Faire un brouillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire un brouillon

Message par orphee le Mar 5 Oct 2010 - 8:52

Mes élèves de 3ème ne savent pas faire de brouillon (ils rédigent tout au brouillon puis recopient). Quels conseils leur donner ? Avez-vous une fiche méthode pour faire un brouillon ? Merci de votre aide.

orphee
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par melaniguiz le Mar 5 Oct 2010 - 13:56

Le mieux est de ramasser leur brouillon et de leur souligner leurs fautes, de leur indiquer les répétitions, les mal dits, les manquements à la consigne. Ensuite une nouvelle séance où ils doivent se corriger sur leur brouillon, en rajoutant ce qu'il manquait, en modifiant certaines parties de phrase selon ce que tu leur as mis. Et ensuite seulement, ils auront le droit de recopier au propre. Pour les marquer, quand tu leur rends leur copie, tu leur donnes leur note et la note que tu aurais mis à leur brouillon s'ils l'avaient recopié en l'état. Tu peux ensuite faire une fiche avec eux de ce qu'il faut vérifier et modifier avant de recopier, en fonction de ce que tu leur avais demandé de faire, comme ça les autres fois tu les laisses faire eux mêmes. Malheureusement ils sont en 3e et j'ai peur que ce soit bien tard pour changer leurs réflexes, surtout qu'ils sont toujours persuadés que leur brouillon est très bien en l'état...

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par V.Marchais le Mar 5 Oct 2010 - 15:14

Pour ma part, j'impose une utilisation du brouillon très différente de celle de Mélaniguiz. Je ne veux pas que les élèves rédigent. Le problème de mes élèves, c'est qu'ils écrivent au kilomètre, sans réfléchir au sujet, à ses contraintes, à ce qui va leur permettre de réussir, ni surtout ordonner leurs idées. C'est non seulement mal écrit, mais aussi mal construit. Et puis, tout rédiger, se retrouver avec un truc imb... able que j'ai du mal à corriger et devoir tout recopier, je trouve ça pas très motivant. Bref, je veux casser cette habitude de se lancer tête baissée dans un truc rédiger.
J'impose donc de faire un plan au brouillon, que l'on apprend à détailler petit à petit.
On commence à gauche de la feuille (sens de lecture) : après analyse du sujet, on repères les attentes et on note les grandes lignes de ce qu'on va écrire. Ex : arrivée d'un personnage, son portrait, il entre dans un château, description du château. On note chaque étape en laissant beaucoup de place entre elles.
Une colonne plus à droite, en face de chaque étape, on détaille de quoi on va parler, et on réordonne si nécessaire : arrivée du personnage : quelques notes sur le cadre ; portrait : du général au particulier, silhouette, allure, visage, cheveux, etc. Il entre : détail des actions successives. L'extérieur du château avant, l'intérieur après. Plus à droite, encore une colonne plus détaillée : les partie du château, les détails du portrait que je vais retenir parce qu'ils ont de l'intéret...
Complètement à droite, on cherche les critères de réussite et on note du vocabulaire, mais toujours sans rédiger : lexique précis pour décrire le château ; vocabulaire connoté dans le portrait, pour rendre celui-ci saisissant... On peut faire figurer en couluer les mots de liaison, adopter un code pour les temps verbaux...
Rien n'est rédigé mais si l'élève fait le travail sérieusement, à la fin, pour rédiger, il n'a plus qu'à suivre point par point la colonne de droite, en transformant ses notes en phrases.
Cette manière de travailler au brouillon permet à ceux qui le veulent de développer de vraies méthodes, de mieux organiser leurs idées et d'apprendre à faire plus attention aux consignes et à mobiliser leurs connaissances, notamment lexicales. Cela fait progresser les élèves de bonne volonté. Evidemment, pour ceux qui refusent de tenir un stylo, pas de miracle...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par hophophop le Mar 5 Oct 2010 - 15:23

C'est génial cette idée Véronique. En fait je m'acheminais doucement vers un truc comme ça, mais pour le moment c'est bcp moins abouti (il faut dire aussi que je teste avec des 6° seulement pour le moment) : ils ont des tirets dans un tableau à 3 colonnes (une par paragraphe avec titre - thème imposé) : ils y mettent des "idées", et une place est laissée en bas du tableau pour noter juste qq mots de vocabulaire qu'ils veulent réutiliser ou des tournures de phrase (ça reste vide cette dernière place bien souvent parce que je ne prends pas assez de tps en classe pour décortiquer des tournures intéressantes, des périphrases, etc...)

Ta technique est quand même bien + évoluée, évolutive et structurante !

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par orphee le Mar 5 Oct 2010 - 20:46

Merci pour vos réponses, je vais essayer ta méthode Véronique, on verra s'ils s'en sortent mieux ainsi.

orphee
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par julie3 le Mar 5 Oct 2010 - 22:50

Ta méthode me séduit, Véronique. Dès la 4ème, je leur serine qu'il vaut mieux un bon plan qu'un brouillon rédigé qu'on recopie en l'état. J'essaie de leur faire comprendre que "leur brouillon" est une perte de temps...J'ai beau leur montrer comment faire un plan, chercher des idées avec eux... las... la fois suivante, je les vois écrire au fil de la plume, mâchouillant leur stylo, l'oeil au plafond, cherchant vaillamment l'inspiration ... et je suis prise de suées à l'idée de ce que je vais devoir lire.
Ta façon de procéder me semble plus progressive et méthodique que la mienne. Merci du tuyau. Petite question si tu repasses par là : combien de temps consacres-tu à l'élaboration de ce plan avec eux?
sunny

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par V.Marchais le Mer 6 Oct 2010 - 8:07

Hophophop, merci pour ton enthousiasme, mais rendons à César ce qui est à César : je n'ai guère inventé cette utilisation du plan, qui était assez classique chez les vieux instits, je n'ai fait que la reprendre.

J'ai oublié de préciser que je travaille ainsi surtout en 4e/3e. Dans les petites classes, j'impose moi-même le plan et ses principales étapes, le "brainstormnig" se fait à l'oral.

Julie, pour les deux premières rédactions que nous faisons en classe, je prends deux heures consécutives, sur lesquelles plus d'une heure, voire une heure et demie est consacrée à ce travail, réalisé collectivement. Les derniers quarts d'heure, je demande aux élèves de commencer à rédiger.

Au début, il y en a plein qui râlent, qui trouvent que je les retarde, que tout ça ne sert à rien. Et puis quand ils rédigent en sachant que le plan réalisé ensemble tient forcément la route, ils se rendent compte que ça va très vite - certains finissent dans ce laps de temps de deux heures - et ça les épate. Pour le coup, ils sont contente. Il faut tout de même les ralentir, leur demander de faire quelques efforts syntaxiques : Tiens, là, tu as sur ton plan une liste de noms et d'adjectifs, mais pour les associer, ne te contente pas du verbe être, reprends l'exercice que nous avons fait sur les verbes expressifs... D'où l'intérêt de faire ce travail en classe.
Les élèves réalisent qu'avec un peu de méthode, une bonne rédaction en quelques heures (peut-être pas deux, mais trois, voire quatre avec la relecture pour l'orthographe et la ponctuation), c'est possible.

Peu à peu, je demande aux élèves d'élaborer eux-même le plan - d'abord le détail, puis l'ensemble. Je ramasse et je corrige le plan avant la rédaction - ça va plus vite qu'une double correction de rédac proprement dite.

Cette démarche ne fait pas de miracles. J'ai des élèves qui ont décidé une fois pour toute qu'écrire, ça les faisait ch... et me rendent huit lignes torchées quoi que je fasse. Pour ceux-là, j'écris invariablement "Tu ne respectes pas le plan demandé". Que voulez-vous y faire ? Mais les autres progressent, un peu pour certains, énormément pour d'autres. Disons que leurs récits sont nettement moins décousus - c'est le but.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par doctor who le Mer 6 Oct 2010 - 12:33

A la réflexion, je vais tenter le tableau. le problèle, c'est que je trouve ça un peu rigide, et j'ai peur que les élèves s'enferment dans ce cadre sans pouvoir en sortir. Mais ce qui me séduit, c'est la dernière colonne. Quand on y est, il n'y a plus qu'à faire des phrases. Il y a un côté magique.

Sinon, de manière plus informelle, je sui sun fan des listes : listes de noms pour une description, d'actions, pour un récit, à compléter par adjectifs et CdN dans le premier cas, circonstances dans le second.

je leur dis souvent qu'avant de faire ses courses on fait une liste. Variante : quand on fait à manger, on suit une recette, avec la liste des ingrédients et le déroulement des actions à accomplir.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par Leelou le Mer 6 Oct 2010 - 13:08

En plus , l'avantage( un des avantages) de ta méthode Véronique c'est de les préparer déjà un peu au lycée ...

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par julie3 le Mer 6 Oct 2010 - 15:15

Merci, Véronique.
J'ai deux heures d'affilé avec toutes mes classes une fois par semaine (à ma demande, justement pour la rédaction) et je prenais trois gros quarts d'heure pour faire un plan avec eux mais beaucoup moins méthodique que le tien. Et c'est vrai que les moins imaginatifs et les "rapides du stylo" s'y retrouvent. Je vais procéder comme toi pendant quelque temps puis je les lancerai seuls sur leur plan (travailler à deux aussi sur le plan, ils aiment bien aussi). Je comprends que cela ne fait pas de miracles mais si cela pouvait en décoincer quelques uns face à l'écrit. De toute façon nous travaillons sur le long terme ...
Contente de voir que je ne suis pas la seule à détester revenir sur la rédaction corrigée (mais nous devons être nombreux).
Doctor Who je prends la même image avec l'omelette aux champignons : que fait-on avant de déguster l'omelette aux champignons?
1) on cherche la recette : lecture du sujet
2) on va chercher des champignons et des oeufs : recherche des idées
..
Concernant le plan, on peut dire aux élèves plus à l'aise qu'ils peuvent s'en démarquer.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par oscar dheus le Dim 10 Oct 2010 - 17:31

Véronique, ta méthode me semble super structurante mais l'imposes-tu à tous tes élèves ?

_________________
je cherche une classe de correspondants CM2 en Normandie car nous viendrons visiter les plages du débarquement en fin d'année scolaire.

oscar dheus
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par V.Marchais le Dim 10 Oct 2010 - 18:43

Seulement à partir de la 4e. Avant, j'impose moi-même un plan, des mots de liaison, des structures de phrases travaillées par imitation, etc.

Je me demande ce que tu entends exactement par "imposer". Au début, nous apprenons ensemble à faire un plan, donc les élèves ont forcément le même à partir duquel rédiger. Mais peu à peu, ils apprennent à faire ce plan, et du moment que ce plan respecte le sujet et est cohérent, ils peuvent avoir des plans très différents les uns des autres.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire un brouillon

Message par Darjeeling le Dim 10 Oct 2010 - 19:00

Cette méthode me plaît beaucoup, Véronique. Je regrette de ne pas l'avoir fait pour la première rédaction de mes troisièmes. J'ai fait plutôt comme melaniguiz mais je ne suis pas complètement satisfaite. Merci pour l'idée.

Darjeeling
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum