Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Kamol le Sam 16 Oct 2010, 20:06

Je me demande toujours: dans le discours direct, s'il n'y a qu'une parole rapportée et pas de dialogue, est-ce qu'on ferme les guillemets avant ou après le verbe de parole ( " blablabla, rétorqua Brigitte" ou "blablabla" rétorqua Brigitte) D'ailleurs, peut-on pénaliser les élèves pour ne pas mettre de guillemets alors qu'on en voit de moins en moins dans les livres?

Autre chose, sur le discours narrativisé cette fois. Est-ce que vous considérez que Celle-ci lui indiqua  un rayon au fond à droite relève du discours narrativisé, ou est-ce qu'il faudrait plutôt dire celle-ci lui indiqua un rayon (sachant que le personnage a dû dire "au fond à droite", donc on rapporte le contenu des ses paroles dans le premier cas, non?)
Même question pour mon chef me cria de me dépêcher et je lui ordonnai d'attaquer (à son chien): discours narrativisé ou discours indirect?


Descartes

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Provence le Sam 16 Oct 2010, 20:40

@Kamol a écrit:Je me demande toujours: dans le discours direct, s'il n'y a qu'une parole rapportée et pas de dialogue, est-ce qu'on ferme les guillemets avant ou après le verbe de parole ( " blablabla, rétorqua Brigitte" ou "blablabla" rétorqua Brigitte) D'ailleurs, peut-on pénaliser les élèves pour ne pas mettre de guillemets alors qu'on en voit de moins en moins dans les livres?

On met les guillements à la fin des paroles rapportées, une proposition incise ne changeant rien.
ex: "Georges, s'exclama-t-elle, comme vous avez de grandes dents!"
ex: "Georges, comme vous avez de grandes dents", s'exclama-t-elle.

Je pénalise l'oubli des guillemets. Les élèves qui les oublient sont davantage les feignants que les grands lecteurs! Wink


Autre chose, sur le discours narrativisé cette fois. Est-ce que vous considérez que Celle-ci lui indiqua un rayon au fond à droite relève du discours narrativisé, ou est-ce qu'il faudrait plutôt dire celle-ci lui indiqua un rayon (sachant que le personnage a dû dire "au fond à droite", donc on rapporte le contenu des ses paroles dans le premier cas, non?)
Même question pour mon chef me cria de me dépêcher et je lui ordonnai d'attaquer (à son chien): discours narrativisé ou discours indirect?

Pour le premier exemple, il me semble que c'est un discours narrativisé: on résume les paroles. Dans le deuxième cas, on rapporte les paroles de façon indirecte.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Kamol le Sam 16 Oct 2010, 21:31

Merci pour cette histoire de guillemets: cela me convainc tout à fait!

Pour le discours narrativisé, je ne suis pas sûre de voir une grande différence entre les 3 cas que je propose. Il me semble que si l'on peut dire que les deux derniers cas relèvent du discours indirect, on cite autant les paroles (certes de façon indirecte) dans le premier quand dans les deux suivants =>
" Au fond à droite" lui répondit-elle
"Dépêche-toi" hurla mon chef
"attaque" ordonnai-je à Médor
Ce sont certes des énoncés très courts, mais il me semble qu'ils sont présents dans les 3 cas, et donc, qu'il s'agit de discours indirect, non? scratch

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Provence le Sam 16 Oct 2010, 21:41

Les paroles rapportées au style indirect se trouvent dans une proposition subordonnée. Il me semble que le groupe infinitif remplace ici cette subordonnée, qu'on peut transposer cela au style direct. Mais tout dépend du contexte: si les personnages parlent pendant cinq minutes pour dire au chien d'attaquer, c'est un résumé! Wink

Pour l'histoire du rayon, je reste sur l'idée que c'est un discours narrativisé: les paroles nous sont résumées, nous les reconstituons, nous les imaginons, mais nous n'y avons pas véritablement accès.

Un autre avis?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Kamol le Sam 16 Oct 2010, 22:26

Encore une autre question:
peut-on parler de discours indirect libre (ou même de discours indirect, d'ailleurs), quand on retranscrit non les paroles mais les pensées du personnage? En somme, le discours est-il forcément prononcé?

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Clarianz le Sam 16 Oct 2010, 22:44

mmmm erreur de sous-forum, non? Razz

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par miss terious le Sam 16 Oct 2010, 22:47

@Clarianz a écrit:mmmm erreur de sous-forum, non? Razz
Je le remets au bon endroit !

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Kamol le Sam 16 Oct 2010, 22:49

pô compris... heu

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par miss terious le Sam 16 Oct 2010, 22:54

@Kamol a écrit:Je me demande toujours: dans le discours direct, s'il n'y a qu'une parole rapportée et pas de dialogue, est-ce qu'on ferme les guillemets avant ou après le verbe de parole ( " blablabla, rétorqua Brigitte" ou "blablabla" rétorqua Brigitte) D'ailleurs, peut-on pénaliser les élèves pour ne pas mettre de guillemets alors qu'on en voit de moins en moins dans les livres?
Les guillemets se placent APRÈS les paroles.

@Kamol a écrit:Même question pour mon chef me cria de me dépêcher et je lui ordonnai d'attaquer (à son chien): discours narrativisé ou discours indirect?
Ici, je dirais qu'on a affaire à du discours rapporté indirectement avec verbe décla+sub. (ici infinitive). J'espère ne pas dire d'ânerie.

@Kamol a écrit:Encore une autre question:
peut-on parler de discours indirect libre (ou même de discours indirect, d'ailleurs), quand on retranscrit non les paroles mais les pensées du personnage? En somme, le discours est-il forcément prononcé?
Ca dépend. Si tu as "elle pensait qu'elle allait gagner au loto", alors les pensées sont rapportées au DI. Si tu as "Ah ! si seulement elle gagnait au lot ! qu'elle vie elle mènerait alors..." alors, les pensées sont rapportées au DIL.

@Kamol a écrit:pô compris...
Tu avais posté dans le sous-forum brico/déco. Je l'ai déplacé dans le bon topic (cf. MP que je t'ai envoyé).

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Provence le Sam 16 Oct 2010, 23:14

@Kamol a écrit:Encore une autre question:
peut-on parler de discours indirect libre (ou même de discours indirect, d'ailleurs), quand on retranscrit non les paroles mais les pensées du personnage? En somme, le discours est-il forcément prononcé?

Les pensées sont des paroles non prononcées. La plupart du temps, les paroles rapportées au DIL sont des pensées.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Kamol le Sam 16 Oct 2010, 23:28

Ok, merci Miss terious! Depuis quelques mois que je vais sur le forum, je n'avais toujours pas capté qu'il y avait des sous forums... Je n'ai pas trouvé d'autres moyens pour lancer un nouveau sujet que d'aller en bas d'un sujet lancé et de cliquer sur "nouveau"... boulet


Finalement, j'ai eu tort de pénaliser mon élève qui m'écrivait que Mon chef me cria de me dépêcher et J'ordonnai à mon chien d'attaquer étaient du discours indirect, car effectivement, les paroles effectivement prononcées par les personnages ici doivent se limiter à "Dépêche-toi!" et "Attaque!" et par conséquent, elles ne sont pas résumées (donc pas de discours narrativisé) mais bien simplement transposées ... Embarassed C'est cela?

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Provence le Sam 16 Oct 2010, 23:31

@Kamol a écrit:
Finalement, j'ai eu tort de pénaliser mon élève qui m'écrivait que Mon chef me cria de me dépêcher et J'ordonnai à mon chien d'attaquer étaient du discours indirect, car effectivement, les paroles effectivement prononcées par les personnages ici doivent se limiter à "Dépêche-toi!" et "Attaque!" et par conséquent, elles ne sont pas résumées (donc pas de discours narrativisé) mais bien simplement transposées ... Embarassed C'est cela?

Tu as eu raison de pénaliser l'élève qui te dit que l'ensemble de la phrase est constituée de paroles rapportées. Il ne faut relever que "de me dépêcher" et "d'attaquer", paroles rapportées au style indirect.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par miss terious le Dim 17 Oct 2010, 02:27

Euh, un truc me gêne. Dans la phrase "J'ordonnais à mon chien d'attaquer", il n'y a pas de paroles rapportées puisque le narrateur dit "je" ; il ne s'autocite pas, si ?

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Provence le Dim 17 Oct 2010, 11:01

@miss terious a écrit:Euh, un truc me gêne. Dans la phrase "J'ordonnais à mon chien d'attaquer", il n'y a pas de paroles rapportées puisque le narrateur dit "je" ; il ne s'autocite pas, si ?

Il rapporte des paroles qu'il a lui-même prononcées.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par gream le Jeu 29 Mai 2014, 10:10

Bonjour,

Je remonte le topic.
Je dois m'y prendre comme une courge parce que mes élèves ne comprennent pas ce qu'est le discours indirect. Avez-vous une manière simple de l'expliquer ?

gream
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par miss sophie le Jeu 29 Mai 2014, 11:51

Eh bien, je dis à mes élèves que dans le discours direct, on cite exactement les paroles prononcées, que l'on rapporte entre guillemets en interrompant le récit, alors que dans le discours indirect, on ne coupe pas le récit, on rapporte les propos tenus en les intégrant à la phrase de narration, en opérant une harmonisation des temps et des marques de personne.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par gream le Jeu 29 Mai 2014, 12:48

Merci !

gream
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Provence le Ven 30 Mai 2014, 16:59

Tu fais venir deux élèves au tableau et tu demandes à un troisième de répéter ce qu'ils ont dit. Ça peut fonctionner.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par gream le Sam 31 Mai 2014, 12:02

Ah pas bête !

gream
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Kamol le Jeu 04 Sep 2014, 11:08

@Kamol a écrit:Encore une autre question:
peut-on parler de discours indirect libre (ou même de discours indirect, d'ailleurs), quand on retranscrit non les paroles mais les pensées du personnage? En somme, le discours est-il forcément prononcé?
Je relance le fil en m'autocitant (rien que ça), pour une questions similaire (décidément! ce n'est pas toujours pas clair dans mon esprit!!).
Je lis sur un document (qui étudie un extrait de " L'intruse" de Schmitt) que dans l'extrait suivant:
Odile n'osa pas le contrarier en avouant qu'elle ne se souvenait pas de la jolie brune élancée qui le suivait. Ah, cette infirmité de n'avoir aucune mémoire des physionomies... "Pas de panique. Ça va me revenir", pensa-t-elle.
"Pas de panique. Ça va me revenir" serait du discours indirect libre. Ai-je raison de ne pas être d'accord, à cause des guillemets et du verbe de parole pensa? Ne devrait-on pas dire que ce passage est du discours direct et que Ah, cette infirmité de n'avoir aucune mémoire des physionomies... serait plutôt le passage au DIL ?


Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par retraitée le Jeu 04 Sep 2014, 11:16

@Kamol a écrit:Merci pour cette histoire de guillemets: cela me convainc tout à fait!

Pour le discours narrativisé, je ne suis pas sûre de voir une grande différence entre les 3 cas que je propose. Il me semble que si l'on peut dire que les deux derniers cas relèvent du discours indirect, on cite autant les paroles (certes de façon indirecte) dans le premier quand dans les deux suivants =>
" Au fond à droite" lui répondit-elle
"Dépêche-toi" hurla mon chef
"attaque" ordonnai-je à Médor
Ce sont certes des énoncés très courts, mais il me semble qu'ils sont présents dans les 3 cas, et donc, qu'il s'agit de discours indirect, non? scratch

Non, c'est du discours direct.

Le discours indirect serait : Elle lui répondit que c'était au fond à droite.

J'ordonnai à Médor d'attaquer. Mon chef m'ordonna, en hurlant, de me dépêcher. Le discours direct cite exactement ce qui a été dit.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par retraitée le Jeu 04 Sep 2014, 11:22

Le DIL serait : pas de panique, cela allait lui revenir.
Il combine les indices de DI (changement de temps et de pronoms, en gros) avec ceux de DD (exclamations, interrogations)

NB :Quand le discours direct est à l'impératif, il devient au DI soit de l'infinitif introduit par "de", soit du subjonctif dans une sub conjonctive;

Il lui cria qu'il se dépêche/ de se dépêcher.


si tu m'envoies ton mail perso, je t'envoie un cours que j'ai fait autrefois.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Kamol le Jeu 04 Sep 2014, 11:35

@retraitée a écrit:
@Kamol a écrit:Merci pour cette histoire de guillemets: cela me convainc tout à fait!

Pour le discours narrativisé, je ne suis pas sûre de voir une grande différence entre les 3 cas que je propose. Il me semble que si l'on peut dire que les deux derniers cas relèvent du discours indirect, on cite autant les paroles (certes de façon indirecte) dans le premier quand dans les deux suivants =>
" Au fond à droite" lui répondit-elle
"Dépêche-toi" hurla mon chef
"attaque" ordonnai-je à Médor
Ce sont certes des énoncés très courts, mais il me semble qu'ils sont présents dans les 3 cas, et donc, qu'il s'agit de discours indirect, non? scratch

Non, c'est du discours direct.
Oui, les exemples que je reformule sont au discours direct, mais ce n'était pas les phrases de départ, qui étaient dépourvues de guillemets, et sur lesquelles je m'interrogeais. Smile

J'édite: en fait, le nom du fil ne correspond plus à ma question, qui porte sur le DIL, d'où la confusion.


Dernière édition par Kamol le Jeu 04 Sep 2014, 11:40, édité 1 fois

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par Kamol le Jeu 04 Sep 2014, 11:38

@retraitée a écrit:Le DIL serait : pas de panique, cela allait lui revenir.
Donc, nous sommes d'accord, les deux phrases entre guillemets relèvent bien du DD?

Merci pour ta proposition, voici mon mail: kamol995@yahoo.fr

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours rapporté : questions sur discours direct et indirect.

Message par retraitée le Jeu 04 Sep 2014, 11:47

@Kamol a écrit:Je me demande toujours: dans le discours direct, s'il n'y a qu'une parole rapportée et pas de dialogue, est-ce qu'on ferme les guillemets avant ou après le verbe de parole ( " blablabla, rétorqua Brigitte" ou "blablabla" rétorqua Brigitte) D'ailleurs, peut-on pénaliser les élèves pour ne pas mettre de guillemets alors qu'on en voit de moins en moins dans les livres?

Autre chose, sur le discours narrativisé cette fois. Est-ce que vous considérez que Celle-ci lui indiqua  un rayon au fond à droite relève du discours narrativisé, ou est-ce qu'il faudrait plutôt dire celle-ci lui indiqua un rayon (sachant que le personnage a dû dire "au fond à droite", donc on rapporte le contenu des ses paroles dans le premier cas, non?)
Même question pour mon chef me cria de me dépêcher et je lui ordonnai d'attaquer (à son chien): discours narrativisé ou discours indirect?


Descartes

Si elle se contente de lui montrer du doigt le rayon, c'est simplement du récit. Si elle parle, ce serait du discours N si les paroles sont résumées. Mais pas du DI, qui suppose une subordonnée suivant un verbe de parole.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum