prononciation "ai"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prononciation "ai"

Message par 18bea le Mer 20 Oct 2010 - 12:22

Bonjour
J'ai fait une dictée ce matin à mes troisièmes et je ne suis pas originaire de la région où j'enseigne. Je suis originaire du Nord et à vrai dire je ne fais pas de distinction sur les "ai", et les élèves me demandaient de redire certaines terminaisons, mais comment prononce-t-on les "ai"? Est-ce grave si quand je fais une dictée je ne fais pas de distinction? (c'est vraiment pas naturel dans ma façon de parler, mais je peux m'entraîner s'il le faut, mais ça risque d'être étrange au début)
merci de votre aide
Béa

18bea
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par liliepingouin le Mer 20 Oct 2010 - 12:26

ben ça dépend du mot
en principe ai se prononce è, comme dans lait, falaise, chantais...
mais si c'est la terminaison du passé simple, c'est é.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par 18bea le Mer 20 Oct 2010 - 12:28

c'est une règle "officielle"?? ou ça dépend des régions?
Va falloir donc que je revois ma façon de prononcer...

18bea
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par cora le Mer 20 Oct 2010 - 12:29

Alors là, pas de complexes à avoir!
Comme toi je suis originaire du Nord exilée, j'ai au bout de quelques années et de beaucoup d'efforts perdu mon accent, mais pour les finales en é des verbes, je ne pourrai jamais.
Je n'ai jamais fait l'effort, ni même retenu comment il fallait prononcer l'imparfait ou quoi que ce soit malgré les demandes des élèves en dictée.
Tu leur dis "Moi je ne fais pas de différence" et c'est tout. Très peu s'aident de cela, il vaut mieux qu'ils remplacent par "mordre" ou se demandent de quel temps il s'agit.
On ne sait pas qui dictera le jour du brevet, donc ils ne peuvent pas s'y fier.

cora
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par 18bea le Mer 20 Oct 2010 - 12:33

C'est ce que je leur ai dit, parce que pour moi dans ma tête de nordiste c'est hyper compliqué de faire la distinction!!! lol... (d'ailleurs quand j'en parle à d'autres nordistes, j'ai du mal à leur faire comprendre ce qui ne va pas dans notre prononciation) et en plus si je force mes "é" ou "è" ce sera carrément ridicule...mais ce matin, ça m'a quand même surpris le fait qu'ils me demandent, madame c'est "é" ou "è"? alors je me suis dit qu'il fallait ptetre que je fasse un effort, mais ton propos me rassure!

18bea
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par totoro le Mer 20 Oct 2010 - 12:39

Originaire de Nantes, "ai" se prononce plus ouvert (comme ouvert d'ailleurs) que le "é", mais c'est vrai que ce n'est pas facile quand on a un accent... (on a tous un accent, mais c'est plus facile quand on perle avec l'accent de sa région). En fait, il faudrait se replonger dans l'alphabet phonétique.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par 18bea le Mer 20 Oct 2010 - 12:41

j'avais l'impression en repensant à l'épreuve de phonétique historique au CAPES que l'on arrivait au même son pour la graphie "ai" mais ça commence à remonter, faudrait que j'aille revoir mes cours de plus près...

18bea
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par cora le Mer 20 Oct 2010 - 12:49

Si tu dis que tu forces, ça veut dire que tu as au moins intégré le principe et tel temps = é ou è.....
Respect, moi je n'ai jamais pu ! Je me souviens qu'une collègue m'avait fait un pense-bête un jour, mais même avec ça, je n'ai jamais réussi, je me souviens avoir embrouillé les élèves avec "ça marche pas à tous les coups, c'est source d'erreurs, je pourrais vous montrer avec des exemples
confused heu , mais là j'ai pas le temps...."
Pour anecdote, j'ai souvent trouvé des narrateurs "omniscions" dans les copies, et souvent dans "on" à la place des "en" dans les dictées. Hum hum.
Au capes, un membre du jury m'avait même demandé si je comptais exercer dans le Nord, j'avais dit oui (à l'époque je ne comptais pas bouger). "Heureusement...." Embarassed

cora
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par 18bea le Mer 20 Oct 2010 - 12:56

Moi, je n'ai pas un accent marqué à vrai dire (dans ma famille on n'a pas tellement d'accent), on s'étonne même quand je dis que je viens du nord, mais j'ai des petits trucs du nord par ci par là: à l'oral je faisais au début la confusion entre "savoir" et "pouvoir", j'utilisais "jusque" à la place de "jusqu'à" et j'ai quelques "a" qui (rarement quand même) sont un peu trop bas en fin de phrase. Il n'y a donc rien de très choquant, on ne me repère pas au loin, mais ce matin, je me suis demandée s'il ne fallait pas que je change ma façon de prononcer ça, si c'était pour eux un indice, mais visiblement ce n'est pas très fiable...
Mais c'est vrai que c'est un débat intéressant pour, nous, prof de français de savoir quelle place on peut accorder à nos régionalismes et prononciations dans nos cours...

18bea
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par totoro le Mer 20 Oct 2010 - 13:24

Tu dois avoir le même accent que mon mari Very Happy . Rien de très marqué mais parfois, ça s'entend un peu...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par 18bea le Mer 20 Oct 2010 - 13:26

Oui et je ne sais pas si tu es comme mon conjoint, mais lui, s'amuse à reprendre tous mes petits défauts...

18bea
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par Chocolat le Mer 20 Oct 2010 - 13:35

Ma réponse ne va pas vous plaire, mais je trouve qu'en tant que profs de français, il est de notre devoir d'essayer de prononcer correctement les sons, au moins pour la partie "langue française" du cours, puisque cet enseignement fait aussi partie de notre métier.

Déjà que nous prononçons très mal certains sons d'autres langues, je me verrais très mal dire à mes élèves un truc genre: "pour la dictée, vous vous débrouillez, parce que moi je viens du sud puis c'est tout!" Razz

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par miss terious le Mer 20 Oct 2010 - 13:50

Je suis de l'avis de Chocolat et j'insiste sur la différence entre ces sons auprès de mes élèves, les faisant re-prononcer quand ils n'ont pas dit le bon.
Cora, tu dis que les élèves ne se fient pas à ça pour écrire, mais je constate l'inverse chez mes élèves. Je trouve souvent "il été" au lieu de "il était", par ex.
Précision : j'enseigne dans le Centre.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par cora le Mer 20 Oct 2010 - 14:14

Cora, tu dis que les élèves ne se fient pas à ça pour écrire, mais je constate l'inverse chez mes élèves. Je trouve souvent "il été" au lieu de "il était", par ex.

Moi aussi, je vois souvent l'un pour l'autre ! Je pense que ça n'a pas de rapport avec la prononciation, c'est une faute de grammaire comme une autre.
C'est vrai que j'ai du mal à me rendre compte du nombre d'élèves que la prononciation aide.
Perso ces règles je les ai découvertes à plus de vingt-cinq ans en enseignant dans le Centre, région où la prononciation serait très pure.
J'aimerais bien savoir (et ce n'est pas ironique, c'est une vraie question) quelle est la proportion de petits Français qui ont appris ces règles et selon quelle région.

Je maintiens qu'il ne faut pas que les élèves se fient uniquement à cela pour les terminaisons des verbes ; c'est bien ce qu'ils font quand ils nous demandent d'insister sur les é ou les è.
Cette prononciation ne peut pas être un indice suffisant car l'usage disparaît et surtout parce que ça ne les aide pas ; en rédaction, que font-ils? Ils parviennent à bien prononcer le é ou è instinctivement, et ensuite ils mettent la bonne terminaison selon?

Je suppose que dans certaines grammaires ou manuels de bien parler, les règles sont écrites, j'ai conscience de ne pas respecter ses règles et qu'il le faudrait dans le cadre de ma profession, mais j'assume.
Jamais je ne ferais de remarque à qui que ce soit sur les o de rose, etc.... et pour moi, un prof qui a l'accent du sud, il peut le garder sans problème.
Cela ne me choque pas du tout qu'un prof de français ait un accent à couper au couteau.

cora
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par miss terious le Mer 20 Oct 2010 - 14:18

@cora a écrit:Perso ces règles je les ai découvertes à plus de vingt-cinq ans en enseignant dans le Centre, région où la prononciation serait très pure.
Pourtant, j'enseigne dans le Centre et les élèves prononcent tout [é]...

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par cora le Mer 20 Oct 2010 - 14:20

Ils ont dû m'avoir en 6ème ! Wink

cora
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par totoro le Mer 20 Oct 2010 - 14:24

@18bea a écrit:Oui et je ne sais pas si tu es comme mon conjoint, mais lui, s'amuse à reprendre tous mes petits défauts...

Non, pas trop, à part pour les "roses" et certaines expressions "je t'appelle et je te dis quoi"!

Sinon, moi aussi je trouve que la prononciation aide en dictée mais même si je prononce différemment "étais" et "été", ça n'empêche pas les élèves de se tromper... Je pense que si tu peux, essaie de faire attention en dictée. Pour le reste...

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par Cath le Mer 20 Oct 2010 - 14:25

Je trouve aussi qu'il faut faire un effort pour la prononciation: dans une dictée, c'est peu d'effort, mais c'est important. Et puis c'est la prononciation officielle.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par Chocolat le Mer 20 Oct 2010 - 14:46

@cora a écrit:
Cela ne me choque pas du tout qu'un prof de français ait un accent à couper au couteau.

Il ne s'agit pas d'être choqué ou de ne pas l'être; la question n'est pas là.
Par ailleurs, l'accent chantant du sud est très plaisant pour un cours de littérature.

Je parlais de l'enseignement de la langue française, et là, il n'y a pas à tortiller: des règles existent et elles devraient être respectées et enseignées par les profs de français. Un "é" ne se prononcera jamais comme un "è", "été" ne se prononcera jamais comme "était"; et les règles correspondantes aident les élèves à se repérer et à trouver un sens à l'écriture de la langue française. A nous de les aider à intégrer tout cela!

Et lorsqu'on enseigne le FLS/FLE, on commence par là, justement, et ce n'est pas pour rien quand même...

Edit: je viens de regarder dans le cahier de mon fiston qui est en CE1, et c'est de cette manière qu'ils classent les listes de mots à apprendre.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par cora le Mer 20 Oct 2010 - 15:01

j'ai conscience de ne pas respecter ses règles et qu'il le faudrait dans le cadre de ma profession, mais j'assume.

cora
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par Chocolat le Mer 20 Oct 2010 - 15:36

C'est plutôt ce genre d'affirmation qui aurait tendance à me choquer, personnellement... humhum

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par julie3 le Mer 20 Oct 2010 - 15:39

@cora a écrit:
j'ai conscience de ne pas respecter ses règles et qu'il le faudrait dans le cadre de ma profession, mais j'assume.

+1 : je fais l'effort, quand j'y pense, en dictée car j'ai été vertement reprise par une collègue. Mais beaucoup d'élèves qui prononcent "correctement" ne font pas forcément le lien entre prononciation et graphie. La preuve qu'il faut insister sur le sens.
A l'occasion faites le test qui consiste à faire prononcer une série de mots écrits au tableau par les élèves. Ecoutez aussi ce qui se passe à la télévision.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par jeanne le Mer 20 Oct 2010 - 15:43

Je viens du Centre et je prononçais tout [é], mais je me suis corrigée, au début pour le boulot, et maintenant je le fais naturellement. Je n'ai cependant jamais eu aucune question des élèves, et la plupart du temps, ils ignorent même la différence de prononciation entre je parlais / je parlai, par exemple.

jeanne
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par cora le Mer 20 Oct 2010 - 15:58

Grévisse dit que la "distinction est préférable pour éviter la confusion".
Je fais moins bien que vous, mais ce n'est pas une faute.

cora
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: prononciation "ai"

Message par 18bea le Mer 20 Oct 2010 - 16:05

oui, c'était ça ma question à la base, est-ce que c'est officiel cette prononciation parce que moi on m'a jamais appris cette règle à l'école et dans ce que j'ai trouvé sur le net, c'est loin d'être clair...
et si le grévisse utilise le mot "préférable" c'est que ce n'est pas une règle en tant que tel...
Après, je pense que c'est un peu caricatural de dire aux enfants qu'il y a un français idéal et que les gens qui viennent de régions où il y a un accent parlent mal...

18bea
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum