef d'établissement 2°) demande d'excuses écrites de la part du petit c... qui vous a insultée (il faudrait en demander aussi à ceux qui l'ont "fabriqué") ; j'ai honte pour lui et pour eux.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Hermione0908 le Mar 5 Oct 2010 - 0:02

Courage Queen, n'ajoute pas l'auto-dénigrement à cette attitude plus que mesquine et vile. fleurs2

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par sand le Mar 5 Oct 2010 - 5:59


sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par moon le Mar 5 Oct 2010 - 6:13

Courage, Queen. Tu n'as surtout pas à avoir honte ce cette insulte. Une insulte, c'est gratuit, méchant, c'est fait pour faire mal dans la plupart des cas. Alors forcément, les gamins visent ce qui touche le plus. Tu ne vas pas en plus lui faire le plaisir, à ce petit c.......de te laisser toucher par ses propos! Je sais que c'est dur quand on est visé, mais c'est ce qu'il faut essyayer de se dire pour prendre de la distance. Et même si tu avais été "parfaite", physiquement (désolée pour ce terme ultra réducteur), il aurait trouvé autre chose pour t'atteindre. Ils trouvent toujours tu sais!
J'espère que ce gamin sera bien remis à sa place par l'administration. Et pour te rassurer - tu dis que tu as eu honte d'écrire cela sur le rapport - on a souvent honte quand on écrit un rapport, parce que c'est toujours difficile de se confronter à l'écrit à tout ce qui s'est passé ( et en général, quand on fait un rapport c'est qu'il y a beaucoup à dire).
Il a voulu t'atteindre, et bien renvoie lui ça à la tête. Sois fière de ce que tu es, de qui tu es. Ne serait-ce aussi que pour d'autres gamins de ton collège qui sont peut-être dans ta situation.

moon
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par thrasybule le Mar 5 Oct 2010 - 6:30

@queen a écrit:Ce soir, je suis vraiment fatiguée: physiquement, moralement...
Un élève m a insultée. Je sais que je suis en surpoids, mais je me suis pris ça en pleine tronche. Je vis quotidiennement avec mes complexes. Je me doute que certains élèves se moquent derrière mon dos. Certains adultes le font peut être aussi après tout... Mais là, je suis fatiguée. J ai fait un rapport. L insulte y figure en gros et j en ai honte. J aurais préféré un truc du genre "p...e", je vous jure, j aurais trouvé ça moins violent. Les parents seront appelés. J en ai parlé à mon mari mais bon, la seule façon de me réconforter c est de me dire que l élève est un connard et c est tout passe moi le sel...
Ca vous est déjà arrivé qu on s en prenne à vous, à votre physique?
Tu as très bien fait pour le rapport et j'espère qu'il va avoir une sanction exemplaire...

_________________
Je crie, Regarde,
La lumière
Vivait là, près de nous !

Yves Bonnefoy

Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


"Tout s'écrase"

thrasybule
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par nevermore le Mar 5 Oct 2010 - 6:40

Bon courage Queen, et surtout n'attache pas d'attention à cette insulte en particulier. Tu as très bien fait pour le rapport et j'espère que le gamin sera sévèrement sanctionné. Tu sais, quand j'étais en banlieue, un élève que je ne connaissais pas m'a traité de petite p**te (eh oui je fais moins d'1,50m, il fallait adapter à mon physique quand même) et même si je sais que je ne suis pas une péripatéticienne, c'est l'insulte qui blesse parce que c'est violent et gratuit.
Tout mon soutien et ne lâche pas l'affaire. I love you

nevermore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Daphné le Mar 5 Oct 2010 - 6:47

J'espère bien qu'il y aura sanction, non mais c'est inadmissible ça ! Tiens bon Queen et tiens nous au courant de l'évolution de la situation.
On est comme on est à on n'a pas à se faire insulter là-dessus.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Daphné le Mar 5 Oct 2010 - 6:48

@hophophop a écrit:Je trouve ça affreux. Je n'aime pas mon physique non plus, et même si je ne suis pas en surpoids, si un jour on s'en prend à ma tronche ou à mon corps _ ou mes cheveux, oui je cumule les complexes ! - , je me sentirai à moitié détruite. Un collègue l'a fait un jour, il était sur le point de devenir un ami. Depuis je le méprise et 2 ans après j'en suis tjs blessée. Pour un élève ma réaction ne serait pas la même, mais j'en serais également peinée. C'est finalement humain d'être atteint dans ces cas-là. Mais les gamins doivent avant tout comprendre que ça ne se fait pas, point barre. Bats-toi pour ça, et parce qu'on tous droit au respect. C'est notre rôle d'"éducateur" qui fait aussi qu'on s'en prend plein la tête pour pas un rond....

Bref, courage. J'espère que l'admin sera à fond avec toi !

Un collègue affraid

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Cava le Mar 5 Oct 2010 - 8:08

Encore un autre message de soutien!

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par LM le Mar 5 Oct 2010 - 8:11

Mais c'est grave quand même! Est-ce qu'on leur fait des réflexions nous?
Où est le respect?
Je t'envoie tout mon soutien Queen! Ne te mine pas pour ça...

Hophophop, je rêve, de la part d'un collègue c'est affraid
Remarque certains collègues mâles de mon établissement ont bien donné leurs "préférences" en matière de collègues féminines!!! Et noté mes kilos en trop aussi. Je les envoyés bouler assez méchamment.

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Pseudo le Mar 5 Oct 2010 - 8:24

Les insultes concernant mon apparence physique, j'ai connu ça, bien sur. Et ce n'est pourtant pas ce qui m'a le plus marqué, finalement, dans ma vie adulte (ce fût en revanche destructeur dans l'enfance et l'adolescence).

Soit fière de toi ! Et méprise ce morveux même pas capable d'aller au delà de l'insulte la plus bête qui soit.

J'ai connu deux cas d'insultes d'élève concernant mon poids. Un a été exclu de l'établissement (ce fût le goutte d'eau qui a permis de le virer). L'autre n'a plus osé reparaitre dans l'établissement. C'était au mois de juin, il partait en seconde. Dans les deux cas j'ai fait un rapport, et j'ai suivi l'affaire de très près. Mais il est vrai qu'écrire sur un papier, qui sera lu par nombre de personne, ce qu'on a entendu ("grosse vache" "madame100kg", et autre joyeusetés) c'est à la limite du supportable.

Mais ce qui me reste de plus indélébile, c'est la remarque d'un enseignant, concernant une élève en sur-poids. Elle avait traité un autre élève, d'une bêtise proverbiale, de "con", parce qu'il l'avait traité de "sale grosse". Ce prof distingué a dit : "pourtant c'est vrai qu'elle est grosse". J'ai répliqué : "pourtant c'est vrai qu'il est con". Mais le mal était fait : se faire traiter de con, c'est une insulte, même quand on est bête comme ses pieds. Se faire traiter de "sale grosse", c'est anodin.


Dernière édition par Pseudo le Mar 5 Oct 2010 - 8:38, édité 1 fois

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par LM le Mar 5 Oct 2010 - 8:29

Oui, Pseudo, tu as raison!

Je connais des collègues qui ne se gênent pas pour commenter le physique de certains/certaines élèves en surpoids!!! Du genre: "Ah! tu l'as Machine en 3ème? T'as vu son c**? t'as pas peur de te faire écraser?"

C'est le genre de trucs que je ne supporte pas. Et en général, mes réflexions ne "contribuent en rien au réchauffement climatique" dirait ma collègue d'HG.

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par minnie le Mar 5 Oct 2010 - 8:40

Courage ma belle.
J'espère que ton administration sera à la hauteur.
C'est con, mais quand je vois ton avatar, ce que je me dis, c'est que ce corps que tu n'aimes pas sait faire de bien jolies choses.... sunny

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: insulte d un élève: fin

Message par Nasopi le Mar 5 Oct 2010 - 8:45

fleurs

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum