expression écrite : le cauchemar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

expression écrite : le cauchemar

Message par lilicheng le Mer 27 Oct 2010 - 16:22

Je fais une petite pause dans la correction des expressions écrites de mes 5ème et je suis vraiment dépitée......je me demande vraiment ce que je vais pouvoir faire avec/pour eux !

Comment faire quand la plupart écrit phonétiquement, n'utilise aucune ponctuation ?Je n'arrive presque pas à lire ce qu'ils écrivent....Ils n'ont pas compris ce que j'ai demandé (expliqué pourtant longuement en classe : description d'un animal fantastique)...
alors bien sûr je vais revoir (encore) mes attentes à la baisse mais je ne suis pas sûre d'avoir les compétences pour faire du niveau élémentaire (dit sans aucun sarcasme).... de petits exercices d'écriture ? courts ? régulièrement ? No
Comment concilier le programme, ici le moyen-âge et ses difficultés littéraires et leur progression ?

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par cannelle21 le Mer 27 Oct 2010 - 16:26

POur l'expression écrite en cinquième, je les guide énormément. Souvent je me sers d'un videoprojecteur. Je viens de faire un travail d'écriture sur les sorcières si ça te dit.


Dernière édition par cannelle21 le Mer 27 Oct 2010 - 16:37, édité 1 fois

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par Mélisande le Mer 27 Oct 2010 - 16:30

Ne baisse pas tes exigences.
Par contre, explique-leur dans quel état catastrophique est leur niveau d'écriture, et donne-leur les moyens d'atteindre tes exigences, quitte à passer une heure à expliquer le sujet et lancer l'écriture du brouillon, une autre heure à travailler sur le brouillon (déjà écrit), en corrigeant les fautes d'orthographe, la ponctuation, les fautes de grammaire, syntaxe etc... avant de te le rendre au propre, sans faute et écrit dans un langage lisible, par exemple.


Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par lilicheng le Mer 27 Oct 2010 - 16:44

Oui Mélisande c'est une idée...

Cannelle je les avais guidé en leur posant des questions (sous le sujet) qui devaient leur donner une idée des choses qu'ils pouvaient dire...
Bien sûr je leur ai dit 100 fois de ne pas répondre à chaque questions telle quelle, mais il y en a qui m'ont quand même fait des tirets..

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par cannelle21 le Mer 27 Oct 2010 - 16:47

Alors effectivement il faut commencer par des exercices plus courts et plus réguliers.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par Kiki le Mer 27 Oct 2010 - 20:49

J'ai les mêmes 5e que toi. J'aurais répondu comme Cannelle21.

Kiki
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par alinette le Mer 27 Oct 2010 - 20:57

Même problème avec mes 5e et mes 4e. Ils font illusion à l'oral mais à l'écrit le niveau est catastrophique. As-tu une heure de soutien dans la semaine pour tenter de la remédiation en petits groupes autour d'un projet ? Moi je n'ai que mes 4 heures de cours.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par lulucastagnette le Mer 27 Oct 2010 - 20:57

Ce que je faisais dans mon collège zep où l'écrit était une cata :
à chaque leçon de lecture (soit au moins deux fois par semaine), court travail d'écriture (5 lignes maxi) en rapport avec le texte étudié avec à chaque fois UNE SEULE consigne à respecter.

Pour les rédacs : longue explicitation du sujet puis brouillon en classe que je ramasse au bout de 30 minutes, que je corrige et que j'annote. Ca permet de signaler les hors sujets, de voir ce qui n'a pas été compris.

En général, ça permet de limiter les dégâts (mais bien sûr, c'est beaucoup de boulot en plus pour le correcteur).

Maintenant dans mon nouveau collège avec des élèves bien meilleurs, je continue le système (mais ça me prend moins de temps car j'arrive à déchiffrer presque tous les textes !)

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par lilicheng le Mer 27 Oct 2010 - 23:10

@lulucastagnette a écrit:Ce que je faisais dans mon collège zep où l'écrit était une cata :
à chaque leçon de lecture (soit au moins deux fois par semaine), court travail d'écriture (5 lignes maxi) en rapport avec le texte étudié avec à chaque fois UNE SEULE consigne à respecter.

Pour les rédacs : longue explicitation du sujet puis brouillon en classe que je ramasse au bout de 30 minutes, que je corrige et que j'annote. Ca permet de signaler les hors sujets, de voir ce qui n'a pas été compris.

En général, ça permet de limiter les dégâts (mais bien sûr, c'est beaucoup de boulot en plus pour le correcteur).

Maintenant dans mon nouveau collège avec des élèves bien meilleurs, je continue le système (mais ça me prend moins de temps car j'arrive à déchiffrer presque tous les textes !)

donc pour le cours suivant ? en cas d'évaluation (finale notamment ) tu fais comment ?
je les ai 2 fois deux heures et j'alterne une lecture d'un point de langue (environ).Il me faut 2 heure pour faire une séance de lecture.ça paraît énorme mais même comme ça, je n'ai pas le temps de m'attarder tellement ils ont du mal à lire/comprendre/répondre à l'oral/à l'écrit....

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par lulucastagnette le Jeu 28 Oct 2010 - 9:29

Oui pour le cours suivant. Moi, les séances de lecture dépassent rarement (jamais ?) une heure. La plus grande partie de la séance consiste à lire, relire et comprendre le texte. Ensuite, le cours consiste à paraphraser/reformuler puis à s'intéresser à UN point (le champ lexical, l'emploi d'une tournure, le thème traité). Ensuite, systématiquement, un travail d'écriture.

Je n'ai pas compris la question pour l'éval finale ? heu

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par selampru le Jeu 28 Oct 2010 - 9:42

J'ai les mêmes élèves que toi mais en 6e! Je pense que je vais devoir reprendre les choses à la base, ne serait-ce que les obliger à utiliser des majuscules et des points, ce serait déjà pas mal. Le problème c'est qu'on a déjà revu certains points comme faire un alinéa, commencer une phrase par une majuscule, penser à faire des phrases courtes. Je le leur répète plusieurs fois lors de l'évaluation mais ils semblent oublier complètement et agir de manière totalement automatique. Le but semblant de remplir les lignes.
Je pense donc que je vais leur imposer d'écrire 5 lignes au départ mais correctement ponctuées, puis j'ugmenterai la longueur progressivement.

selampru
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par lilicheng le Jeu 28 Oct 2010 - 22:35

@lulucastagnette a écrit:Oui pour le cours suivant. Moi, les séances de lecture dépassent rarement (jamais ?) une heure. La plus grande partie de la séance consiste à lire, relire et comprendre le texte. Ensuite, le cours consiste à paraphraser/reformuler puis à s'intéresser à UN point (le champ lexical, l'emploi d'une tournure, le thème traité). Ensuite, systématiquement, un travail d'écriture.

Je n'ai pas compris la question pour l'éval finale ? heu

merci pour ces précisions...je crois qu'effectivement je DOIS revoir mes attentes à la baisse ! quand je fais une lecture, je me base par exemple sur le travail de questionnement de TDL observation/interprétation/synthèse (que je trouve vraiment bien et complet) et du coup je fais (quasi) toutes les questions.Certaines à l'oral, d'autre à l'écrit (au brouillon) ce qui nous fait voir le texte dans tous ces aspects.Pour finir sur la petite leçon à retenir (2, 3 phrases de synthèse).Je pense que je ne dois pas continuer comme ça avec eux...Ecumer mes questions, faire plus court et faire plus d'écrit, non ?

Ma question pour l'éval c'est comment tu fais en contrôle final (si tu en fait un en expression écrite) au niveau de la gestion du brouillon...

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par lulucastagnette le Ven 29 Oct 2010 - 10:11

@lilicheng a écrit:
@lulucastagnette a écrit:Oui pour le cours suivant. Moi, les séances de lecture dépassent rarement (jamais ?) une heure. La plus grande partie de la séance consiste à lire, relire et comprendre le texte. Ensuite, le cours consiste à paraphraser/reformuler puis à s'intéresser à UN point (le champ lexical, l'emploi d'une tournure, le thème traité). Ensuite, systématiquement, un travail d'écriture.

Je n'ai pas compris la question pour l'éval finale ? heu

merci pour ces précisions...je crois qu'effectivement je DOIS revoir mes attentes à la baisse ! quand je fais une lecture, je me base par exemple sur le travail de questionnement de TDL observation/interprétation/synthèse (que je trouve vraiment bien et complet) et du coup je fais (quasi) toutes les questions.Certaines à l'oral, d'autre à l'écrit (au brouillon) ce qui nous fait voir le texte dans tous ces aspects.Pour finir sur la petite leçon à retenir (2, 3 phrases de synthèse).Je pense que je ne dois pas continuer comme ça avec eux...Ecumer mes questions, faire plus court et faire plus d'écrit, non ?

Ma question pour l'éval c'est comment tu fais en contrôle final (si tu en fait un en expression écrite) au niveau de la gestion du brouillon...

Pour la séance de lecture, je défriche tout à l'oral, je fais reformuler, relire (je ne fais pas préparer de phrases au brouillon), je ne fais pas non plus noter les questions. Je pars de ce qu'ils me disent puis j'essaie de les aiguiller un peu sur le texte.
Ensuite, après une bonne grosse demi-heure de cours dialogué, on rédige la synthèse (ensemble). Il ne s'agit que de reformuler en 2 ou 3 phrases ce qu'on vient de dire. Ce qui fait que le cours est très... court ! Je ne vois pas (sauf cas particuliers) l'intérêt de noter qu'il y a le champ lexical de la misère ou que les temps dominants sont l'imparfait et le passé simple. On se concentre sur le sens du texte.
Du coup les leçons de lecture sont courtes mais ils doivent les connaître par coeur (avant j'avais un système compliqué avec ce qu'il fallait apprendre encadré en rouge... pfff c'était galère).

Je ne donne jamais de rédac en éval finale. Mes évals finales sont toujours faites sur le même modèle : 1) questions de cours 2) questions sur un texte (type brevet) 3) réécriture

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par lulucastagnette le Ven 29 Oct 2010 - 10:12

Les rares fois où je donne un petit travail d'expression écrite dans une éval finale je demande deux ou trois phrases maximum.

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: expression écrite : le cauchemar

Message par lilicheng le Ven 29 Oct 2010 - 11:37

merci Lulu pour ces précisions....je vais essayer de mettre ça en place Wink

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum