An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Magister le Sam 9 Oct 2010 - 19:37

Magister a un problème (?) de riche : il a trouvé l'élève parfait.

Celui qui met un sweat "I ♥ ROMA" à tous les cours de latin, celui qui offre des gâteaux aux profs (une fois l'an dernier, une fois cette année), celui qui connaît le cours avant qu'on le fasse, celui qui a 20 de moyenne après trois devoirs en 4ème, celui qui est toujours là avant les autres, celui qui fait des exposés en plus, celui qui va à Rome pendant les vacances. Et c'est à peu près pareil dans toutes les matières, mais à un degré de plus pour le latin, érigé en idole.

Ça réjouit, ça flatte un peu, puis ça amuse, parfois ça agace, ou... ça inquiète, un peu. Laissons de côté, autant que faire se peut, l'éventualité du problème de l'affectif, qui peut être lié, mais qui est traité dans d'autres posts. Admettons donc que cet élève n'est pas "amoureux" de l'enseignant mais seulement de la matière.

Est-ce qu'un tel élève est équilibré ? Est-ce qu'il n'exige pas trop de lui-même ? Est-ce qu'il ne risque pas de redescendre brutalement un jour ?

Que faire, quand en plus il ne sort jamais, techniquement parlant, de son rôle d'élève : aucune intervention intempestive, une patience à toute épreuve quand le prof joue avec ses nerfs à ne pas l'interroger, les gâteaux offerts via les parents et à toute l'équipe pédagogique donc difficiles à refuser, etc.

Je ne connais rien à l'analyse transactionnelle mais j'ai entendu parler du concept de suradaptation, quand un individu exige trop de lui-même pour satisfaire les exigences qu'il imagine être celles de son entourage (ici le système scolaire) et finit par se rendre malheureux. Qu'en pensez-vous ? Que c'est juste qu'on n'est pas habitué à avoir des élèves parfaits ?

Vais-je risquer de saborder mon meilleur élève sous prétexte qu'il en fait trop ? Ou profiter de cette aubaine et ne pas me poser de questions ?

Magister
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Jane le Sam 9 Oct 2010 - 19:41

j'ai eu le même, le pareil !!! j'ai savouré jusqu'à la lie (je l'ai eu deux ans), pour une fois que j'en tenais un !!! lol!

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Marillion le Sam 9 Oct 2010 - 19:46

Oui, ça n'arrive pas souvent, mais quand ça nous tombe sous les mains, autant en profiter !! Pourquoi s'en plaindre ?? yesyes

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par LNSAG le Sam 9 Oct 2010 - 20:26

Profites pleinement Magister ! Ce sont désormais des perles rares ces élèves.

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Violet le Sam 9 Oct 2010 - 20:29

@Jane a écrit:j'ai eu le même, le pareil !!! j'ai savouré jusqu'à la lie (je l'ai eu deux ans), pour une fois que j'en tenais un !!! lol!

Jane, il est où ? tu me l'as envoyé au lycée, j'espère ! Laughing

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par LNSAG le Sam 9 Oct 2010 - 20:33

Je me souviens d'un élève, pour qui je me suis pris d'affection, et que je vois régulièrement.
C'était il y a quelques années maintenant, il venait en cours en complet, avec cravate (dans mon lycée un peu banlieue je vous raconte pas... No ), et il magnait la langue française avec un tact et une facilité qui m'avaient laissé sans voix ! C'était un pur plaisir de discuter avec lui. Il est allé en L, je l'ai eu 3 ans, passionné de littérature, nous avons beaucoup échangé, je l'ai invité à dîner chez moi à la fin de son année de terminale.
Ce sont ces élèves qui font les joies des enseignants !

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Nasopi le Sam 9 Oct 2010 - 20:40

Mon aîné a ce "problème" -là.
C'est l'enfant parfait (et c'est aussi l'élève parfait). Jamais de bêtises, une patience à toute épreuve, 20/20 de moyenne générale (ou à peu près)... Il est "trop" obéissant, au point qu'à l'école primaire il était considéré comme un cas.
Les psy m'ont dit que c'était fréquent chez les frères et soeurs d'enfants handicapés : ils se suradaptent, parce qu'ils ne se sentent pas le droit de donner des problèmes en plus aux adultes. Ils prennent beaucoup sur eux, et se font oublier volontairement.
Je ne connais pas la situation familiale de cet élève (et peut-être ne la connais-tu pas toi non plus ; mon fils n'a jamais voulu qu'on parle aux profs de l'autisme de son frère et de sa soeur). Sache que c'est peut-être un enfant en souffrance. Tu peux l'aider, justement, en évitant de l'oublier, en t'occupant de lui comme des autres, même s'il pose moins de problèmes.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Magister le Sam 9 Oct 2010 - 20:43

Votre enthousiasme est unanime (sauf nasopi, je t'envoie un mp) ! Je vais donc monter une boîte de location de mon problème.
Loue élève modèle, niv 4ème, bilingue angl (lang mat), lat, all, ttes options,
Dispo vac scol zone C. 100eur/sem

Magister
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par LNSAG le Sam 9 Oct 2010 - 20:48

Vivement qu'il soit au lycée ! Very Happy

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Gryphe le Sam 9 Oct 2010 - 20:49

Oh mais pourquoi veux-tu le louer en location, tu ne préfères pas le louer de louanges ?

Après, si vraiment il veut changer de collège, tu peux toujours nous l'envoyer, effectivement...

Smile

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Magister le Sam 9 Oct 2010 - 21:28

@Gryphe a écrit:Oh mais pourquoi veux-tu le louer en location, tu ne préfères pas le louer de louanges ?

Après, si vraiment il veut changer de collège, tu peux toujours nous l'envoyer, effectivement...

Smile

Je le loue pour les vacances. Entre les différentes zones et les collectivités d'Outre-Mer on doit pouvoir illuminer toutes ses vacances avec des cours de latin. Ça fera plaisir aux profs et encore plus à l'élève... topela

Magister
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Stered le Sam 9 Oct 2010 - 22:06

J'en ai eu quelques-uns comme ça coeurs

L'un d'eux, en 4e cette année, m'a ramené de sa visite du Père Lachaise toutes les épitaphes en latin avec essai de traduction.
Il est d'une finesse et d'une intelligence rares Smile Il est aussi très bien intégré au sein de sa classe, ce qui n'a pas toujours été le cas des autres que j'ai pu croiser. Par exemple, las des quolibets, j'ai un élève en 3e qui se saborde hélas volontairement cette année alors qu'il est brillant... Sad

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Jane le Sam 9 Oct 2010 - 22:13

@violet a écrit:
@Jane a écrit:j'ai eu le même, le pareil !!! j'ai savouré jusqu'à la lie (je l'ai eu deux ans), pour une fois que j'en tenais un !!! lol!

Jane, il est où ? tu me l'as envoyé au lycée, j'espère ! Laughing

Non, il est en première à Thiers. L'a eu les félicitations toute son année de seconde, le bougre ! Faut dire qu'il a eu une prof géniale en français lol!

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Daphné le Dim 10 Oct 2010 - 8:32

Tout le portrait de mes enfants.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Jane le Dim 10 Oct 2010 - 8:44

Tsss tsss Daphné, c'est le portrait de MES enfants ! lol!

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: An ideal student : zèle, anticipation et suradaptation de l'élève parfait

Message par Daphné le Dim 10 Oct 2010 - 8:49

On a les mêmes alors, bien élevés et tout et tout Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum