je recherche le portrait d'Erec (n'ayant pas le livre) merci d'avance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

je recherche le portrait d'Erec (n'ayant pas le livre) merci d'avance

Message par pluiedor le Mer 6 Oct 2010 - 9:28

tt est dans le titre

pluiedor
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: je recherche le portrait d'Erec (n'ayant pas le livre) merci d'avance

Message par V.Marchais le Mer 6 Oct 2010 - 9:32

Quel portrait recherches-tu, Pluie d'or ? Il y en a plusieurs, dans l'oeuvre. De mémoire, au moins un portrait initial et un second portrait du point de vue d'Enide, subjuguée, croisé avec le portrait d'Enide vue par Erec, pas moins subjugué. Personnellement, j'ai un faible pour ce passage. Mais ce n'est peut-être pas celui que tu cherches.
Précise ta demande et j'essaierai de retrouver le texte.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: je recherche le portrait d'Erec (n'ayant pas le livre) merci d'avance

Message par pluiedor le Mer 6 Oct 2010 - 9:43

le portrait initial qui met en avant le chevalier que représente Erec...(moi aussi j'ai un faible pour le même passage )

pluiedor
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: je recherche le portrait d'Erec (n'ayant pas le livre) merci d'avance

Message par V.Marchais le Mer 6 Oct 2010 - 9:44

Je vais regarder ça.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: je recherche le portrait d'Erec (n'ayant pas le livre) merci d'avance

Message par V.Marchais le Mer 6 Oct 2010 - 10:05

Est-ce celui-là ?

Le lendemain, dès que le jour point, le roi se lève et se prépare ; pour aller dans la forêt il revêt une tunique courte. Il fait éveiller les chevaliers, harnacher les chevaux de chasse. Les voici tous en selle qui partent, munis de leurs arcs et de leurs flèches ; et après eux la reine se met en route, accompagnée d'une seule suivante - une demoiselle, fille de roi ; elle monte un palefroi blanc. Derrière survient, piquant des éperons, un chevalier.
C'était Erec ; il était à la Table Ronde et avait grand renom à la cour ; depuis qu'il s'y trouvait, il éclipsait tous les chevaliers par sa réputation, et il était d'une telle beauté qu'on n'aurait pu trouver plus beau en aucun pays. Il était paré de beauté, de vaillance, d'élégance, et n'avait pas vingt-cinq ans. Jamais un homme de son âge n'avait montré tant de vaillance. Qu'ajouter pour parler de ses exploits ?
Vêtu d'un manteau bordé d'hermine, il montait un cheval nerveux. Il arriva au galop, découvrant une tunique d'une soie rare, de celles qu'on fait à Constantinople ; aux jambes il portait des chausses élégamment coupées et ajustées. Bien ferme sur ses étriers, il avait aux pieds des éperons d'or. Cependant, il n'avait aucune arme hors sa seule épée.

Chrétien de Troyes, Erec et Enide, trad. de Michel Rousse pour GF-Flammarion.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum