se reconvertir dans la traduction

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mar 12 Oct 2010 - 18:58

Sur la proposition de Carmen, j'ouvre un nouveau fil (voir le début de la discussion dans "reconversion: récapitulatif des solutions).
Alors pour répondre à Carmen: je ne savais pas que l'interprétariat de conférences était bcp + porteur, mais je crois que je préfèrerais quand même la trad. D'abord pq ça permet quand même (malgré les pb de contrats et de sous) d'organiser son temps de travail à la maison, un peu comme prof (Pierreaucarré pourrait confirmer?), ensuite pq dans les situations de stress intense, en "live", j'ai tendance à perdre mes moyens (voir certains déroulements de cours où ça part en n'importe quoi), enfin pq (ça peut sembler bête mais c'est vrai) j'ai des défaillances auditives suite à une maladie infantile (et comme les choses ne d'arrangeront pas avec l'âge, bonjour le résultat ! Shocked )

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par CarmenLR le Mar 12 Oct 2010 - 19:11

Je comprends bien tes arguments !
Pour l'audition, as-tu entendu parler de l'effet Tomatis ?

La question du financement de ces deux années m'intéresse.
J'ai moi-même dû prendre une dispo pour finir des études, et là, à 35 ans, je ne me vois pas me réarrêter deux ans.

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mar 12 Oct 2010 - 19:19

Ben je reviens juste de dispo aussi...
Je serais évidemement obligée d'arrêter 2 ans.
Donc j'attendrai très probablement encore un an avant de me lancer (ou je passe l'examen d'entrée à l'ESIT dès cette année, dans le but de l'avoir l'année prochaine (si par miracle je l'avais dès cette année, je me suis renseignée, il est possible de reporter l'entrée en formation d'un an)).
Et j'économise cette année + l'année prochaine (et je puise encore pour les derniers mois dans les ressources de mes parents, qui - je sais la chance que j'ai - ne sont pas encore épuisées pour leur chère fifille-qui-sait-pas-ce-qu'elle-veut-faire-de-sa-vie)
Pour l'effet Tomatis, non, je ne sais pas ce que c'est...?

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par Daphné le Mar 12 Oct 2010 - 19:19

Le problème avec la traduction c'est qu'on a du mal à gagner sa vie.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mar 12 Oct 2010 - 19:24

Aïe, décidément c'est ce que tout le monde me dit ici...!
Pourtant je connais 2 personnes qui en vivent !? Il faudrait que je les (re)contacte pour savoir comment ils en vivent...
L'effet Tomatis, je viens de regarder sur internet, je ne crois pas être vraiment concernée...
Je rajoute pour Carmen : j'ai 31 ans, c'est bien pour ça que je me dis que si je le fais, il faudrait que ce soit maintenant...

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par Eloah le Mar 12 Oct 2010 - 21:31

Ce qui m'étonne, c'est qu'on ne te demande pas au moins deux langues étrangères pour entrer dans cette école ... Ca a sans doute évolué mais j'ai fait une licence de LEA dans les années 90 et pour valider ma licence j'ai fait un stage de traduction technique dans un bureau assermenté par le Parlement européen. Même pour obtenir le stage, il me fallait 3 langues en plus du français.
Ceci dit, je te souhaite bonne chance dans ton projet ! C'est bien de tenter de faire autre chose si enseigner ne te satisfait plus ! Very Happy

Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mar 12 Oct 2010 - 22:12

Si si, il faut 2 langues: français langue A, et dans mon cas ça serait allemand langue B et anglais langue C (j'ai l'outrecuidance de croire que je saurai me débrouiller aussi en anglais, avec de l'exercice).
Mais je plane peut-être encore complètement... et puis tous me disent ici que je ne vais pas boucler mes fins de mois avec ça, alors...

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par Eloah le Mar 12 Oct 2010 - 22:19

Disons que la difficulté, à mon humble avis, n'est pas de se débrouiller dans une langue étrangère mais de la maîtriser dans des domaines techniques qui peuvent être hyper spécialisés. Quand j'étais en LEA par ex, on avait des cours de sciences, d'éco, d'histoire non pas en français mais en anglais, allemand, espagnol, etc. On avait aussi des cours de civilisation. Ca suppose une sacrée maîtrise !
Lors de mon stage, j'ai trouvé difficile de traduire des textes dans des domaines dont je ne connaissais pas grand chose. Je me souviens d'une directive européenne sur les distances entre coursives et je ne sais plus quoi sur les bateaux : même en français, ma langue maternelle, je ne connaissais pas tout le vocabulaire employé ... alors imagine dans une autre langue !

Toutefois je suppose que c'est justement une des choses qui est enseignée dans ton école, non ?

Eloah
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mar 12 Oct 2010 - 23:39

Oui, en effet...
Mais attention, ce n'est pas "mon" école ! Laughing
Peut-être que je changerai encore d'avis si on me dit à nouveau qu'il est très difficile de dépasser 1200 €/ mois...

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par anatra le Mer 13 Oct 2010 - 6:37

J'ai passé l'examen d'entrée de l'ESIT deux fois, il demande effectivement deux langues (pour moi, italien-anglais). J'ai été admise la deuxième fois, mais étant donné que j'avais également obtenu le CAPES, j'ai choisi de renoncer à l'ESIT. Je me demande quelque fois si j'ai fait le bon choix...
En tout cas, les deux années où j'ai passé l'examen, la première épreuve est une épreuve de français très facile (presque tout le monde la réussit), les autres épreuves sont nettement plus difficiles.

anatra
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par Xana le Mer 13 Oct 2010 - 9:30

Il existe aussi une autre école très réputée, l'ISIT. Je ne connais pas assez l'une et l'autre pour les comparer. Les programmes font rêver, mais les frais de scolarité, beaucoup moins, hélas. Il s'agit de mobiliser deux ans d'études sans salaire et en plus de débourser plus de 6000 euros par an. C'est le principe des écoles de management certes. Bien sûr, les débouchés que l'école fait miroiter semblent incroyables: 98% des étudiants trouveraient un travail dans les six mois qui suivent la fin d'études. Si certains en savent plus, venez alimenter le sujet!
Autre remarque: dans les concours du parlement européen, les langues "exotiques" sont privilégiées: roumain, danois, lituanien...

Xana
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par CarmenLR le Mer 13 Oct 2010 - 18:05

L'esit demande également d'apporter la preuve de séjours supérieurs à un an (durée consécutive) dans les pays concernés.

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mer 13 Oct 2010 - 18:12

Uniquement pour l'interprétation, Carmen.
Xana, si je me souviens bien, l'ISIT est une école privée, d'où ces frais exorbitants.

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par Invité le Mer 13 Oct 2010 - 18:30

moi qui suis bilingue, c'est vraiment pas un secteur qui m'attire... ce que ça doit être monotone et épuisant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par CarmenLR le Mer 13 Oct 2010 - 18:41

L'avantage de la traduction et de l'interprétation, c'est qu'on apprend continuellement, et cette stimulation intellectuelle est agréable, de mon point de vue.

CarmenLR
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mer 13 Oct 2010 - 21:28

L'enseignement, ça peut être aussi monotone, et c'est très certainement épuisant... ou alors j'en ai encore une vision très subjective ?

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mer 13 Oct 2010 - 21:34

Enfin je parle je parle, mais si ça se trouve je n'en ferai rien, je suis pas sûre d'avoir les c... pour ça...
Mais ce qui est sûr c'est que si je fais encore ce boulot à 60 ans (67?), je serai une prof amère, aigrie, déprimée et rabougrie...
Lorica, si j'avais la chance que tu as quand même je serais tentée par cette branche (au moins l'interprétation, non?). D'ailleurs je ne sais tjs pas quel concours tu as passé récemment...

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par Invité le Mer 13 Oct 2010 - 21:49

j'en ai un peu assez des boulots épuisants Wink monotones, encore, pourquoi pas...
quant aux concours que j'ai passés: j'ai ouvert un fil!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par InvitéeHr le Mer 13 Oct 2010 - 21:54

J'ai un copain qui fait ça en indépendant, loin de l'image glamour il traduit pas mal de modes d'emploi, de notices techniques, brochures touristiques, etc... Cela dit varia je comprends ton désir de reconversion, j'en suis là aussi, je n'ai aucune envie de faire apprendre de la conjugaison, ne serait-ce qu'une seule année, je n'ai aucun plaisir. Je te souhaite de changer de voie au plus vite.

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par John le Mer 13 Oct 2010 - 21:56

Heather, ton copain en vit ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mer 13 Oct 2010 - 21:59

Oui oui je suis au courant pour les modes d'emploi et les notices. Je vais m'éclater ! vache chirolp iei
J'aimerais tellement oser sauter le pas... (je sais, c'est un peu oxymorique, mais on ne se défait pas comme ça de ses contradictions)...

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par InvitéeHr le Mer 13 Oct 2010 - 22:05

Oui, mais comme le dit Daphné ce n'est pas mirifique comme revenus. Il a quitté Paris pour la province d'ailleurs. Sinon pour info, je viens de parler à une TZR de mon bahut, elle est à mi-temps en lettres et est pigiste à côté. C'est la première fois que je la vois, je n'ai pas eu le temps de lui demander dans quel secteur, si j'ai des infos, je ferai partager ici. Elle m'a dit que ce métier est inenvisageable à plein temps pour elle, trop bouffeur d'énergie. Et la prof dont j'ai hérité du poste fixe était à mi-temps aussi, elle écrivait à côté.

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par varia le Mer 13 Oct 2010 - 22:24

Quel métier était inenvisageable pour elle car trop bouffeur d'énergie ? Prof ou journaliste (puisqu'elle est pigiste) ?
Et ton autre copine, elle écrivait quoi?
Pour revenir à la question du salaire, dans les fiches métiers de l'ONISEP (j'ai l'impression de redevenir lycéenne Laughing ) ils disent qu'un traducteur débute à env.1900 € (moi je veux bien débuter comme ça et même rester comme ça !)

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par InvitéeHr le Mer 13 Oct 2010 - 22:41

Elle ne peut être prof à plein temps, elle ne supporterait pas, ce que je peux comprendre, son activité de pigiste lui permet de compléter. L'autre je ne l'ai jamais rencontrée puisque c'est celle dont j'ai le poste, elle est en dispo, car elle veut se consacrer entièrement à sa passion. Je vais me renseigner sur ce qu'elle écrit.

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: se reconvertir dans la traduction

Message par Pierre_au_carré le Mer 13 Oct 2010 - 23:15

@varia a écrit:Quel métier était inenvisageable pour elle car trop bouffeur d'énergie ? Prof ou journaliste (puisqu'elle est pigiste) ?
Et ton autre copine, elle écrivait quoi?
Pour revenir à la question du salaire, dans les fiches métiers de l'ONISEP (j'ai l'impression de redevenir lycéenne Laughing ) ils disent qu'un traducteur débute à env.1900 € (moi je veux bien débuter comme ça et même rester comme ça !)

Attention, souvent ils donnent des salaires bruts, donc il peut falloir multiplier par 0,8.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum