Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Pierre_au_carré le Ven 7 Jan 2011 - 9:52

@Igniatius a écrit:
Ce qui me paraît essentiel : qu'ils sachent "lire" un coeff directeur grâce à deux points sur une droite (ainsi que l'ordonnée à l'origine),

Oui, il ne savent plus faire...


et qu'ils sachent déterminer une fonction affine dont on donne deux images. Aucun de mes secondes n'a vu ça donc je prends tout à zéro (mais c'est normal) mais si tu peux leur apporter des trucs là-dessus, c'est tjrs un plus !

C'est au programme, mais je vois mal l'élève moyen savoir le faire.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Igniatius le Ven 7 Jan 2011 - 13:41

@Pierre_au_carré a écrit:
marlène.N a écrit:pour ce qui est de la disparition des vecteurs, ça a été vraiment une mort annoncée pour les maths et la physique là.
quand j'ai démarré j'enseignais la relation de Chasles et la règle du parallélogramme en 3eme.
et un beau jour, on nous les enlève avec les translations et les rotations pour nous mettre des probas, des stats "approfondies"...le truc qui sert à rien...mais bon.

c'est super grave quand même...


J'ai une élève en cours particuliers en 2nde et son nouveau manuel est pas mal non plus : on y fait des TICE (copies d'écran de calculatrice) pour faire intelligent, mais ça ne vole pas très haut.
C'est plutôt consternant là aussi.

Tu m'étonnes !
J'utilise des vieux bouquins de 3è pour les vecteurs, tellement les nouveaux manuels sont intellectuellement faibles...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Invité le Ven 7 Jan 2011 - 14:21

Je me suis bien amusée l'année dernière lorsqu'il a fallu que j'explique à mes 2ndes comment passer de la relation de Descartes (n1sin(i1)=n2sin(i2)) à la valeur de l'angle i1! Déjà qu'ils n'arrivaient pas à manipuler les expressions littérales, alors la fonction réciproque de sin...
Ah oui, ils ignoraient aussi que sin(i) était compris entre -1 et 1... Heureusement que la réflexion totale n'était pas au programme...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par invitéW le Ven 7 Jan 2011 - 19:11

reçu aujourd'hui dans mon casier, c'est bon, j'ai le moral à zéro pour le week end :

Objet : Plan de formation
Acquisition de compétences pour un enseignement de mathématiques en
collèges.
Réunion d’information
L’effectif des professeurs de sciences physiques, titulaires de zone de remplacement dans
l’académie ne permet pas de confier à chacun d’entre eux un service d’enseignement ou desuppléance dans leur discipline, compte tenu des besoins observés.
Aussi, l’institution est amenée à solliciter certains d’entre eux pour effectuer un serviced’enseignement en mathématiques en collège, lorsque les besoins du service l’exigent.
Je souhaite que cette disposition prévue par la réglementation au travers du décret n°50-581 du 25 mai 1950, s’accompagne d’une formation, qui permette d’apporter à chaque
enseignant de sciences physiques une aide et un appui dans la mission qui lui est confiée.
A cet effet, un plan de formation a été construit, conjointement par les inspecteurspédagogiques de sciences physiques et de mathématiques, qui sera mis en oeuvre prochainement.
Une réunion d’information sur ce dispositif, à laquelle je vous demande d’assister est organisée le :
Mercredi 12 janvier 2011
De 14 heures à 16 heures

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Invité le Ven 7 Jan 2011 - 19:38

philip a écrit:reçu aujourd'hui dans mon casier, c'est bon, j'ai le moral à zéro pour le week end :

Objet : Plan de formation
Acquisition de compétences pour un enseignement de mathématiques en
collèges.
Réunion d’information
L’effectif des professeurs de sciences physiques, titulaires de zone de remplacement dans
l’académie ne permet pas de confier à chacun d’entre eux un service d’enseignement ou desuppléance dans leur discipline, compte tenu des besoins observés.
Aussi, l’institution est amenée à solliciter certains d’entre eux pour effectuer un serviced’enseignement en mathématiques en collège, lorsque les besoins du service l’exigent.
Je souhaite que cette disposition prévue par la réglementation au travers du décret n°50-581 du 25 mai 1950, s’accompagne d’une formation, qui permette d’apporter à chaque
enseignant de sciences physiques une aide et un appui dans la mission qui lui est confiée.
A cet effet, un plan de formation a été construit, conjointement par les inspecteurspédagogiques de sciences physiques et de mathématiques, qui sera mis en oeuvre prochainement.
Une réunion d’information sur ce dispositif, à laquelle je vous demande d’assister est organisée le :
Mercredi 12 janvier 2011
De 14 heures à 16 heures

Dans mon académie, nous n'avons pas eu droit à la formation, encore moins à ce type de lettre explicative.
J'aime le mot "solliciter"... Je ne savais pas que "recevoir un arrêté nous imposant ce type de remplacement" en était un synonyme!
Continuons dans la franche rigolade, l'arrêté de 1950 stipule (je cite):
"Les professeurs qui n'ont pas leur maximum de service dans l'enseignement de leur spécialité et qui ne peuvent pas le compléter dans un autre établissement d'enseignement public de la même ville peuvent être tenus, si les besoins du service l'exigent, à participer à un enseignement différent. Toutefois, les heures disponibles doivent, autant qu'il est possible, être utilisées de la manière la plus conforme à leurs compétences et à leurs goûts;"
Mais bon, ils doivent jouer sur le sens de l'expression "autant qu'il est possible"...

Bref, excusez-moi du terme, c'est du foutage de gueule!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Dulcinea le Ven 7 Jan 2011 - 19:47

salut les scientifiques,
Bienvenue dans la galère. Moi, on m'a forcé à enseigner le français en 6° alors que je suis prof d'espagnol. Sans formation, même à des 6°, c'est chaud!! Alors, j'ai pas mal bricolé!!!

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Invité le Ven 7 Jan 2011 - 19:56

@Dulcinea a écrit:salut les scientifiques,
Bienvenue dans la galère. Moi, on m'a forcé à enseigner le français en 6° alors que je suis prof d'espagnol. Sans formation, même à des 6°, c'est chaud!! Alors, j'ai pas mal bricolé!!!

C'est vrai que c'est bien connu, les profs de langue vivante ont des compétences en français, après tout, le français n'est qu'une langue parmi d'autres... (message fourré à l'ironie)

Et au final, ça s'est passé comment?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Mélu le Ven 7 Jan 2011 - 20:03

C'est une prof d'espagnol qui a fait cours de français à deux classes ultra-gentilles de mon collège depuis septembre. Comment ça s'est passé ? Mal !

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Dulcinea le Ven 7 Jan 2011 - 20:11

Pour répondre à Al, moi je te dirais que mal mais les élèves te diraient l'inverse. Ils adoraient apprendre des poèmes par coeur mais détestaient les séances dictée, il faut dire que je leur mettais des sales notes, quelle peau de vache!! Autrement, un peu de grammaire, par ci par là, des conjugaisons et des explic de textes, mais bon là, ils ne pigeaient rien!!!
En fait, je ne me prenais pas la tête puisque j'étais ininspectable, alors j'étais super détendue, les cours d'espagnol occupant davantage mon esprit.

Dulcinea
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par kensington le Ven 7 Jan 2011 - 20:28

@Al a écrit:
@Dulcinea a écrit:salut les scientifiques,
Bienvenue dans la galère. Moi, on m'a forcé à enseigner le français en 6° alors que je suis prof d'espagnol. Sans formation, même à des 6°, c'est chaud!! Alors, j'ai pas mal bricolé!!!

C'est vrai que c'est bien connu, les profs de langue vivante ont des compétences en français, après tout, le français n'est qu'une langue parmi d'autres... (message fourré à l'ironie)

Et au final, ça s'est passé comment?

Sans vouloir polémiquer, je pense quand même que c'est le cas. Je ne sais pas ce qu'il en est des nouveaux concours mais il y avait avant (il n'y a pas si longtemps) une épreuve de traduction (thème et version) et une des épreuves sur le programme en français.

De là à nous confier des classes de français sans formation, c'est autre chose.

kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Invité le Ven 7 Jan 2011 - 20:49

@kensington a écrit:
@Al a écrit:
@Dulcinea a écrit:salut les scientifiques,
Bienvenue dans la galère. Moi, on m'a forcé à enseigner le français en 6° alors que je suis prof d'espagnol. Sans formation, même à des 6°, c'est chaud!! Alors, j'ai pas mal bricolé!!!

C'est vrai que c'est bien connu, les profs de langue vivante ont des compétences en français, après tout, le français n'est qu'une langue parmi d'autres... (message fourré à l'ironie)

Et au final, ça s'est passé comment?

Sans vouloir polémiquer, je pense quand même que c'est le cas. Je ne sais pas ce qu'il en est des nouveaux concours mais il y avait avant (il n'y a pas si longtemps) une épreuve de traduction (thème et version) et une des épreuves sur le programme en français.

De là à nous confier des classes de français sans formation, c'est autre chose.

Je me suis mal exprimée, je voulais dire "compétences en lettres" (le terme "français" est un peu trop réducteur, désolée pour les profs de LM ou LC que j'ai pu vexer). Pourrais-tu préciser ce que tu mets derrière l'expression "compétences en lettres"?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par kensington le Ven 7 Jan 2011 - 20:56



Je t'accorde volontiers que les profs de langues n'ont pas les connaissances en littérature francophone de leurs collègues de lettres. S'ils ont suivi un cursus correspondant à leur discipline de concours, ils ont tout de même suivi un cursus en partie littéraire.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par invitéW le Ven 7 Jan 2011 - 21:33

aaaah kensi !!! jonathan est de retour Smile

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par kensington le Ven 7 Jan 2011 - 21:51


Yes! Voir les détails de l'histoire dans le topic sur le CECRL et celui consacré aux changements d'avatars.

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Clint le Dim 9 Jan 2011 - 19:49

Je suis cette discussion depuis quelques semaines et comme j'ai l'immense privilège d'être dans ce cas de figure, je vous confierais (dès que j'ai un peu de temps libre :boxe: ) mes impressions sur cette expérience, comment dire, euh, enrichissante (enfin pas d'un point de vue financier lol!). Disons que ce n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire !

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par invitéW le Dim 9 Jan 2011 - 19:54

@Clint a écrit:Je suis cette discussion depuis quelques semaines et comme j'ai l'immense privilège d'être dans ce cas de figure, je vous confierais (dès que j'ai un peu de temps libre ) mes impressions sur cette expérience, comment dire, euh, enrichissante (enfin pas d'un point de vue financier lol!). Disons que ce n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire !

tu es prof physique qui remplace en math ?

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Clint le Dim 9 Jan 2011 - 20:03

@Ruthven a écrit:Pas de souci ! Je sais bien que plus on a d'infos précises, mieux on peut se défendre.

J'avais relevé l'info sur un vieux site des TZR :
http://pythacli.chez-alice.fr/tzr/tacollectifmtp.htm

"2 cas sérieux (...) un autre mis en TA par le rectorat pour non respect du droit de réserve des fonctionnaires, il a inscrit sur le carnet de correspondance qu'il n'était pas qualifié pour exercer une discipline qui n'était pas la sienne."

Je n'ai pas le résultat du TA. En gros, l'idée est que le carnet de correspondance est un moyen de communication institutionnelle (et l'institution ne va pas communiquer contre elle-même); il faudrait voir si une info telle que tu veux la faire passer pourrait être distribuée aux élèves sous pli fermé indépendamment du carnet de correspondance.

Pour l'instant, tu ne peux être affecté pour plus de la moitié de ton service sur une discipline connexe ("le plus conforme à tes goûts et compétences"), et cette affectation doit se faire dans ton établissement, pas de complément de service ailleurs (enfin pour les postes fixes, car pour les TZR, c'est plus compliqué).

Alors en fait, communiquer dans le carnet de correspondance, c'est possible, à condition de le faire de la manière la plus neutre qui soit, de manière informative, sans montrer de parti pris (en gros il ne faut pas dire c'est scandaleux, etc....). Mais tu as le droit d'informer les parents sans contrevenir à ton droit de réserve.
Exemple (le plus lapidaire qui soit) : "A partir de telle date, Mr X professeur de mathématiques de la classe de 5eA, sera remplacé par Mr Y, professeur certifié de sciences physiques."
Cela c'est de l'information. On ne peut rien te reprocher du point de vue du droit de réserve
Tu peux même aller plus loin en citant les termes de l'éducation Nationale sur le décret de 1950, relatif aux compétences.
Mais il est vrai qu'en cas de doutes, il vaut mieux s'abstenir Rolling Eyes

_________________
Quand on tire, on raconte pas sa vie....

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Clint le Dim 9 Jan 2011 - 20:04

philip a écrit:
tu es prof physique qui remplace en math ?
Affirmatif veneration

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par invitéW le Dim 9 Jan 2011 - 20:06

bon courage !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Clint le Dim 9 Jan 2011 - 20:18

@Al a écrit:
philip a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Goldeneye08 a écrit:

PS : Quant à l'obligation de ne pas faire plus de la moitié de son service dans une discipline connexe, je fais 10h de maths et 8h30 de physique alors bon...

nous l'avons gagné en allant au TA dans l'académie de Lille, cela s'applique depuis à tous les collègues de l'académie (et d'autres s'y mettent aussi). Cela implique d'avoir demandé une révision d'affectation et contesté au TA avec appui d'un service juridique syndical (un dossier mal ficelé pouvant entraîner un échec qui s'applique ensuite à tous)

et ça ne "marche" que pour les titulaires...

Je précise : pour les titulaires en poste fixe! Car dans l'académie où j'exerce, le rectorat nous impose (par arrêté) des remplacements de 18 h en mathématiques pour des durées allant jusqu'à 4 mois... Appel de la décision, refus de prendre le poste, rien n'y fait. L'IPR de Sciences Physiques et l'IPR de Mathématiques se sont mis d'accord pour remplacer les professeurs de Mathématiques absents au mépris des décrets qui régissent notre fonction.

Ah non cela marche aussi, pour les TZR (pas plus de la moitié de son service, voire moins, donc 8h pour un certifié) ! Il y a plusieurs jurisprudences de TA en ce sens, pas dans toutes les académies cependant (Rennes, Lille, Caen, Nantes, aussi je crois...). Ainsi que quelques arrêts du conseil d'Etat. Il suffit simplement que certains TZR aient la volonté d'aller au TA de leurs académies pour étendre le maillage, si j'ose dire. Et se faire appuyer par les services juridiques syndicaux bien évidemment, à condition que ceux-ci s'impliquent.
Très clairement les arrêtes de remplacement de 18h sont irréguliers au vu de la jurisprudence furieux . Par contre on ne peut refuser moins de 9h

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Clint le Dim 9 Jan 2011 - 20:26

philip a écrit:bon courage !
Merci !
En théorie cela peut paraître simple, en pratique beaucoup moins.
Et encore j'ai 15 ans de maison....Donc je visualise assez bien ce qu'est un collégien
Mais je plains les néotitulaires qui sont dans ce cas!

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Igniatius le Dim 9 Jan 2011 - 20:43

@Clint a écrit:
philip a écrit:
tu es prof physique qui remplace en math ?
Affirmatif veneration

Je trouve vraiment cela inadmissible.
Bon courage quand même !


Rien à voir : ton avatar est super, je suis jaloux de ne pas y avoir pensé.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par ysabel le Dim 9 Jan 2011 - 21:52

@Igniatius a écrit:
@Clint a écrit:
philip a écrit:
tu es prof physique qui remplace en math ?
Affirmatif

Je trouve vraiment cela inadmissible.
Bon courage quand même !


Rien à voir : ton avatar est super, je suis jaloux de ne pas y avoir pensé.

lol! C'est vrai que Clint était très appétissant sunny

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Igniatius le Dim 9 Jan 2011 - 21:58

@ysabel a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Clint a écrit:
philip a écrit:
tu es prof physique qui remplace en math ?
Affirmatif

Je trouve vraiment cela inadmissible.
Bon courage quand même !


Rien à voir : ton avatar est super, je suis jaloux de ne pas y avoir pensé.

lol! C'est vrai que Clint était très appétissant sunny


Il va de soit que c'est pour sa classe, et non son sex-appeal que j'aurais dû penser à CLint... Wink

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Invité le Dim 9 Jan 2011 - 23:12

@Clint a écrit:

Ah non cela marche aussi, pour les TZR (pas plus de la moitié de son service, voire moins, donc 8h pour un certifié) ! Il y a plusieurs jurisprudences de TA en ce sens, pas dans toutes les académies cependant (Rennes, Lille, Caen, Nantes, aussi je crois...). Ainsi que quelques arrêts du conseil d'Etat. Il suffit simplement que certains TZR aient la volonté d'aller au TA de leurs académies pour étendre le maillage, si j'ose dire. Et se faire appuyer par les services juridiques syndicaux bien évidemment, à condition que ceux-ci s'impliquent.
Très clairement les arrêtes de remplacement de 18h sont irréguliers au vu de la jurisprudence furieux . Par contre on ne peut refuser moins de 9h

Effectivement c'est illégal (même si le rectorat joue sur les mots en annualisant nos heures: 4 mois c'est moins de la moitié d'une année). Mais avant d'avoir une réponse du TA, nous sommes obligés de prendre le poste... Donc au final, nous nous faisons avoir (et les syndicats... j'ai vu leur réaction la plus virulente : "faites une lettre au recteur", du coup je me suis demandée pourquoi je m'étais syndiquée). Mais ce n'est pas inutile de lancer une procédure au TA, si ça peut servir pour d'autres...
D'ailleurs, quelqu'un sait comment il faut faire?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant de physique peut-il enseigner les maths ?

Message par Clint le Dim 9 Jan 2011 - 23:37

Oui il joue sur les mots, mais dans les textes le service est explicitement hebdomadaire. Cf je ne sais plus quelle jurisprudence
Oui les syndicats ne sont pas très virulents sur le sujet pour l'instant, mais ayant quelques relations maintenant dans le mien, je compte bien faire le forcing pour qu'ils se penchent sur la question de manière plus volontaire et non plus au cas par cas (quitte à ce que je doive m'impliquer là dedans), car ces situations augmentent d'années en années dans mon académie.
Après c'est vrai que quand je constate la galère des stagiaires cette année, je me dis qu'il y a des luttes plus "urgentes" pour les syndicats. Wink
En fait, il faut dans un premier temps passer par le recours gracieux, puis au bout de deux mois, entamer le contentieux. J'en suis à finir de rédiger le premier, tout en préparant le deuxième, au cas où. Quand ce sera finalisé, si cela t'intéresse.......


Dernière édition par Clint le Mar 18 Jan 2011 - 0:34, édité 2 fois

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum