Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Invité le Dim 14 Nov 2010 - 22:35

Il me semble que le CDE peut suspendre un enseignant s'il en avertit sa hiérarchie (IA, rectorat).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par thrasybule le Dim 14 Nov 2010 - 22:36

Agamemnon a écrit:Il me semble que le CDE peut suspendre un enseignant s'il en avertit sa hiérarchie (IA, rectorat).
Oui j'ai eu une amie à qui c'est arrivé; c'est atrocement humiliant

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Invité le Dim 14 Nov 2010 - 22:43

Je pense que le prof doit être assez humilié d'être jugé de toute part.
Parfois, il faut penser au bien de tout le monde : un collègue qui ne peut plus communiquer, ni avec ses collègues, ni avec ses élèves, doit se retirer le temps de régler ses affaires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par thrasybule le Dim 14 Nov 2010 - 22:47

Agamemnon a écrit:Je pense que le prof doit être assez humilié d'être jugé de toute part.
Parfois, il faut penser au bien de tout le monde : un collègue qui ne peut plus communiquer, ni avec ses collègues, ni avec ses élèves, doit se retirer le temps de régler ses affaires.
Cette expression est pour le moins équivoque, mais je n'ai tellement pas envie de répondre que je préfère me réfugier dans ma grivoiserie habituelle

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Invité le Dim 14 Nov 2010 - 22:55

Je sais, ça fait formule passe partout. Mais si la personne n'est pas bien sur son lieu de travail, faut-il l'y laisser ?
Si les élèves (comme c'était notre cas) n'ont pas un enseignant capable de leur faire cours ni même de maintenir un minimum de sécurité, faut-il le laisser continuer à ne pas enseigner et à mettre les élèves en danger ?

Parfois, il faut être réaliste, et ça doit être très dur, quand ça arrive. Pour tout le monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Ven 19 Nov 2010 - 5:56

@Astartee a écrit:Je suis peut-être une jeune naïve, mais les arguments du type "c'est pas à nous de.... c'est aux autres de..." ont tendance à m'énerver.
Je trouve très bien que, vu l'ambiance qui règne dans certaines SDP, des profs se sentent concernés par la santé de leurs collègues... même s'il s'agit de quelque chose de plus psychologique comme une dépression ou d'un sentiment d'impuissance...

Je ne sais pas si je vais bosser aujourd'hui. J'ai une classe qui m'a présenté ses excuses à la demande de leur PP et ça me perturbe suffisamment pour me faire me demander "Pourquoi ?" Je suis victime d'une prise de conscience par autrui d'un bordel dont je n'ai absolument pas conscience, pas dans cette classe, en tout cas. Si dépression il y a, ce seront des excuses d'élèves qui l'auront causée.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Reine Margot le Ven 19 Nov 2010 - 8:08

Lornet, si les élèves t'ont fait des excuses, il faut penser que ça va aller mieux, d'autant qu'ils auront vu que les profs se soutiennent entre eux.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Ven 19 Nov 2010 - 10:30

C'est dans une classe où ça se passe bien, donc je me fous que ça va aller mieux que bien.
Si je considère que dans cette classe-là, ça va mal, alors pas demander dans celle dont je suis PP...
Bien pour ça que je suis en arrêt. Suspect
Là, plus envie d'y aller : si c'est pour que ce soit le bordel dans une classe et que dans l'autre, les élèves s'excusent...C'est démoralisant.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par InvitéN le Ven 19 Nov 2010 - 11:53

@olivier-np30 a écrit:
@menerve a écrit:Oui mais justement en alertant l'administration on risque aussi de lui attirer des sanctions qui risquent de l'enfoncer d'avantage....

En effet comment aider ? certainement pas en faisant venir un inspecteur qui détectera peut être des fautes d'orthographe faites au tableau (je plaisante, mais c'est un reportage TV sur M6)...

affraid En même temps les fautes d'orthographe c'est rhédibitoire et ça fait mauvaise impression professeur cafe

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par InvitéN le Ven 19 Nov 2010 - 11:53

@Lornet a écrit:C'est dans une classe où ça se passe bien, donc je me fous que ça va aller mieux que bien.
Si je considère que dans cette classe-là, ça va mal, alors pas demander dans celle dont je suis PP...
Bien pour ça que je suis en arrêt. Suspect
Là, plus envie d'y aller : si c'est pour que ce soit le bordel dans une classe et que dans l'autre, les élèves s'excusent...C'est démoralisant.


Courage lornet ! arrête toi et ne culpabilise pas : tu as déjà beaucoup donné idee cafe

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par InvitéN le Ven 19 Nov 2010 - 11:55

marquisedemerteuil a écrit:Lornet, si les élèves t'ont fait des excuses, il faut penser que ça va aller mieux, d'autant qu'ils auront vu que les profs se soutiennent entre eux.

Des excuses non spontanées sincères et à la demande d'autrui : affraid :colere:

_________________
Plus on partage, plus on possède !

InvitéN
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Ven 19 Nov 2010 - 19:45

Merci Nateka !

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Aleyde le Ven 19 Nov 2010 - 20:42

En même temps si c'est à la demande du PP peut-être que c'est la manière dont les élèves lui ont raconté les choses qui a provoqué cette demande ? Et puis on a tous une sensibilité différente peut-être que pour lui les excuses s'imposent au moindre petit écart ? Enfin j'ai vu beaucoup de quiproquos en peu de temps entre profs et c'est ce qui me fait dire ça. Tu en as parlé avec le collègue PP ? Peut-être que tu y verrais plus clair ?

Aleyde
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Ven 19 Nov 2010 - 22:03

Je n'ai pas pu lui en parler vu que je n'ai pas pu retourner bosser.
Mais je lui avais dit qu'un élève perturbait gravement la classe et son avis est que les autres sont fautifs aussi, ce sur quoi nos avis divergent. Je ne sais pas ce qui s'est raconté récemment en vie de classe ou autre, mais avant les vacances, calme complet dans cette classe, bonne ambiance, compliments de certains parents d'élèves, et puis là, un élève qui chahute énormément (il se lève, hurle, je l'exclus...mais il n'y a pas de suiveur : c'est très calme sans lui et il a un dossier médical qui explique son comportement), tous les élèves qui me présentent des excuses alors que je ressens pas de changement de leur part, et le tout suffit pour que je me remette en cause.
Surtout que j'ai une autre classe où c'est vraiment le chahut.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Aleyde le Ven 19 Nov 2010 - 22:13

@Lornet a écrit: tous les élèves qui me présentent des excuses alors que je ressens pas de changement de leur part, et le tout suffit pour que je me remette en cause.
Surtout que j'ai une autre classe où c'est vraiment le chahut.

Je n'ai qu'un seul conseil : fais-toi confiance. Si pour toi ça va dans cette classe, c'est que ça va. Tu es mieux placée que les autres pour savoir. Les profs qui évoquent leurs soucis de discipline en classe sont parfois pointés du doigt mais quand on gratte un peu personne n'est parfait et bien des collègues qui disent ne pas avoir de problème vivent des situations difficiles.

Aleyde
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Ven 19 Nov 2010 - 22:24

Je vais essayer. J'ai du mal à me faire confiance naturellement, alors sentir les doigts se pointer sur moi ne m'aide pas. L'administration ne m'a pourtant rien reproché, pour le moment, me disant même qu'au vu de mes pires élèves, je n'y suis pour rien. Je verrai lundi, en espérant être en mesure d'y retourner.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par julie3 le Ven 19 Nov 2010 - 22:27

Le PP a sans doute outrepassé son rôle : les excuses que l'on présente ne doivent pas être "induites" par une autre personne, sauf dans le cas de jeunes enfants que l'on éduque. Un ado peut décider de présenter ses excuses.
Je comprends ta colère Lornet. Ceci dit ne te remets pas en cause. Prends le temps de te reposer de cette "maladresse" du PP et ensuite reviens, confiante de ton jugement sur ta pratique et l'ambiance que tu as instaurée dans cette classe. sunny

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Ven 19 Nov 2010 - 22:33

J'espère qu'il n'y aura pas d'autres maladresses. Le hic, c'est que le PP va penser que mon absence est due à mes relations avec les élèves et pourrait en remettre une couche dans la culpabilisation de la classe, et la mienne.
Ça va être dur d'éviter le conflit alors que je le cherche pas, et que c'est sûrement plus une "maladresse" qu'une envie de me culpabiliser, sauf que je n'ai pas demandé d'aide pour faire face à cette classe.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par julie3 le Ven 19 Nov 2010 - 22:50

Ne peux-tu dire tranquillement ton ressenti au PP? Ton cours se passe bien, la relation avec tes élèves est satisfaisante, il y a un malentendu entre vous même si tu apprécies sa "sollicitude" et ton arrêt n'a rien à voir avec ce problème ( tu es fatiguée mais pas obligée de le dire).
La charge de PP demande beaucoup de tact : essaie, délicatement, de le lui faire comprendre.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Aleyde le Ven 19 Nov 2010 - 22:51

@julie3 a écrit:Le PP a sans doute outrepassé son rôle : les excuses que l'on présente ne doivent pas être "induites" par une autre personne, sauf dans le cas de jeunes enfants que l'on éduque. Un ado peut décider de présenter ses excuses.
sunny

En même temps justement je pense que les élèves n'auraient pas présenté leurs excuses s'ils n'en avaient pas eu envie -en tout cas si je me fie à ceux que je vois tous les jours ^^ - Ils ont fait en sorte que tout se passe bien, ce qui est plutôt bon signe.

Aleyde
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par julie3 le Ven 19 Nov 2010 - 23:01

Bien sûr, Aleyde, je ne doute pas de la sincérité ou du moins de la bonne volonté de ces élèves que je ne connais pas. Le problème, c'est que, ces excuses, Lornet ne les attendait pas.
Elles n'ont pas de raison d'être puisque Lornet est satisfaite de sa relation avec la classe : d'où son malaise que je comprends.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Aleyde le Ven 19 Nov 2010 - 23:20

Oui je comprends aussi.

Aleyde
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Ven 19 Nov 2010 - 23:35

C'est une classe que j'aime bien. Je crois que les élèves sont aussi perdus que moi (celui qui insistait le plus avec "Pardon !", c'est un élève qui m'a prêté un livre et vient me parler de ses lectures après la sonnerie de fin d'heure, et une autre élève, toujours sagement assise au premier rang, l'a dit avec beaucoup d'insistance aussi...) : je ne doute donc pas de leur bonne volonté mais je ne comprends pas pourquoi ils s'excusent, eux, et le leur ai dit (aurais-je dû ?). C'est un peu comme une punition collective, même si ce n'est pas une punition, mais un seul élève, dans cette classe, me devait des excuses, finalement, et avec les autres, ça crée plus un malaise qu'autre chose.
J'essaierais de dire au PP que sa sollicitude me touche mais que ça me fait bizarre de recevoir des excuses d'élèves sages (le perturbateur m'a aussi présenté ses excuses, mais là, je comprends).

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Mer 16 Fév 2011 - 8:30

@menerve a écrit:Il y a un médecin de prévention au rectorat..le problème est qu'il croule sous les demandes...il y a 2/3 ans j'avais appelé en février...on m'a proposé un rdv fin juin...j'ai répondu que je serais morte avant!

Je l'ai vu. On est là pour éduquer, car c'est dans ce sens qu'évolue notre métier. Je peux suivre des formations pour gérer les élèves qui hurlent, sautent sur les tables, etc. car notre rôle est de les intégrer (Sûr qu'une journée de formation comme au bon vieux temps du Youmf va me revigorer, tiens !). Je peux demander à redevenir TZR si vraiment je ne supporte pas mon bahut.
Bilan : une semaine après, je craque, ne veux plus retourner au bahut, me demande quelle solution trouver. J'ai la phobie des élèves dangereux, instables, qui hurlent, et c'est de pire en pire. Je ne veux pas y retourner, en tout cas. C'est très con : j'ai quatre élèves vraiment perturbés, au total. Ce n'est pas beaucoup, mais suffisamment pour que je ne veuille plus y retourner.
En même temps, ce n'est pas de la dépression. C'est de l'anxiété.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par nuages le Mer 16 Fév 2011 - 10:42

@Lornet a écrit: une semaine après, je craque, ne veux plus retourner au bahut, me demande quelle solution trouver. J'ai la phobie des élèves dangereux, instables, qui hurlent, et c'est de pire en pire. Je ne veux pas y retourner, en tout cas. C'est très con : j'ai quatre élèves vraiment perturbés, au total. Ce n'est pas beaucoup, mais suffisamment pour que je ne veuille plus y retourner.
En même temps, ce n'est pas de la dépression. C'est de l'anxiété.

Tu ne peux pas être arrêtée ? Ce que tu décris porte atteinte à ton équilibre...aucun médecin n'en voit la gravité ni la possibilité que, en continuant comme ça, tu en sois encore plus perturbée? fleurs

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Question très délicate : faire arrêter un collègue dépressif pour son bien et celui des élèves.

Message par Lornet le Mer 16 Fév 2011 - 10:47

Le hic, c'est que j'ai changé de médecin traitant l'an dernier, et que mon médecin traitant actuel est une dame très froide, avec qui il faut prendre rendez-vous...et je ne pense pas qu'elle comprenne.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum