Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Page 21 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Audrey le Ven 7 Jan 2011 - 0:17

@Igniatius a écrit:
@Audrey a écrit:
@John a écrit:
@Lorica : vous évoquiez la possibilité de voter Modem. Mauvaise pioche, sa responsable éducation vient de produire un joli texte sur les socles de compétences...
Oh, il y a des gens qui lisent ce qu'écrit Jacqueline Gourault ? Elle va être contente ! acd

Gourault était prof d'HG dans le collège-lycée où j'ai fait toute ma scolarité (mais je ne l'ai jamais eue, elle avait les filières littéraires) et elle a marié mon oncle et ma tante en tant que maire...ça n'apporte rien au schmilblick, c'est juste un clin d'oeil...


C'est quand même marrant : bcp de profs de lettres, et surtout les lettres classiques, semblent avoir fait des bacs scientifiques.
J'ai bien des explications, mais c'est quand même troublant.

Bon, j'irai voir J. Gourault demain pour lire ce qu'elle raconte : bonne nuit à tous !

Bah, ne pas faire une filière littéraire, ça peut signifier qu'on a fait une filière éco..mais effectivement, dans mon cas, j'ai passé un bac D, et j'ai même continué dans le sup en sciences, au début... sans succès. lol

Quelles sont les explications que tu avances à ce constat que tu fais?

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Igniatius le Ven 7 Jan 2011 - 0:20

@marc44 a écrit:cher collègue local,

les causes du "pédagogisme" dans le supérieur ne sont, à mon avis, pas liées à des divergences de point de vue sur la manière la plus efficace de transmettre les connaissances/compétences/trucsmachins. Il s'agit de rendre les établissements et formations "attractives" aux parties prenantes extérieures. La concurrence, la marchandisation et le marketing sont ici les moteurs, le mouvement a été très net au cours des dix dernières années et s'accélère. Les initiateurs de ces démarches ne sont généralement pas les étudiants, mais les directions d'établissements, qui détectent ces évolutions et les font descendre dans les maquettes pédagogiques.


Globalement d'accord avec toi, mais l'université doit maintenant "distribuer" la licence aux étudiants, et c'est d'abord parce que ceux-ci n'ont plus le niveau en arrivant en L1 : les directions doivent malgré tout les gérer, et pas seulement pour se rendre attractives (mais je suis d'accord que c'est sans doute le point le plus important pour une école d'ingé, qui reste une filière sélective).

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Igniatius le Ven 7 Jan 2011 - 0:20

@Audrey a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Audrey a écrit:
@John a écrit:
@Lorica : vous évoquiez la possibilité de voter Modem. Mauvaise pioche, sa responsable éducation vient de produire un joli texte sur les socles de compétences...
Oh, il y a des gens qui lisent ce qu'écrit Jacqueline Gourault ? Elle va être contente ! acd

Gourault était prof d'HG dans le collège-lycée où j'ai fait toute ma scolarité (mais je ne l'ai jamais eue, elle avait les filières littéraires) et elle a marié mon oncle et ma tante en tant que maire...ça n'apporte rien au schmilblick, c'est juste un clin d'oeil...


C'est quand même marrant : bcp de profs de lettres, et surtout les lettres classiques, semblent avoir fait des bacs scientifiques.
J'ai bien des explications, mais c'est quand même troublant.

Bon, j'irai voir J. Gourault demain pour lire ce qu'elle raconte : bonne nuit à tous !

Bah, ne pas faire une filière littéraire, ça peut signifier qu'on a fait une filière éco..mais effectivement, dans mon cas, j'ai passé un bac D, et j'ai même continué dans le sup en sciences, au début... sans succès. lol

Quelles sont les explications que tu avances à ce constat que tu fais?

Explications demain, je vais me coucher ! Sleep

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par frankenstein le Ven 7 Jan 2011 - 0:24

@John a écrit:C'est le rush : Jacqueline Gourault n'aura jamais eu autant de gens qui s'intéressent à elle en une seule journée. Il ne faudrait pas qu'elle l'apprenne d'un coup : j'ai peur que ça lui fasse un choc car elle ne doit pas être habituée.
Effectivement,je suis allé sur son site, pour voir... Lool
Pour Ignatius et d'autres: Je ne suis pas certain que le "pédagogisme" soit "de droite"; c'est bien plus compliqué...Je connais même des anarchistes "pur jus" qui sont de fervents partisans des sciences éduc et de toutes les dérives (socle commun, compétences, enfant au centre face "à la soumission à l'autorité" etc., un peu comme Europe Ecologie...


Notre pari philosophique : Tous capables !
Chaque enfant, chaque adulte, chaque peuple a des capacités à penser, trop souvent niées et sacrifiées.
Le pari du "Tous capables" récuse les critères usuels de réussite et d'échec, dénonce le retour de l'idéologie des dons et du handicap socioculturel. Ce pari nous amène à interroger les conceptions dominantes du savoir et de la création et à repenser les modes de transmission des savoirs et de la culture.
Il fonde une conception de la démocratie qui, à travers des apprentissages solidaires, permet de penser l'homme dans sa dimension singulière et sociale. Ainsi se réactualise notre combat fondateur pour une culture de paix.
L'Éducation Nouvelle ne peut se circonscrire aux lieux traditionnellement dévolus à l'éducation. Elle travaille en tout lieu et avec toutes les personnes à élaborer des idées et des pratiques qui soient leviers d'émancipation solidaire, qui mettent en acte le pari philosophique du " Tous capables, Tous chercheurs, Tous créateurs " et qui restituent leur sens aux valeurs de fraternité et de démocratie.
Le travail, dans la diversité des approches culturelles, participe de la construction dynamique d'une culture commune, associant pluralité et unité.

Restituer aux savoirs, à la création, à la culture leur dimension d'émancipation et de civilisation
Le Groupe Français d'Éducation Nouvelle agit pour transformer des potentialités en capacités à inventer, chercher, créer, parce que les savoirs et les cultures ne sont pas des produits finis et indiscutables.
Cela se construit dans le débat nécessairement contradictoire, s'opère dans l'exercice d'une pensée critique et agissante.
II s'agit d'apprendre à apprendre, d'apprendre à comprendre et à s'émanciper des faux semblants comme des évidences, d'apprendre à surmonter ses propres obstacles, à porter un regard audacieux et critique sur le monde et à articuler sans les opposer contenus et méthodes, savoir, culture et sujet.
La complexification des savoirs et le nécessaire dialogue des cultures exigent l'invention de nouvelles capacités qui de manière transversale permettent d'affronter les problèmes dans leur globalité. La transdisciplinarité, l'inter et la transculturalité, le travail de la langue et des langues, le rapport à l'écologie prennent une nouvelle dimension.
Sur les plans national et international, la mise en réseau et la coopération des acteurs de l'Éducation Nouvelle, en particulier à travers le LIEN (Lien International d'Education Nouvelle), nous engage à de nouvelles responsabilités.


Pratiquer l'éducation nouvelle : une dynamique de transformation
L'éducation ne saurait se suffire de "bonnes méthodes". Toute éducation est un lieu de transformation et donc de confrontation, un lieu de construction des savoirs et de construction de la personne. C'est ce qui fonde pour le GFEN la notion et la pratique de démarche d'auto-socio-construction des savoirs, des projets, de la vie coopérative et la pratique des ateliers d'écriture et de création. Ces pratiques tournent le dos aux pédagogies fondées sur la compétition, la pacification et la soumission.
L'Éducation Nouvelle affirme que les valeurs d'émancipation ne peuvent exister que dans des pratiques qui les construisent.
Eduquer, c'est s'autoriser et autoriser l'autre à dire «je» en femme et en homme libres. Éduquer, c'est rendre possible des apprentissages solidaires dans des pratiques de création et de débat culturel et démocratique.
L'Éducation Nouvelle élabore et théorise des pratiques dans le champ des savoirs, de la culture et de la création, afin que chacun, avec les autres, agisse sur le monde pour le transformer.

http://www.gfen.asso.fr/fr/texte_d_orientation Rolling Eyes


Dernière édition par frankenstein le Ven 7 Jan 2011 - 1:19, édité 4 fois

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par marc44 le Ven 7 Jan 2011 - 0:25

eh, trois messages sans que je me fasse taper dessus, les autres sont déjà couchés ? Bon, mieux vaut que je m'éclipse avant l'Aurore, parce qu'elle est sévère...

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Celeborn le Ven 7 Jan 2011 - 0:33

@marc44 a écrit:eh, trois messages sans que je me fasse taper dessus, les autres sont déjà couchés ? Bon, mieux vaut que je m'éclipse avant l'Aurore, parce qu'elle est sévère...

Jean Giraudoux a écrit:LA FEMME NARSÈS. Oui, explique ! Je ne saisis jamais bien vite. Je sens évidemment qu'il se passe quelque chose, mais je me rends mal compte. Comment cela s'appelle-t-il, quand le jour se lève, comme aujourd'hui, et que tout est gâché, que tout est saccagé, et que l'air pourtant se respire, et qu'on a tout perdu, que la ville brûle, que les innocents s'entre-tuent, mais que les coupables agonisent, dans un coin du jour qui se lève ?
ÉLECTRE. Demande au mendiant. Il le sait.
LE MENDIANT. Cela a un très beau nom, femme Narsès. Cela s'appelle l'Aurore.

Wink

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par frankenstein le Ven 7 Jan 2011 - 1:14

@marc44 a écrit:eh, trois messages sans que je me fasse taper dessus, les autres sont déjà couchés ? Bon, mieux vaut que je m'éclipse avant l'Aurore, parce qu'elle est sévère...
Disons que ça devient trop facile de taper sur le PS...Le PS au crépuscule , l'aurore n'aura pas besoin de venir... lol!

A lire et voir !
http://www.lepost.fr/article/2011/01/06/2361997_jean-luc-melenchon-manuel-valls-c-est-pas-le-pire.html

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par John le Ven 7 Jan 2011 - 1:18

Mais ça c'est le P.S. : on se moque gentiment d'une adversaire Modem dont la notoriété est en gros limitée aux cantons de sa circonscription électorale (et encore : combien connaissent le nom de leur sénateur ?), et tout l'effet que ça lui fait, c'est de râler parce qu'on ne lui dit pas de méchanceté à lui... Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par frankenstein le Ven 7 Jan 2011 - 1:23

@John a écrit:Mais ça c'est le P.S. : on se moque gentiment d'une adversaire Modem dont la notoriété est en gros limitée aux cantons de sa circonscription électorale (et encore : combien connaissent le nom de leur sénateur ?), et tout l'effet que ça lui fait, c'est de râler parce qu'on ne lui dit pas de méchanceté à lui... Very Happy
Ben c'est le nouveau fonctionnement au PS ! Affirmer ses divergences envers son parti pour le...renforcer et gagner !!

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Abraxas le Ven 7 Jan 2011 - 5:34

@frankenstein a écrit:
Pour Ignatius et d'autres: Je ne suis pas certain que le "pédagogisme" soit "de droite"; c'est bien plus compliqué...Je connais même des anarchistes "pur jus" qui sont de fervents partisans des sciences éduc et de toutes les dérives (socle commun, compétences, enfant au centre face "à la soumission à l'autorité" etc., un peu comme Europe Ecologie...

Si on prend l'histoire du pédagogisme, il est évident que c'est une dérive de gauche. Meirieu (hier conseiller de Jospin, puis de Collomb à Lyon, puis à Europe-Ecologie) est un ancien des JOC (Jeunesses Ouvrières Chrétiennes), et la plupart des pédagos que j'ai connus (et j'en ai connus…) sont ou sont passés par le SGEN ou le SE-UNSA. Pierre Frackowiak (celui-là, je vous le recommande ! voir http://ecoledelaculture.canalblog.com/archives/2006/05/13/1870941.html ou http://www.lavoixdunord.fr/dossiers/education/frackowiak/061012.phtml) a inspiré les campagnes de 2002 et 2007. Les Cahiers pédagogiques (et le Café pédagogique, qui en est la substance quotidienne) sont de gauche.
Tout vient d'une erreur de lecture sur Rousseau — rien d'étonnant à ce que des gens qui bavent sur les "disciplines" en permanence et préconisent la méthode idéo-visuelle (sous prétexte qu'elle serait plus démocratique…) ne sachent pas lire. La confiance en l'enfant, etc. Ils ont noyauté toute l'administration de l'EN depuis trente ans — en particulier les corps d'inspection.
Et ces libertaires, comme dit frankenstein, sont parfaitement en phase avec les libéraux — c'est ça le plus beau. Rien d'étonnant dans un parti — le PS — dont plusieurs dirigeants, et non des moindres, se sont déclarés libéraux (Valls, Delanoe, DSK) et ont assez de biens (Royal, Hollande) pour payer l'impôt sur la fortune.
Ils témoignent enfin de la vieille opposition entre les républicains jacobins et les girondins décentralisateurs (l'autonomie des établissements n'en est qu'un symptôme). Ma foi, la démocratisation version élections internes du PS, je la leur laisse.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par frankenstein le Ven 7 Jan 2011 - 8:21

@Abraxas a écrit:
@frankenstein a écrit:
Pour Ignatius et d'autres: Je ne suis pas certain que le "pédagogisme" soit "de droite"; c'est bien plus compliqué...Je connais même des anarchistes "pur jus" qui sont de fervents partisans des sciences éduc et de toutes les dérives (socle commun, compétences, enfant au centre face "à la soumission à l'autorité" etc., un peu comme Europe Ecologie...

Si on prend l'histoire du pédagogisme, il est évident que c'est une dérive de gauche. Meirieu (hier conseiller de Jospin, puis de Collomb à Lyon, puis à Europe-Ecologie) est un ancien des JOC (Jeunesses Ouvrières Chrétiennes), et la plupart des pédagos que j'ai connus (et j'en ai connus…) sont ou sont passés par le SGEN ou le SE-UNSA. Pierre Frackowiak (celui-là, je vous le recommande ! voir http://ecoledelaculture.canalblog.com/archives/2006/05/13/1870941.html ou http://www.lavoixdunord.fr/dossiers/education/frackowiak/061012.phtml) a inspiré les campagnes de 2002 et 2007. Les Cahiers pédagogiques (et le Café pédagogique, qui en est la substance quotidienne) sont de gauche.
Tout vient d'une erreur de lecture sur Rousseau — rien d'étonnant à ce que des gens qui bavent sur les "disciplines" en permanence et préconisent la méthode idéo-visuelle (sous prétexte qu'elle serait plus démocratique…) ne sachent pas lire. La confiance en l'enfant, etc. Ils ont noyauté toute l'administration de l'EN depuis trente ans — en particulier les corps d'inspection.
Et ces libertaires, comme dit frankenstein, sont parfaitement en phase avec les libéraux — c'est ça le plus beau. Rien d'étonnant dans un parti — le PS — dont plusieurs dirigeants, et non des moindres, se sont déclarés libéraux (Valls, Delanoe, DSK) et ont assez de biens (Royal, Hollande) pour payer l'impôt sur la fortune.
Ils témoignent enfin de la vieille opposition entre les républicains jacobins et les girondins décentralisateurs (l'autonomie des établissements n'en est qu'un symptôme). Ma foi, la démocratisation version élections internes du PS, je la leur laisse.
Tout à fait d'accord avec ce constat ! Sauf que la scission entre "pédagogisme" et "enseignement disciplinaire" est plus ancien je pense. Dès le début du XX° siècle avec des "sommets" après les deux guerres... Beaucoup de confusions ou de mauvaises interprétations se sont, en plus, greffées sur ces conceptions. D'autant qu'on applique des théories de la première moitié du XX° siècle pour résoudre des problèmes sociologiques bien différents... scratch

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par doctor who le Ven 7 Jan 2011 - 9:50

Cher Marc,
Je crois que cette soudaine bienveillance à ton égard est dû au fait que pour une fois, tu exposes clairement où tu veux en venir (et accessoirement, d'où tu viens, dans ce que tu penses sur le sujet de l'éducation, notamment). En tout cas, c'est la première fois que je le comprends aussi clairement.

Pour ce qui est des conséquences institutionnelles d'un retour à une école des contenus, ta question repose sur un présupposé contestable. Comme cela, selon toi, si on améliores les programmes, l'EN aura un profil davantage élitiste?

C'est méconnaître la puissance éducative d'un programme bien fait.


Et, puisque tu es scientifique, renseigne-toi sur les programmes en vigueur dans les écoles primaires supérieures, qui faisaient concurrence au collège bourgeois jusqu'à la fin des années 40. Renseigne-toi aussi sur l'ampleur de leur fréquentation et sur la composition de leur public.

Pas sûr que François Dubet serait d'accord avec les conclusions que tu pourrais en tirer.


Un lien, pour information :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rfsoc_0035-2969_1994_num_35_4_4361


Dernière édition par doctor who le Ven 7 Jan 2011 - 16:41, édité 1 fois

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Igniatius le Ven 7 Jan 2011 - 13:35

@frankenstein a écrit:
@John a écrit:C'est le rush : Jacqueline Gourault n'aura jamais eu autant de gens qui s'intéressent à elle en une seule journée. Il ne faudrait pas qu'elle l'apprenne d'un coup : j'ai peur que ça lui fasse un choc car elle ne doit pas être habituée.
Effectivement,je suis allé sur son site, pour voir... Lool
Pour Ignatius et d'autres: Je ne suis pas certain que le "pédagogisme" soit "de droite"; c'est bien plus compliqué...Je connais même des anarchistes "pur jus" qui sont de fervents partisans des sciences éduc et de toutes les dérives (socle commun, compétences, enfant au centre face "à la soumission à l'autorité" etc., un peu comme Europe Ecologie...



Oh Frankenstein ! Où as-tu lu cette bêtise, que je pensais le pédagogisme de droite ?
Si c'est le cas, c'est que j'étais vraiment crevé.
Je crois au contraire que c'est un sujet vraiment pas clivé droite/gauche.
Il y a des pédagos et anti-pédagos des deux bords.
Je me sens personnellement en phase, en première approche, avec Marianne ou Polony (in le Figaro que j'exècre), plus qu'avec le Nouvel Obs, dont le service éducation est une catastrophe pédago/anti-prof.
Ensuite, il y a une coupure droite/gauche sur le modèle scolaire : Polony est amusante mais l'école privée ne la dérange pas et elle enseigne à la fac Pasqua (si je ne me trompe pas). Là, c'est rédhibitoire pour moi.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Igniatius le Ven 7 Jan 2011 - 13:39

@doctor who a écrit:Cher Marc,
Je crois que cette soudaine bienveillance à ton égard est dû au fait que pour une fois, tu exposes clairement où tu veux en venir (et accessoirement, d'où tu viens, dans ce que tu penses sur le sujet de l'éducation, notamment). En tout cas, c'est la première fois que je le comprends aussi clairement.

Pour ce qui est des conséquences institutionnelles d'un retour à une école des contenus, ta question repose sur un présupposé contestable. Comme cela, selon toi, si on améliores les programmes, l'EN aura un profil davantage élitiste?

C'est méconnaître la puissance éducative d'un programme bien fait.


Et, puisque tu es scientifique, renseigne-toi sur les programmes en vigueur dans les écoles primaires supérieurs, qui faisaient concurrence au collège bourgeois jusqu'à la fin des années 40. Renseigne-toi aussi sur l'ampleur de leur fréquentation et sur la composition de leur public.

Pas sûr que François Dubet serait d'accord avec les conclusions que tu pourrais en tirer.


Un lien, pour information :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rfsoc_0035-2969_1994_num_35_4_4361


Oui, là je suis bien d'accord.
Et d'ailleurs, pourquoi l'élitisme est-il vulgaire ?

Marc, je me permets d'ailleurs de te signaler que j'ai essayé d'expliquer comment je voyais l'école avec des contenus renforcés, mais sans exclure les gamins en difficulté, et que tu n'y as pas réagi : je suis d'accord que mes propositions sont très légères, mais je croyais que tu souhaitais que l'on propose quelque chose.
Souhaites-tu vraiment discuter ou seulement tenter de convaincre que le PS a des idées innovantes ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par marc44 le Ven 7 Jan 2011 - 14:29


@doctor who+Ignatius :

"Comme cela, selon toi, si on améliores les programmes, l'EN aura un profil davantage élitiste? " : je ne l'affirmais pas, mais je posais la question.
Pour être terre à terre, je ne cherchais pas à faire dire qu'une plus grande ambition sur les contenus enseignés et acquis impliquerait de virer 30% des élèves des filières générales des lycées, ni à faire dire le contraire. Je souhaitais simplement que soit abordée, et non cachée la question des filières et de leurs effectifs.

Désolé si je n'avais pas encore réagi : c'est que j'enseignais les statistiques toute la matinée. C'était assez aride (max. de vraisemblance, tests d'hypothèses,...) mais je ne suis permis quelques petits dessins pour expliquer. J'espère ne pas me faire taper sur les doigts : l'école mathématique française ne fait pas ces petits dessins qui illustrent tous les excellents livres de maths anglais et américains....
Je vais relire tes écrits à tête reposée ce week-end, cet aprem j'ai encore des réunions. Je vais également relire le document "égalité réelle" pour voir s'il y a tant de choses pédagogistes dedans.

"Souhaites-tu vraiment discuter ou seulement tenter de convaincre que le PS a des idées innovantes ?" :

je ne cherche pas particulièrement à convaincre que le PS a des idées de qualité sur l'éducation, mais plutôt poser des questions ici ou là pour mieux comprendre vos points de vue, à l'occasion tenter de rectifier à l'occasion ce qui me parait un peu injuste vis à vis du PS. Le critère des idées "innovantes" me déroute un peu,
je préfère l'idée d'amélioration à l'idée d'innovation, mais c'est tout personnel.

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Aurore le Ven 7 Jan 2011 - 15:52

Qu'on le veuille ou non, l'Aurore finit toujours par pointer le bout de son nez ! Wink
Cher marc44, je vais tenter de répondre à certains de vos arguments soulevés dans un précédent message.

"j'ai cherché à comprendre le paysage scolaire envisagé par les "républicains" : quelles filières, quels effectifs, quelles sélections. J'ai tenté de comprendre des choses basiques : si un lycée et un enseignement supérieur "relativement malthusiens" (en effectif) étaient la conséquence pratique de leur choix d'exigence sur l'acquisition des contenus. Ca n'est pas forcément une critique, j'essaie juste de comprendre... "
Cher Marc, pourquoi autant de complication ? Si j'en crois ce que vous écrivez, vous constatez comme nous tous le fait qu'un grand nombre de bacheliers n'auraient jamais dû obtenir le précieux sésame, et qu'un nombre non moins important d'étudiants de fac n'ont rien à y faire compte tenu de leur niveau réel qui ne leur permet pas de profiter des contenus abordés.
Mais vous n'arrivez pas à briser un tabou institué par une grande majorité de nos politiciens qui, une fois de plus, ont fait preuve de démagogie : la pseudo démocratisation du supérieur qu'ils ont instituée n'est qu'une mascarade qui cache mal l'élitisme le plus cynique - les bons étudiants s'empressent d'intégrer les filières sélectives aux dépends de la fac.
La vraie question n'est donc pas quantitative : pour mieux instruire la jeunesse, il ne suffit pas de faire du chiffre (faire aller tout le monde le plus loin possible et à n'importe quel prix). Et l'allongement forcené de la durée des études (amplifié par les objectifs de Lisbonne : 50% d'une classe d'êge en licence) est éminemment anti-démocratique si l'on considère les efforts financiers toujours croissants demandés aux familles, notamment les plus pauvres.
Avec des contenus revalorisés, le supérieur drainerait alors effectivement moins d'étudiants qu'actuellement. Mais cela ne serait pas un problème si l'on procédait graduellement, sans brutalité, et si dans le même temps on décidait de redonner au primaire et au secondaire leur véritable sens (assurer une instruction solide permettant un accès aisé à la plupart des emplois dits "intermédiaires") en remettant en place des contenus à la fois ambitieux, denses, progressifs, et de plus en plus différenciés au fil de l'avancement de l'élève. Comme l'écrivait très bien Doctor who, on ne cesse de diluer des contenus - notamment en primaire - qui pourraient être assimilés par les élèves en un temps somme toute réduit, grâce à l'emploi de méthodes éprouvées, progressives et rationnelles.

"un programme d'orientation qui ressemble pas mal au projet Hollande vers lequel j'avais donné un pointeur."
Ce que vous avez dévoilé du projet Hollande concernant l'enseignement supérieur n'était effectivement pas de la même eau que les élucubrations égalitaristes de bien d'autres membres du PS (ex. Julliard). Soit. Mais, dans le même temps, il n'est pas difficile de montrer des bonnes intentions sans trop de frais : Hollande se contente d'apposer une rustine à l'enseignement supérieur sans évoquer un seul instant ce qui se passe en amont, alors que là réside le coeur du problème. Or, agir sur le seul supérieur revient à poser un cautère sur une jambe de bois. On constate toujours que F. Hollande défend, comme l'ensemble de ses camarades socialistes, un modèle de collège le plus unique possible - une utopie dans l'état actuel des choses - , et on attend toujours qu'il s'engage à remettre en cause le "socle" minimal et les "compétences" qui lui sont associées. On se languit également d'entendre de sa part un signal en faveur d'une abrogation éventuelle de la désastreuse réforme du lycée de Luc Châtel. Dans ces conditions, la crédibilité de son discours en prend un sacré coup.

"La prochainement fois, j'évoquerai "Conditions de l'éducation" de Gauchet. C'est un livre que j'aime beaucoup et qui vous conviendra sûrement mieux. Une des idées essentielle est justement que cette volonté de "donner du sens" à tout ce qu'on enseigne, dès le début, est finalement un frein au progrès des élèves."
Cette fois, vous êtes beaucoup plus clair. Maintenant, si vous pouviez suggérer la prochaine étape pour vos collègues du PS : ouvrir les yeux sur François Dubet, cesser de lui accorder l'importance et le crédit dûs à un "expert" qu'il n'est pas (par contre, il serait beaucoup plus utile à la société à être sur le terrain, devant les élèves...), et par conséquent ne plus l'inviter aux congrès du parti. Je rêve ?

"Que reproche t-on à Auxiette dans sa gestion de la Région ? (...) Auxiette a été un défenseur acharné des institutions laïques en Vendée, dans un contexte local très villieriste."
Une partie de ma famille réside en Vendée, je connais donc un peu les données du problème.
Il ne faut pas faire preuve de naïveté. Si Auxiette fait preuve de combativité pour "défendre les services publics" et les institutions laïques comme l'école, c'est qu'il a en face de lui un contexte catho réac et un véritable système clanique (ex. le Puy du Fou) dirigé par l'homme des Aubretières. Il faudrait être aveugle politiquement pour ne pas exploiter ces données et profiter de l'aubaine : face à De Villiers, qui ne serait pas un bon républicain ?
Par contre, je vois autre chose. Le souci vient du fait que JA se positionne, face à l'élitisme de De Villiers et des notables le soutenant, comme un "anti-élitiste". Mais être un défenseur du peuple, du bien commun et de la chose publique implique-t-il le fait de parrainer comme il le fait la nébuleuse FCPE-MGEN-Ligue de l'Enseignement-CRAP et autres SE-UNSA, ceux-là même qui ont fait baisser la qualité de l'école publique en y institutionnalisant le pédagogisme ? Est-ce "défendre l'école publique" que de cosigner avec Julliard un projet pour le collège généralisant le socle commun et ouvrant la voie au privé par la baisse de la qualité et du niveau du public ? La question mérite d'être posée.
Et au delà du cas Auxiette, le PS a-t-il agi comme il le devait en faveur de l'école publique chaque fois qu'il était au pouvoir ? La loi Jospin de 89 a-t-elle été l'illustration d'une "défense de l'école publique" ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par doctor who le Ven 7 Jan 2011 - 17:02

Marc, si tu es statisticien, tu vas pouvoir nous dire ce que tu penses des écrits de Nathalie Bulle, sociologue spécialiste des statistiques et de l'éducation. Moi, j'ai dû vraiment m'accrocher. Ca, c'est un expert qui pourrait contrebalancer l'influence de Dubet sur le "logiciel" socialiste :

http://skhole.fr/l-imaginaire-r%C3%A9formateur-pisa-et-les-politiques-de-l-%C3%A9cole

http://skhole.fr/l%E2%80%99imaginaire-r%C3%A9formateur-suite-pisa-l%E2%80%99%C3%A9cole-et-l%E2%80%99%C3%A9quit%C3%A9

http://skhole.fr/les-raisons-epistemologiques-et-psychologiques-de-l-enseignement-des-disciplines

http://skhole.fr/la-phobie-de-l-%C3%A9chec-scolaire

http://skhole.fr/mod%C3%A8les-d-humanit%C3%A9-et-modes-de-formation-intellectuelle

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par ysabel le Ven 7 Jan 2011 - 17:17

aujourd'hui dans vousnousils

Où en est l'école démo­cra­tique aujourd'hui ? Le socio­logue Choukri Ben Ayed, pro­fes­seur à l'université de Limoges et auteur du livre L'Ecole démo­cra­tique paru en octobre der­nier, l'explique dans un entre­tien accordé à Mediapart mardi. "L'école démo­cra­tique que nous appe­lons de nos vœux est très éloi­gnée des orien­ta­tions poli­tiques actuelles, voire de celles avan­cées récem­ment par le parti socia­liste, beau­coup trop timorées[...]"affirme-t-il. Pour le socio­logue, il fau­drait une "école huma­niste, qui s'attache à favo­ri­ser l'émancipation des indi­vi­dus et à réduire les inéga­li­tés d'instruction asso­ciées au milieu social", avec "la culture et la connais­sance au centre de son pro­jet", "en lieu et place de l'obsession per­ma­nente des clas­se­ments et de la concurrence".

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par doctor who le Ven 7 Jan 2011 - 17:21

@ysabel a écrit:aujourd'hui dans vousnousils

Où en est l'école démo­cra­tique aujourd'hui ? Le socio­logue Choukri Ben Ayed, pro­fes­seur à l'université de Limoges et auteur du livre L'Ecole démo­cra­tique paru en octobre der­nier, l'explique dans un entre­tien accordé à Mediapart mardi. "L'école démo­cra­tique que nous appe­lons de nos vœux est très éloi­gnée des orien­ta­tions poli­tiques actuelles, voire de celles avan­cées récem­ment par le parti socia­liste, beau­coup trop timorées[...]"affirme-t-il. Pour le socio­logue, il fau­drait une "école huma­niste, qui s'attache à favo­ri­ser l'émancipation des indi­vi­dus et à réduire les inéga­li­tés d'instruction asso­ciées au milieu social", avec "la culture et la connais­sance au centre de son pro­jet", "en lieu et place de l'obsession per­ma­nente des clas­se­ments et de la concurrence".

Ca existe, dans l'éducation nationale, l'obsession du classement et de la concurrence ? Celle des notes, chez les parents, oui. Quant à la concurrence, elle existe de fait, à cause des failles mêmes du système éducatif.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Aurore le Ven 7 Jan 2011 - 21:18

@ysabel a écrit:aujourd'hui dans vousnousils

Où en est l'école démo­cra­tique aujourd'hui ? Le socio­logue Choukri Ben Ayed, pro­fes­seur à l'université de Limoges et auteur du livre L'Ecole démo­cra­tique paru en octobre der­nier, l'explique dans un entre­tien accordé à Mediapart mardi. "L'école démo­cra­tique que nous appe­lons de nos vœux est très éloi­gnée des orien­ta­tions poli­tiques actuelles, voire de celles avan­cées récem­ment par le parti socia­liste, beau­coup trop timorées[...]"affirme-t-il. Pour le socio­logue, il fau­drait une "école huma­niste, qui s'attache à favo­ri­ser l'émancipation des indi­vi­dus et à réduire les inéga­li­tés d'instruction asso­ciées au milieu social", avec "la culture et la connais­sance au centre de son pro­jet", "en lieu et place de l'obsession per­ma­nente des clas­se­ments et de la concurrence".

Un discours consensuel qui ne dévoile aucune mesure concrète menant aux objectifs cités. Un florilège de bonnes intentions, une fois de plus.
Bref, ça représente bien l'orientation de Van Zanten ou de Dubet, la sociologie de cour qui sert la soupe aux politiques (PS en tête). Les analyses de Nathalie Bulle est autrement plus fouillées et pertinentes !

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par marc44 le Ven 7 Jan 2011 - 21:51

Merci d'avoir pris la peine de répondre aussi longuement, j'apprends beaucoup de choses...
Je vais lire les textes de N.Bulle, ou du moins essayer de comprendre. Par sûr que les stats m'aident.

Je radote un peu, mais qu'il soit clair qu'il y a :
- un texte "convention égalité réelle", qui a été validé par le parti (somme et bas) :
http://www.parti-socialiste.fr/static/9040/convention-egalite-reelle-le-texte-soumis-aux-militants-par-le-conseil-national-64873.pdf?issuusl=ignore
C'est pour ce texte que Auxiette a été sollicité (très tardivement).
Le texte fait 46 pages, dont 20 lignes sur le collège.

- un texte sur le collège, rédigé par une dizaine de persones, très majoritairement pas des pontes ou élus du PS, mais des personnels enseignants (loin du terrain, j'en conviens). Auxiette n'y figure pas. Ce texte n'a été validé par aucune instance du PS.

sur "l'école humaniste" etc.., Aurore, nous sommes d'accord ! Je n'ai pas lu l'article en entier, mais ces généralités banales ne disent pas grand chose et sont plutôt agaçantes, tant qu'on n'entre pas dans la matière dure.

je n'ai pas compris en quoi la sociologie de cour sert la soupe aux politiques. Sur le principe, je trouve bien que les chercheurs alimentent la réflexion politique. Je ne vois aucun problème à leur participation aux réunions et réflexions des partis politiques, et je trouve par ex. très dommage que JP Brighelli ait été malvenu (si j'ai bien suivi) à une fameuse réunion sur l'école, qui se tenait à Dijon. Son intervention aurait sûrement été plus intéressante qu'une certaine S.R., non invitée.

Intéressant, en tout cas... ça me rappelle beaucoup une émission de Finkielkraut sur FC, concernant Ph. Muray et l'esprit festif supposé factice de Delanoe à Paris. Sur le coup, j'aurais volontiers défendu Delanoe, sans pouvoir donner complètement tort à Muray, dont Luchini était un avocat arrogant et mauvais...


marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Aurore le Ven 7 Jan 2011 - 23:01

@marc44 a écrit:
- un texte sur le collège, rédigé par une dizaine de persones, très majoritairement pas des pontes ou élus du PS, mais des personnels enseignants (loin du terrain, j'en conviens). Auxiette n'y figure pas. Ce texte n'a été validé par aucune instance du PS.
Mais alors, comment expliquez-vous cette citation de JA : "Lors des Universités d'été de La Rochelle, Martine Aubry m'avait demandé de participer avec Bruno Julliard à la construction du projet socialiste sur les questions d'éducation ?" Voir www.bonvote.com/rss.php?s=920420
Quand on voit le résultat de ces réflexions, et quand on entend dans les médias l'arrogance mêlée d'incompétence de Julliard, il y a de quoi frémir...

je n'ai pas compris en quoi la sociologie de cour sert la soupe aux politiques. Sur le principe, je trouve bien que les chercheurs alimentent la réflexion politique.
Les "sociologues de cour ou "hors sol", comme Dubet, ainsi que les chercheurs en sciences de l'éduc comme Meirieu se trouvent loin du terrain. Pourtant, tous planqués qu'ils sont, ces pseudo experts se permettent de donner des leçons sur la manière dont les enseignants du terrain doivent faire leur travail. Auriez-vous des conseils à donner à votre boulanger, ou à votre médecin ?
Mais ce qui est plus grave, c'est qu'il y a une convergence entre leurs théories bidon et les préconisations des principaux partis politiques et de grands médias (le Monde, le Nouvel Obs'...) ainsi que de l'Union Européenne et de l'OCDE, et tout cela depuis les années 70. (cf. De l'Ecole de Milner). Curieuse coïncidence, n'est-ce pas Marc ?
Voici donc le point crucial :toutes ces bonnes âmes de gauche (au passage, complètement d'accord avec Abraxas sur ce qu'il écrit de la nature et la provenance du pédagogisme ! cheers ) ne font qu'ouvrir la voie au privé, à la casse du secteur public d'éducation et et au libéralisme le plus agressif, autant de maux qu'ils prétendent combattre ! De la simple naïveté ? pas vrai





Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par frankenstein le Sam 8 Jan 2011 - 3:49

Voici donc le point crucial :toutes ces bonnes âmes de gauche (au passage, complètement d'accord avec Abraxas sur ce qu'il écrit de la nature et la provenance du pédagogisme ! ) ne font qu'ouvrir la voie au privé, à la casse du secteur public d'éducation et et au libéralisme le plus agressif, autant de maux qu'ils prétendent combattre ! De la simple naïveté ?
C'est pas faux...
angedemon


Dernière édition par frankenstein le Dim 9 Jan 2011 - 0:23, édité 1 fois

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Abraxas le Sam 8 Jan 2011 - 6:10

Sur Nathalie Bulle, qui est une fille remarquable, voir, si on est pressé,
http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2009/04/05/un-livre-indispensable.html

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par marc44 le Mar 11 Jan 2011 - 15:52

bonjour à tous,

si vous êtes intéressés par un aperçu de démarches insistantes dans le supérieur, y compris les formations déjà professionnalisantes, démarches où les "compétences" et le "savoir-être" cherchent à créer des petits étudiants obéissants et bien formatés (contrairement à ce que dit le texte). Entre les lignes, lisez : virer les matières scientifiques (j'inclus les vraies sciences humaines), virer les cours magistraux.

http://www.educpros.fr/detail-article/h/10d6897ce6/a/traduire-une-formation-dingenieurs-en-competences-les-propositions-de-lassociation-pascli.html

L'acquisition des connaissances n'est pas un problème, puisque de toute façon, les diplômés passeront leur temps à envoyer des mails, faire du powerpoint, et essayer de faire faire le boulot par d'autres en faisant croire qu'ils l'ont fait eux-même - ce qui demande un certain savoir-être, j'en conviens...

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par barèges le Mar 11 Jan 2011 - 16:05

Oui, et c'est en marche depuis un moment, par petits morceaux : il suffit de comparer les maquettes actuelles avec celles que nous avons pour la plupart connues il y a une dizaine d'années. Bon, le coup du savoir-être, ce n'est pas encore rentré sauf dans les master enseignement les plus avancés.
Et on fait quoi contre ça? Que peut-on faire?

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum