Insultes hors établissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Insultes hors établissement

Message par Marcelle Duchamp le Ven 15 Oct 2010 - 22:19

Bonjour à tous,

J'ai eu l'occasion de lire des réponses de collègues qu'on avait insulté mais je ne me suis pas retrouvée dans les témoignages.

Je viens d'arriver dans un nouveau collège et remplace une dame qui est partie à la retraite cette année. Cela faisait visiblement des années qu'elle enseignait les arts plastiques dans ce collège et nous n'avions visiblement pas la même façon d'aborder notre gestion de classe. Elle tenait ce petit monde d'une main de fer et n'était semble-t-il, pas très appréciée des élèves qui la craignaient ( je précise qu'en aucun cas, je ne me permets de la juger).
Moi, je suis plutôt genre très cool. Je suis très sympa et ouverte (du moins je pense) et laisse une grande liberté aux élèves dans la mesure où ils sont respectueux et bosseurs.
Du coup, les élèves ont été très surpris lorsque je leur ai expliqué ma façon de travailler mais après 6 semaines de cours, je constate que j'ai de la chance d'avoir en face de moi des élèves relativement sympas.
Dans une classe de 3ème, deux nanas ne viennent quasiment jamais à mes cours. Ne les ayant qu'une fois par semaine, je crois que je ne les ai vu que 2 fois... Cette semaine, elles ont daigné se présenter mais elles ont fait de l'HG alors que leurs camarades bossaient sur le projet en cours. A 3 reprises, je leur ai demandé de ranger leurs cahiers mais elles n'ont pas obtempéré. Connaissant leur passif (insultes envers des profs, insolences, exclusions répétées depuis la rentrée...), j'avais décidé de ne pas hurler, de ne pas me mettre en position qu'elles croient faire la loi et m'intimider. Du coup, j'ai laissé tomber et leur ai dit "Il ne vous reste qu'une semaine pour rattraper les 5 semaines que les autres ont déjà consacrés à leurs travaux! Sinon, c'est 0!"
( En fait, je déteste entrer en conflit frontal donc je préfère lâcher une phrase comme ça qui montre que je lâche pas l'affaire mais que je les ai dans le collimateur).

Ce soir en sortant de cours, je croise à 3m du collège, une de ces jeunes filles. Elle salue un garçon inconnu qui me regardait passer et lui dit que je suis la prof d'arts plastiques qui remplace Mme "partie à la retraite". Quelques mètres plus loin, j'entends le garçon inconnu hurlait:
"J'enc***le les Mme "partie à la retraite"!"

Ce "les" Mme partie à la retraite m'était donc destiné.
Franchement, je suis restée clouée. J'étais à deux doigts de revenir sur mes pas et de lui coller une baffe ou de lui sortir une réplique bien sentie, seulement, j'ai eu conscience que je m'exposais physiquement à quelqu'un que je connais pas et qui pourrait être violent. Du coup, je n'ai rien dit.

Maintenant que faire? Est ce que je dois en parler aux CPE? Est ce que je dois en toucher un mot à l'élève en question? Est ce que je dois faire sanctionner cette élève qui se permet de laisser ce mec m'insulter sans raison?

Je suis quand même touchée par cette violence verbale venue d'un inconnu et je pense que vu le passif de cette élève, elle risque de prendre mon silence pour une faiblesse...

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Reine Margot le Ven 15 Oct 2010 - 22:30

préviens le CDE et que ce soit à l'administration de voir (là l'insulte est venue d'un élève hors étb je crois)
le problème c'est que l'insulte n'est pas venue de ton élève...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Marcelle Duchamp le Ven 15 Oct 2010 - 23:01

Oui ce n'est pas de la part de mon élève mais de son copain venu l'attendre à la sortie du collège. Du coup, je suis partagée car pour moi, elle est complice du gars mais d'un autre côté, je ne sais pas quelle a été sa réaction lorsque son pote m'a insultée...

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Provence le Ven 15 Oct 2010 - 23:30

@Marcelle Duchamp a écrit:Oui ce n'est pas de la part de mon élève mais de son copain venu l'attendre à la sortie du collège. Du coup, je suis partagée car pour moi, elle est complice du gars mais d'un autre côté, je ne sais pas quelle a été sa réaction lorsque son pote m'a insultée...

Une convocation dans le bureau du principal permettrait peut-être de mettre les choses au clair et de suggérer à la gamine de changer de fréquentations.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Marcelle Duchamp le Ven 15 Oct 2010 - 23:40

En fait, j'ai déjà eu le cas l'année dernière de me faire insulter dans le RER par un mec extérieur au collège qui faisait le trajet avec un de mes élèves. Je n'avais rien dit et m'était sentie minable de ne pas réagir face à des types de 14 ans.
Mais ce soir, c'est le sentiment d'impunité face à mon manque de réaction qui prend le dessus. Comme si pour faire passer un message sans risque de se faire punir, on allait insulter son prof par messager extérieur au collège. Et là, ça me pèse!
Déjà, parce que mon élève, pour les 2 fois où je l'ai vue en cours, je n'estime pas la connaitre et elle ne me connait pas. Et parce que je trouve que l'irrespect notoire de certains prend tellement de place dans notre métier qu'il faut réagir de manière intelligente (d'où le fait que je sois pas allée lui foutre mon poing dans la g****).
Est ce que quelqu'un a déjà connu ce type de chose? Comment le régler?
Merci des réponses déjà apportées.

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Abraxas le Sam 16 Oct 2010 - 8:07

Ma foi, en dehors de l'établissement, on est dans la rue, et ce sont lers règles de la rue qui s'appliquent.
Deux claques ?
Il m'est arrivé il y a très longtemps un truc du même genre, dans un RER. Je suis allé sur le petit jeune — il devait avoir 16 ans —, je lui ai souri, de très près, et je lui ai pris la trachée entre deux doigts, en serrant fort, et j'ai exigé des excuses, en lui expliquant que s'il ne les faisait pas, là, tout de suite, je lui arrachais le cou.
Ma foi, il a obtempéré, et il a mis un bon quart d'heure à retrouver son souffle.
Je ne vous dis pas la réputation que ça m'a fait. Un calme ! Un silence ! Un bonheur !
Evitez le poing dans la gueule, ça laisse des traces.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Reine Margot le Sam 16 Oct 2010 - 9:00

ça m'est arrivé mais le grand de 15 ans exclu du collège depuis belle lurette faisait 30 cm de plus que moi...donc je suis partie. et quand je suis allée voir l'adjoint, il m'a conseillé de ne pas réagir et n'a rien fait.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Daphné le Sam 16 Oct 2010 - 9:04

@Abraxas a écrit:Ma foi, en dehors de l'établissement, on est dans la rue, et ce sont lers règles de la rue qui s'appliquent.
Deux claques ?
Il m'est arrivé il y a très longtemps un truc du même genre, dans un RER. Je suis allé sur le petit jeune — il devait avoir 16 ans —, je lui ai souri, de très près, et je lui ai pris la trachée entre deux doigts, en serrant fort, et j'ai exigé des excuses, en lui expliquant que s'il ne les faisait pas, là, tout de suite, je lui arrachais le cou.
Ma foi, il a obtempéré, et il a mis un bon quart d'heure à retrouver son souffle.
Je ne vous dis pas la réputation que ça m'a fait. Un calme ! Un silence ! Un bonheur !
Evitez le poing dans la gueule, ça laisse des traces.

Oui enfin on n'a pas toutes le "physique" adéquat Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Marcelle Duchamp le Sam 16 Oct 2010 - 11:03

Niveau physique, c'est sur que je ne fais pas le poids... Quoiqu'un coup de pied bien placé...
Le problème des règles de la rue, c'est que si elles s'appliquent pour moi (violence, choper quelqu'un à la gorge...), elles vont donc s'appliquer à eux aussi.
Je ne sais pas comment réagir du coup et j'espère que mon CPE saura quoi faire.

Ce qui me choque dans ces attitudes depuis que je suis prof, c'est que je pensais qu'on avait peur de s'attaquer à un adulte et en fait.... non!

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par lulucastagnette le Sam 16 Oct 2010 - 11:07

Tu ne pouvais pas vraiment réagir et je comprends que tu aies laissé couler.

En revanche, selon moi, en cours, tu devrais exiger qu'elles rangent leurs affaires, et ne pas laisser faire !! Parce qu'à ce stade, je ne pense pas que le 0 en arts pla les fasse réagir !
Et tu risques de voir de plus en plus d'élèves prendre ton cours comme une heure de perm pour faire ses devoirs (c'était le cas l'année dernière dans mon bahut pour le cours de musique).
A cet âge, le prof cool et sympa pour eux, ça signifie malheureusement "on peut faire ce qu'on veut".

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Marcelle Duchamp le Sam 16 Oct 2010 - 11:42

C'est vrai que ça peut être à double tranchant.
Pour l'avoir expérimenté, effectivement, soit ils ne foutent plus rien en cours d'arts plastiques mais si c'est le cas, ils passeront un certain temps exclus en permanence avec du boulot écrit.
Soit, ils comprennent d'eux même et se remettent tout seul dans le droit chemin.
Je pense que pour ces deux nanas, elles vont avoir beaucoup de boulot écrit... Parce que oui, je suis cool et je ne crie pas mais je peux être très très pénible... En général, tout ce qui n'est pas fait en classe et à faire à la maison donc ils se punissent tout seul.

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Daphné le Sam 16 Oct 2010 - 12:42

Je pense que nous ne sommes pas là pour être cool, nous sommes là pour les faire bosser.
Perso je n'ai aucun état d'âme : soit ils travaillent et alors ça va, sinon je sévis. Sèchement.
Point à la ligne.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par julie3 le Sam 16 Oct 2010 - 12:58

En somme ta as été insultée par personne interposée. Réagis à partir de là en signalant le fait à la vie scolaire et en suggérant, après entretien, que la fille écrive un texte dans lequel elle explique qu'elle ne souscrit pas à ce qui a été dit concernant Mme "partie à la retraite". Tu montres d'une part que l'insulte du garçon a fait "chou blanc" et d'autre part que tu restes vigilante concernant le respect. Le fait que l'incident ait été signalé devrait calmer un peu le garçon.
Pour le garçon, je ne sais pas mais on dit que le silence punit l'insolence. Pour ma part je ne me sentirais pas capable d'affronter, dans ces circonstances, un grand c** de 16 ans que je ne connais pas : cela peut paraître lâche mais certains gosses sont tellement imprévisibles. Donc je comprends ta réaction. Bon week end. sunny

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Marcelle Duchamp le Sam 16 Oct 2010 - 13:04

Cool ne veut pas pour autant dire que je ne me fais pas respecter. Disons que je préfère me consacrer aux élèves qui me sollicitent pour les aider dans leurs travaux (peinture, collage, manipulation d'outils...) quitte à passer 5 min avec un groupe précis et laisser les autres un peu seuls. Je fais ça toute l'heure pour aller aider et voir l'avancée des projets.
Ce type d'élèves qui préfèrent faire leurs devoirs plutôt que de travailler le sujet en cours, je ne vais pas perdre du temps avec. Le jour J, il y a un rendu, donc elles devront rendre quelque chose. Les élèves ont passé 6 heures à faire ce boulot donc elles auront 6 heures de travail en plus à la maison.
J'ai dit 3 fois de ranger, elles ne l'ont pas fait. J'estime avoir perdu 3 fois mon temps et négliger ceux qui bossent. Si j'avais crié ou sermonné, cela n'aurait eu aucun poids (vu le passif des nanas) mais en plus, on aurait été dans l'escalade verbale.
Le jour J, elles n'auront rien. Donc elles seront punies.

Je ne sais pas si c'est une bonne chose de procéder comme ça. Pour le moment, je n'ai jamais eu aucun souci avec cette façon de faire. J'ai toujours été soutenue mais vos réponses me font réfléchir...

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Marcelle Duchamp le Sam 16 Oct 2010 - 13:06

J'irais signaler cette insulte à la viesco lundi.
C'est fou combien vos réponses m'aident, je me sentais démunie et maintenant, j'y vois beaucoup plus clair.

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Insultes hors établissement

Message par Pili le Sam 16 Oct 2010 - 21:35

Je pense que je parlerais à la jeune fille, tu ne l'agresses surtout pas, tu essayes plutôt de l'avoir de ton côté, tu veux juste lui faire savoir que tu as entendu les insultes que son copain t'a adressées , et tu aimerais comprendre...je ne laisserai pas couler...de là à alerter l'Administration, la faire convoquer, ça fiat beaucoup...ça va l'énerver encore plus....
entre elle et toi, et suivant comment se passe l'entretien tu verras ensuite

et attends toi à un
"mais, c'est bon , madame, moi j'ai rien dit!!!!!!!!"
auquel tu peux répondre:
" ah mais je sais X, je sais que tu es une JF respectueuse (la pommade encore..) ne le prends pas comme une attaque personnelle, ce n'est pas ton genre, mais tu le connais ce jeune ...Tu sais pourquoi il s'est permis de s'adresser à moi ainsi? ..."
Parle de la notion de respect, que toi tu attaches bcp d'importance au respect des autres, que tu respectes tes élèves (patati patata...) et donc tu as du mal à comprendre son attitude ...

allez bon courage, prends de la distance, et protege-toi !

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum