Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par lapetitemu le Jeu 04 Nov 2010, 2:22 pm

Voilà, je partais pleine de bonnes résolutions pour cette rentrée, je me suis à la fois reposée et activée pour préparer mes nouvelles séquences pendant les vacances, j'ai trouvé des oeuvres, des idées de séances qui me motivaient, et puis je ne réattaquais que par une heure de cours dans la journée, à 11h du matin. Tout était réuni pour que ma rentrée me fasse positiver. Et j'avais entendu dire par-ci par-là "la période la plus dure, c'est jusqu'à la Toussaint", "tu verras, à la rentrée des vacances de Toussaint, les élèves changent, ils sont plus calmes".
Résultat, je rentre du collège avec une déprime énorme, j'ai failli pleurer en salle des profs, je ne sais vraiment plus sur quoi je dois compter pour que ça aille mieux, et je n'ai aucune envie d'y retourner.
J'ai eu mes sixième ce matin, et ça a été le bazar, exactement comme avant les vacances, peut-être même pire. Ils passent leur temps à protester dès que je dis quelque chose (test de lecture, plan de classe, et même quand je leur dis que je vais les laisser écrire un conte libre et illustré, par groupes, destiné à être exposé au CDI), ils ouvrent la bouche pour un rien, se lèvent pour demander du scotch ou une feuille à quelqu'un... Et ils n'ont absolument pas peur de la punition (certains sont déjà à quinze mots dans le carnet depuis la rentrée...) : avant les vacances, je leur avais annoncé que j'en avais assez du bavardage, donc, à chaque rappel à l'ordre, je leur mettrais une croix, et au bout de trois croix, des lignes à copier, qui pouvaient augmenter sans limites. Mais pour eux, c'est un jeu : "Eh, madame, j'ai combien de croix, moi ?", "Eh, j'ai un concurrent, pour les croix, là !".
J'ai tout essayé avec eux : me taire, crier, faire des choses ludiques (mais ça les dissipe encore plus), des choses cadrées, punir, leur faire honte en leur disant qu'ils n'ont pas un comportement de 6e...
Mais voilà, je suis stagiaire, et ce qui marche apparemment chez les autres profs ne fonctionne pas chez moi. Un autre stagiaire a la même classe en maths, et vit à peu près la même chose que moi. Et les profs chez qui ça se passe bien ne nous donnent pas les bons conseils : je sais bien que ce n'est pas facile pour eux de se mettre à notre place, mais ils ne comprennent pas que nous, tout ce qu'on veut savoir maintenant, c'est comment s'en sortir en partant du principe que les élèves se permettent tout avec nous.

Quand je suis en classe avec eux, je me sens dépassée, j'ai l'impression d'être en équilibre, et que je vais m'effondrer à chaque seconde. Et souvent, la pensée qui me traverse l'esprit, c'est de sortir de la salle en claquant la porte et de les laisser tout seuls. Rassurez-vous, même si je ne sais pas grand-chose du métier pour l'instant, je sais que ça, je n'ai pas le droit de le faire Smile

Je précise que c'est comme ça avec cette classe, mais aussi avec une autre (4e), et qu'avec ma dernière, c'est loin d'être parfait. Vraiment, je ne sais pas comment je vais tenir jusqu'au bout. Je comptais vraiment sur cette nouvelle période pour repartir de zéro mais ça me semble impossible.

Je cherche donc vraiment du soutien de la part de ceux qui ont vécu ça, avec cette question très bête : que peut-on encore faire quand le bazar s'installe dans une classe ? Je ne parle pas de comment l'éviter, mais de comment faire une fois qu'il est là. C'est à cette simple question que je voudrais avoir une réponse, mais c'est à croire que personne n'a connu ça chez mes collègues, car personne ne peut me répondre. Et là, j'en ai marre d'attendre que ça s'arrange tout seul.

Je craque...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Reine Margot le Jeu 04 Nov 2010, 2:31 pm

Es-tu stagiaire ou néotit?

Je ne vais pas te mentir, il n'y a pas de solution miracle quand les élèves ont commencé à prendre du terrain et qu'ils se permettent tout. Si toutes les activités que tu fais sont prétextes au bordel, passe au bled, des exercices de grammaire à faire en silence, appliquer la règle écrite. ils posent des questions? tu leur dis qu'ils copient les phrases en complétant et que vu leur attitude, tu ne les aideras que quand tu auras le silence.
Evidemment tu ne tolères pas un bruit, et tu donnes de la conjugaison en plus à faire à la maison au 1er qui l'ouvre.

à la fin de l'heure (10mn-15mn avant), tu corriges rapidement et tu précises que vous allez travailler comme ça jusqu'à ce qu'ils se calment.
par contre tu peux à la fin de l'heure leur dire que s'ils se tiennent tranquilles une semaine vous ferez un film par ex...
par contre il est évident que ça va être difficile de redresser la barre, prépare-toi à une année éprouvante.

Courage! fleurs2

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Mauvette le Jeu 04 Nov 2010, 2:35 pm

Je n'ai jamais connu ce que tu décris, mais pour moi aussi, la première année a été dure physiquement et moralement. J'imagine que les 18 heures n'arrangent rien hélas...
Je pense que ta démotivation d'aujourd'hui est essentiellement due à ta motivation d'hier. Tu as cru que, en repartant motivée, les choses allaient s'arranger, ce qui n'est pas forcément faux, mais ce qui ne peut malheureusement pas se faire en une seule heure de cours. Ne te décourage pas trop (je sais, c'est facile à dire...), l'attitude positive que tu t'étais forgée va sans doute payer.
Tout mon soutien en tous cas. Je pense bien à toi... fleurs2

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Simone de Beauvoir le Jeu 04 Nov 2010, 3:04 pm

Coucou,
je ne suis pas dans ton bahut alors c'est difficile de te conseiller... cependant je serais à ta place, je laisserais tomber ce système de croix qui visiblement ne fonctionne pas avec ces élèves, et je passerai au carnet sur le bureau, avec punition et heure de colle systématique à qui le mérite. Plus des coups de fil pour voir les parents. Cela devrait calmer ce petit monde. Tu peux aussi en parler au PP ou au CPE, qui peuvent t'aider.
Et les autres profs ont connu -ou connaissent - ça : seulement, ils n'en parlent pas facilement, ça fait souvent "tabou" pour eux, car cela les dévalorise. Or c'est idiot, parce que même après des années de carrière, cela arrive à tout le monde ! Ne t'inquiète pas, courage, l'autorité n'est pas quelque chose de facile ni d'évident. Quelques "trucs" devraient t'aider à redresser la barre et à les "mater" !

Simone de Beauvoir
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par marou le Jeu 04 Nov 2010, 3:33 pm

[quote="Andromaque"]Coucou,
je ne suis pas dans ton bahut alors c'est difficile de te conseiller... cependant je serais à ta place, je laisserais tomber ce système de croix qui visiblement ne fonctionne pas avec ces élèves, et je passerai au carnet sur le bureau, avec punition et heure de colle systématique à qui le mérite. Plus des coups de fil pour voir les parents. Cela devrait calmer ce petit monde. Tu peux aussi en parler au PP ou au CPE, qui peuvent t'aider.quote]

+1.
Ton systeme de croix ne fonctionne pas visiblement, surtout s'ils en font un jeu. Il faudrait sans doute que tu rappelles des le prochain cours des regles strictes et que tu les appliques systematiquement.
Exemple, un bavardage = recopier le reglement... un eleve interpelle un autre (pour avoir une feuille, l'heure ou je ne sais quoi) = 1 exercice supplementaire pour le cours suivant (sans oublier de noter cet exercice)... Une insolence = 1 heure de colle (travail noté toujours)...
L'ensemble de la classe se comporte mal = une eval d'une heure le cours suivant.
J'ai eu il y a deux ans une classe de "veaux" (je devrais pas dire ça mais c'etait vraiment ça), des 5è qui ne s'interessaient à rien du tout. Je les ai trainés toute l'année de cette façon. A chaque fin d'heure je leur disais si leur attitude avait été correcte. Si cela n'avait pas été le cas, ils avaient un DS au cours suivant. Au bout de 2/3 fois, cela les avait bien calmés.
Ce n'est pas parce que cela se passe mal avec une classe qu'il faut laisser tomber. Les débuts sont parfois difficiles mais ce boulot presente malgré tout de nombreux avantages et peut etre tres agreable aussi.

Bon courage !

marou
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par cannelle21 le Jeu 04 Nov 2010, 3:36 pm

A ta place je demanderais à ce que tous tes collègues de la classe interviennent en même temps pour une mise au point... pourquoi pas devant les parents. Les élèves ont besoin de voir que l'on fait bloc devant eux.
J'ai aussi une classe difficile cette année; je suis PP. Un jour j'ai appelé tous les parents pour faire un bilan: ça a été relativement efficace.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Plume le Jeu 04 Nov 2010, 3:40 pm

Coucou lapetitemu,

Tout d'abord, peut-être que cela t'aidera de savoir que moi, j'ai connu cette situation, et pas qu'une fois.

Là les élèves profitent du fait que tu es stagiaire ; c'est une sorte de bizutage.

Peut-être qu'ils sentent de façon instinctive que tu n'es pas "dans les murs" ; aussi, je crois que la meilleure façon d'agir, c'est en groupe, afin qu'ils comprennent que les mêmes règles s'appliquent aux anciens profs et aux nouveaux.

Peux-tu être appuyée par ton chef d'établissement ? Qu'il convoque de façon officielle quelques parents afin de faire peur un peu sérieusement à ces chérubins ?

Ensuite, d'un point de vue personnel, sache que parfois c'est un "jeu" chez les élèves ; s'ils te touchent, ils gagnent. Donc si tu arrives à mettre de la distance, c'est mieux.

Que faire ?
Je pense que les idées de Marquise sont bonnes : tout faire pour qu'ils n'aient plus la parole pendant le cours. Les faire écrire, écrire, écrire. Ne pas te tourner. Parler sèchement. Leur donner des punitions longues et chiantes : recopier 5 fois la leçon X du manuel... Et si ça n'est pas fait, colle ; et s'ils ne viennent pas ou continuent leurs bêtises, exclusions. Il faut absolument que ton chef et ton CPE te soutiennent.

L'idée (mais c'est pesant), c'est de les enquiquiner eux le plus possible, afin qu'ils cessent de t'enquiquiner toi.

Et puis dis toi que ce ne sera pas toujours comme ça. Il y a des bons moments aussi, et des années meilleures que d'autres.

Plume
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par lapetitemu le Jeu 04 Nov 2010, 3:49 pm

Merci pour tous vos conseils !
Je ne sais pas encore lesquels je vais pouvoir suivre ou pas, je vais laisser passer l'heure de demain, qui normalement devrait être plus "cadrée" qu'aujourd'hui (on va commencer à travailler vraiment sur le livre, avec lecture analytique dans les formes), et j'aviserai pour lundi.
Marquisedemerteuil, je pense que je n'arriverai pas à me résoudre à suivre cette méthode. Cela me serait, je pense, encore plus difficile pour moi que pour eux, car j'ai préparé une séquence de A à Z que j'ai vraiment envie de faire, entre autres parce que ma tutrice va venir souvent me voir ce mois-ci, et que la formatrice IUFM risque de venir aussi. Donc mettre cette séquence en suspens en attendant que le calme revienne... je n'en ai pas envie. Même si c'est peut-être la meilleure chose à faire. Mais ma tutrice me répète tout le temps qu'il faut varier les activités pour intéresser les élèves, et puis elle me dit qu'avec elle (elle les a en ATP), ça marche.
Et puis le hic, c'est "exercices à faire en silence". C'est justement là le problème : le silence, je ne l'ai pas, et ce, d'entrée de jeu, dès qu'ils entrent dans la salle. Si je les mets sur un exercice, d'autant plus si c'est de la grammaire, ils vont ronchonner, poser des questions à qui mieux mieux, discuter entre eux... Et même si je leur dis d'arrêter. Donc après, je dois passer à la punition.
Le système de croix, c'est quelque chose que je ne fais que depuis la dernière séance avant les vacances (donc deux séances en comptant aujourd'hui), et pour différentes raisons : je voulais leur montrer que dès qu'ils ouvrent la bouche, c'est enfreindre les règles de la classe. Donc, une croix, puis la punition. Si vous saviez le nombre de carnets que j'ai ramassés depuis le début de l'année... Mais au bout d'un moment, ça ne rime à rien. Je ne peux pas mettre indéfiniment de mots pour bavardage. Je voulais donc opter pour la punition bête et méchante, sans passer par le carnet, pour éviter de le "banaliser". Idem pour les heures de colle, que je voudrais me garder sous le coude pour les vrais débordements.
Après, peut-être que c'est encore trop indulgent comme système de sanction, et que je devrais choisir les idées de marou. Le problème, c'est que j'ai peur qu'à force de changer de système, les élèves comprennent que je suis désarmée, et que ce soit encore pire.
Le PP voit en ce moment beaucoup de parents. Mais la plupart sont plutôt du genre à couver leur enfant...
La CPE est débordée dans notre collège, et la cde plutôt incompétente. Je ne parlerai pas de l'incident avec ma 4e qui traîne depuis avant les vacances et qui n'a toujours pas été réglé... Mieux vaut que je m'en retourne à mes copies, histoire d'avoir au moins fait quelque chose d'efficace dans la journée !
Merci encore à vous !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Mauvette le Jeu 04 Nov 2010, 3:54 pm

@lapetitemu a écrit: Idem pour les heures de colle, que je voudrais me garder sous le coude pour les vrais débordements.
Ne crois-tu pas que ce qu'ils te font endurer ne relève du vrai débordement ?
N'aies pas trop de scrupules, eux n'en n'ont aucun semble-t-il...

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Plume le Jeu 04 Nov 2010, 4:03 pm

Les punitions bêtes et méchantes, je trouve que c'est très embêtant pour eux et pas du tout pour nous.
Le tout, c'est qu'ils les fassent vraiment et pour ça il faut des moyens de pression : par exemple, leur faire faire leur punition en colle (juste une fois) avec interdiction de sortir si ce n'est pas fini. S'ils ressortent tard avec mal au poignet, logiquement, la prochaine fois ils devraient faire leur punition.

Quant aux exercices à l'écrit, l'avantage c'est aussi que ça te permet de mieux surveiller.

Dans les cas où j'ai une classe difficile, bavarde, chahuteuse, j'ai parfois du mal à savoir exactement qui fait quoi. Alors je prends un petit carnet, je reste quelques minutes à les observer, sans rien dire, et je note ce (et ceux) que je vois. Puis je punis.

Normalement, ensuite, quand ils voient le petit carnet, ça les calme.


Plume
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Invité24 le Jeu 04 Nov 2010, 4:10 pm

je suis loin d'être convaincue par ton système de croix, mais je ne le suis pas non plus par le protocole systématique proposé dans les posts précédents.

Ne surenchéris pas dans la sanction, c'est suicidaire et inefficace.

Frappe fort, ciblé, un grand coup. Trouves-en un qui passe les bornes, et débrouille toi pour le faire exclure. Appelle les parents.

Ne menace pas sans suite: menace peu, mais fort, et agis.


Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Iphigénie le Jeu 04 Nov 2010, 4:40 pm

Je n'ai pas tout lu,et les autres te donnent sûrement de bons conseils.Peut-être les mêmes d'ailleurs?....
Simplement,dis toi que c'est normal qu'ils te chahutent:ils testent toujours les jeunes (et les reportages à la télé sur les stagiaires ne font peut-être qu'augmenter leur volonté de faire le cirque,puisque la télé a dit que les "jeunes professeurs n'ont aucune expérience" ...)
Un conseil de "vieille":
Quand tu auras le calme,tu pourras revenir sur une pédagogie plus ludique.Là,n'essaye pas de les amuser:fais les écrire le plus possible.Tant pis pour les pédagogies actives et interactives:à la guerre comme à la guerre.Fais les gratter:du facile,du simple,mais du long.Tant pis pour les lectures analytiques,passe(momentanément) au quasi cours magistral,quand tu es en tête à tête avec eux.Si ta tutrice vient,tu changeras éventuellement,voire tu lui expliques ta démarche,si elle n'est pas trop hypocrite,elle comprendra.Si elle est hypocrite,tu fais comme elle,tu lui dis ce qu'elle veut quand elle est là,et tu gères ton problème toi-même en son absence,à ta façon.La surenchère de punitions,ça ne sert à rien.
Casse le groupe si tu peux:encourage les sympas s'il y en a,casse les autres,éventuellement,un bon exemple si tu saisis au vol un vrai "coupable",pas de quartier!montre -leur que ce sera du donnant-donnant et que tu es la plus forte à ce jeu(enfin tu t'efforces de le faire croire!)
En plus,ils vont sortir en pensant "aujourd'hui qu'est-ce qu'on a bossé":ces bêtes-là,c'est remuant,mais pas très futé en général....
Bon courage,dis-toi que nous sommes tous passés par là succes

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par elsalyon le Jeu 04 Nov 2010, 5:32 pm

Hey la ptite mu, accroche-toi hein !

Moi j'ai un soutien béton et des gens bien derrière, ça aide

Passe au rapport d'incident, appelle les parents, ça les calme direct

Oublie les croix, j'ai tenu une semaine avec ce système

carnets sur les tables en début d'heure

après, je ne sais pas trop ce que tu as testé ou pas... hurler ne sert à rien, surtout en quatrième

prend le temps de mettre les choses au clair entre toi et eux

tu exclus systématiquement ceux qui sont insolents, avec du boulot à faire, bien chiant (ou de la conjuguaison direct, moi je sors mon bescherelle, ils réagissent très vite)

et pi... courage ! Wink

elsalyon
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Cerise le Jeu 04 Nov 2010, 5:45 pm

Ben oui, accroche-toi !
C'est l'expérience qui va te permettre de redresser la barre et d'améliorer ton ambiance de classe. Il n'y a pas de solution miracle.
Avant d'enseigner, j'ai été surveillante. Ca m'a permis d'apprendre à avoir de l'autorité, à gérer un groupe d'élèves.
Quelques conseils :
- quand il y du chahut, tu ramasses les carnets un peu partout dans la salle. Après, tu avises en fonction du comportement des élèves.
- si un élèves défie ton autorité, ne pas faire "monter la sauce" devant les autres. Lui dire calmement que tu lui parleras à la fin de l'heure. Ca, ça peut les impressionner. A la fin du cours, tu prends ton air le plus sévère et tu le sanctionnes.
- effectivement, si tu menaces de sanctionner, tu n'hésites pas à le faire. Ne pas laisser des paroles en l'air.

Après, avec le temps, tu arriveras à "doser" l'autorité à avoir sur la classe.

Cerise
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par lene75 le Jeu 04 Nov 2010, 5:52 pm

Si ça peut te rassurer, j'ai connu la même chose mon année de stage. Je n'ai pas grand chose à te conseiller parce que je n'ai pas trouvé de solution miracle mais ça me paraît important que tu saches que c'est le cas de beaucoup beaucoup de stagiaires. Fais-toi soutenir le plus possible par le reste de l'équipe : prof principal qui peut les engueuler pour toi, CPE, etc., s'ils sont bien. Et plus que les punitions que tu choisis, ce qui est important, c'est que tu aies l'air sûre de toi, qu'ils voient qu'ils n'ont pas à contester quand tu décides quelque chose (facile à dire, je sais...). Quant aux collègues, ils ne le font pas exprès : ils ne savent pas quoi te dire tout simplement parce qu'ils ne font rien de particulier (ou n'ont pas l'impression de faire quoi que ce soit de particulier) pour que les élèves ne fassent pas ça avec eux : j'ai connu exactement le même problème mon année de stage, ce n'était qu'entre débutants qu'on arrivait à échanger quelques conseils.

Courage ! fleurs2

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par lapetitemu le Jeu 04 Nov 2010, 5:54 pm

- rapport d'incident --> fait (mais l'administration est un peu molle du genou, donc faut souvent se débrouiller soi-même)
- carnets sur les tables --> fait, mais je voudrais justement éviter de prendre trop les carnets parce que ça ne leur fait plus rien dans l'ensemble
- appeler les parents --> pas encore fait, puisque le PP doit déjà les voir, mais je le ferai par la suite s'il le faut
- exclusion du cours : pas possible administrativement, on nous demande de ne pas le faire, sauf cas grave ; après, je peux les envoyer chez d'autres collègues "en interne", mais ce n'est pas toujours vu comme une punition, selon l'élève et le prof chez qui je l'envoie
- mettre les choses au clair : fait avant les vacances, j'ai pris un quart d'heure dans chaque classe pour faire le bilan des deux mois et leur rappeler les règles. Les 6e n'ont pas l'air d'avoir compris... on verra avec les 4e demain.

Et Elsa, tu as de la chance qu'ils se taisent quand tu sors un Bescherelle... Moi j'ai l'impression de n'avoir aucun moyen de pression sur eux, rien ne leur fait vraiment peur... C'est pour ça que j'avais fait ce système de croix, en comptant sur l'aspect systématique, et en me disant que quand ils verraient qu'ils se prennent 100 lignes ou plus à chaque cours ils finiront par en avoir marre... Mais c'est pas dit que ça marche, je le conçois bien. Mais je n'avais pas d'autre idée sous la main.

En tout cas, je suis bien face à un problème spécifique stagiaires : si je n'avais pas l'enjeu de la titularisation cette année, j'oublierai tout programme et sortirai des exos de grammaire sans hésiter. Là, je sais que je vais être jugée sur ce que je fais, donc je tente de faire cours. Voilà pourquoi je répugne autant à faire des séances "punitives"...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par yseult le Jeu 04 Nov 2010, 6:07 pm

Je confirme: arrête les croix! Carnet sur la table pour tout le monde en début d'heure. Tu préviens que le premier qui se permet de faire un commentaire déplacé ou de prendre la parole sans autorisation, c'est un mot! ET TU LE FAIS. Y'en a dix => 10 carnets!
Le souci, c'est qu'ils ont déjà 15 mots dis-tu...
Autre solution proposée aussi ci-dessus et je suis tout à fait d'accord:
Tu annonces que dès aujourd'hui les règles changent! Tu en as assez supporté, tu téléphoneras aux parents des élèves irrespectueux dès ce soir: ET TU LE FAIS. Je pense que tu as de quoi étayer tes plaintes auprès des parents.
Aux parents, tu dis que dans un souci de réussite pour x tu les appelles car tu es très inquiète quant à son comportement, blablabla... que tu considères que parents et enseignants doivent aller dans le même sens sinon l'enfant peut profiter d'une brèche, blablabla...bref, montre aux parents que tu es avec eux et qu'ils doivent mater leur gosse!!

Courage tout plein!!!!
fleurs2

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Reine Margot le Jeu 04 Nov 2010, 6:14 pm

@lapetitemu a écrit:Merci pour tous vos conseils !
Je ne sais pas encore lesquels je vais pouvoir suivre ou pas, je vais laisser passer l'heure de demain, qui normalement devrait être plus "cadrée" qu'aujourd'hui (on va commencer à travailler vraiment sur le livre, avec lecture analytique dans les formes), et j'aviserai pour lundi.
Marquisedemerteuil, je pense que je n'arriverai pas à me résoudre à suivre cette méthode. Cela me serait, je pense, encore plus difficile pour moi que pour eux, car j'ai préparé une séquence de A à Z que j'ai vraiment envie de faire, entre autres parce que ma tutrice va venir souvent me voir ce mois-ci, et que la formatrice IUFM risque de venir aussi. Donc mettre cette séquence en suspens en attendant que le calme revienne... je n'en ai pas envie. Même si c'est peut-être la meilleure chose à faire. Mais ma tutrice me répète tout le temps qu'il faut varier les activités pour intéresser les élèves, et puis elle me dit qu'avec elle (elle les a en ATP), ça marche.

dans ce cas fais ta séquence mais par écrit, tu donnes le travail (en prévenant que tu en ramasseras qques-uns, et tu corriges en fin d'heure. le jour de la visite, tu fais cours normalement.

j'avais oublié pour les croix, et autres noms au tableau: pour moi c'est un système qui ne marche pas avec une classe vraiment agitée car ça les amuse plus qu'autre chose, ça devient vite un jeu.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Lornet le Jeu 04 Nov 2010, 6:16 pm

Je ne suis ni stagiaire, ni néo-tit, mais j'ai la même 6e avec quelques cas en plus...M'enfin, celui que j'emmerd(e)ais ("Vous m'emmerdez !" m'a-t-il dit), n'est plus là. Mais son copain "Si vous me mettez un mot, je m'en bats les couilles !", "Ouais, si j'ai un mot, je lui fais sa fête à la récré !" (Tu crois que j'ai peur, le schtroumpf ?) est toujours là.
Je leur donne des paragraphes à copier ; ils les copient, me disent "Oh non !", mais continuent, en ont à nouveau à copier...
A la fin de l'année, je pense demander à redevenir TZR. La fin de l'année me semble loin.
Mes deux autres classes me remontent le moral, me prouvent que le problème ne vient pas de moi, mais le coup de la seule heure qui suffit à me déprimer, je connais aussi.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par roxanne le Jeu 04 Nov 2010, 6:25 pm

@Lornet a écrit:Je ne suis ni stagiaire, ni néo-tit, mais j'ai la même 6e avec quelques cas en plus...M'enfin, celui que j'emmerd(e)ais ("Vous m'emmerdez !" m'a-t-il dit), n'est plus là. Mais son copain "Si vous me mettez un mot, je m'en bats les couilles !", "Ouais, si j'ai un mot, je lui fais sa fête à la récré !" (Tu crois que j'ai peur, le schtroumpf ?) est toujours là.
Je leur donne des paragraphes à copier ; ils les copient, me disent "Oh non !", mais continuent, en ont à nouveau à copier...
A la fin de l'année, je pense demander à redevenir TZR. La fin de l'année me semble loin.
Mes deux autres classes me remontent le moral, me prouvent que le problème ne vient pas de moi, mais le coup de la seule heure qui suffit à me déprimer, je connais aussi.
mais ça ne provoque pas de conseil de discipline ?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Mélane le Jeu 04 Nov 2010, 6:25 pm

Est-ce que tu as imposé un plan de classe et est-ce que tu attends le silence avant de les faire asseoir ?

Tu dis que l'exclusion n'est pas possible administrativement sauf cas grave. => faut pas exagérer quand même, tu as le droit d'exclure et si on te fait des reproches, tu diras que tu étais face à un cas grave: "l'impossibilité totale de faire cours", et qu'en tant que stagiaire tu as besoin d'un petit coup de pouce (tu leur fais un peu de lèche, et ça devrait passer).

Tu en envoies un en permanence (et si jamais la permanence avait la bonne idée de te renvoyer l'élève, tu le re-renvoies, surtout ne te laisse pas faire...) et un autre chez un collègue réputé "sévère" (les temps sont durs pour tout le monde mais il doit bien y en a avoir 1 dans ton étbt !!).

Après en avoir viré 2 en général ça se calme. Si ce n'est toujours pas le cas, tu en dégommes un troisième en l'installant à gratter dans le couloir. Si tu te sens gênée de recourir à cette méthode, tu l'installes au fond, face au mur, à copier.

Tout cela, tu le fais dans le premier quart d'heure. Tu n'attends pas que cela dégénère plus avant.

Après le cours, tu colles les élèves exclus et tu appelles leurs parents pour les prévenir de ce qui s'est passé, pour les informer que leurs enfants sont collés, et en les invitant à prendre de leur côté "toutes les mesures qui s'imposent"... Un conseil: c'est hyper pénible, mais tu les prends toi-même en heure de colle et tu les fais bien gratter sous ta surveillance.

Je sais que tout cela est désespérant et demande une énergie folle mais courage, ça vaut vraiment le coup d'essayer ! Et dis-toi qu'on est vraiment tous dans le même bateau...

Mélane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Reine Margot le Jeu 04 Nov 2010, 6:29 pm

@roxanne a écrit:
@Lornet a écrit:Je ne suis ni stagiaire, ni néo-tit, mais j'ai la même 6e avec quelques cas en plus...M'enfin, celui que j'emmerd(e)ais ("Vous m'emmerdez !" m'a-t-il dit), n'est plus là. Mais son copain "Si vous me mettez un mot, je m'en bats les couilles !", "Ouais, si j'ai un mot, je lui fais sa fête à la récré !" (Tu crois que j'ai peur, le schtroumpf ?) est toujours là.
Je leur donne des paragraphes à copier ; ils les copient, me disent "Oh non !", mais continuent, en ont à nouveau à copier...
A la fin de l'année, je pense demander à redevenir TZR. La fin de l'année me semble loin.
Mes deux autres classes me remontent le moral, me prouvent que le problème ne vient pas de moi, mais le coup de la seule heure qui suffit à me déprimer, je connais aussi.
mais ça ne provoque pas de conseil de discipline ?

malheureusement ça m'étonnerait que ce genre de fait non seulement suffise à provoquer un conseil de dis, mais en cas de miracle, ça ne suffirait pas à obtenir l'exclusion définitive de l'élève...et un élève qui revient triomphant d'un conseil de dis où il n'a pas été viré, ben bonjour.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Cécile le Jeu 04 Nov 2010, 6:30 pm

convoque les parents ou appelle-les

Cécile
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Lornet le Jeu 04 Nov 2010, 6:31 pm

@elsalyon a écrit:

Passe au rapport d'incident, appelle les parents, ça les calme direct
Là, tu ne connais pas ma 6e de cette année. J'appelle, mais les parents sont dépassés et me demandent des solutions...On échange entre dépassés. Maintenant j'ai les no des éducateurs à appeler.

Oublie les croix, j'ai tenu une semaine avec ce système
Pas essayé. Mais c'est la croix, la bannière pour les maîtriser !
carnets sur les tables en début d'heure
Fait. Sans effet.

après, je ne sais pas trop ce que tu as testé ou pas... hurler ne sert à rien, surtout en quatrième
Sur ma 6e, ça tient 2 minutes quand je crie, surtout si c'est pour leur dire que je leur ferai copier des paragraphes jusqu'à ce qu'ils aient mal aux poignets s'ils ne se taisent pas...Là, ils se regardent en silence mais il y en a toujours un pour couper le silence "Vous êtes en colère ? - T'es con, Kevin ! On parle alors voilà ! - Ouais, taisez-vous, là !" Et là, y a Machin qui se met à hurler "Chut !", un autre qui vise une élève avec sa règle, deux qui regardent ce qui se passe dehors...Bref, n'importe quoi.


prends le temps de mettre les choses au clair entre toi et eux
Je suis leur PP. Ils m'ont dit que mes collègues leur disent de fermer leurs gueules et ils espèrent que je prendrais des sanctions.On appelle ça une vie de classe.

tu exclus systématiquement ceux qui sont insolents, avec du boulot à faire, bien chiant (ou de la conjugaison direct, moi je sors mon bescherelle, ils réagissent très vite)
Il faudrait déjà qu'ils veuillent (ou sachent...J'en ai deux qui ne savent pas...) écrire. Il y en a toutefois à qui je donne beaucoup de copie à la maison, mais 30 paragraphes plus tard, ils en réclament encore. Quant aux exclusions, dans le tas, j'ai du mal à choisir, et ça ne leur fait rien, de toute façon.

Enfin bref, camarade stagiaire, ne te décourage pas. J'ai 10 ans d'expérience, j'ai eu le calme dans la pire classe d'un lycée CLAIR, dans une 4ème terrible en collège ZEP, mais cette année, il y a des 6e bourrés de "Secret Story" dès leurs 7-8 ans, et ça ne tourne plus très rond. Un 6e me disant "Je m'en bats les couilles !" ou "Vous êtes trop chelou !", je ne connais que depuis cette année. Ils sont précoces, mais pas comme il faudrait qu'ils le soient.


_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Envie de tout arrêter à cause d'une seule heure de cours...

Message par Lornet le Jeu 04 Nov 2010, 6:33 pm

@roxanne a écrit:
@Lornet a écrit:Je ne suis ni stagiaire, ni néo-tit, mais j'ai la même 6e avec quelques cas en plus...M'enfin, celui que j'emmerd(e)ais ("Vous m'emmerdez !" m'a-t-il dit), n'est plus là. Mais son copain "Si vous me mettez un mot, je m'en bats les couilles !", "Ouais, si j'ai un mot, je lui fais sa fête à la récré !" (Tu crois que j'ai peur, le schtroumpf ?) est toujours là.
Je leur donne des paragraphes à copier ; ils les copient, me disent "Oh non !", mais continuent, en ont à nouveau à copier...
A la fin de l'année, je pense demander à redevenir TZR. La fin de l'année me semble loin.
Mes deux autres classes me remontent le moral, me prouvent que le problème ne vient pas de moi, mais le coup de la seule heure qui suffit à me déprimer, je connais aussi.
mais ça ne provoque pas de conseil de discipline ?

Il faudrait déjà une commission de vie scolaire ou une réunion de l'équipe éducative pour que ça débouche sur un conseil de discipline.
Mais ils sont en 6e et ont des conditions de vie terribles, alors on me dit qu'il faut comprendre, les pauvres gamins, avec tout ce qu'ils endurent...

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum