Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Page 22 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par barèges le Mar 11 Jan 2011 - 16:05

Oui, et c'est en marche depuis un moment, par petits morceaux : il suffit de comparer les maquettes actuelles avec celles que nous avons pour la plupart connues il y a une dizaine d'années. Bon, le coup du savoir-être, ce n'est pas encore rentré sauf dans les master enseignement les plus avancés.
Et on fait quoi contre ça? Que peut-on faire?

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Igniatius le Mar 11 Jan 2011 - 21:42

Ah oui là, c'est bien flippant !
Je constate donc que les billevesées pédagogistes arrivent dans le supérieur : mais comment en être surpris ?

Ce qui me "rassure", c'est que j'ai enfin la certitude que les ingés d'aujourd'hui sont nettement moins bien formés qu'auparavant : je suis entouré de recruteurs, et ils commencent à halluciner devant le niveau d'incompétence (parfois dangereuse) de certains étudiants frais émoulus qui se présentent en entretien (et qu'ils ont parfois malheureusement recrutés).
Ca me "rassure" en ce sens que je suis maintenant complètement certain que l'indigence des réformes constatées en 1er et 2nd degré a bien une incidence très négative sur le monde du travail.

vivement demain !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par marc44 le Mar 11 Jan 2011 - 22:14

Igniatius, si les mots-clés sont les mêmes que le pédagogisme, ces réformes nous viennent tout droit des industriels et des commerciaux (+quelques chefs qui veulent faire mousser leur boutique), et pas du monde académique, ni du terrain, ni des hautes spheres. Il est vrai qu'un avantage du supérieur, c'est qu'il n'y a pas foule de corps loin du terrain, "les inspecteurs" "les conseillers" et tous ces gens étranges - c'est chacun de nous qui prend cette fonction à tour de rôle... bien plus sain ! Mais on a les industriels qui donnent des conseils, quel plaie (et j'ai été industriel, ça n'est pas du sectarisme).

On est encore loin de ce que décrit l'article, mais la pression existe. A ce jour, on fait encore semblant de ne pas entendre la consigne. Le monde académique est TRES perplexe devant ces évolutions, j'ai été dans des amphis d'enseignants de terrain envoyés par leur établissement écouter la bonne parole à Paris...

Je crois que ces évolutions doivent beaucoup à la prise du pouvoir, dans les entreprises, par les profils managéro-commerciaux, au détriment des ingénieurs techniques qui, eux, n'ont "que" la connaissance.

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Reine Margot le Mer 12 Jan 2011 - 7:02

le pédagogisme viendrait des industriels? l'élève au centre des savoirs et tout et tout? heu

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par marc44 le Mer 12 Jan 2011 - 7:48

" si les mots-clés sont les mêmes que le pédagogisme, ces réformes nous viennent tout droit des industriels et des commerciaux". Je me cite, même si c'est malpoli.
Derrière les mots-clés, il y a parfois des perspectives proches : un fichier électronique de compétences standardisées.

Les syndicats d'employeurs définiraient, avec une commission de convaincus du mesr, un cahier des charges de compétences standardisé. Les maquettes pédagogiques des établissements devraient venir se mettre en correspondance avec cette grille. Les deux rôles des enseignants seraient dissociés : transmettre et évaluer. L'évaluation serait faite par un prestataire externe ; ainsi, on pourrait mieux évaluer les enseignants et les établissements. L'étudiant disposerait d'un "CV" (portefolio, comme ils disent) de compétences, certifié par un prestataire tiers rémunéré pour, et stocké dans le nuage informatique. Les compétences acquises au cours des stages et emplois y seraient ajoutés. Ainsi 1) pas de bidouille de CV 2) possibilité pour un employeur d'interroger la base de données pour connaître, dans la population, les personnes sans emploi qui auraient telle ou telle compétence. Possibilité de faire plein de belles statistiques pour évaluer les formations (détermination automatique de leur employabilité, ....), générer des classements automatiques des formations,...

Science-fiction ? Oui, mais un faisceau d'indices concordants et les propos tenus dans certaines commissions qui débattent de cela me suggèrent que c'est la trajectoire souhaitée par certains.










marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Aurore le Jeu 13 Jan 2011 - 0:05

Dans la suite des délires pédago-technocratiques des officiels du PS, voici un peu de prose d'un certain Bouchard, un disciple de Frackowiak (pour Marc, ce dernier était, et demeure sans doute à ce jour à moins d'un épisode raté de ma part, conseiller chargé des questions d'éducation auprès de la Dinde en chef).
Savourez, savourez... lol!
http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php?article7211
perspectives pour 2012



En 2012, l’alternance ne suffira pas, la crise est trop profonde

Par Pascal Bouchard


En ouvrant « des perspectives pour 2012 », les Cahiers supposent qu’une autre politique pourrait contribuer à changer la donne pour l’Éducation. Mais la crise n’est-elle pas trop profonde, et ses causes n’excèdent-elles pas de beaucoup les choix de ces dernières années ? Ajoutons que les efforts de Luc Chatel pour détricoter sans le dire « l’œuvre » de son prédécesseur contribuent à élargir encore un peu le fossé entre les textes officiels et les réalités que chacun constate sur le terrain.
Précisons tout de suite que la crise dont je parle n’est pas une crise de l’École. On peut disserter à l’infini sur les résultats de Pisa, ils sont médiocres, ils ne sont pas catastrophiques. Certains enseignants, certains établissements vivent des situations de déréliction dramatique, et les échecs de bon nombre d’élèves, outre qu’ils sont lourds de leurs souffrances, sont gros de menaces pour les années à venir, ces adultes nous feront payer cher leur relégation. Mais, à l’échelle d’une Nation, et je prie mes lecteurs de ne pas me considérer comme un cynique, ils ne suffisent pas à condamner l’ensemble du système.
La crise est d’abord une crise de l’administration. Le « BO » est surréaliste, et plus personne ne prend à la légère « les désobéisseurs » qui témoignent de cette distance entre le discours et le réel. Les lycées ont été réformés, sur le papier. Personne n’est en mesure de mesurer l’ampleur des changements sur le terrain. Plus grave, les mots ont perdu leur sens. Alors que le consensus est absolu, le cadrage doit être national, la mise en oeuvre dépend du local, personne ne sait ce qu’est le « local ». Pour les soi-disant « Républicains », le local, c’est la classe ; mais c’est aussi, depuis Alain Savary, et en ce qui concerne le second degré, l’établissement. Problème : qu’est-ce qu’un collège ou un lycée ? On croyait savoir que c’était une entité organisée par son conseil d’administration. Ce n’est plus vrai depuis le lancement du programme CLAIR, puisque ceux qui étaient « volontaires » pour l’expérimenter l’ont appris incidemment. Leurs instances, conseil pédagogique et CA n’ont pas été saisies. L’établissement se réduit de fait à son chef, et l’article 34, qui légitime l’expérimentation, devient l’outil d’un dialogue entre celui-ci et le recteur, dont on soupçonne qu’il fonctionne surtout dans l’autre sens : « cher ami, je vous suggère d’être volontaire pour... ». Quant à l’autonomie, que signifie-t-elle quand les équipes sont si réduites, une cinquantaine de personnes, trois ou quatre par discipline, qu’il suffit d’un départ à la retraite pour remettre en cause un projet patiemment élaboré ? Que signifie-t-elle surtout quand on sait que les parents se contrefichent de la pertinence des dits projets et regardent surtout parmi quels milieux sociaux, voire ethniques, sont recrutés les élèves ?
La crise est politique. Pierre Frackowiak l’a révélé quand il a refusé de respecter les consignes de son ministre prônant une méthode de lecture plutôt qu’une autre. Depuis quand un fonctionnaire d’autorité peut-il s’opposer à celui qui a reçu l’onction démocratique ? Mais depuis quand un ministre peut-il imposer un geste professionnel ? Les agents de l’État doivent-ils changer de savoir-faire à chaque alternance ? Allons plus loin. Depuis 1975, qui peut citer une seule réforme qui soit encore en place, ou qui ne soit pas sur la sellette ? Toutes, sauf peut-être le bac pro, ont été vidées de leur sens, quand elles n’ont pas été abrogées par le successeur. Elles n’en produisent pas moins des effets, sans qu’on sache lesquels, ni qui les a voulus.
La crise est intellectuelle. L’intelligence ne se mesure pas en « bac + ». Mais, même si chacun de nous connait des exceptions, les enseignants sont dans l’ensemble des gens cultivés, pourvus d’un solide esprit critique et d’un certain gout pour les belles choses. Comment comprendre qu’ils puissent faire bon accueil à la vulgarité satisfaite d’un Brighelli, pour qui l’invective vaut argument (et qui a promis de me « scalper ») ou à la naïveté (réelle ou feinte) d’une Polony ? Comment des philosophes peuvent-ils ne pas dénoncer les impasses logiques de leur ancien doyen, Muglioni ? Comment des syndicats peuvent-ils se retrouver derrière l’expression « transmission des connaissances », sans voir qu’une connaissance susceptible d’être transmise ne se distingue pas vraiment d’une information, et que les ordinateurs sont mieux équipés qu’eux pour cette mission ? Si cela continue, nous assisterons au suicide d’une profession !
Cette crise est enfin morale. J’en ai esquissé le contour à propos du conflit Robien/Frackowiak. Derrière l’anecdote, c’est le fondement même de la Cité qui est en cause : qu’est-ce qui fonde la légitimité d’une décision ? Qu’est-ce qui fonde l’autorité ? Jusqu’à quel point une tradition doit-elle être respectée ? Et la critique n’est-elle pas incluse dans la tradition ? Alain Finkielkraut célèbre les œuvres, auxquelles les élèves doivent le respect. Mais qu’est-ce qu’une œuvre sinon ce que les clercs distinguent comme telle ? Et qu’est-ce qu’un clerc, sinon celui qui décide, en vertu de pouvoirs dont on ne sait par qui ils lui ont été conférés, ce qui relève et ce qui ne relève pas de la tradition ? Nous voilà face à l’aporie platonicienne : le pouvoir doit revenir aux philosophes, mais qui dira qui est philosophe ?
On le voit, la quadruple crise de notre regard sur l’École n’est que la manifestation de la crise de notre démocratie, et de notre rationalité. Pour la première de ces crises, on peut imaginer que la création d’établissements de bassin la résolve en partie. Ils rassembleraient premier et second degrés, de la petite section (ou du cours préparatoire) au baccalauréat, ils respecteraient les missions et les statuts de chacun, donc seraient peu couteux en polémiques inutiles, et constitueraient de réelles interfaces entre le national et le local ; ils seraient capables d’élaborer des réponses aux questions qu’un établissement seul ne peut résoudre : la gestion des élèves les plus difficiles, de la carte des options, et des flux de population s’il n’y a pas de retour à la carte scolaire, la gestion des enseignants les plus en difficulté, la constitution d’équipes homogènes pour les expérimentations, la formation continue, les relations avec les autres institutions...
Pour les trois autres, on sent bien que les plus séduisantes des promesses électorales seront toujours, et nécessairement, « à côté de la plaque ». Notre République, la Ve, confie à une majorité le soin des grands choix, sans distinguer ce qui est du ressort d’un gouvernement, et ce qui est de l’ordre de la civilisation, pour reprendre le mot d’Edgar Morin. Et surtout, elle confond la confrontation des idées, et le débat démocratique. Faut-il aller chercher en Afrique des leçons de palabre ?
Ma contribution à l’espace ouvert ici pour préparer 2012 semblera bien négative, puisqu’elle récuse l’idée même de programme, alors que les divers partis politiques y travaillent avec sérieux, et que l’un d’eux me conviendrait plutôt, pour ce que j’en connais et en attendant qu’il soit chiffré. Je sais pourtant déjà qu’il ne sera qu’une péripétie, qu’un moment d’une Histoire qui excède les échéances quinquennales. Mais je suis optimiste. Je suis convaincu que les sociétés trouvent toujours les moyens de leur survie. D’ici la présidentielle et les législatives, nous pouvons contribuer à éviter aux politiques les erreurs les plus grossières, mais nous devons déjà travailler à l’après-2012.

Pascal Bouchard
Journaliste (ToutEduc) et écrivain

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Aurore le Jeu 13 Jan 2011 - 0:13

Allez, dans la même veine, encore un peu de prose estampillée PS : le brouillon pour le projet de 2012, rien que ça !
http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php?article6965

Je n'ose mettre ici l'article en copié-collé : ayant apparemment la plume facile (la qualité suit-elle cependant la quantité ?...), le père Obin s'est vraiment lâché comme rarement... Razz

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Igniatius le Jeu 13 Jan 2011 - 0:19

Eh mais Bouchard est vraiment très grave : il se prend pour un prophète, c'est clair.
Je crois l'avoir vu sur une émission d'Arrêt sur Images, où il débattait avec Cédelle et Polony : il était particulièrement prétentieux.
Bon lui, il est perdu : c'est Meirieu qui était son directeur de thèse...

En attendant, ma chère Aurore, je déduis de ses considérations que tu ne dois pas être bien cultivée, ou intéressée par les belles choses, pour te battre contre des propos pareils... Laughing

Bon allez, je vais lire ton dernier truc et je vais me coucher, navré.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Aurore le Jeu 13 Jan 2011 - 0:28

@Igniatius a écrit:Eh mais Bouchard est vraiment très grave : il se prend pour un prophète, c'est clair.
Je crois l'avoir vu sur une émission d'Arrêt sur Images, où il débattait avec Cédelle et Polony : il était particulièrement prétentieux.
Bon lui, il est perdu : c'est Meirieu qui était son directeur de thèse...

En attendant, ma chère Aurore, je déduis de ses considérations que tu ne dois pas être bien cultivée, ou intéressée par les belles choses, pour te battre contre des propos pareils... Laughing

Bon allez, je vais lire ton dernier truc et je vais me coucher, navré.

On a vu mieux comme lecture propice aux beaux rêves...
Bon courage, cher Ignatius ! Laughing

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par frankenstein le Jeu 13 Jan 2011 - 0:30

@Aurore a écrit:Allez, dans la même veine, encore un peu de prose estampillée PS : le brouillon pour le projet de 2012, rien que ça !
http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php?article6965

Je n'ose mettre ici l'article en copié-collé : ayant apparemment la plume facile (la qualité suit-elle cependant la quantité ?...), le père Obin s'est vraiment lâché comme rarement... Razz
affraid Le diagnostic est déjà faux, alors les "remèdes" ... No

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Invité le Jeu 13 Jan 2011 - 8:37

Je pense que pour moi le PS est mort. Ils n'auront pas ma voix, ni au 1er, ni au 2d tour. 2002 ne leur a servi à rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Aurore le Jeu 13 Jan 2011 - 9:55

Lorica a écrit:Je pense que pour moi le PS est mort. Ils n'auront pas ma voix, ni au 1er, ni au 2d tour. 2002 ne leur a servi à rien.

Pire : il s'en est bien aperçu, et il s'enterre tout seul ! Laughing

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Invité le Jeu 13 Jan 2011 - 9:57

@Aurore a écrit:
Lorica a écrit:Je pense que pour moi le PS est mort. Ils n'auront pas ma voix, ni au 1er, ni au 2d tour. 2002 ne leur a servi à rien.

Pire : il s'en est bien aperçu, et il s'enterre tout seul ! Laughing

Laughing

sérieux, ils m'écœurent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par marc44 le Jeu 13 Jan 2011 - 16:10

Aurore, soit vous êtes militante d'une idée (votre vision de l'enseignement à laquelle je souscris pour partie), soit vous êtes militante syndicale, soit vous êtes militante politique, soit ????

L'accumulation de vos messages, depuis des semaines, me laisse penser que votre objectif sur ce forum n'est pas (malgré l'apparence que vous souhaitez peut-être donner) simplement de défendre une vision de la pédagogie, vous êtes de fait, militante d'une autre politique que celle proposée par le PS, globalement et non sur les seuls sujets liés à l'éducation. Il faudrait donc afficher un peu plus clairement la couleur et assumer ce choix là, sous toutes ses dimensions.

"Allez, dans la même veine, encore un peu de prose estampillée PS : le brouillon pour le projet de 2012, rien que ça ! http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php?article6965"

Où est-il écrit qu'il s'agit du projet du PS et que le texte est estampillé PS ? J'ai cherché, mais je n'ai pas trouvé (peut-être ai-je mal cherché).

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Aurore le Jeu 13 Jan 2011 - 17:39

@marc44 a écrit:Aurore, soit vous êtes militante d'une idée (votre vision de l'enseignement à laquelle je souscris pour partie), soit vous êtes militante syndicale, soit vous êtes militante politique, soit ????

L'accumulation de vos messages, depuis des semaines, me laisse penser que votre objectif sur ce forum n'est pas (malgré l'apparence que vous souhaitez peut-être donner) simplement de défendre une vision de la pédagogie, vous êtes de fait, militante d'une autre politique que celle proposée par le PS, globalement et non sur les seuls sujets liés à l'éducation. Il faudrait donc afficher un peu plus clairement la couleur et assumer ce choix là, sous toutes ses dimensions.

"Allez, dans la même veine, encore un peu de prose estampillée PS : le brouillon pour le projet de 2012, rien que ça ! http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php?article6965"

Où est-il écrit qu'il s'agit du projet du PS et que le texte est estampillé PS ? J'ai cherché, mais je n'ai pas trouvé (peut-être ai-je mal cherché).

Marc, vos suppositions en ce qui me concerne sont erronées.
"Pourquoi tant de haine" ? Eh bien, je trouve simplement inadmissible et scandaleux qu'un parti se prétendant "celui des enseignants", celui de la "culture" et de sa diffusion au sein de la société, celui d'une vision "humaniste" s'opposant à une droite obnubilée par son prétendu "réalisme" économique, en soit arrivé à ce degré d'hypocrisie, d'incompétence et d'aveuglement. Il est légitime de se montrer plus exigeant envers une force politique se prétendant compétente en la matière et dont on attend davantage.

Sur la politique proposée par le PS : en matière d'éducation ou ailleurs, elle ne brille pas spécialement par sa pertinence. Le silence du PS face à la crise que nous sommes en train de vivre est assourdissant, le combat des cheftaines fait rage et l'absence de travail conceptuel et de propositions crédibles est proprement criante. Alors même que la droite et Sarkozy sont à la rue et accumulent les bourdes...
Sur les politiques éducatives du PS : sous la 5e République, chaque fois que ce parti est au pouvoir, il y a régression manifeste en matière de qualité du système éducatif français (ne me répondez pas sur ce que la droite fait lorsqu'elle est aux commandes : les orientations fondamentales sont les mêmes dans les deux cas !).
Quant à Obin, vous me faites rire ! Les discours que tient ce chantre du "projet d'établissement" (au passage, une notion que ne renierait pas l'UMP !!!) ne sont qu'une copie de la prose du SE-UNSA et du SGEN, eux-mêmes des syndicats "réformistes" fortement politisés, à savoir satellites du PS. Dans le même genre, Forestier ou Meirieu ne font pas mieux. Tous ces apparatchiks destructeurs du système éducatif français sont passés par la case PS et appartiennent toujours à son champ d'influence. Ce n'est pas un hasard.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Aurore le Jeu 13 Jan 2011 - 17:51

Marc, le début du lien que j'ai mis en lien est suffisamment clair, il suffit de lire :

"La question de la relation entre l’école et la société en France est abordée ici dans la perspective d’une alternance politique en 2012 et d’un projet pour une gauche se préparant à gouverner, et non pas seulement pour une gauche d’opposition au pouvoir actuel. Dans ce forum, nous sommes dans la circonscription d’un député, Pierre Cohen, qui lui-même représente la nation tout entière ; c’est dire que nous nous situons dans un cadre national et pas seulement local, et dans la perspective politique claire d’une alternance et d’un projet d’une gauche revenue au pouvoir."

Alors, le texte est estampillé UMP, peut-être ? Razz

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Igniatius le Jeu 13 Jan 2011 - 20:04

Encore une fois, Aurore exprime exactement ce que je pense du PS.

En fait Marc, je vous retournerais plus ou moins la question que vous posez à Aurore : pourquoi vous êtes-vous engagé auprès du PS ?
Ce n'est sans doute pas que vous ayez été convaincu par leurs positions sur l'éducation, ou alors vous étiez mal renseigné (après tout, pourquoi pas ? ).
Par suite, pensez-vous que, faute de mieux, c'est le parti le plus à même d'accéder au pouvoir, et donc qu'il vaut mieux s'engager en son sein afin d'espérer changer les choses ?
Si c'est pour défendre les "grandes idées" actuelles du PS (dont le silence est effectivement assourdissant), ne croyez-vous pas qu'elles sont plutôt éloignées de celles auxquelles vous semblez croire, d'après ce que j'en lis sur ce forum, au moins concernant l'éducation ?

Je pose la question sincèrement car je trouve amusant que vous "soupçonniez" Aurore d'une forme d'activisme : c'est peut-être son cas, je n'en sais rien, mais les idées qu'elle exprime sont celles de bcp de gens malheureusement bien informés et ayant analysé les 30 dernières années à l'aune de leurs expériences personnelles ; et ces gens ne sont pas tous militants de quelque chose.
Pour ma part, je ne milite à rien (un peu d'activité locale au CA de mon établissement), mais je pense depuis 10 ans désormais (exactement depuis 2003) que le PS est mort d'avoir quitté la gauche (depuis que Jospin a signé l'AGCS très précisément, mais il m'a fallu quelques années pour comprendre ce que cela impliquait).

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Chocolat le Jeu 13 Jan 2011 - 20:33

@marc44 a écrit:Aurore, soit vous êtes militante d'une idée (votre vision de l'enseignement à laquelle je souscris pour partie), soit vous êtes militante syndicale, soit vous êtes militante politique, soit ????

L'accumulation de vos messages, depuis des semaines, me laisse penser que votre objectif sur ce forum n'est pas (malgré l'apparence que vous souhaitez peut-être donner) simplement de défendre une vision de la pédagogie, vous êtes de fait, militante d'une autre politique que celle proposée par le PS, globalement et non sur les seuls sujets liés à l'éducation. Il faudrait donc afficher un peu plus clairement la couleur et assumer ce choix là, sous toutes ses dimensions.


Au lieu de faire des suppositions sur ce que les gens sont ou ne sont pas, vous feriez mieux de constater le fait que les propositions aberrantes du PS en matière d'éducation font perdre au parti cité une grande partie des voix potentielles.

Je crois simplement qu'Aurore milite en faveur du bon sens, comme des tas d'autres enseignants, mais ça, c'est quelque chose que le PS a perdu de vue depuis un bon moment!

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Invité le Jeu 13 Jan 2011 - 20:50

PS = con-con de la politique!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par marc44 le Mar 18 Jan 2011 - 17:18

Chocolat et al., justement je ne fais aucune supposition. Je constate que le PS est ici *globalement* condamné, et pas seulement ses propositions sur l'éducation. Ca n'est pas un problème, mais donnez moi n'importe quel parti ayant eu quelques responsabilités permettant de confronter ses propos et ses actes, je lui trouverai un tas de casseroles. Une fois qu'on a fait le tour, cherchons mieux que du dépit.

Bon, je crois qu'on a fait le tour pour le moment, affaire à suivre quand on aura d'autres idées à confronter. Merci pour tout, c'était instructif et c'est bien ça l'essentiel.

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Chocolat le Mar 18 Jan 2011 - 18:11

Prévisible...
Je ne comprends même pas comment des gens sains d'esprit ont pu accorder du crédit à Mélenchon & co. Evil or Very Mad

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Invité le Mar 18 Jan 2011 - 18:24

Bof... Le manque de crédibilité de Mélenchon et de son parti plus ou moins godillot ne rend pas le PS plus crédible.
Je trouve que le PS est vraiment devenu champion du monde dans le maniement de ce type d'argument face aux gens qui mettent en cause le manque de contenu ou l'inanité dudit contenu proposé par le PS (ou pas, c'est selon); c'est entre autre pour cela que ce parti s'est transformé en formidable machine à perdre.
Je suis une ancienne militante du PS (c'est plus honnête de le préciser je crois), et je suis effarée par ce que j'y ai vu et entendu (notamment à propos de l'éducation et des enseignants; je n'ai guère envie de voter encore pour un parti qui démolit allègrement un métier que je compte aussi exercer).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Igniatius le Mar 18 Jan 2011 - 18:24

Et pourtant, Chocolat, j'ai été très sensible aux "idées" défendues par Mélenchon, notamment sur l'éducation et la redistribution des richesses.

Mais bon, j'avoue ne pas être allé plus loin que le discours : je vais aller lire le lien de MArc.


_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Chocolat le Mar 18 Jan 2011 - 18:27

holderfar a écrit:Bof... Le manque de crédibilité de Mélenchon et de son parti plus ou moins godillot ne rend pas le PS plus crédible.
Je trouve que le PS est vraiment devenu champion du monde dans le maniement de ce type d'argument face aux gens qui mettent en cause le manque de contenu ou l'inanité dudit contenu proposé par le PS (ou pas, c'est selon); c'est entre autre pour cela que ce parti s'est transformé en formidable machine à perdre.
Je suis une ancienne militante du PS (c'est plus honnête de le préciser je crois), et je suis effarée par ce que j'y ai vu et entendu (notamment à propos de l'éducation et des enseignants; je n'ai guère envie de voter encore pour un parti qui démolit allègrement un métier que je compte aussi exercer).

Complètement d'accord avec tes propos! (et sur Mélenchon et son parti, et sur le PS)

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le P.S., via son Laboratoire des Idées, a sorti ses propositions sur le collège !

Message par Chocolat le Mar 18 Jan 2011 - 18:31

@Igniatius a écrit:Et pourtant, Chocolat, j'ai été très sensible aux "idées" défendues par Mélenchon, notamment sur l'éducation et la redistribution des richesses.

Mais bon, j'avoue ne pas être allé plus loin que le discours : je vais aller lire le lien de MArc.


Toi, tu t'es fait avoir... humhum

Populiste, vulgaire, opportuniste et infatué, le monsieur; tout ce que j'aime...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 24 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum