littérature et solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

littérature et solitude

Message par adlidi le Sam 6 Nov 2010 - 11:23

Je recherche des exemples de lives mettant en valeur la solitude recherchée ou non. J'avais pensé aux Rêveries d'un promeneur solitaire de Rousseau, l'Etranger de Camus, Robinson Crusoé de Defoe...

_________________
"La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber."

adlidi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par LNSAG le Sam 6 Nov 2010 - 11:30

Voyage au bout de la nuit ? Même si Bardamu est entouré, il est quand même très seul...

_________________
« Ce que j'appelle culture, c'est ce fonds de savoirs plus anciens que nous qui sont notre plus grand secours contre les usines à rêve du monde actuel. » A. Malraux

LNSAG
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par InvitéeHr le Sam 6 Nov 2010 - 11:46

Un homme qui dort de Perec, il faut nécessairement des titres de littérature française ?

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par JPhMM le Sam 6 Nov 2010 - 11:49

Je ne suis pas prof de lettres, mais... bêtement, je pensais à Lettres à un jeune poète.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par doctor who le Sam 6 Nov 2010 - 12:05

L'oreille interne, de Silverberg. De la SF. L'histoire d'un télépathe qui perd progressivement son pouvoir. Une belle variation sur la solitude.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par Reine Margot le Sam 6 Nov 2010 - 12:08

chez Hugo pas mal de personnages solitaires: Giliatt dans les travailleurs de la mer, Jean Valjean, la reine dans Ruy Blas...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par namilha le Sam 6 Nov 2010 - 12:10

Pareil, Hugo : Le dernier jour d'un condamné.

namilha
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par John le Sam 6 Nov 2010 - 12:54

Il faut forcément que ce soit un point de vue positif ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par henriette le Sam 6 Nov 2010 - 13:26

Le Chercheur d'or de Le Clézio.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par adlidi le Sam 6 Nov 2010 - 14:23

Non pas obligé que cela soit positif. Merci pour les idées.

_________________
"La vie c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber."

adlidi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par nuages le Sam 6 Nov 2010 - 14:26

Zweig lettre d'une inconnue

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par thrasybule le Sam 6 Nov 2010 - 15:13

Je ne sais pas mais je pense à Mars de Fritz Zorn

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par InvitéeHr le Dim 7 Nov 2010 - 10:43

Selon vous est-ce qu'on peut considérer La Montagne magique comme un roman sur la solitude ? (entre autres)

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par Invité19 le Dim 7 Nov 2010 - 11:39

pas mal de bouquins de paul auster (notamment dans la première partie de Moon Palace) : l'invention de la solitude bien sûr ! moins abouti que les autres mais les références intertextuelles sont intéressantes.

Après, tout le monde n'aime pas Paul Auster

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par Aëmiel le Dim 7 Nov 2010 - 11:41

L'excellent La peau froide, d'Albert Sanchez Pinol.

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: littérature et solitude

Message par Passerose le Dim 7 Nov 2010 - 12:04

Walden ou la vie dans les bois, William David Thoreau : un précurseur de la simplicité volontaire... Culte dans les années 70, il a aussi inspiré Into the wild.

_________________
Si tes paroles ne valent pas mieux que le silence, alors mieux vaut le silence.
(Kwai Chang Caine)

Passerose
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum