établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par lilicheng le Dim 17 Oct 2010 - 15:44

Frisouille je me permets de repréciser mon propos :

je ne généralise pas mais me pose seulement des questions sur l'observation d'un seul établissement : le mien
Et je pose donc la question pour avoir des avis (différents) sur le fait qu'il y a bcp de formateurs chez moi, du rôles des options en RAR (ou ailleurs hein!), et ces postes spécifiques intra académiques...
Tu fais bien ton travail ? tant mieux ! c'est tout à ton honneur et ça veut dire qu'il y a encore des gens qui aiment leur travail et sont consciencieux dans l'éducation nationale.Mais ne viens pas me dire ce qu'il en est dans mon collège, il me semble être mieux placée pour ça.

Tu as été muté sur l'une des académies les plus demandées de métropole.
Arrête ton char, sérieux.
Et pour mémoire, je suis montpelliéraine. Et j'ai fait le choix de partir notamment parce que je savais que je n'aurais pas d'étab correct sur la ville.


je crois que tu n'as pas bien compris mon propos.
Je ne me plains pas, je suis bien consciente de ce qui m'attendait en venant dans cet établissement que, je te le rappelle, je n'avais pas demandé et qui m'a été donné au dernier moment ne revenons pas la-dessus.
En revenant dans l'académie j'avais conscience de finir peut être à pétaouchnok et cela m'importait peu. Atterrir en RAR bcp moins. Bref, une fois la chose faite et digérée, je tente de faire mon travail du mieux possible.

Evidemment qu'il y a des fumistes et des passionnés. Mais ces deux catégories n'existent pas seulement dans les RAR, non ?
Pour moi, associer RAR et fumistes, c'est presque du même acabit que "les profs, tous des feignasses".
[i]

ai-je dit cela ? je ne crois pas ;mais il se trouve que certains m'ont dit "tu verras, en RAR les profs sont passionnés, soudés ils forment une équipe" peut être, en tout cas je ne l'ai pas encore vécu ici.Avoir une décharge me paraît tout à fait légitime (encore une fois ai-je dit le contraire?) là où ça me gène plus c'est lorsque la personne ne fait pas ce qu'elle est censée faire et prépare (en douce) l'agrégation.
Et n'y vois pas là, la frustration de pouvoir passer l'agreg, je m'en contref.....

ce qui m'intéressait, c'était d'avoir le vécu d'autres personnes en RAR ou ailleurs...voilou Smile

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par Héliandre le Dim 17 Oct 2010 - 15:55

@sand a écrit:Le développement durable est très tendance !
pas chez moi...

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par Héliandre le Dim 17 Oct 2010 - 15:58

@Frisouille a écrit: je suis chargée:

- et cette année nouveauté, passerelle créole français, étudier la langue et la culture créole pour tenter de gommer ou d'améliorer les difficultés de compréhension de nos élèves

C'est génial, Frisouille ! Ca a bien changé depuis 10 ans... Smile

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par lefandemf le Dim 17 Oct 2010 - 16:49

Personnelement je fais le meme constat dans mon etablissement.

On m'a refilé 2 classes difficiles qui l'étaient déja l'an dernier. Je précise que je suis néo
On m'avait donné une salle avec TNI au début de l'année que l'on m'a rapidement retiré parce que le référent n'avait plus son TNI ... et qu'il est allé rouspéter ....
Ce meme reférent se retrouve avec des classes à option ...

Bref un peu deg ...

lefandemf
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par lilicheng le Dim 17 Oct 2010 - 17:18

c'est dommage effectivement, ne peux-tu demander à ton référent de te montrer l'utilisation du TNI en live , tu en profiteras pour lui dire à quel point tu es déçu de ne pouvoir l'utiliser...peut être consentira t-il à te le donner une heure de temps en temps....

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par Provence le Dim 17 Oct 2010 - 17:22

@lilicheng a écrit:c'est dommage effectivement, ne peux-tu demander à ton référent de te montrer l'utilisation du TNI en live , tu en profiteras pour lui dire à quel point tu es déçu de ne pouvoir l'utiliser...peut être consentira t-il à te le donner une heure de temps en temps....

Tu es ironique, Lilicheng? Shocked

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par lilicheng le Dim 17 Oct 2010 - 17:26

argh ! dur de s'exprimer parfois par écrit :
en fait je pense qu'elle pourrait "feinter" en faisant la naïve sur le TNI.... pour essayer de le récupérer au moins en partie...

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par pandora51 le Dim 17 Oct 2010 - 18:43

c'est quoi un TNI?

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par Celeborn le Dim 17 Oct 2010 - 20:19

Tableau Numérique Interactif

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: établissement RAR : d'étranges constatations et de réelles questions

Message par Frisouille le Mar 19 Oct 2010 - 13:19

Pour revenir sur le sujet, qui m'a un peu, comment dire, chauffé le sang dimanche matin :

@lilicheng a écrit:Frisouille je me permets de repréciser mon propos :

Evidemment qu'il y a des fumistes et des passionnés. Mais ces deux catégories n'existent pas seulement dans les RAR, non ?
Pour moi, associer RAR et fumistes, c'est presque du même acabit que "les profs, tous des feignasses".
[i]

ai-je dit cela ? je ne crois pas ;mais il se trouve que certains m'ont dit "tu verras, en RAR les profs sont passionnés, soudés ils forment une équipe" peut être, en tout cas je ne l'ai pas encore vécu ici.Avoir une décharge me paraît tout à fait légitime (encore une fois ai-je dit le contraire?) là où ça me gène plus c'est lorsque la personne ne fait pas ce qu'elle est censée faire et prépare (en douce) l'agrégation.
Et n'y vois pas là, la frustration de pouvoir passer l'agreg, je m'en contref.....

Au final, ton témoignage - deux mois après la rentrée - montre que ton étab' est dur, RAR ou pas, que tout un chacun essaie d'en partir le plus vite possible, ce qui correspond bien à la réputation des E.......s. Le quartier difficile où tu enseignes en ce moment est un vivier à formateurs IUFM (= qui ont des décharges ou des classes à option qui marchent bon gré mal gré), pendant que les petits jeunes ou moins jeunes galèrent. J'ai fait tous mes stages pré et post CAPES dans ce quartier, la tutrice venue me valider venait de ton bahut, je connais et je conçois ta difficulté.

En revanche, ce qui m'étonne plus c'est que tu sembles tomber des nues devant le constat qu'il existe des personnes qui sont bien vues mais qui n'en foutent pas une rame. La référente passe en douce l'agrèg mais elle ne fait pas son boulot ? D'abord, qu'en sais-tu ? (as-tu lu sa lettre de mission?) Et de toute façon, que peut-on y faire ?
Et peut-être, qui sait, la collègue verra-t'elle un juste retour de bâton...?

A nouveau, il y a des fumistes et des gens consciencieux partout, mon étab' a une bonne proportionnalité, le tiens moins, à tes yeux, peut-être devrais-tu attendre encore qq mois avant de juger.

Je terminerai en disant que pour mon étab', le RAR a été et est encore une chance extraordinaire: au DNB, lors de l'entrée en RAR, le collège était dernier de l'académie. Cette année, nous étions 5è.
Alors lire un avis où je lis en creux que le RAR, c'est pas top (là, je caricature), ça me fait sortir de mes gonds.

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum