élève effacée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

élève effacée

Message par adjii20 le Sam 9 Oct 2010 - 0:11

bonjour je suis nouvelle sur le site.
voila je suis prof de français et titulaire de ma classe de 3 ème.tout se passe bien quoique un peu bruyant la classe
humhum
le problème c'est que j'ai une élève très effacée,elle ne participe jamais aux cours les autres profs l'ont remarqué également et ne bavarde pas elle est seule dans son coin.
avez vous déja eu pareil situation?quelle attitude avoir avec elle?
merci.

adjii20
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par Passerose le Sam 9 Oct 2010 - 9:15

Elle n'ose peut-être pas à cause des autres. Penses-tu qu'elle a envie de le faire et qu'elle est timide ?
J'ai une élève comme ceci en 3ème. Comme je la connais, je suis allée la voir hier alors qu'ils sortaient (très belle occasion, elle était un peu en retard et je me suis trouvée seule avec elle). Je lui ai demandé si cela allait bien et si elle se sentait en confiance par rapport au travail de 3ème. Je lui ai dit que je savais qu'elle écoute, mais qu'elle n'hésite pas à venir me poser des questions.
Voilà : il suffit parfois de juste montrer qu'on est là, qu'on le/la remarque, pour faire du bien à ce type d'élève.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par roxanne le Sam 9 Oct 2010 - 9:25

Et puis , c'est peut-être aussi sa personnalité..et son droit.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par julie3 le Sam 9 Oct 2010 - 9:43

+1 avec Roxanne. Certaines personnes sont très réservées par nature et ma foi, c'est parfois reposant. Je trouve la suggestion de Passerose très bien : aller lui parler de choses et d'autres pour lui montrer que tu la "vois" malgré tout et qu'elle fait partie de la classe.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par Lunelle le Sam 9 Oct 2010 - 11:33

Elle est peut-être seulement timide ?

Lunelle
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par Provence le Sam 9 Oct 2010 - 11:48

Que veux-tu dire lorsque tu écris que tu es titulaire de ta classe de 3e? C'est la même chose que professeur principal?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par adjii20 le Sam 9 Oct 2010 - 17:21

bonjour merci de vos réponses!
provence je vis pas en france chez nous titulaire c'est comme prof principal.
oui je crois qu'elle est timide mais comment etre sur qu'elle a compris en cours si elle n'ose pas lever la main pour le dire.
pas d'autres avis?

adjii20
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par JPhMM le Sam 9 Oct 2010 - 17:27

J'ai une élève dans une de mes classes, qui est effacée, recroquevillée, terrifiée et refuse de passer au tableau. Elle a eu déjà de nombreuses absences, très irrégulières.
L'équipe pédagogique est d'accord pour soupçonner un cas de phobie scolaire, un cas réel, je veux dire.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par John le Sam 9 Oct 2010 - 17:33

Si tu n'es pas en France, il faudrait changer la zone géographique indiquée dans ton profil où tu as marqué "France".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par micaschiste le Sam 9 Oct 2010 - 18:17

je pensais que ce topic annonçait les dernières nouveautés du BO.
''Tout professeur estimant qu'il a des élèves surnuméraires a le droit d'en effacer de ses listes....'' yesyes yesyes yesyes
au-delà de 35 par exemple

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par adjii20 le Sam 9 Oct 2010 - 18:36

merci de vos réponses.JPhMM tu en a parlé avec elle?
elle est bonne élève mais elle ne répond jamais aux questions que je pose à la classe ne passe pas au tableau,ne lève jamais la main.

adjii20
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par JPhMM le Sam 9 Oct 2010 - 18:42

@adjii20 a écrit:JPhMM tu en a parlé avec elle?
Oui bien sûr (et ce qu'elle m'a dit n'a fait que confirmer mon idée).
Mais je ne sais pas gérer de telles difficultés, je n'en ai pas la compétence. J'en ai parlé à la psychologue, qui la verra très bientôt.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève effacée

Message par melaniguiz le Dim 10 Oct 2010 - 9:06

Il y a deux choses. Si c'est juste de la timidité, de la réserve, c'est son caractère et ce n'est pas une tare. Il faut l'encourager à participer, car bien souvent, ces élèves savent mais n'osent pas, mais parfois juste un regard, le fait de les interroger quand on voit qu'ils commencent à lever le doigt mais le cachent en même temps, ça suffit à les débloquer. Leur dire que c'était juste, qu'ils ont posé une question interessante, ça va les aider à franchir le cap la prochaine fois. Tu peux aussi lui demander si elle a une copine dans la classe à coté de qui elle voudrait être pour être plus en confiance.

Mais si elle est très à part dans la classe, que personne ne veut jamais d'elle dans les travaux de groupe, qu'elle a l'air triste en plus d'être malheureuse, que tu la vois aussi seule aux récrés, dans les couloirs, il faut voir ce qui ne va pas avec la classe ou dans sa vie personnelle. Dans ce cas là parles-en à l'infirmière ou à la psychologue de ton collège, ou avec le PP (pour le cas où il y aurait un rejet de la classe). Essaie de savoir comment elle était l'an dernier, ce qu'en pensent les profs qui l'ont eu l'an dernier.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum