Les obsèques d'un parent d'élève...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Gryphe le Mer 3 Nov 2010 - 21:28

Situation qui s'est produite à deux reprises l'année dernière.

Il y a eu des adultes de l'établissement pour aller aux obsèques (et donc, des cours supprimés), + au moins pour un des cas, mais je crois les deux, des élèves qui y sont allés.

+ Quête au niveau des adultes pour les fleurs.

Si tu sens que ta présence sera appréciée, eh bien, vas-y. Mais en ne restant pas longtemps, au dernier rang...

Like a Star @ heaven

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Gryphe le Mer 3 Nov 2010 - 21:32

@Provence a écrit:Va aux obsèques (surtout avec l'aval du chef d'établissement): tu y représenteras ton collège.
+ 1.

Dans ces cas-là, la personne qui assiste aux obsèques y va, non pas en tant qu'elle même (sauf si elle connaît par ailleurs particulièrement la famille), mais en tant que représentante de l'établissement.

Évidemment, on préférerait tous être représentant de l'établissement dans d'autres circonstances... Sad

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par minnie le Mer 3 Nov 2010 - 21:45

Aux obsèques de mon frère j'ai vu nos anciens instit', une copine de l'école primaire de mon village, des parents de copains d'école... bref, des gens que je n'avais pas vus depuis 20 ans au moins et j'étais très touchée de les voir.
ET j'ai 30 ans.
ALors j'imagine que oui, c'est important pour l'élève.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par frimoussette77 le Mer 3 Nov 2010 - 22:10

c'est important oui mais j'en serais incapable je pleurerais durant toute la cérémonie, j'en ai les larmes aux yeux là maintenant.
C'est idiot je sais mais bon.
Je suis allée à l'enterrement d'une veille dame que je ne connaissais pas (pour représenter mes parents) et j'étais la seule cruche à pleurer comme une madeleine alors que je ne l'avais jamais vu vivante.
C'est grave ???
j'ai même fui les entrrements de certains membres très proches de ma famille.

Bon courage à toi.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Invité14 le Mer 3 Nov 2010 - 22:47

J'y suis allée avant les vacances.
C'était la mère d'une élève que j'ai cette année.
j'ai été assez étonnée de voir que notre Directrice n'yétait pas, ni le prof principal.
J'étais la seule prof de la classe et il y avait 4 profs et la Cpe.

Ses copines m'ont vue et j'ai signé un petit mot avec les élèves de la classe.

Invité14
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par snow le Jeu 4 Nov 2010 - 10:57

Malheureusement ça m'est arrivé deux fois l'année dernière, deux élèves de ma classe 4e ont perdu leur maman.
J'y suis allée chaque fois.
C'est extrêmement dur mais je pense vraiment que c'est important. Qu'ils voient qu'on pense à eux, qu'on n'est pas indifférents.
D'ailleurs pour l'un, à la fin de la cérémonie, il ne savait pas vers qui aller (son père malheureusement n'était pas en mesure de s'occuper de quoi que ce soit) et il est venu vers le petit groupe du collège qui était présent (ses camarades de classe , quelques profs, et ma directrice).
Il avait au moins un repère, une chaleur qui était là rien que pour lui.


snow
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Xana le Jeu 4 Nov 2010 - 10:58

Pour avoir vécu cette situation du côté "élève", oui, j'aurais apprécié le soutien de professeurs (que la CPE que ma mère avait contacté n'avait pas jugé bon de prévenir...).

Xana
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Amaliah le Jeu 4 Nov 2010 - 20:37

J'ai appris qu'une de mes adorables élèves de 3° a perdu sa maman samedi dernier pendant les vacances, l'enterrement a déjà eu lieu. Je n'ai rien dit de spécial en classe, je l'ai laissée sortir quand elle s'est mise à sangloter sur ses exos de conjugaison. Vous trouvez que ce serait déplacé si je lui donnais le texte de Charles Péguy "La mort n'est rien" au lieu des mots que je ne peux lui dire? Qu'avez-vous fait / dit quand ça vous est arrivé?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Isia le Jeu 4 Nov 2010 - 20:44

J'avais donné ce texte avant les obsèques à Arnaud, en lui expliquant auparavant que je me sentais démunie face au drame qu'il vivait et que je connaissais un texte qui pourrait peut être l'aider, et que je voulais savoir si je pouvais lui donner ce texte, ou s'il n'en voulait pas. Lors de la cérémonie, il l'a lu et sa petite soeur a lu la traduction (famille mixte anglophone). Tout le monde était très ému. La maman m'a dit après que le texte lui avait fait beaucoup de bien, à elles, et aux enfants.

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par cristal le Jeu 4 Nov 2010 - 20:52

Lui parler? Lui dire que tu imagines sa douleur et qu'elle peut venir te parler quand elle veut.
Je trouve que le poème est une bonne idée. Cette délicate attention peut la toucher.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par namilha le Jeu 4 Nov 2010 - 20:56

Je vais te donner une réponse très personnelle : quand j'étais en 3°, j'ai perdu mon papa. Ma prof d'anglais m'a écrit une lettre sensible, poétique, émouvante... Cette lettre se trouve toujours sur mon bureau sous mon sous-main... et je la lis très souvent. Alors, je dirais "oui", c'est très important ce genre de petit geste.
I love you

namilha
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Lo le Jeu 4 Nov 2010 - 21:23

@frimoussette77 a écrit:c'est important oui mais j'en serais incapable je pleurerais durant toute la cérémonie, j'en ai les larmes aux yeux là maintenant.
C'est idiot je sais mais bon.
Je suis allée à l'enterrement d'une veille dame que je ne connaissais pas (pour représenter mes parents) et j'étais la seule cruche à pleurer comme une madeleine alors que je ne l'avais jamais vu vivante.
C'est grave ???
j'ai même fui les entrrements de certains membres très proches de ma famille.

Bon courage à toi.

Pareil. J'ai vraiment du mal.

_________________
"Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!"

MALLARME, Brise Marine

__________________________________________________________
2011-2012: 1ère en français et latin, Terminale en latin et grec
2010-2011: Une 5ème et deux 3ème en français, tous les niveaux du collège en latin.
2009-2010: 4ème en français, 2nde en latin.

Lo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Amaliah le Jeu 4 Nov 2010 - 21:48

Merci pour vos conseils. J'édite, je crois que je vais lui écrire un petit mot.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Amaliah le Ven 5 Nov 2010 - 19:39

Finalement je me suis endormie hier soir à 1h du matin après avoir cherché longuement quelques mots que je pourrais écrire à mon adorable élève et ce matin je lui ai donné une petite carte. J'avais aussi les élèves cet aprèm et elle est venue à la fin de l'heure me remercier, elle était très touchée et du coup on a parlé du suicide de sa maman, on a fini les larmes aux yeux toutes les deux, elle dans mes bras, c'était dur mais je suis contente d'avoir osé lui donner ce petit mot pour qu'elle sache que je ne suis pas indifférente à son chagrin. Merci pour elle de m'avoir encouragée!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par hophophop le Sam 6 Nov 2010 - 1:21

Je rejoins votre discussion. J'ai appris hier que le frère d'une de mes élèves est décédé d'une façon particulièrement atroce (écrasé par un véhicule manoeuvré pa rson propre père). La jeune est fille est perturbée, certes , mais pas si effondrée que ça (en apparence, car je me doute que ça dopit être affreux dans sa tête). J'avoue que ça me bloque un peu cette situation (je suis TRES mal à l'aise avec la mort, mais alors c'est rien de le dire). Si encore elle pleurait, j'oserais, je crois, lui manifester ma sympathie. Mais là... je ne sais quoi faire. De son propre aveu, elle ne veut pas en parler à la classe, bien qu'elle soit souvent abordée par des élèves qu'elle ne connaît pas et qui ont vu le drame à la une du journal local....
Dois-je / Puis-je lui proposer un RDv avec la COPSY... c'est pas HYPER affectueux comme témoignage mais elle pourrait peut-être se confier sans que ce soit aux copains / copines...

Bref, que puis-je faire ?

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Provence le Sam 6 Nov 2010 - 1:47

@hophophop a écrit:

Bref, que puis-je faire ?

Ne pas l'écraser sous ta pitié, ne pas la considérer comme une élève différente des autres, la laisser tranquille. Ce n'est pas moi qui le dis; c'est ce que m'a appris l'expérience d'une cousine qui s'est brutalement retrouvée seule au monde après un accident. Le choc était tel qu'elle a mis des années à l'absorber et à prendre conscience de la réalité pleine et entière du drame.

Sois humaine, sois présente, mais ne sors pas de ton rôle. Réponds à la demande si tu en sens une, mais ne la devance pas. L'école est peut-être un lieu où cette élève essaie d'échapper à l'horreur du drame vécu en famille. Ça ne t'empêche pas d'adresser à cette élèves quelques mots de sympathie, évidemment.


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par zabriskie le Sam 6 Nov 2010 - 5:11

Merci pour vos encouragements. J'y suis allée, et j'ai bien fait. J'ai assisté à la cérémonie, puis une fois que tout le monde était passé présenter ses condoléances, je suis allée faire une bise à mon élève ; je n'ai rien dit. Franchement, sur le moment, ça ne me semblait pas indispensable, et puis il était vraiment bouleversé. Mais il m'a dit merci. Je lui dirais quelques mots quand il reviendra au collège.
Il y avait un petit groupe de garçons du collège venus pour leur copain, et je me suis sentie très utile pour eux quand ils sont sortis de l'église en larmes. Je crois d'ailleurs que c'est ce qui m'a le plus bouleversée ; voir ce groupe de petits mecs qui avaient sortis une jolie veste noire pour venir soutenir leur copain. Ils étaient tous si graves ou si tristes.
Quelles que soient nos difficultés pour faire face à ces moments-là, je rejoins ce que me disait Rose : il faut leur montrer qu'ils ont autour d'eux des adultes qui tiennent la route et qui seront là pour eux. Surtout que mon élève va avoir affaire à des adultes complètement out pour un moment. Et la force, on la trouve pour eux, parce que 15 ans, c'est beaucoup trop tôt pour perdre son père.
Quand mon père est décédé, j'ai très mal vécu le fait qu'on me dise que perdre son père, c'est terrible à tout âge. Ben oui, je trouvais que 28 ans, c'était jeune pour ne plus avoir son père. Et ben, 15 ans, c'est pire encore. Que des personnes de 50 ans osent venir mesurer leur douleur à la mienne, eux dont les enfants avaient eu la chance d'avoir des grands-parents, j'ai eu beaucoup de mal à le supporter.
Je trouverai sans mal je crois les mots pour mon élève, parce que je sais qu'il y a des choses qui ne réconfortent pas ; il faut savoir aussi reconnaître la douleur de l'autre, ne pas chercher à l'atténuer à tout prix. Mais il y a aussi de très belles choses que l'on peut dire quand on a soi-même observé le temps faire son oeuvre.

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par hophophop le Sam 6 Nov 2010 - 8:31

@Provence a écrit:
@hophophop a écrit:

Bref, que puis-je faire ?

Ne pas l'écraser sous ta pitié, ne pas la considérer comme une élève différente des autres, la laisser tranquille.


Pour l'instant c'est ce que je fais, et même ce que je pense. Elle a réclamé un délai pour apprendre sa poésie, je lui ai accordé, ça me semblait quand même "normal". Mais elle tient à part ça à faire le travail comme tt le monde (et je ne lui ai rien proposé de +)
Je pense aussi que l'école en ce moment est pour elle un lieu + neutre, + facile à vivre que sa famille... Mais justement elle se sent parfois harcelée par les collégiens qui veulent lui parler, et ça ça m'embête. De mon côté je voudrais pouvoir lui dire juste un petit mot, qqchose qui lui fasse sentir que je ne suis pas un "robot" en qq sorte, mais je ne trouve pas l'occasion, et je ne veux surtout pas la retenir après le cours par ex pour lui dire ça.

Bon bref, après tout c'est vrai elle ne m'a rien demandé, je vais laisser comme ça et essayer de lui dire de se laisser protéger un peu peut-être par ses copines ds la cour, des curieux qui viennent lui psoer des questions ou lui porésenter leurs condonléances.

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Amaliah le Sam 6 Nov 2010 - 8:50

A ta place, Hophophop je lui écrirais un petit mot que je lui donnerais discrètement à la fin d'un cours pour lui montrer que tu n'es ps indifférente, c'est ce que je viens de faire et je ne regrette pas, bien au contraire.

Zabriskie, bravo d'avoir réussi à surmonter toute ton appréhension.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les obsèques d'un parent d'élève...

Message par Emma3529 le Sam 6 Nov 2010 - 9:59

Hophophop
Je crois qu'il ne faut pas oublier pour tous ces élèves qui ont vécu de tels drames l'école est une sorte d'espace de la normalité, là où la vie continue avec ses joies et ses petites peines. Alors qu'à la maison tout est tellement triste... L'école devient un échappatoire où l'on peut occulter pendant quelques instants son immense tristesse. Par contre il faudra que tu sois attentive à de brusques changements d'humeur, uen fatigue, une lassitude.
Et aussi dans le cas de ton élève le drame est tellement atroce qu'elle cherche aussi à s'en protéger en essayant de vivre "normalement".

_________________
Prof de français en collège : 2 6ème, 1 4ème et 1 3ème !

Emma3529
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum