Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
amarok
Habitué du forum

registres/tonalités dans "Le dragon" de bradbury..?

par amarok le Jeu 4 Nov - 11:46
Je m'emmêle les pinceaux, il y a un tel brouillage ds cette nouvelle que je ne sais plus que dire: la nouvelle me semble relever à la fois du merveilleux (dragon qui ne surprend pas les personnages, au fond..) et du fantastique (tonalité globale clairement étrange!),avec des accents épiques. Vous semble t il correct de conclure l'étude ainsi (car certains n'y voit que du fantastique, je crois..)? veneration
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: registres/tonalités dans "Le dragon" de bradbury..?

par Hermione0908 le Jeu 4 Nov - 11:48
Les chevaliers qui vont pourfendre le dragons mangeur d'hommes qui terrorise la contrée, c'est clairement épique selon moi. Pour le merveilleux et le fantastique, ta proposition ne me choque pas du tout, au contraire (et en plus j'adore cette nouvelle).
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: registres/tonalités dans "Le dragon" de bradbury..?

par Celeborn le Jeu 4 Nov - 21:20
Je pense que cette nouvelle montre surtout les limites de la classification en registres. C'est merveilleux, c'est fantastique, ça serait un peu science-fictionnel sur les bords d'ailleurs que ça ne serait pas choquant, c'est épique, c'est comique et même burlesque, et c'est également (et surtout ?) tragique…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Kamol
Niveau 10

Re: registres/tonalités dans "Le dragon" de bradbury..?

par Kamol le Jeu 4 Nov - 21:28
D'accord avec Celeborn: quel casse-tête ces registres! Je ne comprends pas qu'on centre les programmes sur ces notions très difficiles, trop subtiles pour des lycéens, il me semble...
Le Dragon, je l'ai utilisé pour aborder le registre épique, tout en prenant soin de leur montrer comment on percevait une dissonance vis-à-vis de ce registre (du burlesque, en fait, avec ces chevaliers qui ont peur avant le combat, et qui affronte finalement un objet trivial, du point de vue du lecteur).
J'ai une collègue qui l'a utilisé en insistant plus sur le registre fantastiques.
De toute façon, épique et fantastique on en commun l'intrusion du surnaturel (enfin, pas toujours dans l'épique, mais là c'est le cas).

Il est aussi bien pour aborder la question du point de vue (on est embarqué dans le point de vue des chevaliers, d'où l'effet de surprise de la chute) qui permet de réfléchir avec les élèves sur la relativité des points de vue, en général: ces chevaliers sont-ils des fous sortis de l'asile, ou ont-ils raison de voir comme un monstre ce symbole de notre progrès technique?...
avatar
Angua
Doyen

Re: registres/tonalités dans "Le dragon" de bradbury..?

par Angua le Jeu 4 Nov - 22:06
@Celeborn a écrit:Je pense que cette nouvelle montre surtout les limites de la classification en registres. C'est merveilleux, c'est fantastique, ça serait un peu science-fictionnel sur les bords d'ailleurs que ça ne serait pas choquant, c'est épique, c'est comique et même burlesque, et c'est également (et surtout ?) tragique…

+42

J'ai du mal avec cette classification à tout prix...

(d'ailleurs, j'ai à peine évoqué les registres avec mes 1ères maintenant qu'on en parle... c'est grave, vous croyez? Embarassed )

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com
Contenu sponsorisé

Re: registres/tonalités dans "Le dragon" de bradbury..?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum