Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par InvitéN le Ven 19 Nov 2010 - 10:07

@Jane a écrit:j'ai trouvé l'adjointe très réaliste en sortant de la salle: "on va avoir du mal à trouver des PP en 3° l'an prochain".


idee topela

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par kensington le Ven 19 Nov 2010 - 12:26

Je me demande toujours si les gens ont bien lu le texte du socle commun quand je lis certaines réactions. Je ne vois pas, par exemple, ce qu'il y a de risible dans le post de willou974 ou ce qui peut suggérer une quelconque servilité. Ce qui n'empêche pas d'émettre un avis différent, de vraiment débattre.

Tous les posts sur le socle tournent au dénigrement ironique, à la caricature déclinant le thème des petites croix dans tous les sens, au rejet offusqué et indigné parce qu'il ne pourrait pas en être autrement voyons; mais c'est souvent tout. John a un jour ouvert un topic de débat sérieux sur la question et ça n'a pas été très loin ou ça a tourné à ce que je viens de décrire.

Je ne suis absolument pas intéressé par les "délires" pédagos, beaucoup des réformes des dernières années me semblent extrêmement nuisibles, je suis attérré par la baisse de niveau générale qu'on dissimule ou nie, les problèmes graves de maîtrise de la langue et les cours de grammaire et d'orthographe en fac, je trouve ça scandaleux et honteux dans un pays comme le nôtre et le débat sur la suppression des notes c'est complètement ridicule. Je suis pour les notes, les connaissances, la transmission de notre culture et de notre patrimoine et l'exigence de certains acquis à certaines étapes sous une forme ou une autre. Et je crois à l'émancipation par le savoir (le savoir mis en oeuvre dans des compétences et le savoir pour lui-même qui ne "sert à rien").

Mais, franchement quand je lis le texte du socle commun (je ne parle pas du livret de compétences) et ce qu'on y décrit comme devant être acquis par tous les élèves au cours de leur scolarité obligatoire (en terme de connaissances et de compétences), je ne vois pas ce qu'il y a de scandaleux et je trouve que c'est même très ambitieux quand on considère le niveau réel de la plupart des élèves (et pas seulement ceux de ZEP). Et ça on n'en parle jamais ou très peu ici. Dommage.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par zabriskie le Ven 19 Nov 2010 - 12:39

Je suis assez d'accord avec toi, Kensington : c'est très ambitieux, et honorable de s'être mis au travail pour énoncer noir sur blanc ce qu'un élève doit maîtriser pour s'en sortir dans la vie, quel est le bagage minimum.

Maintenant, là où tout se casse la figure, c'est quand on sait que nos élèves ne pourront pas se présenter au brevet sans avoir validé ces compétences. Aucun chef d'établissement ne voudra refuser à ses élèves la possibilité de passer cet examen ; pour certains élèves, ce sera le seul qu'ils auront.

Là, nous n'apprenons rien : tous les élèves n'ont pas le même niveau en sortant du collège ; le souci, c'est que nous n'avons rien à proposer à ceux qui ne valideront pas les compétences. Donc les CDE "lisseront" les validations.
J'en ai discuté sérieusement avec ma CDE cette semaine. Elle envisage de "corriger" la validation pour les élèves dont elle pense qu'ils auront une chance au brevet. Elle laissera le socle non-validé pour ceux qui visiblement ne décrocheront pas l'examen... c'est vraiment un beau bricolage, qui met à mal tout le travail que l'on peut faire en amont, en équipe, par discipline, et qui ouvre grand la porte à une disparité terrible entre les établissements.

D'autre part, les objectifs énoncés par le socle, que je dénigre pas pour le travail de formalisation respectable qu'il représente, correspondent ni plus ni moins à ce que nous tâchons de faire acquérir et de développer chez nos élèves par la mise en oeuvre des programmes officiels. Ça donne donc quand même l'impression qu'on rajoute une couche superflue.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par kensington le Ven 19 Nov 2010 - 12:54

Le problème de l'évaluation est réel et c'est préoccupant car ça pourrait être l'occasion d'un "moment de vérité": on évalue réellement et sans laxisme, on ne lisse pas, on ne dissimule rien et on montre ainsi à tout le monde (les parents en premier) la réalité des choses, l'état dans lequel on est et l'urgence de se mettre au boulot.

Les principaux vont se retrouver à valider des trucs aussi parce que dans certains collèges il n'y a qu'eux qui vont se préoccuper de cela ou parce que la moitié des profs seulement vont le faire et rendre inutile le travail de leurs collègues en plus.

Tu as raison sur le fait que le contenu du socle est d'une façon ou d'une autre dans les programmes officiels (donc en effet pourquoi s'offusquer de ce socle comme un truc honteux?). La nouveauté est tout de même l'évaluation de tout ça en terme de compétences. Là encore les compétences définies dans le livret en question sont loin, très loin d'être acquises par les élèves qui sortent du collège depuis de nombreuses années. Et quand je les lis je ne suis pas choqué. Je l'ai écrit dans un autre topic, on est loin du complot libéral et des compétences parfois très réductrices en effet qu'on peut utiliser dans le domaine de l''entreprise. Et on peut très bien évaluer les compétences du socle avec un très riche contenu en termes de connaissances, de culture, de choix de supports dans notre enseignement.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par oursdestropiques le Ven 19 Nov 2010 - 13:39

Je suis pas étonné que certain(e) soit mort(e) de rire devant mon post.
Au fond j'y vois la réaction de ceux à qui mes collègues présentent leur travail lors des réunions. Moi je me dis que si ca peut m'aider à mettre sur pied un truc pour faire progresser ceux qui ont besoin d 'aide je prends.
Après il y aura toujours ceux qui répondront que , eux ils font ainsi depuis 15ans et que non ils changeront pas. Il y a des profs plus jeunes qui diront qu'ils ont d'autres chat à fouetter que mettre des croix.
Après ma chance a été d'avoir un tuteur qui pense que le socle commun est utile et qui m'a convaincu.
Mais voir l'évaluation du socle comme simplement mettre des croix est très réducteur je pense.
Qu'est ce qu'on évalue tous les jours? Le socle peut nous guider. Moi qui commence en tout cas il m'aide. Ca reste mon avis et il est personnel.

oursdestropiques
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par LM le Ven 19 Nov 2010 - 13:43

Moi je ris simplement quand je sais que mon IPR n'est absolument pas capable de répondre à une seule de nos questions sur le socle, ni quelle est son utilité et j'en passe...

Mais bon c'est comme tout le reste, B2I, socle, histoire des arts...je donne mon avis simplement.

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par kensington le Ven 19 Nov 2010 - 13:53


Ah, mais c'est très bien de donner ton avis. Un forum c'est fait pour ça, non?
Mais MDR, c'est un avis très vague quand même! Razz

En tout cas ce que tu dis de ton IPR est risible en effet (rire amer) car lui devrait être au courant et capable de répondre à vos questions.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par LM le Ven 19 Nov 2010 - 13:59

Je reconnais bien volontiers que "mort de rire" ne veut rien dire...J'ai juste failli m'étrangler en buvant mon café lorsque j'ai lu ce post.

On nous demande d'appliquer le socle alors que personne n'est capable de nous expliquer son utilité, sa mise en oeuvre, les modalités d'évaluation, la validation ou non brevet-socle...

C'est pourquoi je trouve ridicule l'idée de se précipiter dans des groupes de travaux permettant de fabriquer des "tableaux", nous attendons toujours certains documents "en cours d'élaboration" par nos IPR.
Quant au temps perdu à discuter en vain des pour et contre du socle...

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par minnie le Ven 19 Nov 2010 - 14:00

Jugement bref aussi de ma part : je veux bien bosser beaucoup, je veux bien bosser plus, mais assumer cette charge de travail en plus en sachant que ce que je ne validerai pas sera validé dans mon dos : non merci.
Et puis, honnêtement, en lettres, l'intitulé final des compétences est si vague que ça n'a aucun sens.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par kensington le Ven 19 Nov 2010 - 14:19

@LM a écrit:Je reconnais bien volontiers que "mort de rire" ne veut rien dire...J'ai juste failli m'étrangler en buvant mon café lorsque j'ai lu ce post.

On nous demande d'appliquer le socle alors que personne n'est capable de nous expliquer son utilité, sa mise en oeuvre, les modalités d'évaluation, la validation ou non brevet-socle...

C'est pourquoi je trouve ridicule l'idée de se précipiter dans des groupes de travaux permettant de fabriquer des "tableaux", nous attendons toujours certains documents "en cours d'élaboration" par nos IPR.
Quant au temps perdu à discuter en vain des pour et contre du socle...

Il y a quand même eu de la documentation publiée sur Eduscol qui est suffisamment claire même si un peu succinte. Il y a une introduction au texte du socle qui explique son rôle. Pour les modalités d'évaluation il y a les grilles de référence (on attend celle de 2010 qui tiennent compte des changements récents dans le livret, c'est vrai; mais celles de 2009 peuvent quand même servir de base), refaire des tableaux alors que le livret liste déjà ce qu'il faut évaluer, pas la peine je trouve.

La seule chose vraiment à faire selon moi c'est de répartir les items sur les différents niveaux: ça on évalue en 6e, ça en 5e etc. C'est quand même pas infaisable. En une demi-journée de pré-rentrée tous les collèges pouvaient faire ça, non? (c'est pas le cas où je suis, politique de l'autruche, après on râlera parce que le principal a validé!).

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par kensington le Ven 19 Nov 2010 - 14:31

@minnie a écrit:Et puis, honnêtement, en lettres, l'intitulé final des compétences est si vague que ça n'a aucun sens.

Franchement (j'ai relu les items pour la compétence 1, palier 3), je ne comprends pas pourquoi tu dis ça.
Tu veux dire que ça ne sert à rien d'évaluer si les élèves sont capables de faire ce qui est décrit? Que ce n'est pas faisable? Qu'ils ne peuvent pas arriver à faire cela en fin de collège? Qu'ils savent le faire de toutes façons? scratch

La validation dans notre dos, ça c'est un vrai problème mais on rattrape déjà des candidats au brevet ou au bac dans notre dos. Que font les syndicats pour dénoncer cela? S'y opposer? Demander la transparence?

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par InvitéN le Ven 19 Nov 2010 - 16:06

@LM a écrit:Moi je ris simplement quand je sais que mon IPR n'est absolument pas capable de répondre à une seule de nos questions sur le socle, ni quelle est son utilité et j'en passe...Mais bon c'est comme tout le reste, B2I, socle, histoire des arts...je donne mon avis simplement.

Tu es sûre qu'il est IPR Suspect affraid ?

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par minnie le Ven 19 Nov 2010 - 16:08

Je veux dire qu'écrire un texte lisiblement, spontanément ou sous la dictée en respectant l'orthographe et la grammaire n'a pas le même sens selon les profs, les collèges.

Même chose pour la lecture.

Je veux dire que je ne sais pas comment évaluer "être sensible" à une oeuvre d'art.


minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par InvitéN le Ven 19 Nov 2010 - 16:19

@minnie a écrit:Je veux dire qu'écrire un texte lisiblement, spontanément ou sous la dictée en respectant l'orthographe et la grammaire n'a pas le même sens selon les profs, les collèges.

Même chose pour la lecture.

Je veux dire que je ne sais pas comment évaluer "être sensible" à une oeuvre d'art.


Le socle commun est fait de compétences...et de connaissances, lesquelles ne sont pas directement évaluables ( sauf interros , quizz,etc...). C'est comme ça que je le comprends. En EPS nous n'évaluons que des connaissances procédurales ( en actes )!

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par kensington le Ven 19 Nov 2010 - 16:33

@minnie a écrit:Je veux dire qu'écrire un texte lisiblement, spontanément ou sous la dictée en respectant l'orthographe et la grammaire n'a pas le même sens selon les profs, les collèges.

Même chose pour la lecture.

Je veux dire que je ne sais pas comment évaluer "être sensible" à une oeuvre d'art.

Je comprends ce que tu veux dire mais pour les critères que tu cites (orthographe, grammaire, texte "lisible") je suppose qu'il ne devrait pas y avoir tant de divergences que ça entre collègues ou alors on se met d'accord. mais bon les règles de grammaire sont appliquées ou pas, en partie ou jamais. Il n'y a pas de fautes d'orthographes ou peu, il y a beaucoup ou trop. J'imagine que tu décides de ce genre de choses quand tu corriges une rédaction ou l'écriture d'un petit paragraphe sur un thème donné.

Si je devais évaluer la sensibilité à une oeuvre d'art (je ne suis absolument pas spécialiste de la question) et bien je vérifierais si l'élève a des choses à dire sur l'oeuvre en question, des choses qui tiennent debout, qu'il arrive à expliquer ou justifier de façon compréhensible, s'il est capable de faire le lien avec d'autres oeuvres qu'il aurait étudiées ou un mouvement artistique. Enfin en gros, qu'il ne raconte pas de grosses bêtises et qu'il tient bien compte de son sujet au lieu de dériver sur autre chose.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par kensington le Ven 19 Nov 2010 - 16:42

nateka a écrit:
@minnie a écrit:Je veux dire qu'écrire un texte lisiblement, spontanément ou sous la dictée en respectant l'orthographe et la grammaire n'a pas le même sens selon les profs, les collèges.

Même chose pour la lecture.

Je veux dire que je ne sais pas comment évaluer "être sensible" à une oeuvre d'art.

Le socle commun est fait de compétences...et de connaissances, lesquelles ne sont pas directement évaluables ( sauf interros , quizz,etc...). C'est comme ça que je le comprends. En EPS nous n'évaluons que des connaissances procédurales ( en actes )!

On peut évaluer "en acte" dans d'autres disciplines. En français, les collègues évaluent en acte quand ils font faire un exposé, quand ils font imaginer et rédiger un conte, la suite d'une histoire etc. Il y a quand même beaucoup de connaissances transmises au collège qui sont utilisables...
D'un autre côté: "Dégager, par écrit ou oralement, l'essentiel d’un texte lu", "Manifester, par des moyens divers, sa compréhension de textes variés", c'est complètement procédural ça. On fait lire quelque chose et on voit ce que l'élève en a compris. Enfin, j'ai l'impression que c'est le travail quotidien des collègues de français.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par minnie le Dim 21 Nov 2010 - 20:36

@kensington a écrit:
@minnie a écrit:Je veux dire qu'écrire un texte lisiblement, spontanément ou sous la dictée en respectant l'orthographe et la grammaire n'a pas le même sens selon les profs, les collèges.
Grosse divergences au contraire entre collègues, entre collèges de France ou de Navarre je n'en parle même pas.

Même chose pour la lecture.
Je veux dire que je ne sais pas comment évaluer "être sensible" à une oeuvre d'art.

Je comprends ce que tu veux dire mais pour les critères que tu cites (orthographe, grammaire, texte "lisible") je suppose qu'il ne devrait pas y avoir tant de divergences que ça entre collègues ou alors on se met d'accord. mais bon les règles de grammaire sont appliquées ou pas, en partie ou jamais. Il n'y a pas de fautes d'orthographes ou peu, il y a beaucoup ou trop. J'imagine que tu décides de ce genre de choses quand tu corriges une rédaction ou l'écriture d'un petit paragraphe sur un thème donné.

Si je devais évaluer la sensibilité à une oeuvre d'art (je ne suis absolument pas spécialiste de la question) et bien je vérifierais si l'élève a des choses à dire sur l'oeuvre en question, des choses qui tiennent debout, qu'il arrive à expliquer ou justifier de façon compréhensible, s'il est capable de faire le lien avec d'autres oeuvres qu'il aurait étudiées ou un mouvement artistique. Enfin en gros, qu'il ne raconte pas de grosses bêtises et qu'il tient bien compte de son sujet au lieu de dériver sur autre chose.

Mais ça n'a rien à voir avec la sensibilité ça. On peut être sensible sans avoir rien à dire, sans dire des choses qui tiennent debout. La sensibilité, ça passe par le corps, l'émotion, ni les mots, ni la culture qui consiste à faire le lien avec d'autres oeuvres.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par Hermione0908 le Dim 21 Nov 2010 - 20:39

LM, dans quelle académie es-tu ? En MP si tu veux.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par Invité5 le Dim 21 Nov 2010 - 20:47

Moi le SCC, ça me prend un temps fou ! et j'ai l'impression que c'est la grosse hypocrisie du moment !
Voilà ce que j'en pense...
Me voilà repartie mettre les croix dans les petites ca-cases pingouin

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par kensington le Dim 21 Nov 2010 - 20:48

@minnie a écrit:
@kensington a écrit:
@minnie a écrit:Je veux dire qu'écrire un texte lisiblement, spontanément ou sous la dictée en respectant l'orthographe et la grammaire n'a pas le même sens selon les profs, les collèges.
Grosse divergences au contraire entre collègues, entre collèges de France ou de Navarre je n'en parle même pas.

Même chose pour la lecture.
Je veux dire que je ne sais pas comment évaluer "être sensible" à une oeuvre d'art.

Je comprends ce que tu veux dire mais pour les critères que tu cites (orthographe, grammaire, texte "lisible") je suppose qu'il ne devrait pas y avoir tant de divergences que ça entre collègues ou alors on se met d'accord. mais bon les règles de grammaire sont appliquées ou pas, en partie ou jamais. Il n'y a pas de fautes d'orthographes ou peu, il y a beaucoup ou trop. J'imagine que tu décides de ce genre de choses quand tu corriges une rédaction ou l'écriture d'un petit paragraphe sur un thème donné.

Si je devais évaluer la sensibilité à une oeuvre d'art (je ne suis absolument pas spécialiste de la question) et bien je vérifierais si l'élève a des choses à dire sur l'oeuvre en question, des choses qui tiennent debout, qu'il arrive à expliquer ou justifier de façon compréhensible, s'il est capable de faire le lien avec d'autres oeuvres qu'il aurait étudiées ou un mouvement artistique. Enfin en gros, qu'il ne raconte pas de grosses bêtises et qu'il tient bien compte de son sujet au lieu de dériver sur autre chose.

Mais ça n'a rien à voir avec la sensibilité ça. On peut être sensible sans avoir rien à dire, sans dire des choses qui tiennent debout. La sensibilité, ça passe par le corps, l'émotion, ni les mots, ni la culture qui consiste à faire le lien avec d'autres oeuvres.

Je vois ce que tu veux dire mais il s'agit d'une épreuve orale donc on leur demande d'exprimer par des mots ce qu'ils ressentent. Et puis on est en collège, ça va pas non plus chercher l'analyse hyper-sophistiquée et les profs d'arts plastiques sont là pour dire ce qu'on peut attendre dans ce domaine.

Sinon, reste plus qu'à les brancher sur électrodes, faire défiler le diaporama et mesurer les réactions! Razz

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par spinozu le Dim 5 Déc 2010 - 22:54

Ce socle est une bêtise, mais une bêtise qui a le pouvoir est un folie:
a) Il enfonce des portes ouvertes, ex: quel prof de français ne savait pas qu'il fallait travailler l'orthographe, la capacité à lire et à s'exprimer de façon claire en travaillant la culture?
b) Il est une liste à la Prevert, pourquoi travailler la culture humaniste plutôt que la romantique? Pourquoi parler d'initiative et pas d'organisation, ou de mille autres valeurs que l'on peut attendre des élèves?
c) Elle ne permet aucune sanction ou sélection, donc elle n'a aucun poids. Ce n'est que de la paperasse à remplir par les profs.
d) Elle est ridicule par rapport au niveau des élèves, qui ne sont pas autonomes pour un sous et prennent encore moins d'initiative. Venez en 4ème et vous verrez les initiatives que prennent les élèves.
e) Enfin elle est dogmatique, car il faut réciter le socle commun comme une nouvelle bible novlangue, au risque de se faire taper sur les doigts par les inspecteurs qui demandent au stagiaire de prêcher la bonne parole aux anciens encore rétifs devant ces méthodes d'éducation révolutionnaires.

Bref, l'éducation nationale comme machine dévorante

spinozu
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par frankenstein le Dim 5 Déc 2010 - 23:01

@spinozu a écrit:Ce socle est une bêtise, mais une bêtise qui a le pouvoir est un folie:
a) Il enfonce des portes ouvertes, ex: quel prof de français ne savait pas qu'il fallait travailler l'orthographe, la capacité à lire et à s'exprimer de façon claire en travaillant la culture?
b) Il est une liste à la Prevert, pourquoi travailler la culture humaniste plutôt que la romantique? Pourquoi parler d'initiative et pas d'organisation, ou de mille autres valeurs que l'on peut attendre des élèves?
c) Elle ne permet aucune sanction ou sélection, donc elle n'a aucun poids. Ce n'est que de la paperasse à remplir par les profs.
d) Elle est ridicule par rapport au niveau des élèves, qui ne sont pas autonomes pour un sous et prennent encore moins d'initiative. Venez en 4ème et vous verrez les initiatives que prennent les élèves.
e) Enfin elle est dogmatique, car il faut réciter le socle commun comme une nouvelle bible novlangue, au risque de se faire taper sur les doigts par les inspecteurs qui demandent au stagiaire de prêcher la bonne parole aux anciens encore rétifs devant ces méthodes d'éducation révolutionnaires.

Bref, l'éducation nationale comme machine dévorante
...pour un premier message !! yesyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par Presse-purée le Dim 5 Déc 2010 - 23:47

Je veux dire qu'écrire un texte lisiblement, spontanément ou sous la dictée en respectant l'orthographe et la grammaire n'a pas le même sens selon les profs, les collèges.

Selon moi, c'est un des objectifs réels du socle... il faut mettre l'apparition du socle en relation avec le recrutement à la CLAIR et la fin de la carte scolaire. Chaque établissement aura son interprétation de la grille de compétences, chaque prof dans l'établissement devrai adhérer au projet commun ou se trouver un poste ailleurs, et les parents mettront les établissements du secteur en concurrence...

pourquoi travailler la culture humaniste plutôt que la romantique?

Le mot humaniste est placé là pour faire plaisir aux profs de sciences humaines et laisser penser que les concepteurs du socle poursuivent l'oeuvre de Budé, Montaigne et consorts. Dans l'esprit, éventuellement; dans les faits... chacun aura son appréciation.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par val09 le Dim 5 Déc 2010 - 23:52

@Hermione0908 a écrit:
Rose a écrit:moi ce que je ne comprends pas, c'est qu'on est un peu "obligé" de faire atteindre ce niveau à tous les élèves en fin de collège non?
mais d'un autre coté, s'ils ne sont pas validés, il se passe quoi?

Bref, je suis pour aller cocher sans regarder des trucs sur internet, sans me préoccuper de la géniale innovation pédagogique que cela constitue.
Et ma conscience va tres bien, merci!

Comme pour le B2i et les certifications en langue ? Le cde rajoute les croix là où elles manquent ? Puisque nous DEVONS avoir 100% d'élèves qui valident le livret de compétences. (Entendrais-jouer un air de pipeau qui souligne la fumisterie de la chose derrière moi ? Je crois que oui... Evil or Very Mad )

Comme le B2I, vaste fumisterie !! furieux
On ne sert qu'à mettre des croix, donc !

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par val09 le Dim 5 Déc 2010 - 23:59

@kensington a écrit: Le problème de l'évaluation est réel et c'est préoccupant car ça pourrait être l'occasion d'un "moment de vérité": on évalue réellement et sans laxisme, on ne lisse pas, on ne dissimule rien et on montre ainsi à tout le monde (les parents en premier) la réalité des choses, l'état dans lequel on est et l'urgence de se mettre au boulot.

Bien sûr, ça se serait trop beau ms ds les faits, tt le monde sait bien que, comme pour l'obtention du brevet, il y aura "harmonisation" dc validation pour tous = preuve que le niveau n'a pas du tt baissé !!! furieux

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle de compétences... concrètement , en collège ?

Message par John le Lun 6 Déc 2010 - 0:01

pourquoi travailler la culture humaniste plutôt que la romantique?

Honnêtement, voir cette question posée m'inquiète... Le mot "humaniste" n'est pas ici relatif au mouvement du 16eme siècle : il faut comprendre "humaniste" au sens général et moderne :

"La pensée révolutionnaire est humaniste. Cette affirmation : nous sommes aussi des hommes est à la base de toute révolution" (SARTRE, Sit. III, 1949, p. 188).
http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/visusel.exe?12;s=885749385;r=1;nat=;sol=3;

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum